AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782226401991
320 pages
Albin Michel (04/04/2018)
4.11/5   55 notes
Résumé :
La Route sauvage scelle la rencontre sincère et émouvante entre un gamin en cavale et un vieux cheval : Charley, quinze ans, délaissé par un père insouciant, et Lean on Pete, une bête destinée à l'abattoir. Afin d'aider l'animal à échapper au destin funeste qui l'attend, Charley vole un pick-up et une remorque, et tous deux entreprennent un voyage vers le Wyoming où vit, aux dernières nouvelles, la tante de Charley. Ce périple de près de deux mille kilomètres sur le... >Voir plus
Que lire après La route sauvage (Cheyenne en automne)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 55 notes
5
6 avis
4
9 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
COUP DE COEUR ♥!♥♥
Un road-trip initiatique sombre et surtout courageux. ☺
*
Je m'attelle (!) à nouveau à un roman issu de la collection « Terres d'Amérique » que j'apprécie tellement. Encore une fois on se retrouve dans l'Amérique des grands espaces et des « laissés-pour-compte » que le pays a laissé sur le bord de la route.
*
J'avoue que je ne suis pas très copine avec les chevaux. Ils me font moyennement peur, me fascinent aussi un petit peu. Donc au vu du résumé parlant de ces équidés, j'ai laissé trainer ce roman dans ma bibliothèque. Puis tout de même intriguée par le succès du film adapté, « Lean on Pete » (que je n'ai pas encore vu), je l'ai débuté et plus lâché , lu d'une traite (ce qui est rare actuellement entre toutes les corvées de la rentrée, pfiou!)
Alors, oui, j'ai kiffé énormément !
*
L'émouvante histoire de Charley, jeune homme de 15 ans, à la dérive, accompagné d'un cheval, traversant deux Etats hostiles:
Dans l'Oregon, une petite ville poussiéreuse, un été étouffant ; Charley et son père emménagent dans un quartier miteux, voisins d'un hippodrome sur le déclin. Le jeune homme désœuvré va vite se retrouver à travailler pour un vieux propriétaire de chevaux, grincheux et radin. Charley a vraiment besoin d'argent pour survivre. Puis, au fil des jours, apprivoisera un canasson prénommé Lean-On-Pete, un candidat pour l'abattoir. Le jeune homme volera ce cheval et partira sur les routes dangereuses sur près de 2000 km. Pour revoir sa tante.
*
Un road-trip bouleversant qui nous bringuebale dans des chemins hautement dangereux, vers un inconnu avec un grand I .
De multiples expériences qui vont façonner ce jeune garçon. A travers un système de « débrouille » fascinant qui pourrait servir d'exemple à toute une jeunesse gâtée par la technologie. C'est une leçon de vie et de courage.
Ici, pas de bling-bling, pas de chichis ; ici c'est l'Amérique du désespoir. Le récit est si réaliste, les situations sont terribles mais vraisemblables malheureusement. Charley est toujours dans l'instant présent, il doit survivre littéralement (toujours manger, c'est un ado, il a besoin de calories), dormir, se protéger des intentions malveillantes et surtout avancer. Toujours faire plus de kilomètres pour rejoindre son but.
Qu'en-est-il du cheval? Juste à signaler que j'aurais voulu le voir un peu plus longtemps avec Charley. Car la solitude est une bien mauvaise compagne.
*
C'est vraiment une très belle lecture. Triste, mais aussi pleine d'espérances pour ce garçon honnête. Un texte précis, sobre et rempli d'une grande humanité. A faire lire d'urgence à nos ados.

PS: Sur le #picaboriverbookclub, d'autres membres ont eu le coup de coeur pour ce roman. Rejoignez-nous pour en discuter.
Commenter  J’apprécie          432
Charley a déménagé à Portland, où il ne connaît personne. Mère absente, et père très peu présent, notre poor lonesone boy s'attache à Lean on Pete, un cheval de course malheureusement en fin de carrière.
La route est rude pour l'adolescent livré à lui-même dans une Amérique miséreuse où on prend pas mal de coups, au propre comme au figuré. On ne peut vraiment pas reprocher à Willy Vlautin de chercher à surfer sur le business de la littérature feel good, ni d'abuser sur la dose de joie de vivre.
Côté écriture, RAS, rien de particulier, si Willy Vlautin a fait tout son possible pour qu'elle soit archi-basique, c'est réussi, le lecteur aura bien du mal à déceler dans La Route sauvage le moindre effet de style. Mais bon, Charley méritait mieux, ce n'est pas parce qu'on parle d'un pauvre gamin qu'on est obligé d'avoir une écriture aussi pauvre. Ni d'être aussi répétitif: les cocas que Charley boit, les hamburgers qu'il mange, j'en ai eu une indigestion tant ils occupent une portion importante de la narration - mon organisme de lectrice a besoin de quelque chose de plus diversifié.
Bref, très contournable à mes yeux - mais ce n'est que mon avis, et il dénote parmi les critiques élogieuses de Babelio.
Commenter  J’apprécie          462
"Pourquoi me suis-je engagée dans ce roman si triste?" me suis-je dit plusieurs fois, alors que je ne pouvais m'empêcher de tourner les pages. Et puis, comment abandonner - encore une fois - Charley, si jeune, si désespéré et encore si innocent?
Oui, le récit est tragique, mais si bien écrit, si vrai, si touchant! Dès les premières pages, on comprend que Charley marche sur un fil, qu'il suffit de peu, si peu, pour que sa vie flanche, pour qu'il se retrouve sans rien, poussière dans le monde... et c'est ce qui lui arrive. Quand son père se retrouve à l'hôpital, il se raccroche à Lean On Pete, ce cheval de course condamné à l'abattoir auquel il s'attache malgré les avertissements de ceux qui essaient de le protéger. Malheureusement, tous ceux qu'il rencontre vivent en marge de la société et sont eux-mêmes tellement dans l'insécurité que leur intérêt pour Charley ne suffit pas à le sauver. Quand son père meurt, il n'a plus que sa tante avec qui son père a coupé les ponts depuis cinq ans. Commence alors un long voyage à pied, le garçon et le cheval, de L'Oregon au Wyoming.
Le roman, comme je l'ai dit plus haut, est d'une grande désespérance, mais que la pureté de Charley sauve de la noirceur. Les descriptions de cette Amérique en marge semble d'une grande justesse et nous parle de nos jeunes à nous, ceux qu'on croise sur les trottoirs et dans les gares, perdus, abandonnés.
Vraiment, un roman bouleversant.
Commenter  J’apprécie          380
Relu dans le cadre du Challenge États-Unis de Babelio - le Wyoming n'est en effet pas l'état le plus parcouru par les auteurs états-uniens littérairement parlant -, j'ai été de nouveau touchée par l'improbable amitié entre un adolescent de quinze ans livré à lui-même, et un quarter horse.

Charlie, ballotté depuis bien longtemps par son père d'état en état, s'ennuie l'été, sans les cours et les séances d'entraînement de football américain. Alors il vivote, essaie de rester en forme pour la rentrée en courant régulièrement dans Portland, nouveau lieu choisi par son père, et rencontre Del, propriétaire de chevaux de course, alcoolique notoire, devenant son assistant contre salaire pour s'occuper de ses chevaux. Parmi eux, Lean On Pete, un quarter horse pour lequel Charlie éprouve une immédiate sympathie. Au fil des jours, le cheval devient son confident, jusqu'à ce que deux terribles drames provoquent, sur un coup de tête, le départ de l'adolescent et du cheval pour le Wyoming, état dans lequel habite la tante de Charlie.

C'est le début d'un road-trip doux-amer, entre Oregon et Wyoming, remarquablement narré, entre éprouvant récit d'apprentissage pour Charlie et découverte des conditions de vie des chevaux de course pour le lecteur, Willy Vlautin ayant été pendant longtemps féru de courses hippiques avant de prendre conscience de la réalité de ce sport - ce qui l'a d'ailleurs poussé à écrire ce roman -.

Une lecture que je n'avais pas oubliée malgré les années, ce que m'a bien confirmé cette relecture.
Lien : https://www.aubonheurdesmots..
Commenter  J’apprécie          141
Charley Thompson, 15 ans vit avec son père à Portland. Ils viennent de s'installer dans cette ville où il ne connait personne. Une mère inconnue et un père à la dérive qui s'absente souvent plusieurs jours, il passe ses journées seul à se balader et faire du sport.
Sans argent pour se nourrir, il cherche un petit boulot. Un jour il passe près du champ de course de la ville et fait la connaissance de Del, un homme caractériel, propriétaire de quelques chevaux qu'il dope pour gagner des courses. Charley se fait embaucher contre quelques dollars, pour s'occuper de ses chevaux.
Un soir, après une violente bagarre, son père est transporté à l'hôpital, et meurt.
Livré à lui-même, il se réfugie dans la sellerie de l'hippodrome délabré.
Son seul ami et confident, est Lean on Pete, un cheval de course usé, destiné à l'abattoir.
Quand il comprend que son ami va être abattu, il s'enfuit avec lui dans une épopée désespérée à la recherche de sa tante qui habite, il ne sait où, dans le Wyoming.
Un voyage de 2000 kilomètres qui ne sera pas de tout repos. Il va aller de rencontres en rencontres, de caravanes délabrées en ranchs abandonnés, de villes en villes, de motels en motels.
Un road-trip émouvant à travers l'Amérique du désespoir, des laissés pour compte, de la mal bouffe et de l'alcool.

Un style intelligemment épuré pour un très beau roman initiatique. Pas un mot de trop, rien de grandiloquent, un réalisme de tous les instants mais de l'émotion à revendre.
Une première rencontre avec Willy Vlautin qui m'a largement convaincue de lire ses autres romans.
Commenter  J’apprécie          62


critiques presse (2)
Willy Vlautin mérite ici sans conteste un A+. Car depuis le début de l’année, La route sauvage est l’un des meilleurs bouquins qu’on ait lus.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
Culturebox
23 avril 2018
"La route sauvage", un adolescent en mode survie dans l'Amérique des laissés-pour-compte
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Le vrai problème, Charley, c'est que tu risques de t'ennuyer avec moi. Je n'ai pas la télé, je ne sors pas et je passe mes week-ends à lire au lit. Dis, tu ne vas pas me laisser tomber maintenant que tu es revenu?
- ça m'est égal de ne pas avoir de télé.
- Je vais te trouver de bons bouquins. Rappelle-toi que maintenant tu vis avec une bibliothécaire!
Commenter  J’apprécie          31

Videos de Willy Vlautin (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Willy Vlautin
LA ROUTE SAUVAGE Bande Annonce (2018)
autres livres classés : road tripVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus


Lecteurs (163) Voir plus



Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1817 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..