AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782702139059
280 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (13/03/2008)

Note moyenne : 3.19/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Comme tant de grandes villes françaises, Tourmens peut s'enorgueillir de sa magnifique cathédrale médiévale, de sa rivière pittoresque, de ses quartiers difficiles, de son hôpital public sinistré et... de son maire tout-puissant, Francis Esterhazy. Ancien policier, nouveau riche et futur député, le maire de Tourmens braque sur ses administrés une batterie de caméras vidéo et... attire sur lui l'a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
som
  30 juin 2013
Première lecture d'un polar de Martin Winckler. Tout débute comme un roman à clé. Tourmens, la ville fictive fétiche de l'auteur, est dirigée par Francis Esterhazy, maire sur-puissant, époux d'une sublime Clara Massima, ancienne top modèle de renom. Bien vite, les assassinats y succèdent aux disparitions mystérieuses, alors que l'inspecteur Liliane Roche et l'étrange duo formé par René et Renée de l'agence de protection « Twain peeks » entrent en scène. le tout sur fond de complot médico-chirurgical et autres secrets bien troubles. Pour le dire court, on a là un concentré de tout ce qu'aime Winckler : les séries policières, le pastiche foutraque, les références scientifiques bidons ou bétons selon le sens du vent, les des supers méchants et les ultras gentils, ses obsessions médicales (ici l'intersexualité), une armée de personnages et de situations qui se mélangent dans un joyeux bordel.
Malheureusement, la narration part très vite dans tous les sens, sans que l'intrigue tienne vraiment la route. Au fur et à mesure de la lecture, j'ai eu de plus en plus le sentiment de me trouver face à un script écrit à toute vitesse. Il m'a cruellement manqué l'image pour être véritablement accrochée et m'y retrouver parmi la foule d'acteurs. Abandon au 2/3 du roman. Grosse déception alors que je suis habituellement fan de Winckler.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Philemont
  31 décembre 2012
Renée et René Twain, les jumeaux propriétaires de l'agence de protection Twain Peeks, sont recrutés par Clara Massima, ex top-model devenue épouse d'un homme politique très en vue. Ils se trouvent alors mêlés à un sombre complot politico-médical…
Un pour deux est a priori un thriller. Mais une fois le roman achevé, le lecteur ne peut que constater que les codes du genre ont été abondamment détournés et qu'il lui est difficile de classer définitivement cette oeuvre dans un genre bien précis.
Bien sûr les figures habituels du roman policier sont là. Mais l'intrigue gravite aussi dans l'univers médical, ce qui donne lieu à des interludes explicatifs du plus bel effet pour la compréhension du lecteur. Il convient d'ailleurs de préciser que Martin WINCKLER n'est pas seulement romancier, mais également médecin. Et puis il y a aussi les jumeaux Twain, auxquels l'auteur s'intéresse tout particulièrement, et dont la coexistence fraternelle et conflictuelle, parfaitement rendue, est la clé de l'intrigue. On trouve d'ailleurs ici matière à rattacher l'oeuvre au genre Fantastique.
Tout cela est servi par une écriture nerveuse et pleine d'humour. de plus, les courts chapitres sont légèrement décalés dans le temps, ce qui est du meilleur effet pour le suspense de l'oeuvre. En bref, Un pour deux, premier tome d'une trilogie, est un divertissement non seulement plaisant, mais aussi particulièrement intelligent dans son propos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
claire50
  19 décembre 2012
Tourmens porte bien son nom : ville imaginaire, son ( petit mais hargneux et ambitieux ) maire Francis Erterhazy et son épouse ex-mannequin, Clara Massima , qui demande à l'agence Twain Peaks, tenue par les jumeaux René et Renée ( qui eux aussi ont un secret bien gardé) de la protéger. Et c'est le début des ennuis...

Je me suis sentie perdue au début dans cette " série d'évènements mystérieux aux ramifications complexes". Il y a différents locuteurs ,entre autres le médécin Marc Valène, le Capitaine de Police Liliane Roche. Des chapitres intitulés " bibliographie" nous entrainent sur de pistes scientifiques nommées " trouble dissociatif de l'identité", " hermaphrodisme", "intersexualité". Il y a des meurtres, des enlèvements, des "Frankenstein en herbe", beaucoup de références cinématographiques, ou séries télévisées bref un vrai tourbillon . Même si j'ai été fascinée par les René/ Renée, je ne pense pas lire les deux autres tomes de la trilogie.
Commenter  J’apprécie          00
domlectures
  23 avril 2010
Pas emballé par ce roman policier écrit avec de grosses ficelles.
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Martin Winckler (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Winckler

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Martin Winckler, le célèbre médecin féministe, à l'écoute des femmes depuis plus de 40 ans, essayiste et auteur de romans best-sellers engagés comme le Choeur des femmes. Nous allons parler de notre corps et d’une médecine au service des femmes à travers la publication de son tout nouveau livre "C'est mon corps". Un podcast humaniste revivifiant avec un inspirant médecin pionnier ! - Episode #128
Dans cet épisode avec Martin Winckler, j'aborderai les thèmes suivants :
Vous introduisez la notion de charge physiologique des femmes, qu’entendez-vous par là ? Pourquoi le discours et l’attitude médicale échoue-t-il selon vous à régler les vrais problèmes des femmes ? Comment le poids des normes peut-il être aliénant pour les femmes qui ne correspondent pas aux stéréotypes ? Pour vous on ne peut pas bien soigner une femme sans savoir qui elle est ? Que conseilleriez-vous à une femme qui n’arrive pas à ressentir de désir sexuel ? Parlons du clitoris, sa physionomie et pourquoi a-t-il été si longtemps ignoré par la science ? Comment prendre soin de son vagin ? Comment bien choisir sa méthode de contraception ? Et la contraception masculine ? Il n’est pas obligatoire de passer par un gynécologue pour obtenir un contraceptif ? La pose d’un stérilet (DIU) ne doit pas faire mal, encore une idée reçue ? Que penser des méthodes de contraception naturelles ? Faut-il se rendre tous les ans chez le gynéco ? Quel est le bon rythme au niveau des contrôles ? Quid de l’endométriose ? Des conseils pour vivre la grossesse et l'accouchement de manière sereine ? Pourquoi dites-vous, qu’avant 25 ans, un frottis de dépistage du cancer du col est inutile ? Peut-on lutter contre les "effets négatifs" de la ménopause ? L’âge de la puberté est de plus en plus tôt et celui de la ménopause de plus en plus tard ? Est-il besoin de se remémorer le serment d’Hippocrate des médecins, D’abord ne pas nuire ? Vous dites que le système immunitaire féminin est très sophistiqué ? Quelle est l’importance du consentement dans la relation médecin/patient ?
Qui est mon invité de la semaine, Martin Winckler ?
Martin Winckler est un médecin qui écoute les souffrances et les angoisses des femmes depuis plus de 40 ans. Il est aussi essayiste et auteur de romans best-sellers engagés comme le Cœur des femmes. Être femme n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Là où le corps des hommes passe par une transformation majeure : la puberté, celui des femmes change tout au long de la vie. Et entre les règles, la contraception, les grossesses, les IVG, les fausse couches, la ménopause, l’endométriose, les femmes vivent potentiellement des bouleversements physiologiques et hormonaux intenses qui ne sont pas toujours entendus par le corps médical et ou le consentement fait parfois défaut.
Il publie un nouveau livre aux éditions L’Iconoclaste : « C’est mon Corps, toutes les questions que se posent les femmes sur leur santé ». Aujourd’hui nous allons parler de notre corps et d’une médecine au service des femmes.
Quelques citations du podcast de Martin Winckler :
"La médecine d'aujourd'hui est encore extrêmement sexiste" "Beaucoup de médecins continuent de soigner avec des dogmes" "On ne peut interdire à une femme une stérilisation volontaire" "On peut dire que l'on soigne encore aujourd'hui selon l'ancien régime, cela va trop lentement" "Le regret fait partie de la vie, mais ne soyons pas paternaliste concernant les femmes"
+ Lire la suite
autres livres classés : complotsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Martin Winckler ?

Quel est le patronyme de Martin WINCKLER ?

Marc ZAFFRAN
Martin ZAFFRAN
Matthieu ZAFFRAN

10 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Martin WincklerCréer un quiz sur ce livre