AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Fabrice Pointeau (Traducteur)
EAN : 9782253119166
506 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (01/02/2008)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 105 notes)
Résumé :
Miles Kendrick est un homme comme les autres, ou presque. Souffrant d'un syndrome de stress post-taumatique, il vit à Santa Fe, sous une fausse identité fournie par le FBI, essayant de mener une existence normale et d'oublier un passé tumultueux. Sa vie bascule à nouveau lorsque sa psychiatre, le docteur Allison Vance, disparait après l'avoir appelé à l'aide. S'il veut sauver sa peau, il doit absolument faire la lumière sur cette disparition. Bien que le FBI le soup... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Roggy
  06 décembre 2017
Dans ce thriller psychologique Jeff Abbott déploie son imagination dans le cadre d'une réalité parfaitement documentée : le syndrome post-traumatique.
Au passage l'auteur renseigne sur cette pathologie psychologique qui touche les victimes de traumatismes d'une violence intense les handicapant véritablement et en les coupant de la vie sociale.
Malin, prenant et implacable, ce thriller se lit facilement malgré quelques longueurs et répétitions.
Le lecteur se prend d'empathie pour ces héros solitaires qui cherchent à retrouver l'équilibre.
Commenter  J’apprécie          270
joedi
  01 février 2011
Ne vous fiez pas au 1er § qui m'a semblé écrit par un auteur de seconde zone. Persévérez, passé ces quelques lignes (14 pages) vous découvrirez un grand auteur de suspense. Plus j'avançais dans la lecture et plus il m'était difficile de refermer le livre aussi cela m'a valu deux nuits blanches !
Un témoin protégé, une psychiatre spécialiste des traitements du syndrome de stress post-traumatique, un médicament « miracle » encore secret et convoité pour l'argent qu'il génèrera au laboratoire qui le commercialisera, des gens sans scrupules, des tueurs, tous les ingrédients pour un très bon suspense d'autant plus que l'auteur s'est très bien documenté.
Commenter  J’apprécie          70
collectifpolar
  17 février 2020
Le détective privé Michael Raymond ne parvient pas à oublier le pire moment. 200 l'existence ni à vaincre le sentiment de culpabilité qui l'assaillent. Depuis qu'il a abattu son meilleur ami. Lors d'une opération du FBI contre la mafia de Miami. Bénéficiant du programme de protection des témoins, Il vit à Santa Fe. Sous le nom de miles Kendrick et suis une thérapie auprès de la psychiatre Allison Vance. Son existence, à peine stabiliser, bascule à nouveau quand cette dernière disparaît dans l'explosion de son cabinet Après l'avoir appelé à l'aide. Aidé de deux autres malades, il va tenter de comprendre les raisons de ce meurtre. Et partir en quête d'un médicament prometteur, expérimenté en secret et susceptible d'assurer leur guérison. Les trois patients du docteur Vence se retrouve au coeur d'une course poursuite où s'affrontent de puissants intérêts. Ils jouent leur survie. Mais sont aussi animés par la volonté de faire bénéficier d'autres malades de ce traitement, capable d'inhiber tout souvenirs traumatisants. Aussi enlever que panique son précédent roman. Ce thriller rythmé par une multitude de rebondissements et aussi une réflexion sur les ravages du profit, prêt à défier tous les principes moraux. Son originalité tient, en outre, au milieu choisi. Apparemment bien documenté, l'auteur dépeint avec justesse la détresse de personnages victimes de traumatismes sévères, incapable de se défaire du remords qui les tourmente. du très bon Jeff Abott, les coups de théâtre et les rebondissements s'enchaînent à un rythme étourdissant. Ce second roman qui tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page et qui fait bondir notre adrénaline confirme que Jeff Abbott est un des nouveaux maîtres du thriller made in USA
Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tmor
  25 décembre 2016
La 4ème de couverture est claire. C'est un polar américain pur jus. Complot, FBI, poursuites, bagarres, torture, manipulations et rebondissements sont au rendez-vous. le début avec l'anti héros schizophrène fait un peu "déjà vu" puis quand l'équipe de héros fuyards tous atteints de problème mentaux se constitue, le roman prend une autre tournure. C'est très bien fait, ça fonctionne, on ne lâche pas le livre, on veut savoir ! Je m'étonne qu'un film ne soit pas encore sorti. Peut-être trop "bras cassé" pour le mainstream américain ? La question de la folie, de la différence, du passage de l'autre côté fait toujours douter, hésiter, cogiter. Oui, on cogite dans ce dédale infernal, un peu, beaucoup puis boum ça nous revient dans la tronche. Et si une pilule existait pour nous faire passer ce qui ne va pas dans notre tête ? Surtout que le médoc en question s'appelle Frost. Ça fait froid dans le dos ? Peut-être pas. Bon, hé bien à vos copies, vous avez trois heures.
Commenter  J’apprécie          30
Gwelan
  03 octobre 2012
Un voyage jusqu'au bout du syndrome du Stress Post traumatique.
Trois personnes touchées par ce syndrome mais de façon différentes, qui nous font pénétrer petit à petit au sein de leur mal.
Un roman qui malgré un début laborieux devient très vite prenant, du bon thriller made in USA avec plein de meurtres, conspirations ... Mais qui permet de survoler un domaine peu connu.
Un livre qui donne envie de lire du Jeff Abbott
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   17 février 2020
Miles contourna Andy, attrapa la feuille de papier la plia et la glissa dans une enveloppe. «Je dois être honnête avec elle.
- Tu romps notre pacte.
- Le seul pacte que nous avons est dans ta tête. Faut que j'y aille. Ne sois plus ici quand je reviendrai.
- Je ne veux pas te menacer, Miles, dit Andy, mais si tu lui donnes cette lettre, je te tue.»
Miles s'arrêta près de la porte de l'appartement, enfila sa veste, glissa la confession dans sa poche.
«Je suis sérieux, poursuivit Andy d'une voix sourde qui donna la chair de poule à Miles, comme si un glaçon glissait le long de ses côtes. Je te collerai une arme dans la bouche. J'appuierai sur la détente. On sera quittes.»
Andy arpentait la cuisine de long en large, bras croisés, le regard noir.
«Vas-y, essaye.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
collectifpolarcollectifpolar   17 février 2020
Miles acheva de rédiger sa confession. Andy marcha jusqu'au réfrigérateur, en tira sa bière du matin.
«Les prêtres prétendent que la confession soulage l'âme, mais c'est franchement une mauvaise idée. Même pour ton âme. Nous avions conclu un marché, Miles.
- Tu n'es pas en cause.»
Miles apposa sa signature - Miles Kendrick - au bas de la page. Allison n'avait jamais vu son vrai nom.
«Si tu lui dis ce qui s'est passé, ça m'affectera beaucoup, répliqua Andy en tapant sur la table. Fais-moi lire ce que tu as écrit.»
Miles fit glisser la lettre de l'autre côté de la table puis alla se verser une tasse de café noir. Boire un café était d'ordinaire la première chose qu'il faisait, mais ce matin-là, il avait voulu écrire la confession tant qu'il en avait le courage
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   17 février 2020
Miles se rendit dans la salle de bains, s'aspergea le visage d'eau froide et s'observa dans le miroir.
Avant, j'étais quelqu'un, pensa-t-il. J'étais moi. Un type normal, l'Américain ordinaire avec une maison, un boulot, une vie, et maintenant, je ne sais plus qui je suis. L'ancien moi est mort. Le nouveau moi voudrait ne jamais être né.
«Mensonges !» s'exclama Andy.
Miles s'essuya le visage et regagna la cuisine.
«C'est la vérité.
- Ta version de la vérité, contesta Andy en tapant sur la confession. Pas ce qui s'est réellement passé.
- C'est tout ce dont je me souviens.
- Tu n'as pas sauvé ces flics.
- Tu sais bien que si.
- Et je pense chaque jour au prix que j'ai payé, Miles.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
joedijoedi   30 janvier 2011
Vous arrachez le souvenir du cerveau, comme on arrache une rose de la terre. Si vous ne le traitez pas, le souvenir s'enracine à nouveau, plus fortement, plus profondément. Mais si vous l'affaiblissez après l'avoir arraché, vous pouvez en oter les épines, si j'ose dire.
Commenter  J’apprécie          40
joedijoedi   01 février 2011
Les écrans d'ordinateur affichaient les visages figés des protagonistes liés au programme Frost. Sauf celui au bout à gauche : on y voyait le site Internet de Victor consacré aux patients souffrant de traumatismes. Un sondage y était effectué, une question purement hypothétique, celle-là même posée par Sorenson il y avait une éternité de cela : Si vous pouviez oublier le pire moment de votre vie, le feriez-vous ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jeff Abbott (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jeff Abbott
Jeff Abbott - Adrénaline .À l'occasion du Festival International Quai du Polar 2013, Jeff Abbott vous présente son ouvrage "Adrénaline" aux éditions J'ai lu. Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anath Riveline. http://www.mollat.com/livres/jeff-abbott-adrenaline-9782290059388.html Notes de Musique : "Morning Emerges From Night" by Ergo Phizmiz (http://www.ergophizmiz.net)
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Double jeu

Ben est veuf. Sa femme est morte pendant leur voyage de noces.

À Sumatra
À Mauï
À Jakarta

15 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Double jeu de Jeff AbbottCréer un quiz sur ce livre