AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2368903623
Éditeur : Le Passeur (13/05/2015)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Considérer l’homme, ce n’est pas forcément faire de lui un dieu ; respecter la démocratie, ce n’est pas nécessairement céder aux passions démocratiques liées à l’égalité ou à la sécurité. Dans cet essai vif et engagé, Bertrand Vergely pointe les effets dramatiques d’un fantasme qui prend aujourd’hui de plus en plus de place : le désir d’être sans limite. Le transhumanisme promet d’en finir avec la mort : l’homme sera-t-il plus libre en devenant un corps perpétuel ? ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Etoilesonore
  26 août 2015
J'ai véritablement été enthousiasmée par ce livre! Il va à contre-courant de la pensée globale et à mon sens pointe une problématique peu étudiée: celle de l'homme tout-puissant, ne supportant aucune limite.
Dans cet ouvrage, l'auteur dénonce trois règnes: celui de l'illimité, celui de l'égalité et celui de la sécurité. Mais auparavant, il décrit et traque ce qu'il dénonce comme étant la fabrication de l'homme-Dieu. Or l'homme Dieu est aux antipode du Dieu fait homme qui lui accepte notre condition par humilité. Ici, c'est un orgueil démesuré qui prévaut.
Loin d'être pessimiste, l'auteur croit profondément en l'homme, à condition qu'il retrouve sa véritable condition. Voici un exposé essentiel qui dénonce un mal de notre temps et véritablement à la portée de tous. Jamais pédant, mais à la portée de tous par une écriture claire et des exemples parfois emprunt d'humour, ce livre est tout à fait stimulant, s'appuyant sur un fond philosophique et spirituel solide.
Commenter  J’apprécie          60
Lecteurspartacus
  11 décembre 2017
L'homme dieu (petit d) est un avant gout évident de l'eugénisme du transhumanisme.
C'est l'eugénisme de demain et aussi l'avènement de “la marque de la bête” de l'apocalypse de Jean 13 qui concerne un changement mondial où l'on ne pourra plus acheter ni vendre sans être génétiquement marqué. Cette modification de l'ADN humain avec aussi l'implant d'une nano puce dans la main (type implant party) pour l'identification et faire des achats ne présage rien de bon, la dictature de demain aura plus de moyens que les nazis ont pu rêver … L'immoralité Faustienne promise sera un leurre et un piège pour l'humanité.
Le titre de l'ouvrage bien choisi annonce bien la couleur d'un mensonge à venir.
Commenter  J’apprécie          00
Comprehension
  02 octobre 2017
Très déçu par le livre d'un conférencier de génie. Au lieu d'admettre l'évolution de la société moderne et d'essayer d'en trouver une raison, un sens, une solution, il la dénigre en utilisant des examples hétéroclites. Tout est nul dans cette nouvelle société et tout se mélange de la création de robots au mariage des homosexuels. On ne s'y retrouve pas dans ce ramassis d'exemples choisis. le tout bardé de citations des philosophes Grecs aux sages Chinois en passant par Orwell et Montaigne. On sort perdu de la lecture de ce livre, sans aucune réponse concrète ni personnelle. C'est vraiment dommage.
Commenter  J’apprécie          00
Karukera78
  20 octobre 2016
Une critique en ligne avec quelques extraits:

Lien : http://orthodoxie.com/livre-..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
EtoilesonoreEtoilesonore   11 août 2015
Pour éviter de se confronter à la réalité ainsi qu'à l'équité, le législateur a choisi de tout noyer dans l'indéterminé. Par ailleurs, il a pris un risque. Si ce mariage était vraiment pour tous, il devrait permettre le mariage de qui veut avec le sexe qu'il veut, l'âge qu'il veut et la quantité qu'il veut. Tel n'a pas été le cas, comme le montre la mairie de Mayotte qui a refusé de satisfaire le désir d'un chef de tribu local d'épouser ses six femmes au nom du mariage pour tous. Bien évidemment, il n'est pas question de le regretter. Reste que, en appelant le mariage homosexuel "mariage pour tous" afin de ne pas "stigmatiser", le législateur a fait un choix risqué. Personne n'a encore réclamé la levée de l'interdit de l'inceste pour se marier à l'intérieur d'une famille. Mais, demain, si quelqu'un la réclame au nom de l'égalité, le mariage était une droit subjectif dépourvu de tout ancrage dans la sexuation, qui fera le législateur? Au nm de quoi pourra-t-il interdire le mariage incestueux, puisque désormais l'égalité de droit sert de référence à tout?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
EtoilesonoreEtoilesonore   17 août 2015
La morale est une affaire de pensée et non d'action. Des gens qui font des actions morales, il y en a en quantité. Des gens qui ont une pensée morale, il y en a peu. Nous croyons que la morale consiste à agir et non à penser en ayant des actions en conformité avec ses pensées. C'est l'inverse qui est vrai. Être moral consiste à penser en agissant en conformité avec ses pensées. Parce que, comme le souligne Vladimir Jankélévitch, la moral est affaire d'intention. Engagement responsable, celle-ci est une question de conscience, donc d'intention et, derrière elle, de pureté de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
EtoilesonoreEtoilesonore   15 juillet 2015
On croit que le mal et le néant sont des bêtes féroces. Ils le sont. Mais, quand ils se manifestent dans le monde, ils sont toujours séduisants, surfant sur la vague de l'existence avec pour devise "tout est possible", "tout est permis". Les formules d'un monde libre, enfin décomplexé, pense-t-on. (...) Le diable est votre ami. Il veut votre bien. C'est comme cela qu'il prend la place de Dieu. Il fait le bien à sa place. Mieux, il fait de vous celui qui va sauver le monde. Grâce à la technique. Grâce au jeu. Par le biais d'un monde ludique, où il sera possible de rire de tout et avec tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Karukera78Karukera78   20 octobre 2016
Quand Dieu n’existe pas et que tout est possible, ce n’est pas la liberté qui surgit, mais un nouvel ordre du monde. Le monde de l’homme-Dieu, du décret tout-puissant et du contrôle total de l’existence. En ce sens, l’Antéchrist souhaité par Nietzsche n’est pas l’image du libérateur, mais celle de l’oppresseur. Dostoïevski l’a compris. Quand Dieu existe, sa place étant occupée, impossible de se prendre pour lui. Quand il n’existe plus, sa disparition déchaîne l’orgueil humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Karukera78Karukera78   20 octobre 2016
Bernanos a dit un jour que l’on ne comprend rien au monde moderne tant que l’on ne perçoit pas que tout est fait pour empêcher l’homme d’avoir une vie intérieure. Aujourd’hui, il importe d’aller plus loin et de se rendre compte que l’on ne comprend rien à la postmodernité si l’on ne prend pas conscience que tout est fait pour faire disparaître l’homme.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Bertrand Vergely (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertrand Vergely
"Notre vie a un sens" : Bertrand Vergely.
autres livres classés : transhumanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
293 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre