AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782841722082
198 pages
Éditeur : L'Atalante (28/05/2002)
3.59/5   47 notes
Résumé :
" Mon nom est Temple Sacré de l'Aube Radieuse, mais vous pouvez m'appeler Tem.
Pour cent euros par jour plus les frais, vous pouvez aussi louer mes services. Je suis détective privé. Mon atout majeur ? Le Talent de transparence qui me permet de passer inaperçu. Mais qui m'oblige aussi à des efforts vestimentaires pour ne pas passer inaperçu. "

Paris, 2063. L'homme au chapeau vert fluo enquête sur la disparition d'une jeune fille enrôlée dans l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 47 notes
5
1 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis

Le_chien_critique
  19 février 2016
Temple Sacré de l'Aube Radieuse, dit Tem, est chargé d'enquêter sur la disparition d'une jeune fille, victime de la secte des Copistes. Particularité de cette dernière, elle copie à l'envers des oeuvres (livre, son, vidéo, peinture…) afin de les effacer.
L'inventivité et l'humour de l'auteur sont toujours présents. Les armes du détective, des clacs doigts et des boules puantes. Nous rencontrons Les Actionnaires de l'Entreprise Bénévole pour l'Éradication de la Peste Écarlate, l'Armée Rouge, les personnages se retrouvent en pleine uchronie…
Au détour des pages, nous tombons sur cette phrase à propos du décès d'Albert Camus
« mort stupidement dans un accident d'automobile »
Etrange lorsque l'on connait comment est décédé Roland C. Wagner.
Nous sommes ici en plein trip halluciné, le fan de Nestor Burma n'est plus maître de l'histoire et se laisse porter par les évènements.
Le côté policier est ici réduit à sa portion congrue.
Un divertissement assumé et psychédélique, mais je n'ai pas adhéré au trip.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
keisha
  27 août 2018
Un passage rayon SF de ma bibli (celle qui classe polars et SF à part) et me voilà attirée par un gros volume de plus de 1200 pages (les intégrales, c'est souvent copieux).
L'auteur est français (oui, madame!) et ses histoires se déroulent dans un Paris des années 2060, où l'on retrouve les noms habituels, mais un Paris pas tout à fait comme le notre (sinon on ne serait pas complètement dans la SF). le lecteur ignore ce qu'est cette 'Grande Terreur Primitive' de 2013, mais peu importe, il va bien s'amuser à découvrir ce monde futuriste parfois fantastique. le tout avec Tem, le héros, nommé Temple Sacré le l'Aube Radieuse par des parents millénaristes, et doté comme les enfants de millénaristes d'un Talent. le sien est celui de Transparence, lui permettant de passer inaperçu, sauf de rares personnes, ce qui a ses avantages quand on est détective privé. Lorsqu'il veut qu'on le remarque (car dans la vie courante on en a besoin parfois) il s'habille de façon extrêmement voyante (non, vous n'imaginez même pas, ça fait mal aux yeux) et porte le chapeau vert fluo de la couverture. (Pour avoir une idée de la Transparence, facile: croisez un groupe d'ados, si vous avez plus de 40 ans et êtes habillés sans rien d'extraordinaire, vous êtes transparents)(testé!). Fonctionne aussi à Paris si vous arrivez seul dans un restaurant... (testé aussi)
La référence aux mystères de Paris est flagrante et on n'échappe pas à une action pleine de rebondissements, à des trouvailles, le tout en suivant le fil d'enquêtes où notre privé sera parfois déclaré coupable, mais quelle idée d'arriver juste après un crime! Pourtant les millénaristes sont réputés non violents et carburent à la tisane.
On n'en dirait pas autant du meilleur pote de Tem, Ramirez, flottant toujours dans un nuage d'herbe (bio et tout ça mais quand même). Ajoutons son amoureuse Eileen, Gloria, une aya aux transformations multiples, un cochon transgénique qui parle, et plusieurs personnages revenant d'aventure en aventure. Il me restait la dernière à lire, mais à près de 900 pages j'ai jugé c'était bon pour un autre pavé de l'été et ai dû sortir de cet univers pour revenir à d'autres lectures.
J'ai donc lu La balle du néant, Les ravisseurs quantiques, L'odyssée de l'espèce, L'aube incertaine et Honoré à disparu, ce qui représente quatre livres.
Pour avoir une idée, quelques passages
"Trop d'événements s'étaient produits que je ne comprenais pas. Parti chercher une jeune fille tombée aux mains d'une secte, je me retrouvais- peut-être, car il existait une autre explication, guère plus rassurante, d'ailleurs- dans une univers alternatif dominé par l'URSS, après avoir affronté psychiquement un terrifiant shampouineur de neurones qui n'avait point besoin de tout un appareillage compliqué pour nettoyer le cerveau de ses victimes. Je suppose que c'est ce que certains appelleraient une journée bien remplie." [les ravisseurs quantiques]
"Nous sommes partis pour jouer les prolongations de l'Armaguédon -avec vous dans le rôle du ballon."
Lien : http://enlisantenvoyageant.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
julien_le_naufrage
  21 septembre 2010
...
Un roman qui tient en un peu plus de 170 pages. Aventures plaisantes et ramassées, ce qui n'est pas sans déplaire au milieu de tous ces romans à rallonge et saga fantasy en multiples volumes.
On termine ensuite avec une brève nouvelle, "Le réveil du parasite", long d'une dizaine de pages où l'héroïne n'est autre que la compagne virtuelle de Tem, la bien nommée Gloria, Intelligence Artificielle anarchiste de son état.
....
(article complet voir lien)
Commenter  J’apprécie          00
supernana77
  10 mars 2021
Suite des enquêtes de TEM. le héros doit retrouver une jeune fille victime de la secte des copistes. Les copistes ? de sombres personnages qui copient des oeuvres a l'envers pour les effacer.
On plonge avec delice dans cette uchronie où les russes ont le pouvoir.
Super sympa !
Commenter  J’apprécie          10
HyiHyil
  02 août 2019
Pour ce retour de l'homme au chapeau vert fluo, je m'attendais à une histoire aussi surprenante que prenante et... j'ai été servi !
Bien que le coté "enquête" du premier roman de Tem ne soit pas très présent dans celui-ci, l'histoire a gardé son charme Wagnerien :)
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MarcBibliothecaMarcBibliotheca   13 août 2010
Une heure venait de sonner au clocher d'une église voisine lorsque j'ai buzzé à la grille d'un jardin coquet entourant une maison individuelle, dans une rue bordant le Parc Montsouris. Les deux caméras fixées au-dessus de la porte blindée du pavillon ont pivoté dans ma direction pour m'inspecter sous toutes les coutures; tandis que l'une d'elles opérait le plus classiquement du monde dans le registre de la lumière visible, l'autre balayait un spectre de fréquences bien plus large, qui s'étendait loin dans l'infrarouge et l'ultraviolet. Ajoutez à cela un détecteur de masses métalliques soigneusement dissimulé, un genre de radar dont la parabole d'une vingtaine de centimètres de large oscillait au faîte du toit, ainsi qu'une demi-douzaine de capteurs travaillant dans des domaines qui échappaient à ma compréhension – et vous aurez deviné que l'occupant des lieux poussait la prudence jusqu'aux limites de la paranoïa.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarcBibliothecaMarcBibliotheca   13 août 2010
Je lui ai promis que je tâcherais de passer derrière les affiches sans les décoller. Il n'a même pas amené un sourire sur ses lèvres. Il était visible que la panne du wèbe le mettait mal à l'aise ; sans doute le flot d'informations qu'il recevait avait-il considérablement décru, lui laissant du temps pour penser – une activité qui lui faisait horreur, sans doute parce qu'il prenait alors conscience de ce qu'il était devenu.

Un Datazombie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Roland C. Wagner (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roland C. Wagner

Zone Franche : Science-fiction et recherche en astrophysique : influences réciproques ? 4/4
avec Stephen Baxter, Roland C. Wagner, auteurs, Jean-Claude Dunyach, auteur et ingénieur aéronautique, Raphaël Granier de Cassagnac, auteur et physicien des particules et François Hammer, astrophysicien, chercheur au CNRS et fondateur du (GEPI) laboratoire Galaxies, Etoiles, Physique et Intrumentation de l'Observatoire de Paris-Meudon. Table ronde animée par Laurent Kandel. Traduction Sylvie Miller
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3580 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre