AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2819505767
Éditeur : Les Nouveaux Auteurs (06/09/2018)

Note moyenne : 4.06/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Une dose de polar, un soupçon de thriller, une touche de fantastique : le cocktail original d'une intrigue surprenante et addictive ! Paris, Mai 2015 : jeune maman d'une petite fille de cinq semaines, Raja vient d'apprendre par la police l'assassinat de son conjoint à Londres lorsqu'elle assiste à la défenestration de sa voisine. Elle décide de partir avec son bébé, escortée par Goran, un policier peu causant, embarqué contre son gré dans l'aventure et peu habitué a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Nat_85
  01 novembre 2018
Qualifié comme LE coup de coeur 2018 de Gilles Legardinier, je me range à son avis, tellement bluffée par le talent de Pierre-Jean VERHOYE dans la construction de son thriller " No Trace " qu'il m'a été impossible de le lâcher ! Publié aux éditions des Nouveaux Auteurs, je ne peux que souligner la découverte de cet auteur, au talent indiscutable !
Goran Alaric est flic à l'Office central  de lutte contre le crime organisé à Paris. Ce jour-là, il doit accueillir dans ses locaux, la compagne d'Alberto Garcia, retrouvé assassiné à Londres.
p. 16 : " une exécution : la victime gisait sur le sol d'un parking souterrain du centre de Londres, abattue à bout portant d'une balle en plein front. "
Lorsque Raja Connor arrive, elle tient fermement contre elle, sa fille de quelques mois seulement, Juliette. Déstabilisé par cette rencontre, Goran, tente malgré tout d'en apprendre plus les activités de son défunt compagnon. C'est ainsi que lui et son collègue découvre que ce dernier travaillait sur le projet Xy-Labs dont le siège était basé en Lettonie. Scientifique renommé, la victime était chercheur et professeur en biologie moléculaire.
A la suite de son témoignage, la voisine de palier de Raja est elle aussi assassinée.
p. 40 : " - C'est vous qu'ils visaient. Ils pensaient que c'était vous sous la douche. "
Cela ne fait aucun doute pour Goran : Raja Connor est en danger ! Alors lorsque Raja lui propose de l'accompagner à Londres pour reconnaître le corps d'Alberto, Goran accepte, sans émettre la moindre opposition.
p. 50 : " Goran ressentait sa présence près de Raja comme une évidence. "
Ce trajet va se révéler être porteur d'une grande complicité entre ces deux êtres.... enfin trois, puisque Juliette est du voyage, et n'oubliera pas de signaler sa présence ponctuellement, déstabilisant d'autant plus le lieutenant Goran !
Le texto précédant de quelques secondes l'explosion devant la morgue va être visualisé simultanément par tous les êtres en présence : SAVE RAJA NOW.
Mais cet ultime message de détresse dont l'émetteur reste inconnu, n'empêchera pas le drame.
p. 125 : " Une bombe avait été placée à l'entrée de la morgue et une voiture blindée avait foncé dans le véhicule de Raja Connor. C'était elle qui était visée. Son bébé avait été enlevé, ce que Goran ne parvenait pas à s'expliquer. "
Qui a bien pu commanditer cet enlèvement, et surtout pourquoi? Goran émet de plus en plus de doutes quant au fait de la mort réelle de Alberto Garcia.
Au moment où Raja est évacuée par l'ambulance, inconsciente et polytraumatisée, personne n'imagine qu'outre-Manche, un réseau informatique très particulier va intercepter ce mystérieux message et  mener son enquête sur son auteur qui a permis à Raja d'avoir la vie sauve...
p. 168 : " - Les travaux de compilation du code réceptionné sont terminés, Théau. En fait, j'ai bien l'impression qu'on a reçu un message. Avec des coordonnées de géolocalisation, en latitude et en longitude.
-Et ça dit quoi ce message ? C'est compréhensible ?
-C'est de l'anglais et c'est très bref. Ça dit qu'il faut sauver Raja. "
Elizabeth Connor, la mère de Raja, a ressenti un malaise, comme si elle-même avait été touchée lors de l'accident, alors qu'elle se trouvait à Brooklyn, à proximité de son salon de tatouage. Cette singularité qui l'a tant fait souffrir plus jeune, car incompréhensible pour le commun des mortels, va non seulement avoir un impacte sur l'état de santé de sa fille hospitalisée sous un faux nom en Belgique, mais aussi sur l'avancée de l'enquête pour retrouver Juliette. Théau, le concepteur du réseau No Trace qui a identifié le message, va s'avérer être d'une assistance quasi divine...
p. 310 : " Cet homme l'intriguait. le rapport qu'elle avait avec la schizosphère, elle n'en avait parlé à personne à part Raja, en tout cas jamais en détail. Par instinct de protection, parce que c'était trop délirant. Parce que quand elle était adolescente on l'avait enfermée. Parce que les gens n'acceptent pas les choses trop différentes et qu'entrer en contact avec des personnes mortes, ça fait peur. Il avait senti sa présence près de Raja... Oui, cet homme lui semblait capable de tout entendre, de tout comprendre. "
Chacun des protagonistes enquêtent de leurs côtés, rassemblant les éléments, et arrivant à une conclusion ultime et convergente.
p. 402 : " S'il y a un endroit où on a le plus de chance de retrouver la trace de Juliette ou de ceux qui l'ont kidnappée, c'est bien à Riga. Car c'est là que Xy-Labs avait installé son laboratoire. "
Sur quel type de projet travaillait Alberto, le compagnon de Raja, pour que cela prenne une telle ampleur ?
Ce thriller est une belle découverte. En dehors des grands flux médiatiques de la rentrée littéraire 2018, ce roman tient largement sa place auprès des plus grands ! Tout y est : de la qualité de l'écriture, à la maîtrise de la construction de l'intrigue, en passant par des descriptions psychologiques des personnages brillamment exploitées. Ce livre est totalement addictif ! Encore un grand merci à Pierre-Jean Verhoye pour la lecture de son roman et aux éditions les Nouveaux Auteurs qui ont déniché sans conteste une plume de talent ! A suivre évidemment....
Lien : https://missbook85.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
AlouquaLecture
  23 décembre 2018
Avant de vous donner mon avis, je vais vous donner un petit conseil qui concerne ce thriller : ne le commencez surtout pas en vous disant que vous allez lire un ou deux chapitres histoire de voir l'ambiance donnée par l'auteur, vous feriez une erreur monumentale. Si je vous dis cela, c'est parce que ce fut mon cas, après avoir terminé un autre livre, je me suis dit que j'allais effectivement lire un ou deux chapitres avant d'aller dormir, que cela me donnerait une idée de l'univers de l'auteur. Je pensais naïvement que cela me donnerait juste envie de m'y replonger le plus rapidement possible le lendemain … Mais que nenni … dès le départ, j'ai su que j'allais avoir beaucoup de mal à éteindre la liseuse, les chapitres se sont enchaînés, je me suis dit que ce n'était pas trop grave, que je m'arrêterais avant à la deuxième partie du livre (ce thriller est divisé en trois parties) et que je poursuivrais le lendemain. Là encore, pfffff, je suis décidément trop faible, ou simplement c'est de la faute de l'auteur qui a fait de ce thriller une histoire totalement addictive de laquelle j'ai eu trop de mal à m'échapper. Enfin bref, tout ceci pour vous dire de ne pas penser que vous pourrez vous arrêter après quelques chapitres.
Pierre-Yves Verhoye a prit des faits actuels pour en faire un récit totalement envoûtant et ô combien palpitant, il y a ajouté des personnages captivant, il a mélangé le tout et en a réalisé un véritable page-turner. Heureusement finalement, parce que ce n'est pas qu'il n'y a que 200 ou 300 pages, nous sommes plutôt pas loin du double et cela me fait toujours un peu peur, peur de ne pas totalement accrocher et de devoir me forcer à tourner les pages. Pour dire quelques mots sur son style, eh bien je dirais simplement que c'est tout ce qu'il faut pour le genre thriller, il a su mettre des rebondissements dès qu'il le fallait, bien que j'en ai parfois eu le souffle court, mais cela permet que l'intrigue ne se tasse pas, que le lecteur ressente cette envie de continuer afin de connaître enfin le dénouement. Je ne dis pas qu'il ne serait pas également doué pour écrire une romance, mais honnêtement le genre thriller est parfait pour lui.
Mais là où l'auteur a trouvé sa place dans les thrillers, je dirais qu'il l'a également trouvée dans le genre fantastique, car oui il mélange un peu les genres et cela pour un rendu original et qui ne pourra que plaire aux amateurs d'un de ces deux genres littéraires. Quant aux amateurs des deux, eh bien il seront comblés tout comme moi je l'ai été par cette lecture. Mais attention, ce n'est pas tout, il pousse également le lecteur à la réflexion sur plusieurs sujets, comme le monde virtuel et la place de tout ce qui est numérique par exemple, ou encore tout ce qui touche à notre planète. le tout est fait sans que le lecteur ne se pose réellement de questions sur le moment, mais que cela vienne après la lecture, ce moment où on fait le bilan de ce que l'on vient de lire, ou comme pour moi ce moment où je prépare ma chronique et où je souligne les points forts d'un livre.
Un des points forts de ce récit, c'est qu'il n'y a pas de temps morts, comme je le dis plus haut, c'est un thriller addictif qui nous donne envie de continuer à tourner les pages, chose qui est impossible s'il y a des temps morts. Il y a certains livres que j'aimerais vor sur grand écran, je sais pourtant que la plupart du temps cela perd un peu de l'impact qu'a pu avoir le livre. Ce n'est pas le cas pour celui-ci, il y a tellement de choses qui seraient zappées dans l'interprétation des acteurs que je serais finalement déçue, alors je préfère que cela reste un livre que je prendrai énormément de plaisir à relire et à recommander autour de moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesMotsdeLau
  24 novembre 2018
Raja Connor, maman d'une petite Juliette de quelques semaines apprend la mort de son conjoint, un brillant scientifique assassiné lors d'un voyage professionnel en Angleterre.
Des éléments laissent à penser que le ou les meurtriers en ont aussi après elle et sa fille. Elle va quitter en toute hâte Paris avec son bébé et Goran un policier assez taciturne, pour se rendre à Londres afin d'aller identifier le corps de son conjoint à la morgue. La mère de Raja, qui vit à New York ressent planer une menace sur sa fille grâce à un mystérieux don. Elle va tout mettre en oeuvre pour la protéger malgré la distance qui les séparent, infiltrant ainsi un puissant système informatique que Théau son créateur va intercepter.
Ensemble, ils vont participer à une affaire de grande ampleur qui va se révéler bien plus complexe que ce qu'ils auraient pu imaginer.
Un roman surprenant et original qui mélange plusieurs genres, le thriller/polar côtoie l'action avec une bonne dose de suspense sur fond de fantastique, avec une histoire d'amour et même un peu d'humour. le schéma narratif est intéressant, car on suit plusieurs personnages, mais selon leur propre point de vue.
Le livre se divise en trois parties, mais dans chacune d'elles on va y retrouver un duo au centre de l'intrigue ce qui est étonnant et pour le moins très intéressant. de ce fait tous les personnages sont mis en lumière, quel que soit leur rôle dans cette intrigue.
Ainsi nous allons découvrir l'histoire tantôt du point de vue féminin tantôt d'un point de vue beaucoup plus masculin.
J'ai aimé me plonger dans ses deux versions, c'est très bien fait et l'écriture de l'auteur est très agréable.
Le rythme est différent par rapport à un thriller classique c'est pour cela que j'ai écrit le terme de thriller/polar, mais le rythme est quand même présent à sa façon. Il n'y a pas réellement de partie enquête policière, on ne suit pas l'histoire de cette façon ni de ce point de vue, car ce sont les personnages qui vont faire avancer le récit.
Parlons un peu de ces intervenants, ils ont chacun leurs particularités et des traits de caractère loin des clichés habituels.
Pour citer un exemple, la mère de Raja, Élisabeth, est une tatoueuse Newyorkaise très réputée, on est loin de la maman derrière un fourneau en train de mijoter un plat pour un repas de famille dominical.
Du point de vue personnel j'ai été happé par cette première partie et par ce duo improbable que forment Raja et Goran lors de ce voyage pour rejoindre l'Angleterre avec la petite Juliette installée à l'arrière de la voiture.
J'ai été légèrement en retrait en seconde partie, bien que le duo Élisabeth/Théau fût surprenant, mais les personnages, l'action et la situation précédente me manquaient. Je l'ai trouvé un peu longue en description technique, attendant que les choses bougent. C'est justement ici qu'est un peu plus développé le fameux « No Trace », un système informatique très puissant, mais j'avoue que j'ai eu le sentiment de tourner un peu en rond dans cette partie. Ce système est l'élément principal qui va faire que l'histoire est là et c'est très bien réalisé et expliqué! Mais je pense que le fait que le temps sur cette période s'étire sur plusieurs semaines m'a fait ressentir cette baisse de régime par rapport aux autres parties, même si ce temps est nécessaire pour le bon déroulement de l'histoire.
Justement ce temps venons-y, il est vu aussi sous plusieurs angles en premier lieu on est plus dans de l'action immédiate tout comme on retrouvera ce rythme en dernière partie.
Dans la deuxième, il est bien plus étiré en longueur, ce qui colle parfaitement au récit et qui prouve que l'auteur en plus de diriger parfaitement ses personnages sait également maîtriser la temporalité dans son oeuvre.
Même si j'ai ressenti une légère baisse dans ce milieu, cela ne gêne en rien mon avis global sur ce livre.
Il fut une très belle lecture, bien écrite avec de l'humour entre les personnages et une belle histoire d‘amour.
Ce livre est le premier d'une trilogie et il me tarde déjà de découvrir la suite et d'avoir des réponses à mes nombreuses questions.

Lien : https://lesmotsdelau.fr/l/no..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lenoir_emilie_72
  23 septembre 2018
Merci à l'auteur pour la découverte de son roman. Avec lui nous sommes dans le thriller, un peu polar et une touche de fantastique. Mélanger ces genres est intéressant, on sort un peu des sentiers connus, habituels. Pour ce qui est de l'aspect fantastique, que je trouve bien trouvée et prend bien sa place dans l'intrigue, j'ai eu un peu de mal à m'y retrouver, à comprendre cet aspect du roman qui touche au milieu scientifique avec la schizosphère.
Pour ce qui est des personnages, on parvient à s'y attacher. J'ai adoré plus particulièrement Élisabeth, par son caractère bien trempé et qui impose une certaine prestance par rapport aux autres protagonistes, chez qui il manquait un petit quelque chose pour les différencier dans le texte. Je les trouves trop neutre avec un manque d'émotion. Par exemple, Raja qui perd son mari et un autre personnage – dont je tairais le nom pour ne pas spoiler-, elle ne semble pas abattue comme beaucoup le serait à sa place. Au niveau des personnages, c'est vraiment ce petit bémol que je mets, car à côté on sent une réelle complicité qui se créée entre eux et cela donne de la vie au texte.
J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, j'ai mis un peu de temps, mais cela valait le coup de ne rien lâcher au niveau de ma lecture, car beaucoup de choses se débloquent, évoluent vers la fin, que j'ai adoré. Pour moi c'est vraiment à ce moment là, que l'intrigue se mets en place, où on retrouve du pep's dans l'histoire et où l'on va de surprise en surprise. J'ai tout de même apprécié le rythme du roman, sa construction, dans le sens où l'auteur nous fait voyager dans plusieurs décors, cela me fait penser à une grande aventure dans laquelle Raja est lancée un peu malgré elle.
Un roman à découvrir, qui prend le temps d'être lu afin d'y intégrer pleinement ce qui s'y passe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nath74gri
  29 décembre 2018
En refermant ce livre "no trace" de Pierre-Jean Verhoye, je me dis mais qu'est ce qu'il est bon ce livre, très bon même !! Rare de voir un roman aussi accompli, du début à la fin avec un mélange de polar / thriller avec une pointe de fantastique dans un milieu scientifique !
Le livre commence avec Raja qui apprend que son conjoint, biologiste, vient d'être assassiné à Londres. Elle échappe elle aussi à un assassinat et décide de partir à Londres avec sa fille d'un mois Juliette. Goran policier chargé de l'affaire l'accompagne. C'est ensuite une suite d'événements qui va les conduire tous les deux sur des chemins rempli de rebondissements.
Tous les personnages qui ne sont pas nombreux, sont vraiment très attachants, de Raja à Goran, en passant par Elisabeth, Théau et Thomas.
Un peu de fantastique mais moi qui ne suis pas fan de ce genre, j'ai adoré le thème abordé et c'est fait avec parcimonie et explications.
Le coté scientifique est lui aussi très intéressant et facile à comprendre grâce au style de l'auteur.
Le rythme du livre est soutenu et il est difficile de le poser une fois commencé, perso les 535 pages ont été lues en deux jours.
Tout au long du livre, les actions sont reprises par les deux personnages les vivants, lors de chapitres différents, mais ce qui aurait pu être pris pour des répétitions ne fait que renforcer les liens entre les protagonistes.
Comme c'est le 1er tome d'une trilogie, j'ai vraiment hâte de lire la suite mais ça va être dur pour l'auteur de faire aussi bien.......
Seul bémol, la couverture, je n'aime pas du tout et en le commençant avec une couverture pareille, j'ai eu peur du contenu.......
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Nat_85Nat_85   01 novembre 2018
On avait subtilisé cette femme qu'il était censé protéger et avec laquelle il avait réussi à créer une forme d'intimité, de complicité. On l'avait privé de la possibilité de quelque chose. On lui avait confisqué un projet humain, précieux, qu'il pensait impossible dans sa vie. Une occasion de sortir du vide glacé qui l'enveloppait depuis l'été de ses treize ans.
Commenter  J’apprécie          130
LalitoteLalitote   03 décembre 2018
Il sentit son énervement rejaillir lorsque la crise grecque fut évoquée. L’Europe avait fait le forcing pour les accueillir dans l’Union, pour qu’ils adoptent la monnaie unique européenne. Ils n’étaient pas prêts et leur économie avait explosé. Et maintenant, tout le monde disait que c’était de leur faute et que c’était normal que les Grecs en bavent, qu’ils bouffent de l’austérité et de la pauvreté pendant des années, avec des mômes qui se caillent les miches dans des écoles qui ne sont plus chauffées. Pourquoi le monde était-il toujours si injuste, pourquoi fallait-il toujours enfoncer les malheureux ? Comment s’y prenait-on pour nous faire regarder ces événements avec un point de vue déformé, erroné, pour que l’opinion se range immuablement du côté du plus fort, de celui qui est coupable ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LalitoteLalitote   03 décembre 2018
Aujourd’hui, des multinationales mettent à notre disposition de la nourriture en abondance, mais ceux qui produisent sont partout dans le monde la dernière roue du carrosse. On les méprise, on leur impose des quotas, des règles délirantes, des prix d’achat scandaleusement bas. À la moindre sécheresse ou épidémie, ils en prennent plein la gueule et personne ne les aide, ou si peu. On ne s’occupe que de finance, de propriété, d’assurance, de distribution, d’internet et de télécommunication. La production, c’est pour les minables, les petits joueurs, des gens qui n’ont pas d’ambition, qui aiment travailler les pieds dans la merde et se prendre la tête avec des paramètres incontrôlables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   23 septembre 2018
Et je pense que les religions sont des supercheries, que l'homme pourrait enfin vivre heureux s'il acceptait de ne plus avoir peur de la mort.
Commenter  J’apprécie          20
lenoir_emilie_72lenoir_emilie_72   23 septembre 2018
Je n'ai jamais senti le manque de choses que je ne connais pas.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Pierre-Jean Verhoye (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre-Jean Verhoye
No Trace - Pierre-Jean Verhoye - LTL # 145
autres livres classés : thriller fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Pierre-Jean Verhoye (3) Voir plus




Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2646 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..