AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782211076968
125 pages
Éditeur : L'Ecole des loisirs (11/03/2005)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Chloé a une hanche qui se bloque à cause d’un petit bout d’os mort. Antoine a un doigt retourné, plié en deux pendant un cours de tennis.
Les voilà qui partagent la même chambre d’hôpital, un soir d’hiver, avant leurs opérations respectives. Leurs regards se croisent, s’attrapent, se reconnaissent.
Très vite, ils se découvrent un autre point commun. Ils sont tous deux orphelins de père, et un peu morts depuis, à l’intérieur.
Il neige sur le f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
prune42
  20 septembre 2014
Ce roman polyphonique d'Olivier Adam entre deux adolescents est facile à lire et se lit vite. A mon avis il s'adresse plus à un lectorat adolescent justement. Contrairement aux autres oeuvres d'Olivier Adam que j'ai pu lire jusqu'à présent, il n'est pas teinté de solitude et de désespoir profond puisque la fin est assez joyeuse. Il y a une certaine magie dans ces pages entre ces deux jeunes gens. Bref une lecture agréable pour de jeunes lecteurs.
Commenter  J’apprécie          120
Saralyn
  11 octobre 2019
Comme les doigts de la main raconte l'histoire de Chloé et d'Antoine, deux adolescents qui se rencontrent dans un hôpital durant l'hiver. Coup de foudre pour Antoine. le temps de leur séjour, les adolescents apprennent à se connaître avant de se perdre de vue.
Par des chapitres alternants la focalisation d'Antoine puis celle de Chloé, Olivier Adam évoque les souvenirs des adolescents et leur quête pour se retrouver...
Un roman agréable à lire en ce qui concerne la romance adolescente avec en fond des sous-thèmes tels que la mort d'un proche et comment arriver à vivre après cette disparition.
Commenter  J’apprécie          30
ninoule69
  03 octobre 2015
Antoine et Chloé pour la vie ?
Habituellement quand qu'on se rend à l'hôpital, on y entre avec l'espoir d'y trouver les meilleurs soins, voire la guérison. Ce soir-là, quand Antoine, le doigt tordu, s'installe dans la chambre d'hôpital où l'a envoyé le service des urgences, il ne sait pas encore qu'il en sortira, le doigt plâtré certes, mais surtout le coeur gros et la tête ailleurs. En pensée, dans les bras de Chloé, la jeune fille qui partageait sa chambre, avec laquelle il vient de vivre la plus belle nuit de sa vie...
Coeurs sensibles, cette histoire est pour vous. Deux narrateurs, Antoine et Chloé, chacun de leur côté, vous livrent leurs souvenirs de cette nuit-là, leur espoir dévorant de se retrouver. Oui mais, comment s'y prendre quand on ne dispose pour unique adresse que d'un nom et d'une ville ?
Lien : http://lewebpedagogique.com/..
Commenter  J’apprécie          60
luis1952
  20 octobre 2011
Roman très court mais bonne histoire.
Chloé et Antoine, deux jeunes adolescents se retrouvent dans la même chambre d'hopital. le lendemain ils doivent tous les deux subir une intervention chirurgicale. Ils apprennent à se connaitre et durant la nuit se produira un évènement ou peut-être est-ce un rêve entre les deux jeunes.
Commenter  J’apprécie          30
Gwenaweb
  20 décembre 2012
J'ai dû lire ce livre dans le cadre de mon cours de français quand j'avais 15 ans. Je l'ai beaucoup apprécié à cette époque. Je ne pense pas que j'apprécierais de le relire vu la simplicité d'écriture et la simplicité de l'action. Je préfère plutot garder le merveilleux souvenir qu'il m'a laissé.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
prune42prune42   20 septembre 2014
On croit toujours que les lieux gardent la trace de notre passage, la mémoire de nos baisers, de nos mots, mais c'est faux, les lieux n'ont pas de souvenirs, les lieux sont morts et nous les habitons. Quand on ferme les yeux, ils n'existent plus.
Commenter  J’apprécie          90
prune42prune42   20 septembre 2014
Au final, durant une vie, je me dis qu'on n'est vivant qu'à la marge, de temps en temps, quelques heures par-ci, une seconde par-là, le reste du temps on est lisière, on est dehors, et on attend qu'une main se tende et nous ramène au monde.
Commenter  J’apprécie          50
AproposdelivresAproposdelivres   27 février 2020
Depuis cette nuit à l'hôpital, je ne peux pas voir une fille dans la rue, un peu plus loin devant moi, avec des cheveux noirs qui tombent jusqu'au milieu du dos, sans presser le pas, sentir dans ma poitrine et dans mes tempes le coeur qui bat, accélérer encore, me porter à sa hauteur, la dévisager et être déçu à en pleurer, déçu à m'en bouffer les dents.
Et pourtant. Je ne l'ai connue que le temps d'une nuit.
Une nuit et pas plus.
Une nuit et elle me manque à en crever. Et elle me manque comme manque l'air pour respirer.
Une nuit et maintenant, je vis comme un poisson hors de l'eau. J'ouvre grand la bouche mais j'étouffe.
Thomas dit que j'en rajoute. Que je la connais à peine. Que je me complais là-dedans parce que ça m'évite de regarder la vie en face, de la prendre en main et pourquoi pas de vraiment la vivre.
Il a peut-être raison. Mais je ne vois pas ce que ça change.
- Si ça se trouve, tu ne la reverras jamais, dit-il. Ou bien tu la croiseras dans dix ans, amoureuse folle d'un surfeur et mère de huit enfants. Tu vas pas vivre toute ta vie dans le souvenir d'une nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nanicyclettenanicyclette   21 février 2020
Depuis cette nuit à l'hôpital, je ne peux pas voir une fille dans la rue, un peu plus loin devant moi, avec des cheveux noirs qui tombent jusqu'au milieu du dos, sans presser le pas, sentir dans ma poitrine et dans mes tempes le coeur qui bat, accélérer encore, me porter à sa hauteur, la dévisager et être déçu à en pleurer, déçu à m'en bouffer les dents.
Commenter  J’apprécie          10
cha35cha35   22 août 2015
Et pourtant, je ne l'ai connus que le temps d'une nuit. Une nuit. Et elle manque manque a en crever. Elle me manque, comme manque l'air pour respirer.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Olivier Adam (75) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Adam
Extrait de la rencontre avec Olivier Adam pour son roman La renverse (Flammarion). Nous avons parlé littérature, mais aussi un peu de politique... http://www.vivementdimanche.com/9782081375956-la-renverse-olivier-adam/
autres livres classés : hôpitalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Olivier ADAM : cinéma

Quel acteur tient le rôle principal (Paul) dans l'adaptation cinéma "Des vents contraires", qui sortira à la fin de l'année 2011 ?

Romain Duris
Benoît Magimel
Olivier Sitruk
Edouard Baer

8 questions
139 lecteurs ont répondu
Thème : Olivier AdamCréer un quiz sur ce livre
.. ..