AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782221011928
452 pages
Éditeur : Robert Laffont (20/10/1998)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 57 notes)
Résumé :
En 1953, à 24 ans, Jacques Brel quitte sa Belgique natale, la cartonnerie paternelle, sa femme Miche et ses deux filles, pour faire carrière à Paris. En 1967, quelque deux cents chansons plus tard et après avoir écumé les scènes de France et de Navarre, de plus en plus adulé, il quitte la scène. Qui est donc ce Brel qui écrit et interprète avec tant de ferveur "Ne me quitte pas", et qui abandonne ce qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
babounette
  04 février 2018
C'est très curieux, j'ai ce livre mais pas avec la même couverture, sans n° ISBN,
édité par les éditions Succès du Livre (nouvelle édition de 1984) avec l'autorisation des éditions Robert Laffont. Sur la quatrième couverture, il est dit ceci : "Il n'existe qu'une seule biographie vraiment complète de Jacques Brel ; pendant deux ans, Olivier Todd a rassemblé les éléments de son enquête, de Bruxelles aux Marquises en passant par la France....."
Cette biographie est pleine de détails sur la vie de Jacques Brel, de la chanson au cinéma, de sa vie familiale, Il comporte plusieurs annexes très fouillées, un index de tous les noms dont il est fait mention dans ce livre.
Il reprend certaines paroles de chansons bien entendu. Une manière de mieux connaître le parcours de cet immense et fabuleux chanteur qu'était J. Brel.
Commenter  J’apprécie          828
dido600
  18 mai 2020
Rares sont les chanteurs français qui sont arrivés à distiller dans leur oeuvre, avec à la fois finesse et violence, la nature de l'Homme, ses espérances, ses fantasmes, ses peurs et ses zones noires et inexplorables. Il est rare aussi de vouloir écouter la même chanson en boucle, plusieurs fois dans la journée comme pour se ravitailler, se purifier, purger ses souillures et laver ses yeux.
acques Brel est l'un de ces chanteurs, de ces artistes, qui ont su transpercer le rideau de fer séparant l'Homme de sa vérité, d'une lucidité parfois cruelle mais essentielle. Il a choisi de partir en voyage au fin fond de l'Homme, de la vie et de la mort pour découvrir cette Chose, cette sublime force qui nous hante et qui, de là où elle se cache en nous, réussit à raviver notre espoir, notre rage de vivre et notre colère.
En chantant, Brel ne fait que chevaucher l'univers à la quête d'une paix et d'une vérité. Il espère des mots, des airs de musique et des cordes de sa guitare de le conduire à sa patrie, à son ultime destinée. Citadin chevronné, intelligent dans ses relations avec les mortels, Jacques Brel demeure cependant un étranger, un troubadour incompris et incompréhensible. Son amour pour l'aviation et la navigation, qui occuperont, après sa maladie, le plus clair de son temps, traduisent à merveille ce besoin « d'aller voir ailleurs », de reconquérir sa vocation primitive de nomade, de sans-destination-fixe, de chasseur et de pourchassé… En compagnie de sa fille et de sa dernière compagne, la Guadeloupéenne, il entreprend le tour du monde à bord de son bateau « L'Askoy » et croit, ce faisant, trouver la solution rêvée de s'éloigner de tout, de ne rien voir autour que le vide sublime de la mer et de ne rien entendre que le silence rythmé de la nature.
Le corps, parfois, pire ennemi des besoins de l'esprit, la maladie contraint le troubadour de baisser les voiles. Il choisit donc les Marquises pour s'installer et retrouver dans la sauvagerie innée de ces iles sa tranquillité perdue et tant recherchée. Il y compose son dernier album, portant le titre « Les Marquises ». Il tire sa révérence peu après, en disant à ses amis restés à son chevet : « Je ne vous quitterai pas ». La promesse est tenue, effectivement, Jacques Brel, l'un des plus grands artistes de la chanson française, ne nous a pas quittés. Son oeuvre et sa vie n'ont jamais perdu de leur flamme et l'amour dont il fut choyé de son vivant n'a été altéré ni par le temps ni par sa disparition physique.
Les poètes ne meurent jamais; leur oeuvre, tel un Livre sacré, veille sur leur immortalité et les empêche de disparaître dans les flots de l'oubli.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
Eve-Yeshe
  14 avril 2013
un très beau texte qui nous fait découvrir Jacques Brel avec ses forces et ses faiblesses. le jeune homme qui ne veut pas reprendre la cartonnerie familiale, qui veut être artiste. on rencontre les "femmes de sa vie" :sa mère, qui l'a habillé en fille jusqu'à l'âge de 3 ans en l'appelant Denise, sa femme Miche qu' il ne quittera jamais vraiment (n'a pas divorce) ses 3 filles, ses maitresses. le Brel angoissé : ses angoisses avant d'entrer en scène, la découverte du cinéma où il incarne un superbe "emmerdeur" entre autres et pour finir le cancer et la Polynésie...
Commenter  J’apprécie          280
dourvach
  23 octobre 2017
Un livre TRES décevant car fort mal écrit ; son style rappelle fichtrement les textes de "Paris Match"/"Point de vue-images du Monde"/"Gala". Beaucoup de clichés dans cette façon de raconter une vie strictement "à la surface"... Cela ne nous aide guère à connaître l'artiste. Personnellement j'ai dû abandonner l'ouvrage en cours de route... Marre de ce type de travail bâclé. Je ne sais qui est Olivier TODD et d'ailleurs cela m'est indifférent. A côté de ce produit mal foutu (de facture "Quick" ou "McDo" ?), les biographies "Coluche" par Bernard PASCUITO, "Simenon" et "Hergé" par Pierre ASSOULINE ressemblent respectivement à la cathédrale Notre-Dame-de-Paris et à celles de Reims et Chartres. :-)
Lien : http://www.latribudhotel.can..
Commenter  J’apprécie          183
frandj
  28 juin 2015
Cette biographie passionnera les "fans" de Jacques Brel. Cet homme a eu seulement 49 ans de vie, mais il en a fait bon usage. Pourtant, quand il a débuté dans la chansons, il semblait n'avoir pas beaucoup d'atouts pour réussir. Mais son dynamisme, sa créativité, sa sensibilité à fleur de peau, ont fini par en faire l'une des plus grandes vedettes de la chanson francophone. le public ne s'y est pas trompé. Son écriture, son ton, son esprit, étaient reconnaissables entre mille. Sa carrière a été longue à aboutir au succès, mais ensuite elle s'est brisée net. Ce touche-à-tout a fait aussi du cinéma et de la comédie musicale, il a été un navigateur émérite, il est devenu un pilote d'avion expérimenté. Avec les (nombreuses) femmes qu'il a eues, il a été très ambivalent, misogyne, à la fois timide et conquérant. Son lien avec sa première épouse et avec ses trois filles est aussi très riche. Tout ça pour aboutir à un cancer au poumon - pas étonnant, car c'était une grand fumeur - et un exil volontaire aux îles Marquises. Jacques Brel n'a pas caché ses immenses qualités et défauts d'homme qui a croqué la vie à pleines dents avant de mourir trop jeune. Dans ce livre agréable à lire, écrit dans un style journalistique, Olivier Todd retrace l'épopée de la vie de cet homme inoubliable. Très intéressant pour des gens de ma génération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
babounettebabounette   04 février 2018
Ay Marieke, Marieke
Il y a longtemps
Entre les tours de Bruges et Gand
Zonder liefde, warme liefde
Waait de wind, de stomme wind
Zonder liefde warme liefde
Lijdt het licht, het donker licht
En schuurt het zand over mijn land
Mijn platte land, mijn Vlaanderenland ... page 114
Extrait de la chanson Marieke que J. Brel chantait en mêlant le français et le flamand. Voici un lien pour la lire en entier :
https://www.lacoccinelle.net/1212254-jacques-brel-marieke.html
et celui-ci pour l'écouter :
https://www.youtube.com/watch?v=wfGDpzL9H7Y
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          268
mfrancemfrance   17 décembre 2015
Pourquoi Jacques Brel ?
Avant tout, j'aime l'interprète. Un chanteur de variétés aujourd'hui - comme un réalisateur de films hier, un cosmonaute avant demain - exprime la société, la culture et l'imagination du XXè siècle. L'homme Brel mena plusieurs vies professionnelles et privée. Avec une prodigieuse et tumultueuse énergie, il imposa sa personnalité hors du commun.
.......
Brel fut le metteur en scène de sa vie. L'individu réchappa de la vedette. Enthousiaste et sceptique, généreux ou odieux, Brel fut un champion du trop célèbre mentir-vrai et du plat mensonge. Il paraît plus sincère que rusé.
"Je ne veux pas tricher" répétait ce joueur qui fut, avant tout, un créateur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
babounettebabounette   04 février 2018
... Quand on n'a que l'amour
Pour parler aux canons
Et rien qu'une chanson
Pour convaincre un tambour
Alors sans avoir rien
Que la force d'aimer
Nous aurons dans nos mains
Amis le monde entier.
Extrait de la chanson "Quand on a que l'amour" page 121
Commenter  J’apprécie          150
fabricelfabricel   21 octobre 2012
Pour Jacques Brel, la moyenne passera toujours pour de la médiocrité.
Commenter  J’apprécie          40
DanieljeanDanieljean   10 novembre 2015
Ne se mettre à genoux que pour cueillir une fleur.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Olivier Todd (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Todd
Audrey Pulvar reçoit Olivier Todd, Ecrivain, journaliste, auteur de "J'ai vécu en ces temps" publié chez Grass Paru le 20 avril 2011.
>Histoire, géographie, sciences auxiliaires de l'histoire>Biographie générale et généalogie>Biographie: artistes et sportifs (789)
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
949 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre