AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505017077
Éditeur : Dargaud (27/09/2013)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 168 notes)
Résumé :
Un duo inédit pour un album plein d'humanité et de tendresse : Zidrou et Roger, le dessinateur de Jazz Maynard, signent le one-shot Pendant que le Roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? Eh bien, c'est sa maman ! Madame Hubeau, elle, s'occupe seule de son grand enfant de 40 ans, Michel, handicapé. Un quotidien certes difficile, mais joyeux et qu'elle assume avec courage et générosité. Un magnifique hommage à toutes ces personnes adm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  06 février 2019
♫L'empereur d'Autriche a dit
Au roi de Prusse son ennemi;
Baise mon cul la paix sera faite
Turlurette
Baise mon cul la paix sera faite
Entends tu?
Turlurette.
Le roi de Prusse a répondu
Je ne baiserai pas ton cul
Et la paix ne fut pas faite
Turlurette
Et la paix ne fut pas faite
Entends tu?
Turlurette
Le grand Napoléon vint
Et dit vous baiserez le mien
Vous le baiserez quand il pète
Turlurette
Vous le baiserez quand il pète
Entends tu
Turlurette ♫
Trouvée sur la toile, chanson ref ci-dessous :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=21540
En 1740, le roi Frédéric II envahit la Silésie, amorçant ainsi une série de guerres sanglantes qui lui valut le nom de Frédéric le Grand, transforma la Prusse en grande puissance, mais fit des centaines de milliers de morts, d'estropiés ou d'indigents.
p 159 de Homo Deus, Yuval Noah Harari, l'autre livre que je lis en même temps !!!!
Estropié , indigent
suite accident
vainqueur à Puissance 4
Ca fait vingt ans que ta mère se plie en quatre
Les chaussettes de l'archiduchesse sont elles sèches, archi sèches
pour dire cette phrase avec adresse
faut pas que la langue soit rêche
si vous bafouillez c'est qu'elles sont encore mouillées
alors faut répéter...
Chanson de circonstance
pour marquer sa différence
la vie n'est qu'un jeu pour toi
et toujours derrière toi
cette petite voix
"Ce n'est que moi ...
ta maman qui veille sur toi"
Scènes de vie, elle s'y résout
Petits bouts, parfois de rien du tout
Zidrou après avoir ecrit ton bouffon
Pour ce sacrifice tu as fait sensation ...


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          571
Crossroads
  15 mai 2015
A première vue, Michel aurait comme un léger retard à l'allumage.
A la deuxième et troisième également.
Un carton en bagnole à plus de 160 km/h laisse généralement des séquelles. Profondes.
Il serait alors légitime de penser que Michel survit plus qu'il ne vit dans ce monde pour lequel il n'est plus formaté.
Tut, tut, tut. N'allez surtout pas dire cela à sa maman, Mme Hubeau, aussi frêle que son fiston est massif. En véritable mère courage veillant sur sa progéniture comme une lionne sur son petit, elle submerge d'amour au quotidien son quarantenaire de gamin, faisant ainsi de sa vie l'exact opposé d'un long fleuve tranquille...
Délicat de parler du handicap sans faire dans le larmoyant.
Carton plein pour ce roi de Prusse énergivore qui sait pouvoir compter, quoi qu'il arrive, sur ce qui lui reste de plus cher au monde, sa maman.
Drôle et touchant, il émane de ce récit une tendresse palpable surprenante lorsque l'on sait que le dessinateur, Roger, officiait précédemment sur Jazz Maynard.
Un Zidrou empli d'humanité et de générosité, il serait criminel de passer à côté.
De plus, ce serait un coup à entrer en guerre avec la Prussie, ça...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          553
marina53
  10 décembre 2013
Catherine est dans le train et se dirige vers la mer. Un petit voyage, toute seule, le temps d'une journée, histoire de prendre l'air et du recul aussi. Mais, une fois sur place, elle ne peut s'empêcher d'appeler chez elle pour savoir si tout se passe bien à la maison. C'est plus fort qu'elle, elle n'arrive pas à rester bien loin de Michel, dit Michelou, son fils. Elle ira jusqu'à écourter sa journée pour pouvoir rentrer plus tôt chez elle. Il faut dire que Michel a tout de même 43 ans, est assez gros mais il est malheureusement handicapé, moteur et mental. Cela ne l'empêche pas d'avoir des aventures avec de jolies filles, comme il aime à le penser, d'être super fort au Puissance 4, même s'il triche parfois, de regarder toujours le même film porno, de se goinfrer d'éclairs au chocolat dont il raffole, de ne pas louper un seul épisode de «Hippie papy» et de toujours porter le T-shirt de ce drôle de personnage à longueur de temps... Voilà, c'est tout cela, Michelou: un être exceptionnel, hors norme dont sa maman s'occupe depuis son terrible accident...
Un titre à rallonge qui nous laisse dubitatif, une première et quatrième de couvertures qui nous tendent les bras et un auteur de renom, à savoir Zidrou... L'envie était trop forte de ne pas succomber à cet incroyable album. Et quelle petite merveille nous a offert l'auteur! Un album tout en simplicité et d'une rare authenticité, bourré d'humanité, de bons sentiments, d'amour, de tendresse, de douceur et de joie de vivre... Michelou, malgré son handicap, prend la vie comme elle vient, ne se pose pas trop de questions et façonne son monde à l'aide de sa maman, une femme dévouée et terriblement attachante. Zidrou nous offre ainsi des petites scènes de la vie quotidienne avec ses hauts et ses bas, de petits riens d'une apparente banalité mais fortes en émotions et en complicité. Il dévoile peu à peu le passé de Michel, tout en pudeur et retenue, ce qui rend ce personnage d'autant plus attachant. Roger a très bien réussi à mettre en image cette très belle histoire avec des dessins très expressifs, des couleurs chaudes et directes et un trait délicat. Sans être larmoyant, cet album d'une grande finesse est profondément émouvant, intelligent et parfois drôle.
Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes? … si quelqu'un a la réponse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
DoVerdorie
  04 novembre 2013
Tout en tournant les pages lentement, pour mieux m'imprégner des beaux dessins très expressifs, je n'ai cessé de me demander combien de temps (encore), Catherine, veuve de 72 ans va pouvoir s'occuper de son fils Michel, 43 ans, handicapé mental depuis un accident de voiture quand il avait une vingtaine d'années.
Combien d'énergie cette frêle vieille dame arrive encore à puiser dans l'amour maternel pour prendre soin, quotidiennement, d'un gros gaillard qui la dépasse de deux têtes, demandant toute son attention comme un enfant de cinq ans, mais ayant également des besoins d'un homme adulte...
On est ébranlé par tant d'abnégation, patience, consolation, colère, compréhension, tristesse, angoisse, joie...et surtout l'amour puissance 4 !
Coup de coeur pour cette bande dessinée dans laquelle situations et sentiments sont criant de véracité...
Commenter  J’apprécie          392
LePamplemousse
  01 novembre 2013
L'abnégation c'est le fait de se sacrifier pour autrui, de renoncer par exemple à ses propres plaisirs pour favoriser ceux d'une autre personne. L'héroïne de cette BD, une femme de plus de 70 ans, a renoncé à vivre pour elle depuis de nombreuses années, elle se consacre en effet à son fils, Michel, un adulte handicapé à la suite d'un accident. Nous découvrons des petits moments de vie parfois difficiles, faits de gestes quotidiens et de paroles apaisantes maintes fois répétées, mais aussi les joies simples de ce grand enfant de 45 ans.
Nous faisons également la connaissance d'autres membres de cette famille: la soeur, une tante et un cousin, qui tous, à leur façon, apportent des petits bouts d'amour à Michel et permettent à sa mère de souffler un peu, à de rares occasions. Que ce soit en lui apportant un éclair au chocolat ou en acceptant une énième partie de puissance quatre, tous, à leur façon, illuminent la journée de Michel.
Une très belle tranche de vie qui nous montre que les héros ne sont pas toujours des êtres exceptionnels qui sauvent le monde à eux tout seuls mais peuvent juste être des gens simples qui, par leurs actes désintéressés rendent la vie plus douce à leurs proches, au détriment de la leur, afin que l'injustice du handicap soit un tout petit peu compensé par une surdose d'attention et d'amour.
J'ai trouvé cette bande dessinée extrêmement touchante, tout en étant très réaliste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350

critiques presse (5)
BDSelection   06 février 2014
Si cet album, loin d'être mièvre, est plutôt touchant, il dissimule peut-être un peu trop sa mélancolie derrière beaucoup de tendresse… Trop ?
Lire la critique sur le site : BDSelection
Bedeo   07 octobre 2013
La grande maîtrise de Zidrou et Roger nous permet d’avoir entre les mains un album simple par son histoire, mais ô combien magnifique par les valeurs qu’il véhicule : amour, dévotion et humanité.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BoDoi   04 octobre 2013
Superbe chronique intime [...] un album subtil, bouleversant.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   01 octobre 2013
Bien ancré dans une réalité que beaucoup choisissent de ne pas voir, Pendant que le roi de Prusse... est une œuvre admirable d'observation et de sincérité.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   24 septembre 2013
Une très belle histoire complète, basée sur les sentiments les plus nobles tels l'amour, le don de soi, l'humanité. Emotions garanties !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   04 novembre 2013
- Comment va Michel ? [handicapé]
- Bien. Enfin ! Mieux qu'on l'aurait jamais espéré. Il vit sa vie, quoi ! Avec ses petites misères et ses grandes joies.
- Et vous, madame Hubeau ? [mère de Michel]
- Moi aussi...je vis sa vie.
Commenter  J’apprécie          410
SandauSandau   07 décembre 2018
-Je...j'ai oublié de lui donner ses pilules. Cela faisait des mois qu'il ne m'avait plus fait de crise.
-Tu n'as plus l'âge, maman! Si je n'avais pas pensé à appeler Philippe, comment aurions-nous fait pour transporter Michel? Il pèse au moins une tonne! (Françoise, soeur de Michel)
-À là là ! Qu'est -ce que je vais faire de lui?
-J'ai essayé de le prendre à l'atelier, tu sais bien, tantine Ririne. A part pour voler le chocolat des petits pains au chocolat, il n'était bon à rien.
-...
-Ne me regarde pas comme ça, maman! Je ne prendrai pas Michel chez moi! J'en ai bavé pendant des années pour élever deux enfants toute seule! Ce n'est pas pour me mettre, maintenant qu'ils sont grands, un frère handicapé sur les bras!! Ce n'est pas moi, ce soir -là, qui conduisais la voiture de papa à du 160 à l'heure avec plus de bière dans les veines que de sang!!
-Ce n'est pas moi non plus, Françoise !
- Je sais, maman. Excuse -moi!... Je ne le prendrai pas!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ZilizZiliz   29 septembre 2014
[à la photo encadrée de son défunt mari]
- Ne me regarde pas comme ça, toi ! Comme si je ne savais pas ce que tu fricotais dans ton bureau pendant que tu "faisais de la comptabilité". La prochaine fois que tu meurs inopinément, pense à faire disparaître tes revues de cul d'abord !
Commenter  J’apprécie          140
YzouYzou   31 janvier 2014
Je revois encore le neurochirurgien prendre sa tête de cocker pour nous annoncer que Michel resterait sans doute un légume toute sa vie !
Un légume ! Tu parles !! On a hérité de tout le potager, oui !!
Commenter  J’apprécie          180
kanarmorkanarmor   26 mai 2014
[Catherine, la mère, dans "l'enfer" d'un magasin de location de vidéos]
- Excusez-moi, jeune homme ! Vous pouvez m'aider ?...
- Euh !... Oui. Bien sûr.
- Vous voulez bien m'attraper "les jumelles perverses" là ! Entre "Candice, reine du vice" et "anal total IV".
- Euh !... Oui.
- Merci beaucoup !
- Tout le plaisir était pour m... Enfin ! Je veux dire !...
[Plus tard, une fois rentrée].
- Je... Je t'ai ramené le film que tu m'avais demandé.
- Vrai ? Je vais le regarder sur mon ordi, dans ma chambre.
- J'aime autant, oui.
VERIFIE QUAND MÊME SI TU AS ENCORE DES... ["VLAM"] ... mouchoirs en papier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lire un extrait
Videos de Zidrou (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Zidrou
Payot - Marque Page - Zidrou - La fugue
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Schumi tome 1

Quel est le vrai nom de Schumi ?

Sacha
Simon
Schumacher
Sébastien

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Schumi, Tome 1 : Comme sur des roulettes ! de ZidrouCréer un quiz sur ce livre
.. ..