AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070320561
Éditeur : Gallimard (27/10/2005)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Au sujet de ce livre, anthologie singulière de la littérature française, l'Académicien Jean d'Ormesson a dit : 'La littérature ne se résume à rien. Ce qui m'a tenté dans la série 'Une autre histoire de la littérature française', c'est de faire une place importante au plaisir en ce sens que je considère volontiers qu'il n'y a pas de devoir de littérature. Il y a différentes sortes de devoirs dans l'activité des hommes mais pas dans la littérature. Si Shakespeare vous... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
latina
  13 février 2013
A tous ceux qui ont la nostalgie de l'enseignement de la littérature... A tous ceux qui ont détesté cet enseignement et qui voudraient pourtant se réconcilier avec les classiques...A tous ceux qui ont adoré et qui voudraient se souvenir...
A tous les passionnés, à tous les rétifs, à tous les curieux...je recommande la lecture de cette AUTRE histoire de la littérature ! En effet, Jean d'Ormesson a voulu redonner envie de lire les classiques à nos jeunes mais a voulu aussi donner envie de relire les classiques aux moins jeunes.
Et à vrai dire, en tout cas en ce qui me concerne, il a atteint son objectif ! Grâce à sa verve, à ses phrases lapidaires et bien senties, à ses jugements subjectifs mais bien étayés, il m'a passionnée. C'est vrai que je l'étais déjà...mais bon, il faut reconnaître que ses petites anecdotes réalistes (et réelles), ses comparaisons avec d'autres auteurs, sa description du contexte, son tracé bien clair de l'évolution des genres et des idées, m'ont promenée dans ce beau jardin qu'est la Littérature.
D'ailleurs, une preuve bien concrète de mon engouement : je n'ai pas pu faire un choix entre mes ... 20 citations ! Je les ai toutes mises ! Avis aux amateurs ! Si vous désirez faire une petite balade apéritive avant d'acheter ce livre, ou pour vous replonger le temps de quelques lignes dans cette grande famille d'écrivains, allez-y, je vous les offre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          462
Derwijes
  31 juillet 2015
Vous en avez marre de toutes ces anthologies et autres histoires de la littérature française barbante et pédante, faites uniquement de dates et de noms par des académiciens qui sont eux aussi barbants et pédants ?
Alors cette autre histoire de la littérature française est faite pour vous !
Son mélange de culture et d'humour vous donnera l'impression de ne lire non pas e courtes biographies, mais des récits d'aventures, d'ironie et de ténacité ! Fourni en de nombreux chapitres, chacun sur un, ou parfois des auteurs différents, profitez maintenant d'une offre exceptionnelle pour avoir non pas un, ni trois, ni quatre, mais bien deux tomes !*
Oubliez vos cours de français, que vous avez de toute façon déjà oublié, et remplacez-les par ces livres ! Collégiens, lycéens, étudiants, doctorants ou simples amateurs de littérature, que vous connaissiez déjà nos plus grands auteurs et leurs oeuvres, prenez tout de même le temps de lire Une autre histoire de la littérature française pour les découvrir sous un angle nouveau ! Garantie sans aucune tâche et aucun oubli, satisfait ou rembourser !
Lisez une autre histoire de la littérature française, ce n'est que du tout bon !
*Dans la limite des stocks disponibles. Attention, l'abus de littérature peut-être bénéfique, à consommer sans modération, à posséder absolument dans sa bibliothèque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Popotte
  01 mai 2018
Il est indispensable de lire ce livre quand on est comme moi assez pauvre en connaissance approfondie des grands auteurs et des grandes oeuvres classiques. L'auteur nous invite à lire les principales oeuvres qui ont marqué la France. Il explique le contexte culturel et historique de l'auteur avec une pointe d'humour, de nostalgie et de tendresse. Je me retrouve désormais avec une plus grosse pile de livres a lire, quel régal !
Commenter  J’apprécie          70
Adrienne
  22 avril 2018
Le jour où je disposerai de la machine à remonter le temps, il faudra que j'aille à Lourmarin empêcher Albert Camus de monter dans la voiture des Gallimard. D'autant plus qu'il a déjà son billet de train dans sa poche et qu'il a prévu de travailler à son manuscrit du Premier homme pendant le trajet. 
Je l'ajoute donc à ma liste des choses à faire le jour où et je referme le livre de Jean d'O, Une autre histoire de la littérature française, complètement et définitivement déçue par le personnage. 
Quatre pages pour Camus (contre neuf pour Sartre) qu'il ne peut évidemment omettre de son aperçu mais qu'il assassine à coups de "laborieux", "pesant", "auteur pour certificat d'études", "morceaux de bravoure trop bien écrits et voués d'avance au triste sort des dictées", "formules un peu boursouflées et banales" et en insistant lourdement sur la mère de l'auteur, "une mère illettrée (...) qui ne savait pas écrire". 
J'ai donc refermé l'ouvrage, d'autant plus que n'y figurent pas quelques autres de mes copains et copines, de Charles d'Orléans, Rutebeuf, Clément Marot, Louise Labé... jusqu'à Saint-Exupéry. J'aimerais savoir pourquoi ceux-là ne font pas partie du "tableau de notre littérature". 
Et si vous pensez "De mortuis nihil nisi bonum", qu'il commence par l'appliquer lui-même  

Lien : https://adrienne414873722.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Heureuse
  07 janvier 2011
Je n'ai jamais vraiment pris le temps de le lire mais il fait partie de ces livres dont j'aime qu'ils existent pour un jour.. Plus tard... Et puis j'adore le monsieur, son écriture, son humour...
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
latinalatina   19 janvier 2013
Je crois que la littérature, qui est probablement bien autre chose, est d'abord source de plaisir. Je crois, comme Corneille, comme Molière, comme Boileau, comme Racine, qu'il s'agit de plaire au lecteur et au public, qui est le juge suprême.
A ce souci de retenir le lecteur et de lui donner un peu de bonheur en compagnie de ce qu'il y a de mieux dans notre pensée, dans nos passions et dans leur expression, se joint une préoccupation, n'ayons pas honte de le dire, franchement didactique et pédagogique. J'ai pensé, je l'avoue, aux jeunes gens que les manuels, souvent excellents, qu'on leur propose font bâiller et qui voudraient pourtant en savoir un peu plus, sans se décrocher les mâchoires, sur les textes à leur programme : dans la gaieté, dans l'allégresse devant le génie ou le talent, ces portraits visent à fournir sur les auteurs un minimum d'informations.

(extrait de l'avant-propos, par l'auteur)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
latinalatina   11 février 2013
A propos de Boileau :

A première vue, un emmerdeur. Un pion, un pédant, un régent de collège qui ne jure que par les règles.
Regardons-y d'un peu plus près : c'est un bon compagnon. Avec trois autres amis, il forme la bande des quatre, la première bande des quatre, et ils vont, tous ensemble, bras dessus, bras dessous, s'enivrer d'avenir, de poésie et de vin à "La Pomme de pin" ou au "Mouton blanc".
Cette bande des quatre-là, c'est la fameuse "école de 1660" qui aura pour règles la nature, la raison, la vérité et le plaisir du public.
Ils s'appellent Molière, La Fontaine, Boileau et Racine. Et le moins sympathique des quatre n'est sûrement pas Boileau. Je crains que celui dont on ferait bien de se méfier ne soit le grand Racine : le caractère de Racine n'est pas à la hauteur de son génie. Il fauche sa maîtresse à Molière, il trahit ses amis.
Boileau reste fidèle à tous et, d'une certaine façon, il est leur maître à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
latinalatina   11 février 2013
Stendhal est dur avec Lamartine : "Dès que Lamartine sort de l'impression de l'amour, il est puéril(...). C'est toujours et uniquement un coeur tendre au désespoir de la mort de sa maitresse." Et Flaubert : "C'est à lui que nous devons tous les embêtements bleuâtres du lyrisme poitrinaire (...). Il ne restera de Lamartine de quoi faire un demi-volume de pièces détachées. "
Je ne suis pas sûr que Lamartine répondrait quoi que ce soit. Il avait l'âme trp haute et la tristesse trop noble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
latinalatina   11 février 2013
A propos de Voltaire :

S'il avait vécu encore plus vieux, ou s'il était né plus tard, il aurait été adulé en 1789 et guillotiné en 1793. Mais, malin comme il était, il n'aurait pas, lui, le grand homme, raté sa fuite à Varennes. On l'aurait vu, toujours subtil, à Mayence ou à Londres. D'ailleurs, il est mort à temps pour reposer au Panthéon.
C'était un bon historien du passé et de l'avenir, un philosophe aimable, un fameux financier, un conteur sans égal, un délicieux correspondant. Le génie poétique ne l'avait pas touché de son aile. C'était un journaliste de génie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
latinalatina   11 février 2013
Il n'y a, en fin de compte, qu'un seul mystère du classicisme : c'est la multiplicité inouïe des génies et des talents.
Pourquoi naissent-ils et se développent-ils tous dans un si petit nombre d'années? Pourquoi semblent-ils pousser tous dans le même sens au lieu de se combattre et de s'éparpiller?
Il y a Louis XIV, c'est une affaire entendue, mais ce n'est pas lui qui fait naître en même temps La Fontaine, Molière, Pascal, Bossuet, Boileau et Racine.
Le mystère de la cumulation des succès est aussi troublant que celui, à d'autres époques, de la cumulation des échecs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Jean d`Ormesson (124) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d`Ormesson
Jean d'Ormesson et Ardisson
autres livres classés : Écrivains françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
387 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre