AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756023477
Éditeur : Delcourt (20/10/2010)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 54 notes)
Résumé :

Bludzee est un petit chat noir aux yeux bleus, drôle et ultra-attachant. Il vit seul dans un grand appartement. Son maître a disparu, le laissant livré à lui-même. Chaque jour, Bludzee apprend comment survivre dans un univers étrange seulement armé d'une boîte de croquettes qui s'épuise inexorablement ! Parviendra-t-il à sortir de l'appartement ? Mieux vaudrait pas. C'est pire dehors...

Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
colimasson
04 novembre 2012
Le couguar du haut de son territoire balaie des yeux l'horizon… En fait simple chaton d'appartement qui, du haut d'un vieux tas de détritus, s'imagine être une bête sauvage et gracieuse, Bludzee se suffit à lui-même, solitaire félin de building qui n'a jamais connu son maître. Des paquets de croquettes, un ordinateur connecté à l'Internet et beaucoup d'imagination suffisent à son bien-être.

Mais dans une ville de la taille de New-York, où les buildings plongent les uns sur les autres, il n'est pas permis de rester seul bien longtemps. Qu'il s'agisse de malfrats cherchant à pénétrer de force dans l'appartement de Bludzee, investissant chaque porte et chaque fenêtre, de Doodaï, l'ami Facebook porteur de bons conseils, ou de la curiosité naturelle de Bludzee, le portant à fureter sans mal y penser dans les appartements voisins, la solitude relève du concept qu'il est difficile de véritablement expérimenter.

Bludzee est un personnage séduisant de bout en bout. Sa gueule de petit chaton ne dépare pas à ses croyances naïves qui lui permettent de s'amuser de chaque nouvelle situation avec une bonne humeur qu'on n'oserait pas remettre en question. Ses compagnons de route, beaucoup moins charmants, brillent soit par leur stupidité abyssale, soit par leur méchanceté criminelle (souvent, les deux se confondent). Aucun d'entre eux ne semble échapper à la règle. Si Bludzee parvient malgré tout à survivre en leur compagnie, sans doute doit-il son salut à son innocence : elle lui donne une foi inébranlable en l'avenir, ce qui le conduit bien entendu à assurer sa survie.

Super-héros des villes, Bludzee, sans vraiment le chercher, élimine les méchants les uns à la suite des autres, après bien des cabrioles dignes d'un chat de cirque. Les aventures ne s'arrêtent pas un instant, au risque que le rythme devienne parfois très fatigant. Les évènements s'enchaînent de manière cohérente mais finissent souvent par prendre les mêmes tournures, si bien que la surprise qui caractérisait la première partie de l'album devient peu à peu de la lassitude. Après plus de trois-cent pages des aventures de Bludzee, on espère avec lui que la farandole des méchants va enfin prendre fin pour permettre au chaton de retourner chez lui et de bouffer ses croquettes en paix.

Lewis Trondheim semble avoir voulu compenser la légèreté d'apparence de son trait et de son scénario (légèreté toute relative puisque, comme d'habitude, les dialogues sont truculents et personnalisés par l'humour caractéristique du dessinateur) par l'épaisseur de l'album. En d'autres termes, Lewis Trondheim semble s'être fixé l'objectif de partir de rien (l'histoire d'un chat dans un appartement vide) pour aboutir à une somme de près de quatre-cent pages. Moitié moins aurait été suffisant. Mais qui sait, peut-être sous-estimons-nous les capacités d'imagination de nos félins domestiques ?
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Shan_Ze
28 février 2014
Mon copain me tanne depuis deux ans pour que je lise cette bande dessinée. Il se gondole à chaque fois qu'il la relit. Alors je l'ai pris et après quelques pages, j'étais accro à ce petit chat mignon et futé comme pas deux. Ca commence doucement, Bludzee se retrouve seul depuis que son maître est parti. Il a quelques passe-temps très intéressants : manger des croquettes, dormir, tchatter ou utiliser ses griffes félines plus grandes que la moyenne…
C'est tellement drôle que j'ai hésité à le lire d'un coup, je lisais par vingtaine de pages les aventures de ce chaton. Petit à petit, de curieux personnages font leur apparition : des poissons, des chats et autres créatures améliorés. Ca part dans tous les sens ! C'est méchamment absurde, j'ai ri pratiquement à chaque page. La violence se fait de plus en plus présence mais toujours sous couvert d'humour.
C'est vraiment tordu, déjanté, hilarant… Une BD que je n'hésiterai à relire !
Commenter  J’apprécie          50
Archessia
03 janvier 2011
Bludzee s'ennuie depuis que son maître est parti du jour au lendemain.
Il passe le temps en essayant de trouver des façons sympa d'utilser ses griffes incroyablement longues, en rationnant ses délicieuses croquettes, en tissant des liens avec des araignées et en découvrant internet.
C'est d'ailleurs en discutant avec un internaute qu'il apprend que le monde est vaste, en dehors du petit appartement dans lequel il vit, et qu'il pourrait y trouver pleins de choses intéressantes, de gens de toutes sortes, et des tas de croquettes, aussi.
Le problème, c'est que le monde est hostile, et les découvertes que l'on peut y faire, bien qu'extraordinaires, sont loins d'être toujours plaisantes, surtout quand on est un chat gentil et très naïf.

Lewis Trondheim nous invente un monde peuplé de créatures abracadabrantes, et nous donne, paf, comme ça, un petit chat tout mignon qui essaye d'y survivre.
Moui, ça a l'air un petit peu banal quand même, non ?
Et bien, que dites vous si ce chat est spécial, enlevé par un tueur à gages à cause de ses griffes à la longueur phénoménale, et destiné à être modifié génétiquement pour faire de lui un super assassin ?
Ca vous la coupe hein, vous ne vous y attendiez pas, avouez !

Vous avez compris maintenant qu'on part dans une BD totalement déjantée, mêlant l'absurde, le mignon et le gore avec brio.
Nous suivons un fil conducteur, mais cette BD est une succession de gags d'une page, donnant un rythme particulier, mais très agréable et fluide, nous faisant rire à chaque page.
Sa grande innocence et son insatiable curiosité donnent droit à des situations loufoques et hilarantes, parfois même un peu inquiétantes, mais toujours avec un ton léger.
Bludzee est définitivement un personnage à rencontrer !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rickiss
02 août 2014
Cette Bd, en un tome, publiée après que l'auteur ait présenté chaque strip sur son site, à raison d'un par jour pendant un an, est véritablement atypique. En effet, après un début d'histoire assez normal (enfin, à partir du moment où on accepte qu'un chat qui surfe sur le net soit normal, quoi… mais bon, détail que tout cela !), où on assiste à quelques scènes typiques de la vie d'un chat, l'auteur part ensuite dans un délire à base d'extraterrestres, complot gouvernemental, chasse à l'homme (enfin, au chat). On se demande sérieusement quelle mouche a piqué Trondheim !
J'avoue avoir décroché à partir du moment où le récit perd un peu de sa logique pour entrer dans cet univers un peu délirant et quitter le quotidien de ce chat (dont j'aurais eu plaisir à suivre des aventures plus “banales”, mais qui font le quotidien d'un chat).
Mais malgré cet écueil, cette BD reste une découverte intéressante, et est sans doute assez représentative de l'univers de l'auteur. Pour ma part, je suis plus sensible à une BD comme "Simon's cat" ou un manga comme "Chi, une vie de chat", qui offrent une vision plus réaliste de nos amis les félins ; )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
stefjoe
29 juin 2012
Un chat se retrouve enfermé dans un appartement. C'est le postulat de départ d'un ouvrage au format hors norme : à l'italienne, de petite taille, 370 pages qui comportent chacune deux strips de trois images en couleurs. Les dessins au décor minimaliste sont d'une grande expressivité, le scénario inventif à souhait, propose à la fois une chute à chaque page et une histoire courant sur tout l'album. Ce récit, une succession de courses poursuites, est un concentré d'humour et un véritable tour de force.
Qui d'autre que Trondheim aurait pu tenter et réussir ce pari ?
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
michel.carlier15michel.carlier1514 novembre 2012
Tu préfères que je le tue ou que je lui coupe la langue afin qu'il n'apprécie plus jamais de pizza de sa vie ?
Je suis mourant ...Donnez-moi un choix plus simple avec moins de réflexion ...
(...) Si vous retrouvez mon agresseur , faites comme bon vous semblera ...
Et si vous récupérez l'argent , faites-moi construire un caveau en forme de four à pizza ... Ou non! En forme de 30 pizzas empilées .
Avec dans l'ordre , une margherita , une 4 saisons , une reine ...
-Eh ! Ca suffit ! Vous n'êtes plus de ce monde ... Vous êtes moooort ! Ca ne sert plus à rien de parler .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson12 novembre 2012
- Mais enfin… On ne mange pas les gens.
- Bin, si… On mange quoi sinon ?
- Des croquettes…
- Et avec quoi pensez-vous qu’elles soient faites, les croquettes ?
- Euh…
- Il n’y a qu’à vérifier sur la boîte.
- …
- Qu’est-ce qu’ils entendent par « Contient plein de choses bonnes pour votre chat » ? Peut-être des billets d’avion pour des vacances au soleil ?
Commenter  J’apprécie          60
colimassoncolimasson16 novembre 2012
- Le fait de devoir tuer 100 personnes demain me tétanise…
- Pense que nous devons éliminer d’abominables monstres égoïstes et primaires.
- Mais ce sont des enfants pour la plupart…
- C’est bien ce que je disais.
Commenter  J’apprécie          60
colimassoncolimasson18 novembre 2012
- Un bon truc pour ne pas faire de cauchemar, c’est d’éviter d’avoir une conscience.
- Et on fait comment ?
- Beaucoup de télévision.
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson08 novembre 2012
Qu’est-ce qu’il faut pour ouvrir une boîte ? Bin voyons, prenez un « ouvre-boîte ». Et pour aller sur la Lune, prenez un « envole-Lune » ? Et pour ne pas mourir, prenez un « anti-mort » ?
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Lewis Trondheim (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lewis Trondheim
Brigitte Findakly & Lewis Trondheim - Coquelicots d'Irak
autres livres classés : chatsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

lewis trondheim

Quel est le nom de la bande dessinée qui a rendu célèbre Lewis Trondheim ?

Les formidables bavures de Lapinot
Les incroyables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Lapinot
Les formidables aventures de Barbinot

6 questions
78 lecteurs ont répondu
Thème : Lewis TrondheimCréer un quiz sur ce livre