AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782266065436
300 pages
Pocket (09/03/1995)
3.33/5   21 notes
Résumé :
Kara vient à New York identifier le corps de sa jumelle Kelly qui s'est suicidée dans des circonstances étranges.
Le psy de Kelly lui affirme que celle-ci souffrait d'un dédoublement de la personnalité et fait allusion à de terribles événements qui auraient marqué l'enfance de sa soeur. Le problème est que les jumelles ne se quittaient jamais et ont eu exactement la même enfance: si Kelly a enfoui dans son subconscient quelque terrifiant secret, Kara a dû fai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Masa
  27 juillet 2016
Lettre à Francis Paul Wilson :
Sir Francis Paul Wilson, je vous adoube. Vous faites partis de mes quatre Fantastiques (Matthew John Costello, Robert McCammon, Graham Masterton, Francis Paul Wilson). J'ai enfin pu dénicher un autre de vos livres dans l'espoir d'y retrouver votre plume orgasmique, vos talents oniriques. Je remercie encore les Éditions Pocket Terreur pour la parution française de « Liens de sang ». Dans l'attente de voir la France apprécier à sa juste valeur vos compétences, je me mets de ce pas à lire ce roman.
« Liens de sang » :
Tout commence avec un premier chapitre qui met bien plus que l'eau à la bouche. Une femme sensuelle d'une telle beauté vient draguer deux hommes dans un bar. Deux chanceux pris au hasard.
Acte 1. Les personnages.
L'une des forces de Francis Paul Wilson est de créer des personnages profonds, d'une telle richesse. Il y a là un jeu d'acteur qui se fait entre les différents protagonistes. La relation entre la deuxième soeur jumelle – Kara – avec le lieutenant de police (Rob) tient une place prépondérante dans le récit, ce qui me fait penser à Jack Repairman – dans sa célèbre série d'histoires fantastiques. La fille de Kara (Jill) est adorable et l'interaction avec Rob, bien que celle-ci soit, au final, moins développé.
Le personnage de Ed vient apporter une touche d'humour où l'on voit un anti-héro voulant se faire pardonner. Ses agissements sont maladroits et on s'amuse à découvrir les absurdités de ses actes.
Viens ensuite un psychiatre manipulateur, au premier abord.
Acte 2. L'histoire.
Le dédoublement de personnalité est le fil conducteur de l'intrigue. Kelly, puis Kara, nos deux soeurs jumelles voient leurs nuits troublées. Elle se transforme en de véritables nymphomanes.
De l'autre l'opiniâtreté de Rob à mener une enquête – très personnelle – que tout semble vouer vers un résultat d'échec, le pousse à découvrir l'effroyable vérité.
L'histoire qui se concentre sur la psychologie, voire la psychiatrie, est au final bien plus complexe et bien plus Fantastique qu'il n'y paraît.
Acte 3. le style.
Le récit met un peu de temps à décoller pour qu'au final je n'arrive plus à le lâcher, tant l'envie est bien présente de découvrir le dénouement. Je me suis pris au jeu, j'ai vécu avec les personnages, redoutant l'inévitable ou les scènes d'horreur (que l'on trouve dans les dernières pages), jubilant sur certains passages. Francis Paul Wilson parvient à nous concocter un bon Thriller Fantastique.
Sans jamais tomber dans la vulgarité, l'auteur nous propose quelques scènes de sexe.
Acte 4. La conclusion.
La très courte biographie de récits traduits dans notre langue de Francis Paul Wilson regorge de très bons titres. « Liens de sang » est un très bon Thriller Fantastique où les personnages sont attachants et très bien développés, c'est l'une des forces de l'auteur. L'histoire prenante tient le lecteur tout au long du récit. Une fin – qui tient à mon sens un peu en longueur – mais qui apporte une explosion de révélations et d'actions.
J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce court roman et à arpenter les rues de New York. Encore un très bon cru de cet auteur. Un peu en dessous de « Le testament maudit » tant Jack Repairman est – pour moi – le meilleur personnage littéraire jamais créé. Il est vrai que les thrillers psychologiques ne sont pas ce que je préfère.
Merci encore une fois Monsieur Francis Paul Wilson.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
gilles777
  02 juillet 2020
Kara est effondrée. Sa soeur jumelle Kelly vient de décéder d'une mort violente, et dans des circonstances scabreuses, en plus. Elle n'y comprend rien. Elle retourne donc à New York où habitait sa soeur et où elle a aussi habitée, avec elle, pendant plusieurs années. Et là, elle rencontre son ancien amour, Rob, un policier, et elle apprend que Kelly se faisait suivre par un psychiatre pour traiter un dédoublement de personnalité. le psychiatre lui signale , en même temps, que puisqu'elle est soeur jumelle, elle pourrait souffrir du même trouble. que sa soeur Et voilà qu'elle commence à avoir l'impression qu'un double utilise son corps pendant son sommeil. Mais elle n'est pas seule, son ancien ami policier veille au grain car plusieurs éléments de la mort de sa soeur ne sont pas clairs.
Une histoire originale, des personnages bien typés, une aura de mystère, un peu de pouvoir, de la psychologie, une enquête policière, il n'y a pas à dire, c'est un très bon roman qui m'a passionné.
Faites-vous plaisir !
Encore une autre réussite de F. Paul Wilson.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
NicolaK
  17 septembre 2021
L'auteur aborde ici le phénomène du déboublement de personnalité. Un zeste d'érotisme saupoudré de sensualité qui se mêle habilement. Comme toujours avec cet auteur, les personnages sont fouillés et on est à deux doigts du thriller psychologique. D'ailleurs, un thérapeute est très présent dans l'histoire. Nous avons aussi une jumelle qui remuera ciel et terre pour découvrir la vérité sur l'assassinat de sa soeur, assistée par un policier (son ancien amoureux, au passage), Rob pour les intimes.... et c'est là que la terreur entre en scène pour ne plus nous quitter..
On navigue bel et bien dans la peau des personnages, on retient plus d'une fois son souffle, et l'horreur va crescendo.
Un livre à mettre dans toutes les mains avides de sensations fortes.
Commenter  J’apprécie          50
BernieCalling
  13 août 2016
Une histoire assez saisissante.
Je ne peux pas dire que j'ai aimé, ni que j'ai détesté.
L'idée est originale, mais mon esprit trop terre à terre n'a pas réellement apprécié.
J'ai vraiment été captivée à partir des cinquante dernières pages sur un livre de trois cents c'est fort peu et encore mon attention est vite retombée après une trentaine de page.
Un livre de moins dans ma bibliothéque
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MasaMasa   26 juillet 2016
— D’accord. Dans ce cas, ce que j’aimerais que tu ne sois pas flic à New York.
— Où cela alors ?
— Dans un endroit qui ne soit pas un repaire de camés, de maquereaux, de violeurs et de tueurs.
— Je ne suis pas de ton avis, Kara. Pour moi, cette ville n’est pas remplie de camés, de maquereaux, de violeurs et de tueurs comme tu le dis. Ce ne sont pas eux qui font la ville. Ils ont été attirés par ses dimensions. Manhattan ressemble à un immense lac, eux ne sont que l’écume qui flotte à la surface. Ils accaparent l’attention. Trop souvent, les étrangers ne voient qu’eux en arrivant ici et ne se souviennent qu’eux en repartant. À cause de l’écume, le lac peut paraître répugnant, mais il ne faut pas assimiler l’un à l’autre. Je travaille ici pour tous les autres, ceux que l’on ne remarque pas, qui vivent et travaillent ici. Des gens comme tente Ellen. Comme… Kelly. Je suis là pour eux. Je ne suis ni Lancelot, ni l’inspecteur Harry, mais je tiens un peu des deux, c’est vrai. Je rouspète contre les hommes politiques et leur législation stupide comme tout un chacun, mais ce que je fais, je le fais sérieusement et je compte bien le faire longtemps. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ladesiderienneladesiderienne   19 janvier 2013
"On peut faire quelque chose pour ça. Votre seconde personnalité semble adopter un type d'activité semblable à celui de votre sœur : Jeanine ne prend le dessus que lorsque vous êtes en état de sommeil."
C'était un soulagement.
"Je suis donc en sécurité pendant la journée.
- Pour l'instant.
- Qu'est-ce que vous voulez dire ?
- Kara est votre personnalité primaire, dominante, celle qui vous permet d'affronter le monde quotidien. C'est une personnalité solide, adulte, bien intégrée, qui n'a pas besoin de "Jeanine". Imaginez une voiture : "Kara"occupe le siège du conducteur tandis que "Jeanine", personnalité relativement mineure, n'est que passagère. Elle est dormante depuis un quart de siècle environ et n'a pas le pouvoir de pousser "Kara" pour prendre le volant - sauf lorsque"Kara" est endormie. Cependant plus elle tient les commandes et plus elle acquiert de force. Un jour, elle risque d'imposer sa domination au moment choisi par elle."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
ladesiderienneladesiderienne   14 juillet 2013
"Deux sœurs jumelles ayant chacune une double personnalité, c'est un peu tiré par les cheveux, non ?
- A première vue, je vous l'accorde. Mais pas lorsqu'on prend en compte les particularités de votre cas : deux enfants génétiquement identiques soumises simultanément au même traumatisme. Dans de telles circonstances, il n'est pas absurde de penser que les mécanismes de défense psychologiques seront également identiques." Il compta sur les doigts. " Mêmes gènes, même traumatisme, même réaction. C'est logique, non ?"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Videos de F. Paul Wilson (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de F. Paul Wilson
Vidéo de Francis Paul Wilson
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2377 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre