AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791024905839
Éditeur : CDBF (Creative Digital Book Factory) (21/04/2015)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
" SVETLOVIDOV - Tiens, une fois, j'étais encore tout jeune acteur, je commençais seulement à me passionner pour mon art, une jeune fille, je m'en souviens, est tombée amoureuse de moi, grâce à mon jeu. Elle était gracieuse, svelte comme un peuplier, jeune, innocente, pure et ardente comme un matin d'été. Le regard de ses yeux bleus, son merveilleux sourire, auraient fait reculer jusqu'à la nuit. «Les vagues de la mer se brisent sur le rocher, mais ni les pierres, ni... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
MissSherlock
  06 avril 2017
Le Chant du Cygne, c'est le dernier chef-d'oeuvre d'un artiste avant sa mort.
Le Chant du Cygne de Svetlovidov n'est pas banal.
Svetlovidov est un acteur de soixante-huit ans qui s'endort, ivre, dans sa loge. À son réveil, le théâtre est vide et il se sent misérable jusqu'à l'arrivée de Ivanytch, le souffleur. Là, les deux hommes vont réciter des tirades et cela va redonner goût à la vie à Svetlovidov. Othello, le Roi Lear, Hamlet et Godounov auront les honneurs de cette représentation nocturne dans un théâtre vide.
Cette pièce en un acte est ultra-courte (vingt pages) mais elle est sublime. N'ayons pas peur des mots, c'est un chef-d'oeuvre. J'ai adoré le ton de la pièce : c'est émouvant mais pas cucul. C'est dynamique et très riche.
En bref, j'ai adoré !
Commenter  J’apprécie          120
Marti94
  19 novembre 2016
"Le chant du cygne" est une expression qui évoque un moment merveilleux avant le tragique, sorte d'apothéose avant la mort. Tchekhov a su utiliser cette expression pour donner un titre à cette très courte pièce de théâtre qui date de 1887.
C'est une très belle mise en abyme. le théâtre dans le théâtre.
Svetlovidov, un vieux comédien, est enfermé une nuit dans le théâtre où il était encore applaudit le soir même. Il s'est endormi après avoir bu et se retrouve seul, désespéré de sa vieillesse. Mais il rencontre le souffleur, Nikita ivanovitch, qui passe la nuit dans le théâtre en cachette n'ayant pas d'autre endroit où dormir. Svetlovidov va lui parler de sa vie, de ses malheurs et rentre un bel hommage à Alexandre Pouchkine et surtout à William Shakespeare jusqu'à revivre les moments magiques que son art lui a apporté.
Mais un théâtre vide peut aussi rappeler une fosse où le vieux comédien va puiser ses dernières forces pour défier la mort qui n'est pas loin.
Lu en novembre 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Marti94Marti94   19 novembre 2016
Une fois, je me rappelle, j'étais debout devant elle, comme devant toi maintenant... Elle était plus belle que jamais, et son regard... ah! Je ne l'oublierai jamais, même dans ma tombe!... La caresse, le velouté, la profondeur de ce regard, l'éclat de la jeunesse. Enivré, fou de bonheur, je tombe à ses genoux, je demande sa main...
(D'une voix éteinte: ) Et tu sais ce qu'elle me répond? Hein? «Quittez la scène! » Tu comprends? «Quittez-la-scène ». Elle pouvait être amoureuse d'un acteur, mais l'épouser, jamais!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marti94Marti94   19 novembre 2016
Avant d'échouer dans ce trou, j'étais militaire, officier d'artillerie. Et si tu m'avais vu, quel gaillard! Beau, honnête, courageux, ardent. Mon Dieu, où tout cela est-il passé? Et après, Nikitouchka, n'ai-je pas été un acteur magnifique? (Il se lève, en s'appuyant sur le bras du souffleur.) Où est-il, ce temps-là? Mon Dieu! Tout à l'heure, j'ai jeté un coup d'œil dans cette fosse, et tout m'est revenu, tout. C'est cette fosse qui a englouti quarante-cinq années de ma vie, et quelle vie! En la regardant, je revois chaque détail, comme je vois le moindre trait de ton visage. L'enthousiasme de ma jeunesse, la foi, l'ardeur, l'amour! Les femmes, Nikitouchka!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   19 novembre 2016
Oh! mon Dieu! J'ai les reins cassés, la caboche qui éclate, des frissons dans tout le corps, et dans mon âme, il fait noir, il fait froid, on se croirait dans une cave. Espèce de vieux pitre, si tu te fiches de ta santé, prends au moins pitié de ta vieillesse.
Commenter  J’apprécie          20
MissSherlockMissSherlock   06 avril 2017
SVETLOVIDOV : Le public est parti, le public dort et a oublié son bouffon. Non, personne n'a besoin de moi, personne ne m'aime... Je n'ai ni femme ni enfants...
NIKITA IVANITCH : Ça, c'est pas des choses à regretter...
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   11 novembre 2016
Et tout en jouant, j’ai senti mes yeux s’ouvrir… Oui, j’ai compris que l’art sacré n’existait pas, que tout n’était que leurre et mensonge, et que je n’étais qu’un esclave...
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Anton Tchekhov (48) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anton Tchekhov
Célia Houdart Villa Crimée éditions P.O.L : où Célia Houdart tente de dire comment et de quoi est composé son nouveau livre Villa Crimée, et où il est question notamment d'un ensemble construit par Sarah Bitter au 168 rue Crimée, à Paris 19e, de logements sociaux et d'ateliers d'artiste, d'architecture et d'écriture, de 212 fenêtres et de 212 fragments, de cuivre et de pavés, de couverture et d'ouvertures, de "La Vie mode d?emploi" et d'"Espèces d'espace", de Geroges Perec, d'admiration et des merveilles du monde, à l?occasion de la parution aux éditions P.O.L de "Villa Crimée", à Paris le 23 octobre 2018 "Un îlot en chantier, un labyrinthe de traits sur un plan d?architecte, un toit-manteau de cuivre gold. Un couple qui dort à la belle étoile sur une loggia, le piano d?Anton Tchekhov dans sa Datcha Blanche. Série de visions, de fictions. Fenêtres sur cour et vies rêvées, en même temps que coups de sonde dans le passé d?un quartier parisien"
+ Lire la suite
autres livres classés : comédiensVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le clafoutis de Tchekhov

Je m'appelle .............?..........." je suis un jeune homme de dix-sept ans, laid, maladif et timide", je passe mes étés dans la "maison de campagne des Choumikhine", et je m'y ennuie.

Nikita
Volôdia
Fiodor
Boris
Andreï

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Anton TchekhovCréer un quiz sur ce livre