AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375680162
Éditeur : Chat Noir (05/09/2016)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Depuis son récent déménagement à Grenoble, Solana est devenue une ado solitaire, sans ami ni attache. Son année de terminale s’avère compliquée, entre un père absent, une mère détachée et une bande de jeunes qui l’a prise pour cible. Difficile de faire pire … et pourtant. La destruction semble s’installer dans les parages, chez Solana plus exactement, qui bientôt ne peut plus bouger le petit doigt sans déclencher une catastrophe. Les cadavres se multiplient en ville... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
greg320i
  23 novembre 2016
SoLana,, comme je l'aime.
Sans problème pour m'y rattacher, vouloir l'investir, envahir son corps et son coeur à force d 'en lire..
Des lignes entières d'intensité, de celle qui se sera jamais importune, mais surtout de bonne fortune à vivre ses émotions : Vraiment .
Très important ce V majuscule. N'y voyez pas vous aussi la trace possible d'une mémorable série horrifique, ô fantastique ?
Les visiteurs ici en tout cas, auront, et jusqu'à quel point ,,nous le tairons-bien entendu- (no spoil ! )
..de bien de bien étranges rapports avec notre Solana.
Vénéneux, venimeux sont aussi les mots cru entendu,,enfin lu , dans ce roman.
Force est de constater que ce brusque virement de la beauté à la violence verbale est sans contexte mesure une manière de nous accrocher le texte ..
Mais cela reste dur.
A la lecture , je veux dire. N'imaginant rien de faisable dans une réalité abordable,
L'adorable Solana se transformant peu à peu.
De mots, d' expressions, ( les cheveux serez ceux de la jaquette ? )
Un autre point fort, intéressant comme d'habitude quand il est bien pensé:
Le flashback : Passant d'un rien de 2003 à 2015 forme une sorte de jeu de 'passé pensé' avant l'apothéose. le côté popote avant que ça ne dépote.. Vraiment ! Biologiquement et si vigoureusement.
De belles surprises, de prises en prises, de trace en trace . L'emprise même du côté angoisse qui vous ne lâche plus: il/elle Vous enflamme !
Vaille que vaille, moi vous savez, j'en dirai juste ,'Heureusement '
Car de mes instants de tendresse à l'adresse de SoLANA, jusqu' à sa détresse, j'en tire vite la conclusion qu'une personne ne puisse être seule dans sa tête,,
Sans que n'y rôde de même le maraudeur fraudeur de la peur.
Ma moralité,je n'aurez jamais lu de ce type de roman si l'attachante soLana,
Ado tout d'abord, adulte ensuite, ne m'aurez de suite taper dans l'oeil.
N'y voyez rien de bien perso..n'elle n'est que le reflet époustouflant d Apocalypse en Calypso .
Ps : remerciements particuliers à Babelio ,à ses rencontres,,
Littéraire, les chères Masse Critique toujours intéressante de Thème,jusqu'
Aux Gemmes ,véritable diamants de bonne fortune aux providences
Noués de bon goût ,d'Amour à la lecture , d'aventure à lire, à vivre ,,
A AIMER tout simplement . J'en suis et j'en reste.. métamorphoser :m
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
louve
  30 décembre 2016
Holomorphose est un bouquin que je voulais lire depuis sa sortie. Après le gros coup de coeur pour ticket pour l'enfer du même auteur, je voulais le découvrir dans un autre registre. Maintenant, j'ai une nouvelle certitude : il me faut découvrir Néachronical ! J'avais lu le dernier vampire et je n'avais pas spécialement adhéré à l'époque (faut dire j'ai commencé par le second tome !), mais c'est certain qu'il me faut relire cet auteur qui me surprend à chaque fois !
Holomorphose en dehors de sa couverture qui en jette de dingue c'est une très bonne histoire fantastique et sombre. J'ai non seulement complètement adhéré au style et au fait qu'on se retrouve dans la peau de Solana, mais en plus l'histoire est intense et pleine de rebondissement. On ne s'ennuie franchement jamais et jusqu'au bout les surprises sont légions. Bien sûr, j'ai ressenti quelques coups de mou pendant ma lecture, quelques petits détails qui m'ont un peu fait lever les yeux au ciel, mais franchement, ce premier tome est vraiment très bon et possède tous les ingrédients pour en faire une saga à ne pas louper ! Il me tarde de lire la suite !
Holomorphose c'est l'histoire d'une adolescente, Solana, gothique et très réservée. La voilà qui emménage dans une nouvelle ville quittant ses peu d'amis et son train train quotidien. Elle n'aura hélas pas eu le choix devant la mutation professionnelle de son père. Pourtant, ce n'est pas comme si les relations familiales étaient au beau fixe puisque très vite, son père les quitte pour une autre femme. Et voilà Solana seule avec sa mère avec qui elle n'a aucun lien affectif. Leur relation est troublante, froide et pleine de haine sous-jacente. Elles n'ont pas de passion commune, pas de dialogues et les rares passages qui les mettent en scène toutes deux sont assez barbares dans le sens où aucun amour n'est palpable entre elles. On pourrait mettre cela sur le dos de l'adolescence, du côté rebelle de Solana, mais cela va chercher beaucoup plus loin que ça. D'emblée donc, j'ai apprécié cette jeune fille timide qui se cache derrière une apparence de rebelle pour qu'on lui fiche la paix. Mais voilà ça ne fonctionne hélas pas comme ça dans son nouveau lycée et la voilà qui devient la cible d'un groupe de jeunes gars complètement stupides.
La première partie du roman est assez centrée sur Solana et son environnement. Entre une famille qui n'en a que le nom, le lycée où elle se fera humiliée et prise pour cible par les élèves populaires et l'absence d'amour qui l'entoure, on est loin de se douter des événements qui vont suivre. Et puis arrive Nathalie sur son beau cheval blanc. Une autre adolescente, gothique elle aussi, mais beaucoup moins timide et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Très vite, elle va prendre Solana sous son aile et lui apporter du réconfort à sa manière. Parce que Nathalie est loin d'être un coeur tendre, pourtant elle va réellement devenir un pilier pour notre héroïne qui n'aura plus qu'elle sur qui compter.
Elle est comme ça Nathalie. Poétesse à ses heures perdues, toujours prête à défendre la vierge et l'orphelin. Et c'est comme ça que se noue leur amitié aussi solide que le roc, semblant dépasser le temps, comme si elles se connaissaient depuis toujours. Et tandis que Solana tente de se faire une place dans le monde, elle devient la cible de cauchemar effrayant qui semblent détenir des messages sur les problèmes qu'elle commence à rencontrer. Subitement, elle se rend compte qu'elle est malade. Son sang est aussi corrosif que l'acide, sa salive, ses larmes, toutes les substances de son corps sont un réel danger pour les autres. Et même si elle tente de le cacher, petit à petit, elle comprend qu'elle a un gros problème, plus gros encore que les histoires d'adolescentes. Alors non seulement, Solana cache ses étranges pouvoirs (si encore on peut appeler ça pouvoirs!) mais en plus elle doit faire face au comportement de plus en plus déroutant de sa mère qui semble s'éloigner d'elle au fur et à mesure. Ajoutons à cela une policière qui la guette de très près depuis que de nombreux corps sont retrouvés dans des circonstances qui dépassent la logique.
Holomorphose c'est un condensé de très bonnes choses. Une héroïne attachante qui ne demandait rien à personne, des thématiques assez forte : la maladie, la solitude, la perte d'un enfant, l'adolescence et dans une moindre mesure la sexualité chez les jeunes (sujet à plusieurs reprises évoqués par nos héroïnes.). Mais cela reste un roman fantastique avec des pouvoirs, des créatures, des femmes folles à lier qui zigouille à tout va, des cadavres semés sur la route de Solana sans qu'elle ne le remarque et à plus grande échelle, le réveil d'une entité que personne ne souhaite voir émerger...
Oui Holomorphose c'est beaucoup et ça m'a plu. Tout se rejoint très bien, chaque fil est relié à la même bobine, on ne s'y perd pas parce que l'auteur prend le temps de poser et les personnages et leur environnement. J'ai adoré les "cauchemars" de Solana qui sont effrayants et pourtant qui détiennent la clef des événements à venir et j'ai complètement succombé aux charmes de ses trois soeurs, les folles furieuses, qui tentent justement de tuer Solana pour empêcher une prophétie de se réaliser.
Solana nous fera beaucoup de peine au travers de sa quête pour comprendre ce qu'elle est et d'où elle vient. Ses pas la mèneront en Mongolie en quête d'un passé qu'elle ignore et qu'il vaudrait peut-être mieux ne pas savoir. Pourchassée par des créatures dangereuses et violentes qui n'auront de cesse tant qu'elle ne succombera pas, Solana devient une véritable proie qui ne sait plus à qui se fier. Son parcours est intense et jusqu'au bout, on subira avec elle.
Maintenant, j'avoue regretté certains personnages qui au fur et à mesure semble disparaître du paysage alors qu'ils ont aussi un lien avec Solana. Je pense à Lola, femme flic, qui cherche à coincer un meurtrier au départ, croisant la route de Solana et l'appréciant de suite. Pourquoi leur relation n'a-t-elle pas été plus décortiquée par l'auteur devant le potentiel de ce personnage ? Je sais qu'on la retrouvera pour la simple et bonne raison qu'elle est lié jusqu'au bout à Solana, mais sur la fin j'ai regretté de ne plus la voir intervenir. Je pense aussi à Yun. Pourquoi donner de l'espoir à Solana avec un garçon si c'est pour le faire disparaître aussi vite ?
Le final laisse présager un tome deux tout aussi intense et où enfin on aura nos questions. Je l'attends de pieds fermes, vraiment parce qu'il aura su m'embarquer dans son aventure violente et palpitante. Une plume fluide et très imagé, des personnages charismatiques, travaillés et donc aucun n'est laissé de côté et voilà un premier tome très très bon ! Des pouvoirs effrayants, une héroïne attachante, des monstres écoeurants et des soeurs violentes, le tout servi par un paysage tantôt français tantôt mongolien et vous voilà prêt à embarquer dans Holomorphose !
Lien : https://lesvictimesdelouve.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aethel_Lataniereauxlivres
  19 décembre 2016
A l'avant-dernière Masse Critique de Babelio il n'y avait pas beaucoup de titres qui m'inspiraient, j'ai donc tenté ce titre dont je n'avais jamais entendu parler et dont je ne savais rien, même pas que c'était de la bit-lit, alors que l'info aurait pu m'être utile n'étant pas fan du genre...
Holomorphose jongle entre présent et flash-back où nous suivons Solana qui avait l'air de posséder des pouvoirs destructeurs dans son enfance mais en a été privée par la suite vu qu'elle ne sait plus s'en servir à l'adolescence et qu'elle a même oublié qu'elle en avait, du moins jusqu'à ce que des souvenirs affreux lui reviennent sous forme de rêves et que ses pouvoirs recommencent à se manifester et détruisent tout sur leur passage.
J'aurais bien voulu dire que j'ai adoré cette lecture car cela a été le cas pendant les deux tiers du livre mais si je dis en introduction que cela m'aurait servi de savoir que c'était de la bit-lit ce n'est pas pour rien, car c'est justement à cause de cet aspect que le dernier tiers du livre m'a bloquée.
Les dernières pages du livre sont vraiment too-much, je ne vais pas trop en dire pour ne pas spoiler mais on croise une créature mythologique qui est là surtout pour la décoration, des personnages non-humains aux trousses de Solana, et Solana elle-même, et tout ce petit monde met le chaos, même Godzilla et la bestiole de Cloverfield réunis n'auraient pas foutu un tel bordel et j'ai trouvé cette partie assez ridicule, trop dans la surenchère et je n'ai rien contre les scènes de bataille mais en bit-lit ces scènes sont souvent exagérées, tout pète de partout et au bout du compte cela m'ennuie plus qu'autre chose et "Blasphème" ne fait pas exception.
Mais bref, si la dernière partie gâche un peu l'ensemble parce que beaucoup trop bourrine, le reste est plutôt convaincant et très prenant, pas forcément dénué de défaut parce que par moments l'intrigue se traîne un peu, mais il y a de quoi être accroché(e).
Finalement à par dans la dernière partie on ne sent pas trop que c'est de la bit-lit, c'est plutôt un bon mélange entre fantastique, horreur et thriller et j'espère que le second tome continuera de plus pencher vers ces genres là plutôt que vers la bit-lit, mais il faudra être patient pour avoir la réponse !
Pour ce premier volume on a vraiment affaire à un livre qui démarre doucement (même si les premières pages sont quand même bien crades) mais qui devient de plus en plus haletant à mesure que les pages défilent et où les flash-back, qui pourraient casser le rythme s'ils étaient mal foutus, renforcent finalement l'intrigue et le suspense, on ne sait pas encore tout des pouvoirs de Solana ni des personnes qui la recherchent mais ce n'est pas non plus le flou total et l'auteur a l'air de savoir où il va, il y a encore de quoi creuser mais on ne ressort pas frustré avec des tas de questions en tête.
L'histoire réserve aussi un bon paquet de rebondissements que je n'ai pas vu venir et qui nous balade encore un peu plus !
L'intrigue n'est pas que fantastique elle a aussi des thèmes plus terre-à-terre comme le harcèlement scolaire ou le cancer, ce sont des sujets secondaires mais bien utilisé pour le premier et très juste pour le second et ces deux thèmes contribuent à faire avancer l'histoire et à développer les personnages.
D'ailleurs en parlant des personnages c'est plutôt bon là aussi, Solana même si elle est adolescente n'est pas du tout à baffer, son comportement reste cohérent avec son âge mais elle est aussi plutôt lucide et réfléchie, même en pleine crise familiale (ses parents divorcent, elle a une relation difficile avec sa mère...) et victime de harcèlement dans son nouveau lycée elle garde les idées plus ou moins claires et cherche à trouver des réponses et des solutions sans foncer droit dans les emmerdes et cela fait du bien de ne pas trouver dans une lecture une caricature d'ado gothique et taciturne qui prend toujours les pires décisions possibles !
L'autre personnage le plus présent est Lola qui est déjà un peu plus clichée dans le rôle de la flic qui a vécu de gros drames et qui est maintenant très bourrue mais même si c'est un peu un stéréotype je l'ai bien aimé quand même surtout pour sa relation avec sa fille qui est touchante sans être tire-larmes (la petite étant condamnée et n'ayant plus beaucoup de temps à vivre...).
Je me limiterai à parler de ces deux personnages même s'il y en a d'autres qui sont tout aussi intéressants mais vu leur importance il vaut mieux les découvrir par soi-même !
Bref, j'y trouve quelques défauts qui sont en partie dus au fait que je n'aime pas la bit-lit et que j'aime bien chipoter mais sinon j'ai vraiment accroché à ce premier tome et j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher tant j'avais envie de savoir où tout cela allait mener et j'espère bien que le deuxième tome me fera le même effet, en attendant je remercie Babelio et les éditions du Chat noir pour cette découverte !
Lien : http://au-fil--des-pages.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nenvyal
  23 décembre 2016
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'ai vu que c'était l'auteur Jean Vigne, je ne me suis pas trop posée de question puisque j'avais adoré « Néachronical » (à lire soit dit en passant ! *-*).
Je me demandais si ce n'était pas une histoire de démon… Dans tous les cas, je ne vais pas spoiler pour vous laisser découvrir le roman.
Difficile d'écrire un avis sans spoiler surtout que c'est concentré sur certains gros points.
Dès le début nous sommes dedans. On alterne entre deux endroits et ça nous permet d'en apprendre davantage tout en se questionnant sur le comment du pourquoi. Oui je sais je suis flou mais une fois ce tome 1 lu, ça fera ding ding dans la tête. =)
Solana, notre héroïne, a un jour un gros problème de taille. Elle vient d'emménager à Grenoble, n'a personne, ses parents ne sont pas tellement présents et elle doit faire face à du harcèlement. Elle n'a pas de chance. Pour le pire, sa vie va changer et Grenoble ne sera plus jamais la même. ;) Tan tan taaaan ! BOOM BOOM
Ce tome 1 met les bases de l'histoire. On a beaucoup de choses, de petites révélations mais on attend la grande révélation. Je me demande ce que ça va être. le temps que l'histoire se mette en place tout en nous titillant. Il y a beaucoup de personnages, et ce n'est pas pour nous déplaire. On ne suit pas que Solana. Les autres apportent du piment, des questions, des interrogations et pourquoi ce personnage est là d'ailleurs ?! =O OOOOOOOOOOOOOH ! Les différents points de vue enrichissent le récit et nous lecteur on n'en redemande. Nan mais sérieux avec ce qu'il se passe parfois ça ne me dérangeait absolument de ne pas suivre que Solana. L'auteur dose bien le temps des personnages, on redemande de suivre certains, on enchaîne les pages pour en connaître d'autres et de découvrir les secrets. *-*
Au début, j'étais dans une période sans et je me suis arrêtée au bout de 50 pages alors que j'aimais. Quelques jours plus tard, pensant toujours à « Holomorphose » et l'envie de lire, hop j'ai continué et je n'ai pas arrêté. Il faut le temps de poser la psychologie de Solana, l'environnement et les autres personnages. Ensuite, ensuite sans même LA révélation qu'on attend, les évènements s'enchaînent et les retournements sont présents. Parfois, on a quelques doutes !
C'est simple sans de gros bonds pour une période. Pourtant, je me demandais : « Qu'est-ce qui arrive à Solana ? Tsss y a quelque chose qui cloche ! », ça n'arrêtait pas…
Petit à petit les pages défilaient à une vitesse ! Je ne voulais pas m'arrêter ! pas du tout. Ce n'est pas grand mais petit sauf qu'à partir d'une certaine page, les choses bougent et avancent. On rit, on sourit, on pleure. Roooh que c'est nul (de pleurer) puis la « lumière fut » à tous les étages du cerveau. Je gardais espoir et ouiiiiiiiiiii. Bref.
En plus, des personnages arrivent mais whaouu wahouuu, j'étais une gamine devant la Papa Noyel alors que là il ne fallait pas. u_u Si vous les rencontrez, vous me comprendrez. =P
Comme je le disais, c'est un peu plat en action, le temps (d'un endroit hein !) de mettre en place la psychologie de Solana, le début du puzzle de l'histoire. En parallèle nous voyons ailleurs, et là, ça chauffe. Ca rajoute du piment au départ et le stimule pour la suite. Ça nous permet de comprendre comment on en arrive là. Enfin pas totalement car il y a énormément de questions mais juste le commencement. J'adorais lire cette partie !
Nous sommes surpris assez souvent. On ne laisse aller dans le roman et j'étais à fond derrière Solana. Qu'est-ce qui cloche dedans ? Pourquoi y a ça ? POURQUOIIIII ! Ah oui, révélation de fin ! *-*OH PU-TAIN est sorti tout seul.
Solana est une jeune fille timide sans confiance en elle. Au fur et à mesure de ce qui lui arrive, elle va prendre peu à peu confiance sans pour autant ne pas oublier une partie d'elle-même.
Les autres personnages sont nombreux et diversifiés, il y a de forts caractères, des chochottes (une scène *smouack*), certains sont fascinants, adorables, attachants et d'autres surnaturels. Je voulais mettre un mot mais ça mettrait la voie sur des personnages. Vous aurez le ding ding à la vue d'un nom. Vii ! =D *yeux suspicieux*

Un premier tome en douceur qui monte en tension au fur et à mesure des pages. L'histoire met du temps à se mettre en place pour laisser la psychologie et les petites bases en premier. En même temps, des scènes nous poussent à continuer pour ne plus s'arrêter avant le point final. Des personnages charismatiques, nombreux avec différentes personnalités. Et cette fin-là, la suite se fait désirer, ça va être EXPLOSIF !
Lien : http://de-fil-en-histoire.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FungiLumini
  20 novembre 2016
Ce qui m'a poussée vers ce livre, c'est la magnifique couverture de Mina M, ainsi que l'envie de découvrir la plume de Jean Vigne. J'avais entendu beaucoup de bien de l'auteur, notamment pour sa trilogie Néachronical. Ce livre est le premier tome d'un diptyque : la suite est déjà annoncée pour 2017 et s'appellera Armageddon, de quoi donner le ton !
Solana, la protagoniste de ce livre, est une ado rebelle, légèrement gothique et antisociale. Elle se retrouve dans la ville de Meylan suite au déménagement de sa famille et doit se refaire une vie là-bas, chose difficile pour elle qui est de nature timide et renfermée. Dans son quartier, des choses étranges se produisent : des statues de verre de personnes disparues sont retrouvées par la police. C'est Lola, une flic intransigeante, qui doit mener de front cette enquête aux allures paranormales et la lutte contre la maladie incurable de sa fille. C'est aussi à ce moment que Solana commence à faire des cauchemars et à découvrir un étrange pouvoir qui se développe en elle.
L'histoire peut paraître un peu complexe, surtout quand on considère la multiplicité des points de vue – tantôt celui de Solana, puis Lola, et par la suite de nouveaux personnages de l'intrigue – et les allées et venues dans le passé. Il n'en est cependant rien, l'auteur manie son récit avec brio et nous livre une histoire passionnante, pleine de rebondissements et de surprises (pas toujours bonnes pour Solana !).On découvre dans ce roman une petite ville française près de Grenoble, mais également la capitale ainsi que la campagne mongole. J'ai pu faire un voyage dans un pays que je ne connais pas du tout et y découvrir le folklore local.
Et en parlant de découverte, j'ai aussi beaucoup aimé la playlist implicite de l'auteur — chaque matin, Solana se réveille avec une nouvelle musique d'un groupe de métal. Cela donne une ambiance musicale pour chaque partie du roman. J'ai retrouvé avec plaisir une chanson du groupe Angellore, que j'ai découvert cette année et que j'apprécie énormément, citée ici par l'auteur.
Ce livre m'a fait sourire de nombreuses fois, parfois aux dépens de Solana je l'avoue, mais il m'a également serré le coeur. La tristesse, le malheur, la trahison, la peur et parfois l'horreur sont des sentiments qu'on rencontre dans ce roman à de nombreuses reprises. L'écriture fluide de l'auteur permet à ces émotions d'être ressenties intensément par le lecteur.
Seul le dernier chapitre m'a un peu déçue. Il m'a fait penser à cette scène qu'on rajoute au générique des films pour annoncer la suite à venir. J'ai trouvé que ce dernier morceau de texte était un peu en dehors de l'histoire au niveau des personnages et de l'intrigue, mais il annonce une suite que Solana risque de ne pas apprécier !
En bref, j'ai apprécié la fluidité du récit, les rebondissements multiples de l'intrigue, les personnages attachants et surtout les émotions que l'auteur arrive à faire passer de ses personnages aux lecteurs. Un régal !

Lien : http://fr.calameo.com/read/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
greg320igreg320i   23 novembre 2016
Comment t'appelles-tu ?
- Solana répond-t-elle
- Solana comment ?
- Solana , c'est tout .
- Solana Saitout ? D'accord ,Solana Saitout ..
Commenter  J’apprécie          172
FungiLuminiFungiLumini   30 septembre 2016
La colère, oui, c’est ça, la colère. Elle doit être grande, immense, elle doit être forte, puisée dans cette envie de faire mal, de châtier les responsables, une rage pour dépasser ce froid coupable de sa douleur. Solana ne sait comment agir, elle se contente de fermer les yeux et se nourrit de cette énergie qu’elle sent crépiter en elle. Un pouvoir qui ne demande qu’à se libérer pour la venger.
Commenter  J’apprécie          50
FungiLuminiFungiLumini   30 septembre 2016
Le reste n’est qu’un sanglot partagé, le temps de retrouver une sérénité perdue, de s’apaiser dans les bras l’une de l’autre, de sentir le cœur de l’être aimé vibrer dans sa poitrine, battre encore et encore. Un jour, Lola ne pourra plus enlacer sa fille, l’embrasser, la chérir. Elle le sait, comment survivre à cette fatalité ? Jamais elle ne pourra, elle ne peut même pas y penser, elle ne veut pas. Si hier, elle déambulait tel un cadavre à la recherche d’une enquête pour oublier, aujourd’hui, cette simple frayeur d’avoir perdu son enfant lui fait prendre conscience de sa propre fragilité. Sans Irina, elle n’est rien sur cette Terre, sinon un corps dépourvu d’âme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FungiLuminiFungiLumini   30 septembre 2016
La douceur, cet élément subtil peut prendre bien des formes. La caresse d’une mère aimante, celle d’un amant passionné, la simple odeur du café matinal, le plaisir d’un bronzage sur une plage de sable doré, les quelques notes d’une musique pour accompagner la voix langoureuse d’un vieux crooner. La douceur, élément indispensable au bien-être d’une existence. Là, en ce moment même, elle s’apparente à cette brise légère, nuage aérien dont la fraîcheur honore le bien le plus précieux de cette terre, la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
greg320igreg320i   22 novembre 2016
D'un coup d'oeil rapide,Lola jauge son interlocutrice avant de se lancer :
- Entrez.
- Excusez-moi de vous déranger,mais nous avons un problème particulier.
- Particulier ?
- Une agression, comment dire ... spéciale.
- Particulier, spéciale, soyez plus explicite, brigadier .
- Un certain Ludovic S. s'est fait,selon ses déclarations, agresser par une femme
Commenter  J’apprécie          12
Videos de Jean Vigne (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean Vigne
Nous avons reçu l'auteur Jean Vigne qui nous a parlé de son actualité avec ses romans Holomorphose aux éditions du Chat Noir et Givre aux éditions du Petit Caveau mais aussi de ses (nombreux) projets à venir !
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Ticket pour l'enfer" de Jean Vigne.

De quoi souffre Laura et Joanne au début du roman ?

du Cancer
du Sida
d'un AVC

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Ticket pour l'enfer de Jean VigneCréer un quiz sur ce livre
.. ..