AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2377312055
Éditeur : Sarbacane (06/03/2019)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Un roman graphique mêlant narration, collages et haïkus : incroyablement dépaysant !

La vie est belle. Lituanie, 1941. Algis est encore un enfant quand il est déporté dans un camp sibérien. Il raconte son quotidien où l'on croise le fantôme de son jars domestique, une chorale, des Russes impitoyables, et même des soldats japonais ! Avec son regard pur comme l'azur et sa fantaisie d'enfant, Algis nous fait rire, nous surprend et nous émeut.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sepo
  06 mars 2019
En 2011, la collection "Scripto"chez Gallimard avait publié le témoignage sous une forme romancée d'une famille lituanienne déportée en Sibérie en 1941, "Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre" de Ruta Sepetys (issue d'une famille lituanienne exilée aux Etats-Unis dans le Michigan). "Les haïkus de Sibérie" est dans le prolongement de ce livre dans le cadre d'un roman graphique qui retranscrit visuellement l'univers du Goulag: l'immensité des trajets en train à bestiaux, la dureté climatique, la famine chronique, la brutalité ordinaire, la mort aux aguets, le déracinement.
Le titre de ce récit est une réponse au choc de cette déshumanisation, les pépins d'une pomme lituanienne conservée précieusement, les chants, et les haïkus de la tante, autant de traces d'humanité conservées et maintenues pour la traversée de ce long tunnel.
Commenter  J’apprécie          50
antigoneCH
  23 mars 2019
Ce livre est un très bel album qui raconte l'histoire d'habitants d'un village lituanien déportés en Sibérie. J'ai adoré la mise en page qui tient autant de la BD que de l'album pour enfants. Les dessins sont très beaux. La présence des haïkus est assez anecdotique dans cette histoire qui met plutôt en avant diverses façons de contrer la tristesse et l'adversité, comme cette idée de monter une chorale. Malgré les apparences, ce n'est pas pourtant pas du tout un album destiné aux enfants car le propos est dur. Les violences faites aux déportés sont réelles. Pour autant, on en sort avec une très belle impression de douceur et la certitude d'avoir rencontré de beaux personnages. J'ai également pas mal appris sur cette déportation lituanienne dont j'ignorais tout. Une lecture coup de coeur !
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : famineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
105 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre