AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2246813786
Éditeur : Grasset (31/01/2018)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Les prix d’excellence, ce sont Mathilde et George, vingt ans d’écart : elle, une fille de la bonne bourgeoisie textile du nord de la France ; lui, le fils d’un G.I. et d’une Vietnamienne, adopté par de petits épiciers parisiens. Dans les années 80, Mathilde, passionnée de cinema, rompt avec sa famille, fait sa vie avec un cheminot, devient scénariste ; George suit de brillantes études en Suisse, puis part pour les Etats-Unis où il se spécialise dans la biologie. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Pancrace
  09 mars 2018
Mais non, vous n'y êtes pas ! Mais si, Régis Wargnier, le metteur en scène, le film j'vous dis.
« Indochine » avec Catherine Deneuve, patronne d'une plantation d'hévéas, qui tombe amoureuse d'un lieutenant de vaisseau, le beau Vincent Perez, elle va défendre la cause « annamite » sur un fond de colonialisme sur le déclin….Et bien, il vient d'écrire son premier livre ! Et comme les chiens ne font pas des chats comme dirait ma concierge, c'est un « grave » de bon bouquin.
Comment ? Vous avez raté la 1ère critique sur Babelio ! Babelio Quèsaco ? Un réseau social. Ah oui, encore un truc pour faire son malin, avoir sa petite gloire et être reconnu par des amis qui ne vous connaissent pas plus que vous ne les connaissez !
Vous n'imaginez pas comme c'est bon de pouvoir marcher dans la neige avant tout le monde. Là où la main de l'homme n'a jamais mis le pied. C'est le pied, j'vous dis !
Et la, j'suis deuz, c'est ballot !
Pour la peine, n'envisagez même pas une seconde que je vous dévoile l'histoire de ce texte fin, délicat, persistant en mémoire aux personnages pleins et profonds, classieux à la limite de l'intouchable pour certains.
Avec la précision diabolique d'un metteur en scène Régis Wargnier déroule et fouille les vies de Mathilde et George avant leur immanquable télescopage amoureux.
Parallèlement, s'ouvre une myriade de « poupées russes » de personnages tous gonflés de leur propre histoire.
Nos yeux glissent sur la ligne en laissant des traces dans notre esprit semblables aux fumigènes d'une escadrille dessinant ses volutes harmonieuses dans les cieux Suisse, Parisien, Coréen, Albanais même.
C'est aussi un poil suranné comme cette aristocratie fin de siècle que l'on observe depuis nos deux pièces aux croisées défraîchies et qui s'affaire à acquérir des pouvoirs récurrents.
Avec habileté, et par petites touches de plus en plus appuyées, l'auteur émaille son récit de références cinématographiques. On assiste entre autres, en fin spectateur, aux coulisses du festival de Cannes et de Busan en Corée.
Les références historiques ne sont pas en reste, nous sommes projetés au coeur de la chute du mur de Berlin, dans l'après guerre de l'ex-Yougoslavie, dans la DMZ (no man's land) véritable sanctuaire écologique entre les deux Corée et enfin, dans les mémoires de la guerre du Vietnam.
C'est un roman opulent, foisonnant de souvenirs et d'anecdotes, riche de ses personnages comme de ses situations.
Je vous engage à découvrir George dans la complexité de son existence dès sa naissance singulière et son ascension personnelle et professionnelle prodigieuses.
Vous serez ravi de faire la connaissance de Mathilde, femme libre qui saura gérer ses vies ; de femme, d'épouse, de mère, en alliant une vie professionnelle florissante et toxique à la fois.
L'ensemble des protagonistes ne manque pas d'argent, d'influence, d'aisance, d'emprise et d'aplomb. Il s'en dégage parfois une sensation agaçante qui nous tient un peu éloigné de leurs règles, de leurs moeurs. Ce petit grief n'enlève rien à l'ensemble d'un équilibre parfait.
Finalement, c'est un roman d'amours : d'amour du cinéma, d'amour d'hommes et de femmes, d'un homme et d'un homme.
Sur ce sujet, Truffaut prétendait : « L'amour est le sujet des sujets. Il prend une telle place dans la vie que si l'on me prouvait que neuf sur dix sont des films sur l'amour, je répondrais que ce n'est pas suffisant. »
« Les prix d'excellence » resteront chers à mon coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          319
sylvaine
  06 mai 2018
Les prix d'excellence de Régis Wargnier , un premier roman de toute beauté et 4 malheureuses critiques sur babelio le "site de référence " avec ses 500. 000 lecteurs . J'hallucine !
Comment un roman de cette qualité peut il rester ignoré de tous ou presque ? C'est incompréhensible !. je ne peux que remercier Pancrace pour sa superbe critique .
Les prix d'excellence de Régis Wargnier est avant tout un roman d'amour, amour pour l'autre, amour pour la littérature, amour pour le cinéma, amour pour le plus faible, amour pour la science . .. Deux personnes que 20 années séparent mais dont les chemins vont se croiser . Mathilde une femme hors norme, une femme qui a choisi de sortir du moule de la bourgeoisie lilloise et de vivre comme elle le souhaitait avec Stanislas . Son amour indéfectible pour les salles obscures la conduira à réaliser son rêve l'écriture de scénario. George de vingt ans son cadet ,enfant adopté , est un scientifique de haut niveau. Né pendant la guerre du Viet-Nam d'une mère vietnamienne et d'un GI américain , il a été recueilli par un couple aimant et attentionné. Quant il croise le chemin de Mathilde il éprouve d'emblée attirance ,respect, empathie, amitié et fidélité pour cette femme qui le fascine. Pas question ici de roman à l'eau de rose, pas de fin sucrée mais un roman qui parle de vous , de moi, de lui d'elle, d'eux , de nous. bref de la vie . Alors bien sur dans la vie tout n'est pas toujours rose loin s'en faut. Un roman rythmé, cadencé qui nous embarque d'Est en Ouest et dans un tourbillon politico-médiatique qui m'a laissée sans voix . Un roman puissant écrit par un homme d'expérience à découvrir toutes affaires cessantes .
Merci aux Editions Grasset via NetGalley pour ce superbe partage .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
Bazart
  20 avril 2018

Le 22 mars dernier le 83e Prix Cazes a été décerné à Régis Wargnier pour son roman "Les prix d'excellence" aux Éditions Grasset paru en janvier 2018.
Cette récompense, l'une des plus anciennes distinctions littéraires, continue, au fil des décennies, à révéler des auteurs prometteurs.
Dans le cas de Regis Wargnier, 69 ans, on peut dire que ses promesses sont déjà établies depuis longtemps, pas forcément dans le domaine de la littérature où il s'essayait pour la première fois mais évidemment au cinéma où il a signé plusieurs films importants, parmi lesquels évidemment l'immense succès avec Catherine Deneuve, Indochine qui connut un .accueil triomphal, concrétisé par l'Oscar du meilleur film étranger en 1993 et par cinq Césars la même année.
warnier
Avec "Indochine," qu'on a pu revoir en 2015 en cloture du festival Lumière récompensant Catherine Deneuve, on ne peut que saluer l'ambition l'intention de Régis Wargnier d'aller se frotter comme bien peu de cinéaste français avant lui, à un genre cinématographique souvent exploité par le cinéma anglo-américain avec talent de : Docteur Jivago de David Lean à Out of Africa de Sydney Pollack.
Un roman-fleuve exotique, dont Wargnier reprend une bonne partie des ingrédients avec ce premier roman, "Les prix d'excellence" autre ambitieuse , une fresque amoureuse où résonnent les échos de Mai 68 déroule et détaille les vies de deux protagonistes séparés par 20 ans, Mathilde et George , avant leur incontournable télescopage amoureux.
Dans la lignée de ses films et notamment de ce bel " Indochine", le premier roman de Régis Wargnier témoigne d'une vraie ambition et on sent que lui qui se dit parfois frustré par le scénario et les contraintes liées à l'industrie du cinéma, ait pu se lacher avec une histoire qui se joue des continents et qui comporte pas mal d'envolées lyriques et même une belle dose d'érotisme.
Dans "les prix d'excellence", on sent bien le plaisir que Wargnier a eu à raconter une histoire avec beaucoup plus de liberté que pour un film et celui d'écrire des scènes dignes d'une super production, sans se poser la question de trouver le financement nécessaire pour les filmer : du Cambodge au Vietnam en passant par la Yougoslavie et l'Allemagne, les deux héros du roman de Wargnier se baladent au fil des époques et des lieux emblématiques du globe et de l'histoire.
Mathilde notamment est un personnage comme Wargnier aime à les peindre: une femme libre qui abandonne un chemin tout tracé :pour suivre l'homme qu'elle aime, on pense notamment au personnage de Catherine Deneuve dans "Indochine", mais aussi à celui de Sandrine Bonnaire dans le beau et sous estimé Est Ouest.
Une histoire d'amour romanesque et trépidante, avec, en toile de fond les bruissements du monde, de mai 68 à nos jours.
Beaucoup de thèmes sont abordés dans ce premier roman : l'amour du cinéma, le sens de l'amitié, la famille, l'éducation, la littérature et bien évidemment la passion , celle qui permet toutes les audaces.
Distillant un charme un peu désuet du roman d'amour et d'aventures, comme on en lisait beaucoup il ya plusieurs décennies, "Les prix d'excellence" est un beau roman d'amour(s) qui séduira forcément tous les fans de ce genre là !!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Jobiiii21
  07 mai 2018
Un vrai page turner, j'ai dévoré ce livre!! Les personnages ont immédiatement pris vie pour moi. Chacun dévoilant tour à tour leurs fragilités et leurs aspirations profondes. La mosaïque des caractères s'étend de Matilde, qui incarne les problématiques d'une femme moderne cherchant malgré les aléas à se réaliser personnellement, à Huang le fils du président Nord Coréen qui nous dévoile les rouages de sa vie amoureuse. Ainsi que le destin de George, petit vietnamien adopté par un couple d'intellectuel Français dont les conflits intérieurs font échos à la complexité des relations Est/Ouest. L'intrigue est très bien construite, Regis Warnier, nous maintient en haleine jusqu'au bout, en véritable maitre de la narration.
Commenter  J’apprécie          10
BabethHuong
  25 février 2018
Ce livre nous permet de suivre trois générations. On assiste à des rencontres fortes, charnelles, une ascension, une chute... Nous sommes tenus en haleine par un dénouement qu'on attend, qu'on espère, qu'on fantasme mais qu'on redoute à la fois. Beaucoup de thèmes sont abordés: l'amour du cinéma, la presse, la littérature, le sens de l'amitié, la famille, l'éducation, la confiance et l'amour tout court. Il y a plusieurs livres dans ce livre, et tant de personnages dont on voudrait connaitre plus en détail la vie. Seule une suite pourrait nourrir notre curiosité et faire taire notre frustration.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
PancracePancrace   06 mars 2018
Beaucoup se demandaient pourquoi, comment, était possible l'existence prolongée de la Corée du Nord, le dernier vrai paradis du communisme, et replié sur lui-même, à l'ultra puissance de la communication, des médias et d'internet.
Pour George, c'était très simple : si les Chinois ne veulent plus de l'existence à leur porte de ce petit pays refermé sur ses mystères, pas de problème, ils l'envahissent, le démontent, l'ouvrent. Il est, au fond, une munition pour la Chine. Ils peuvent le manipuler, l'agiter afin qu'il fasse peur aux autres, le sermonner avant de ramener le calme. La Corée du Nord est comme une bombe à retardement, et les Chinois peuvent le désamorcer quand ils le veulent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
BazartBazart   16 avril 2018
Froisser l'orgueil d'un homme en lui disant qu'il ne vous apporte pas de plaisir c'était exclu.Eric pénétraient dans son ventre, mais les mots pour l'évoquer n'existaient pas. Les regards qu'il portait sur elle dans la clarté du jour, et ses gestes, amoureux et tendres, donnaient à Mathilde l'envie impérieuse de les retrouver pendant qu'ils mélaient leurs corps dans la pénombre.
Commenter  J’apprécie          150
BazartBazart   20 avril 2018
Froisser l'orgueil d'un homme en lui disant qu'il ne vous apporte pas de plaisir c'était exclu.Eric pénétraient dans son ventre, mais les mots pour l'évoquer n'existaient pas. Les regards qu'il portait sur elle dans la clarté du jour, et ses gestes, amoureux et tendres, donnaient à Mathilde l'envie impérieuse de les retrouver pendant qu'ils mélaient leurs corps dans la pénombre.
Commenter  J’apprécie          150
PancracePancrace   02 mars 2018
Elle lui avait parlé des films comme des rêves éveillés, de cette merveilleuse disponibilité du spectateur quand la salle est plongée dans l'obscurité et que s'ouvre l'écran, de la force des images qui "passent derrière le regard et pénètrent dans le subconscient".
"Abus de pouvoir, avait répondu George, le rituel d'une séance de cinéma place les spectateurs dans une situation et un temps d'abandon, pendant lesquels vous pouvez leur vendre, et leur faire croire, n'importe quoi".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PancracePancrace   04 mars 2018
Des hommes et des femmes passent devant Mathilde. Ils sont pressés, ou tranquilles. Ils courent, ou s'arrêtent sans raison. Ils ont l'air grave, ou ils sourient. Ils trimballent leurs corps qui contiennent toutes les étapes de leurs existences, superposées comme les poupées russes. Le petit enfant n'a pas été chassé par l'adulte. Il est là, bien au chaud, tout près du cœur, et il a toujours son mot à dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Video de Régis Wargnier (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Wargnier
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 09 février 2018 :
Iboga de Christian Blanchard aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/104938-divers-polar-iboga.html
A Quoi Sert Bhl de Cyril Laffitau aux éditions Lulu.com 9780244644994
Les prix d'excellence: premier roman de Régis Wargnier aux éditions Grasset https://www.lagriffenoire.com/105375-divers-litterature-les-prix-d-excellence.html
Toute la vérité de Karen Cleveland et Johan-Frédérik Hel-Guedj aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/104818-divers-polar-toute-la-verite.html
Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=100415&id_rubrique=338
Les mille Talents d'Euridice Gusmao de Martha Batalha aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/103598-divers-litterature-les-mille-talents-d-euridice-gusmao.html
Retrouvez les livres coups de coeur, qui sont présentés dans l'émission ici : https://www.lagriffenoire.com/20-coups-de-coeur-gerard-collard-lci.html
#soutenezpartagezcommentez
Merci pour votre soutien et votre fidélité qui nous sont inestimables.
Gérard Collard? Jean-Edgar Casel?
+ Lire la suite
autres livres classés : mai 68Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1701 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre