AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253185620
Éditeur : Le Livre de Poche (17/10/2018)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 14 notes)
Résumé :
La révolution de la vie ou comment la biotechnologie va bouleverser l’humanité.

La génomique et les thérapies géniques, les cellules souches, la nano-médecine, les nanotechnologies réparatrices, l’hybridation entre l’homme et la machine sont autant de technologies qui vont bouleverser en quelques générations tous nos rapports au monde. Il est aussi probable que l’espérance de vie doublera au minimum, au cours du XXIe siècle.
Le face-à-face ent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Mimimelie
  19 janvier 2016
« La mort de la mort », certes le titre n'est guère sexy ! .
Ce livre traite en fait du sujet du transhumanisme, ou si on préfère, du « Comment la biotechnologie va bouleverser l'humanité ». de quoi s'agit-il ?
Pendant des millénaires, la médecine a fonctionné sur un modèle thérapeutique, il s'agissait de soigner, de réparer l'homme. Pour le transhumanisme il s'agit d'aller plus loin, et d'améliorer, d'augmenter l'homme. Bien sûr vous me direz que c'est ce qui se fait déjà depuis longtemps, avec, par exemples, les drogues, le vigra (sans vilain jeu de mot), la chirurgie esthétique (la laideur n'est pas une maladie n'est-il pas ?) … ; Non, ici il s'agit de tout autre chose, car les nouvelles technologies dont les avancées sont foudroyantes nous ouvrent des portes qui nous permettent d'aller infiniment plus loin : les fameuses NBIC autrement dit : les Nanotechnologies, (structures ou machines à l'échelle d'un nanomètre, soit cent mille fois plus petits que le diamètre d'un cheveu), la Biologie, l'Informatique (le big data et les objets connectés) et les sciences Cognitives (l'intelligence artificielle) auxquelles on peut aussi ajouter les imprimantes 3 d'et la robotique.
Avoir la possibilité de faire des manipulations de cellules embryonnaires humaines dans le but d'éradiquer des maladies très graves qui se déclarerait contre ? et en ce sens, ces avancées technologiques peuvent être considérées comme de réels progrès ; par contre, s'agissant de modifier l'espèce humaine, de fabriquer une humanité différente de celle que nous avons aujourd'hui, la dépasser, inventer une espèce humaine, notamment avec l'hybridation homme-machine, passer au posthumanisme, est tout différent et va sans dire pose des questions éthiques, voire spirituelles, et risque d'ébranler notre humanité au sens propre du terme.
Quoi qu'il en soit, les techniques sont là ouvrant la porte au transhumanisme qui porte en son germe un posthumanisme, et il est certain que se poseront dans les décennies qui viennent des problèmes de régulation très importants ou en tout cas sera un problème politique majeur et ardu, car, comme le dit l'auteur :
« le plus grand risque n'est pas la révolution biotechnologique en elle-même mais le fait que, faute de conscience suffisante, le débat n'ait jamais lieu. Ce risque est d'autant plus grand qu'il n'y aura pas de « grand soir biotechnologique » mais une avancée aussi régulière qu'inexorable.
Ce débat à nul autre pareil ne peut être que long, passionné et complexe. Il devra répondre à une multitude de questions, car l'évolution à venir se traduira par des myriades de petits choix plutôt que par une grande rupture monolithique. Mais il tournera fondamentalement autour d'une seule grande question : quelle société et quelle humanité voulons-nous pour demain ? »
A titre personnel, c'est un sujet qui me passionne, même si je pense devoir faire partie de la charrette des derniers à ne pas pouvoir bénéficier d'une « réparation » et d'une « sorte de contrat d'entretien perpétuel de leur patrimoine génétique et biologique », encore que, ne parle-t-on pas de 2030, 2050 ? Cela dit, c'est un sujet que nul ne peut ignorer. Ainsi que le dit l'auteur : « Ses conséquences sur l'homme et sur la Nature même de la vie humaine seront sans commune mesure avec toutes les mutations économiques qui se préparent et pour lesquelles nous sommes presque surinformés. Cette révolution mériterait un sommet mondial au moins autant que le réchauffement climatique, voire plus. »
Si le sujet vous intéresse, je ne saurais que vous conseiller ce livre qui est des plus complets et sérieux (au-delà des fantasmes) sur le sujet.
il (extrait de l'introduction) « vous livrera un panorama des évolutions scientifiques en cours ou imminentes qui vont bouleverser notre société. Des lobbies efficaces, idéologiquement bien armés et liés à de puissantes entreprises, travaillent déjà activement à diffuser ces nouvelles technologies jusqu'au coeur de notre humanité.
Il explique en quoi « l'application croissante des nouvelles biotechnologies sera inévitable pour au moins deux raisons : elle apparaîtra comme une nécessité biologique et elle répondra à une forte demande sociale. »
Et aborde le traitement politique de ces questions.
Sinon sur le sujet, vous avez aussi le petit livre de Gilbert Hottois, « le transhumanisme est-il un humanisme ? », que je n'ai pas (encore) lu mais dont on m'a dit beaucoup de bien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          142
RemyFASOL
  07 juin 2018
Il y a un aspect qui est important à retenir et oublié: le transhumanisme va bientôt avoir les moyens de changer l'être humain avec un eugénisme faustien. L'apocalypse de Jean 13 dans la bible est en train de se réaliser avec la marque de la bête qui va s'imposer à l'humanité dans l'indifférence générale (implant de nano puce dans la main droite ou la tête et modification de l'ADN). La nouvelle créature hybride dite améliorée sera coupée de son Créateur et perdra son âme, elle pourra acheter et vendre par l'argent électronique (barres code des produits de consommation avec le nombre caché), être connecté à l'intelligence artificielle et vivra plus longtemps mais : perdra son âme. Heureusement tout fini bien si on est informé de l'arnaque, la vie est une succession de choix ...
Commenter  J’apprécie          00
Naleur
  12 février 2019
Tuer la mort ?
Dans un style clair et simple, l'auteur nous guide vers le monde fascinant du transhumanisme, dont l'un des objectifs est la mort de la mort.
Qui ? Comment ? Pourquoi ?
Le livre nous raconte que loin d'être le rêve de quelques rêveurs fou, le projet séduit des puissances technologiques (GAFA) et nous démontre que loin d'être hallucinant, le projet pourrait bel et bien aboutir ?
Prêt a tuer la mort ?
Commenter  J’apprécie          00
cannibalistique
  29 septembre 2018
Un livre écrit par un marchand de ferraille. La croyance technophile est quelque chose qu'il faut dépasser.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
De naturelle et acceptée, la mort va devenir scandaleuse. Tout comme on n’admet plus que quiconque meure d’une maladie pour laquelle il existe un traitement, on ne considère plus l’accident comme un risque de la vie mais comme l’effet d’une négligence ou d’une faute. De même, la mort va devenir inacceptable parce que, s’il existe des moyens de prolonger indéfiniment la vie, les populations en viendront naturellement à exiger que la Sécurité sociale prenne en charge les moyens existants pour éviter la mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Un joueur de loto a une chance sur quatorze millions d’empocher le gros lot. Les chances de tomber au hasard sur une mutation génétique qui permettra de mieux affronter son environnement et de survivre sont plus faibles encore. C’est pourquoi l’équilibre naturel repose sur une durée de vie la plus courte possible, en fonction des espèces, et une succession rapide des générations. Ensuite, il repose sur un nombre de coups de dés élevé par génération : en moyenne, sur les cinq cents derniers millions d’années, il y avait un survivant sur mille à chaque génération, toutes espèces confondues. Autrement dit, un seul individu (plantes, champignons, animaux…) sur mille à deux mille congénères arrivait à l’âge de la reproduction. Les autres correspondent à des essais ratés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Les progrès technologiques effacent rapidement la frontière entre la chimie et la biologie, entre la matière et la vie. Il faut bien comprendre que, à l’échelle du nanomonde, il n’y a aucune différence entre une molécule chimique et une molécule « vivante ». La fusion de la biologie et des nanotechnologies transformera le médecin en ingénieur du vivant et lui donnera, décennie après décennie, un pouvoir inouï sur notre nature biologique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Les définitions de la liberté et de l’égalité, le droit, la justice seront bouleversées. Nos repères philosophiques et moraux vont trembler sur leurs bases : l’évolution exponentielle des révolutions technologiques ne nous laissera pas le temps de souffler. Les changements de paradigmes seront incessants, et nous devrons en quelques décennies digérer plus de changements radicaux que l’Humanité au cours de toute son histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaouirkhettaoui   15 octobre 2014
Tout athlète sait qu’un sprint et un marathon correspondent à deux gestions de l’énergie tout à fait différentes : le sprinteur donne toute l’énergie disponible en une dizaine de secondes pour gagner la course, mais le maintien d’une telle vitesse sur une longue distance est très difficile. La nature a choisi la technique du sprint car il est vital pour l’espèce que les individus arrivent le mieux et le plus vite possible jusqu’à la puberté. Jusqu’à l’âge de la reproduction, notre organisme subit d’importants stress biologiques qui usent nos cellules.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Laurent Alexandre (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Alexandre
Jean-François Copé et Laurent Alexandre - On n'est pas couché 2 février 2019 #ONPC
On n'est pas couché  2 février 2019 Laurent Ruquier avec Christine Angot & Charles Consigny  France 2 #ONPC
Toutes les informations sur les invités et leur actualité https://www.france.tv/france-2/on-n-est-pas-couche/
Suivez @ONPCofficiel et réagissez en direct avec le hashtag #ONPC  https://twitter.com/ONPCofficiel
Continuez le débat sur Facebook https://www.facebook.com/onpcF2
autres livres classés : transhumanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1704 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre