AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Dernières citations /RSS
ElranValceka   27 mai 2022
L'Aumakua : le roman du grand requin blanc de Elran Valceka
Notre constitution était ainsi faite qu'à l'avant nous étions profilés pour le transpercer et à l'arrière profilés pour le contraindre : cette combinaison métabolique faisait de nous et de notre raison d'être et d'agir de parfaits représentants de cet élément transporteur infini. J'utilisais plusieurs termes pour le nommer comme l'incompressible ou le fluide. Mais selon ses particularités, ses couleurs, son comportement, son niveau d'énergie et les régions sillonnées, d'autres noms me venaient pour qualifier ces étendues caractéristiques plus vastes ou plus homogènes. Le monde bleu, ainsi que je nommais ce premier milieu du fluide rencontré à l'issue du monde noir, était celui en qui j'allais poursuivre ma fonction ordonnée par lui.
Commenter  J’apprécie          00
windigo   27 mai 2022
Black metal : Evolution of the cult de Dayal Patterson
Il est notoire qu'Euronymous Envisagea de manger une partie du cerveau de Dead, mais il affirma avoir changé d'avis à cause du mauvais état de l'organe. Comme il le déclara dans le fanzine The Sepulchral Voice, « Je n'ai jamais testé la chair humaine. On s'apprêtait à essayer avec la mort de Dead, mais on ne s'y est pas pris assez vite. » Au lieu de ça, Hellhammer et lui se fabriquèrent des colliers avec des fragments du crâne du chanteur, et d'autres morceaux furent envoyés à des amis et des contacts du groupe, dont Morgan, de Marduk, et Christophe « Masmiseim » Mermod, de Samael. La controverse se déchaîna quand le duo fit développer les photos du corps de Dead prises par Euronymous, qui se proposait de les utiliser pour une pochette de Mayhem.
Commenter  J’apprécie          00
ElranValceka   27 mai 2022
L'Aumakua : le roman du grand requin blanc de Elran Valceka
"Une détonation aussi puissante qu’inattendue retentit. Les akros s’étaient brusquement dispersés puis disparurent subitement. Cette déflagration avait semblé provenir des plateformes ; les kanakas avaient sûrement tenté d’effrayer ces obligés spectraux d’une manière qui m’échappe encore. Je profitais ainsi de leur absence pour m’approcher de l’un des derniers syagrius péniblement extirpé vers la surface. Devais-je toutefois prendre le risque d’aller à la rencontre de ce qui avait mis les akros en fuite ?

Contre toute attente, le reste d’un syagrius déchiqueté par ces derniers réapparaissait dans le fluide jeté depuis l’impalpable, comme si cette partie du corps amputé n’intéressait nullement les kanakas ou que sais-je encore. En voyant cette céphale aux oculus livides et sa trainée de saquirlat rouge vif fendre à la verticale le bleu profond en direction de l’obscur, j’abandonnai l’idée de m’attaquer à ma cible initiale. Instinctivement, l’opportunité de pouvoir me saisir de ce débris organique libre en apparence de tout lien avec les kanakas l’emporta."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
Hors d'atteinte de Penelope Ward
Ruth aime faire étalage de sa richesse. Ce collier est sa façon de se sentir supérieure aux autres.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
Hors d'atteinte de Penelope Ward
Même si nous étions des gouvernantes, nous devions nous charger de tout – que ce soit des courses ou de servir les invités – à l’exception de leur torcher les fesses. En temps normal, ça ne me dérangeait pas, mais servir les garces de Weldon et Gavin était la dernière chose que j’avais envie de faire.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
Hors d'atteinte de Penelope Ward
Gavin est une crème. Je les connais depuis qu’ils sont petits, et ta première impression les concernant est juste. C’est fou comme les enfants peuvent tenir chacun d’un parent différent. Gavin est Gunther tout craché. Et Weldon… est le clone de Ruth.
Commenter  J’apprécie          00
ManuH972   27 mai 2022
Commenter  J’apprécie          00
Louis C. K.
Le_Raconteur   27 mai 2022
Louis C. K.
Je pense que si Dieu existe, il est pas comme celui de la Bible, parce que c'est une histoire bizarre. Il est Notre père et nous sommes Ses enfants. C'est tout. Où est notre mère ? Qu'est-ce qu'Il a fait à notre maman ? Il s'est passé quelque chose, forcément. Quelque part au Paradis, il y a une véranda sous laquelle est enterrée une femme. Quelqu'un doit vérifier le coffre de la bagnole de Dieu pour voir s'il n'y a pas de javel, de corde ou de fibres.



Comment on peut ne pas avoir de mère ? Au pire, peut-être que Dieu est divorcé, qu'il a une ex-femme. Dieu, c'est un père célibataire qui nous élève seul. Nous on prie et lui il fait genre « Je fais ce que je peux, OK ? Je suis tout seul là-haut. »
Commenter  J’apprécie          01
rkhettaoui   27 mai 2022
Hors d'atteinte de Penelope Ward
On a besoin de plus de personnes qui ont les pieds sur terre ici, qui disent les choses telles qu’elles sont.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
Hors d'atteinte de Penelope Ward
Je vois. Tu n’es qu’un petit con égocentrique et borné qui ne se donne pas la peine de saluer une personne dont le compte en banque est moins garni que le tien. Après tout, pourquoi ne pas continuer à te goinfrer en faisant comme si je n’étais pas là ? Eh bien, va te faire voir.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
Hors d'atteinte de Penelope Ward
Je n’eus pas le temps de me préparer. Quelques instants plus tard, je me retournai et plongeai les yeux dans le regard choqué du seul homme que j’avais jamais aimé, et que je n’avais pas vu depuis dix ans. Jamais je n’avais imaginé que ce jour, ce mercredi semblable à tous les autres, serait celui de nos retrouvailles.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
Hors d'atteinte de Penelope Ward
Je le laissais croire que j’étais elle, sa vieille amie et confidente. Je savais que je lui ressemblais. Ça ne me gênait pas d’honorer sa mémoire, alors je jouais le jeu. C’était plutôt drôle de repenser au temps où cette maison m’était totalement interdite.
Commenter  J’apprécie          00
windigo   27 mai 2022
Black metal : Evolution of the cult de Dayal Patterson
« Évidemment, on avait des idées complètement farfelues à propos de ceci et cela... des idées stupides ou bizarres à propos de l'humanité », déclare Grutle Kjellson, d'Enslaved.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
L'érudit de Tess Thompson
Quand j’étais enfant, je le repérais les soirs de pleine lune et je me sentais un peu moins seule. Aujourd’hui, avec Théo à mes côtés, j’avais l’impression que la lune répandait sur moi une poudre magique qui me recouvrait de l’éclat de tous les possibles.
Commenter  J’apprécie          00
Glaneurdelivres   27 mai 2022
Des Anges Mineurs de Antoine Volodine
Sabiha Pellegrini avait introduit sa main droite dans ma cage thoracique, à la manière des Mongols quand ils veulent qu’une bête cesse de vivre et devienne de la nourriture, et sa main rampait ; elle avait enfoncé ses ongles dans les parages de ma mort et elle explorait habilement les obstacles les plus noirs, et ses doigts crochus s’approchaient pour pincer férocement ma mort et la supprimer. Soudain, et sur cela s’acheva mon séjour dans la ténèbre où j’avais jusque-là gési sans dommages, des lumières ont fulguré sous mon crâne, tandis que je sentais l’inadmissible brûlure de mon premier soupir. Ca vient, il vient ! gronda quelqu’un. Les percussions chamanes redoublèrent. Un gaz fétide se ruait dans mes poumons et me martyrisait les sacs, mille braises m’incendiaient les bronches. J’ai ouvert les yeux, je vivais mes premières images.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
L'érudit de Tess Thompson
Allait-il tenter de décourager Théo de me faire la cour ? Je ne voulais pas imaginer que Quinn ou lui puissent penser ainsi, mais on ne savait jamais. Ils m’avaient connue quand j’étais une fillette en haillons qui avait besoin qu’on lui tende la main. Pourraient-ils un jour voir en moi une épouse digne de leur fils ?
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
L'érudit de Tess Thompson
Je n’ai jamais eu la permission de faire ce que je voulais parce que je suis une fille. Et c’est encore comme ça aujourd’hui.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
L'érudit de Tess Thompson
Je n’aimais pas passer pour une vieille dame, même si maintenant je m’inquiétais à l’idée que Fiona traîne en ville toute la nuit. Papa et maman étaient-ils au courant ? Peu importe, me dis-je. Je réglerai cette affaire plus tard. Ce soir, c’était ma soirée avec Louisa, et j’avais bien l’intention de profiter de chaque seconde.
Commenter  J’apprécie          00
windigo   27 mai 2022
Black metal : Evolution of the cult de Dayal Patterson
[...] Pour Euronymous, le terme « black metal » décrivait les groupes célébrant le « vrai » satanisme (entendant par là une véritable approche théiste, une adoration littérale du diable, par opposition à l'approche d'organisations comme l'Église de Satan), tandis que le death metal impliquait la « véritable » vénération de la mort, les caractéristiques musicales actuelles du metal joué par les deux camps étant parfaitement hors de propos.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   27 mai 2022
L'érudit de Tess Thompson
Plus tôt, j’avais passé pas mal de temps à me regarder dans le miroir pour vérifier mon apparence. Je n’aimais pas beaucoup ce que je voyais. J’avais un visage long et fin. Mes yeux en amande étaient d’un bleu fade, contrairement au bleu éclatant du ciel ou d’un lac. Je ne m’étais jamais vraiment posé la question de savoir si j’étais jolie.
Commenter  J’apprécie          00