AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Dernières citations /RSS
Alfaric   16 octobre 2018
Alexandre le Grand de Luca Blengino
- Qui était-il donc pour assassiner ses vieux amis l'un après l'autre tandis qu'il épousait la fille de son ennemi ?

- Lui ? C'était simplement... Alexandre... Certes pas un dieu, mais sans doute le plus grand des hommes qui marchèrent sur cette terre. Un homme qui avait un rêve : porter le peuple grec aux confins du monde.
Commenter  J’apprécie          10
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
Par contraste avec d'autres primates, nous autres humains donnons et partageons non seulement en dehors de notre famille, ou quand le partage a un coût, mais nous pouvons nous mettre en colère si quelqu'un n'en fait pas autant.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
Sans les émotions qui habitaient Mozart lorsqu'il composa son Ave Verum Corpus à la veille de sa mort, il est difficile d'imiter sa composition. La composition, comme la connaissance, repose sur des capacités qui varient selon qu'il s'agit d'un homme, d'une souris ou d'une puce.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
L'une des rares erreurs de Darwin a été de croire que l'aptitude à imiter était une forme d'adaptation courante dans l'espèce animale. En fait, nous sommes la seule espèce à maîtriser aussi bien et aussi spontanément l'imitation, ce qui nous permet d'accumuler des compétences et des connaissances : en d'autres termes, la culture.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
J'entends souligner par là que les décisions importantes - qui épouser, quel poste accepter, que faire du reste de sa vie - ne dépendant pas exclusivement des pour et des contre auxquels on peut songer. un autre élément intervient dans notre processus de décision, et il a du poids, au sens littéral du terme ; il s'agit de notre cerveau évolué. Il nous fournit des capacités qui se sont développées au cours de millénaires ais qu'ignorent pour la plupart les textes de référence sur la prise de décision. Il nous apporte aussi la culture humaine, qui évolue bien plus vite que les gènes. Ces capacités évoluées sont indispensables pour nombre de décisions importantes et elles peuvent nous empêcher de commettre de grossières erreurs dans des domaines cruciaux.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
Si nous cessons de faire tout ce qui ne repose pas

sur une bonne raison ou ne peut être justifié...

nous ne tarderions probablement pas à mourir

Friedrich HAYEK

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
Comme dans la vie réelle, il n'existe pas de meilleure stratégie dans l'absolu - tout dépend du jeu des autres.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
Les intuitions paraissent peut-être simplistes, mais leur intelligence sous-jacente réside dans la sélection de la bonne règle instinctive pour la bonne situation.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
Une intuition ou une donnée extérieure au processus ne va pas modifier un automatisme. Nous avons beau savoir à présent comment fonctionne la perception intuitive, nous ne pouvons changer ce que nous voyons.

Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
Les inférences inconscientes regroupent des données envoyées par les sens en utilisant un savoir antérieur sur le monde. Les acquiert-on individuellement, comme l'ont avancé von Helmholtz et le psychologue viennois Egon Brunswik, ou par l'apprentissage de l'évolution, ce qu'affirment le psychologue de Stanford Roger Shepard et quelques autres ? Le débat reste ouvert.



Commenter  J’apprécie          00
Bruno_Cm   16 octobre 2018
Le génie de l'intuition : Intelligence et pouvoirs de l'inconscient de Gerd Gigerenzer
... notre cerveau n'est pas paralysé par l'incertitude. Il fait un "pari" fondé sur la structure de l'environnement ou ce qu'il suppose être cette structure.

Commenter  J’apprécie          00
fnitter   16 octobre 2018
Le trésor des Américains de Fabien Clauw
L'espionnage serait peut-être tolérable s'il pouvait être exercé par d'honnêtes gens, nous enseignait Montesquieu. Pour autant, il faut bien que certains se salissent les mains afin qu'une majorité vive la conscience en paix…
Commenter  J’apprécie          30
palamede   16 octobre 2018
À son image de Jérôme Ferrari
... elle considérait l’avenir de son île avec une terreur vierge de toute condescendance parce que d’un lieu où l’on applaudit les revendications d’assassinats, on ne peut attendre que le pire.
Commenter  J’apprécie          00
Ambages   16 octobre 2018
Créateur d'étoiles de William Olaf Stapledon
Lorsque les nébuleuses étaient jeunes, le cosmos entier vibrait de leur bavardage.
Commenter  J’apprécie          50
gorjuss   16 octobre 2018
Anamnèse de Lady Star de Laurent Kloetzer
Dans le cours d’une vie d’homme,

on ne rencontre qu’une seule fois ce genre de personne,

et toutes les années qui restent permettent de digérer le choc de la rencontre.
Commenter  J’apprécie          00
gorjuss   16 octobre 2018
Anamnèse de Lady Star de Laurent Kloetzer
Il paraît que quand ça vous frappe ça fait l’effet de murs qui tombent,

le cerveau est brusquement déconnecté de toute information socialisante,

le corps ne répond plus.



Quatre-vingt-dix pour cent des gens ne supportent pas le choc,

la conscience subit un collapsus,

elle rentre dans une spirale de plus en plus petite,

elle s’effondre sur elle-même jusqu’à n’être qu’un petit point, tout petit,

un noyau de cerise au fond de l’océan,

puis plus rien.



Une chute dans un puits intérieur

et parfois la surprise est si intense que les yeux restent ouverts,

le gars en est figé,

on dirait qu’il vient de voir sa femme se faire sodomiser par un rhinocéros.

Il regarde devant lui, il reste debout,

ses mains s’ouvrent, il lâche son flingue,

il lâche tout,

puis on se rend compte qu’il n’y a plus personne aux commandes,

le corps tombe,

la tête frappe par terre

parce qu’il n’y a plus aucun réflexe pour amortir le choc.



Pour une minorité de victimes, enfin,

le choc se produit dans les minutes, les heures qui suivent,

parfois plus lentement,

ils ont le temps d’avoir peur,

de sentir leur propre effondrement.

Je crois que c’est pire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Klinya   16 octobre 2018
Nous irons tous au paradis de Fannie Flagg
Tous ignoraient, évidemment, qu'il le devaient à Elner Shimfissle qui, tôt un matin d'avril, était tombée de son figuier.
Commenter  J’apprécie          00
Marylou26   16 octobre 2018
Le comte de Monte-Cristo, tome 1 de Alexandre Dumas
Le temps, qui jette sur toute chose physique son manteau de mousse, comme sur les choses morales son manteau d’oubli... (p. 245)
Commenter  J’apprécie          20
Marylou26   16 octobre 2018
Le comte de Monte-Cristo, tome 1 de Alexandre Dumas
Ainsi, tout était fini. Une séparation matérielle existait déjà entre Dantès et son vieil ami, il ne pouvait plus voir ses yeux qui étaient restés ouverts comme pour regarder au-delà de la mort, il ne pouvait plus serrer cette main industrieuse qui avait soulevé pour lui le voile qui couvrait les choses cachées. Faria, l’utile, le bon compagnon auquel il s’était habitué avec tant de force, n’existait plus que dans son souvenir. (p. 214)
Commenter  J’apprécie          00
lemarbre   16 octobre 2018
Cherub, tome 1 : 100 jours en enfer de Robert Muchamore
Aux yeux de James, l'aspect militaire de la tenue était inquiétant. Il se demandait s'il ne se trouvait pas dans un centre de redressement destiné aux jeunes délinquants récidivistes. Il enfila les sous-vêtements et étudia le logo imprimé sur le T-shirt: un bébé ailé assis sur un globe où l'on devinait les contours de l'Europe et du continent américain.
Commenter  J’apprécie          00