AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782353410774
285 pages
Éditeur : Max Milo (05/11/2009)
3.63/5   15 notes
Résumé :

Comment être soi-même dans une soirée où l'on ne connaît personne ? (Le moi existe-t-il ?)Pourquoi Mamie met-elle un pull écossais à son yorkshire ?(Les animaux ont-ils une raison ?)Comment ai-je pu rester si longtemps avec un mec aussi con ? (Ne désirons-nous que des choses que nous estimons bonnes ?)Lorsqu'on entend « philosophie », on pense parfois à des livres incompréhensibles ou ennuyeux. L... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
frandj
  20 février 2021
Je ne suis pas fan des écrits des grands philosophes. Tant qu'à lire des ouvrages de ce type, je préfère la philosophie pratique. C'est pourquoi je me suis senti motivé pour découvrir ce petit livre écrit par un professeur contemporain. L'auteur s'adresse à tout quidam qui aurait envie de philosopher au quotidien. Sur ce plan, le premier chapitre m'a semblé prometteur. Chacun de quinze suivants a un titre simple et très explicite, qui annonce concrètement le problème soulevé. Par exemple: « Comment ai-je pu rester si longtemps avec un mec aussi con ? » (bonne question !)
Certains sujets abordés sont beaucoup moins intéressants que d'autres. Mais plusieurs chapitres posent des questions d'une grande importance. Bien sûr, Gilles Vervisch fait son travail de philosophe: décortiquer une problématique, poser les (bonnes) questions, mettre en doute les pseudo-évidences, etc... A côté de raisonnements proches du bon sens commun, il fait diverses références aux grands auteurs de sa spécialité, ceux de l'Antiquité grecque en particulier.
Pourtant, j'avoue être resté sur ma faim. D'abord je trouve qu'il fait un peu trop de "démagogie" et se laisse parfois aller au délayage.
Mais surtout, je retrouve un peu de ma frustration devant ces intellectuels armés pour analyser inlassablement les problèmes philosophiques, mais qui aboutissent rarement à des propositions qui seraient opérationnelles pour chacun. Leur intelligence semble travailler à plein régime, mais… presque "à vide". J'ai souvent l'impression qu'ils remuent de nombreuses idées mais que, finalement, ils restent à la surface des choses. A l'appui de cette impression, je citerai un seul exemple: le chapitre 8 du livre, dans lequel est évoquée la notion de bon goût dans l'art. Après avoir discuté ce sujet, il pose la seule interrogation vraiment intéressante: le bon goût peut-il (et doit-il) être éduqué ? et je n'ai pas trouvé des éléments de réponse précise.
Poser des questions et faire réfléchir le lecteur, c'est bien. Mais l'auteur aurait pu proposer ses conclusions personnelles. S'il l'avait fait, je serais maintenant plus éclairé tout en gardant ma liberté de jugement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          45
nath45
  20 septembre 2013
Enfin un livre de philosophie à la porté de tous, dans un vocabulaire simple, qui nous permet de comprendre, d'approcher les philosophes, leurs pensées, sur des thèmes de la vie quotidienne par conséquent accessible à tous, quelques exemples des thèmes abordés : « Comment ai-je pu croire au Père Noël ou pourquoi philosopher », « Dois-je aller voir le film d'auteur chiant que les critiques trouvent génial ou le beau est-il relatif », « Comment échapper à l'ennui du dimanche après-midi ou l'existence a-t-elle un sens ? », « Lundi matin : est-ce que je me lève pour aller au boulot, ou pas ? ou Pourquoi travaillons-nous ? » …
J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre, beaucoup d'humour, de réflexion, d'intelligence, un très bon et grand moment de lecture, un joli cadeau à faire durant toute l'année.
Commenter  J’apprécie          30
petaledelune
  05 février 2013
Petit livre philosophique abordé de manière simple au quotidien.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
FecampFecamp   16 mars 2017
En bref, il semble bien qu'avoir un vagin rende les tâches ménagères intéressantes, soit que le gène du repassage soit inscrit dans le chromosome X propre à la femme, soit que ses neurones impriment des images de machines à laver dans son cerveau par l'effet d'une rétroaction hypothalamo-hypophysaire, aussi à l'origine des ragnagnas.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Gilles Vervisch (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilles Vervisch
GILLES Vervisch, "Le secret de Platon", entretien avec Guillaume Sautet (14 oct. 2019)
autres livres classés : philosophie pratiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
369 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre