AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2917898607
Éditeur : Volpilière (15/11/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 6 notes)
Résumé :
En 1997, Sybillle s’apprête à nouveau à partir en colo, et du haut de ses 14 ans, elle se dit que ce n’est plus pour elle ! Elle a déjà donné, elle voudrait passer son tour. Oui mais voilà, ses parents ne lui ont pas demandé son avis.
Alors, à contrecœur, elle se poste en observatrice. Le moment du départ c’est ce qu’elle déteste le plus. Les filles cool, les garçons turbulents… comment faire sa place au milieu de jeunes qui semblent si sûrs d’eux ? Le temps ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LydiaB
  15 décembre 2012
Je ne suis jamais partie en colo mais j'ai passé, lorsque j'étais en CM2 (qui a dit "ça remonte aux calendes grecques ? Qu'il se dénonce !!! ), une semaine en classe de neige. En lisant ce petit roman de Sophie Adriansen, j'avais un sourire aussi grand que le plaisir que je prenais à me remémorer ce petit séjour où j'ai détesté le ski et la luge (les multiples chutes ont eu raison de moi, surtout lorsque l'on tombe dans un coin où les vaches étaient en pâture quelques jours auparavant... je ne vous fais pas un dessin) mais où j'ai adoré les veillées et surtout l'ambiance. Bien entendu, les choses ont changé et les préoccupations de l'héroïne sont plus, comment dire, "modernes" (Arrrgh....) : recherche de l'amour fou, joints, bières... Mais il reste des choses intemporelles : être malade dans un car (je n'ai pas fait comme Sybille qui a pu se retenir, ELLE !), la joie d'être en groupe, les petites bêtises, ceux qui se perdent en revenant au chalet, les veillées, la boum...

Ce texte a beau être écrit pour les jeunes, il n'en reste pas moins que l'enfant qui sommeille en nous se régale et lit le texte de bout en bout, sans s'arrêter. Car il faut quand même dire qu'il n'y a absolument rien de "nunuche" dans ce livre. Il est fort bien écrit et j'ai pris autant de réjouissance à sa lecture qu'en relisant un vieux "Club des cinq" ou un "Clan des sept".

Un grand merci à l'auteur pour ce bon moment !
Lien : http://www.lydiabonnaventure..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
LiliGalipette
  04 décembre 2012
Sybille à 14 ans et elle est déjà au lycée. Alors, oui, forcément, elle estime qu'elle a passé l'âge de la colo. Mais ses parents l'ont inscrite pour une semaine de ski. Sybille monte dans le bus en traînant les pieds, mais il lui sera bien difficile de déchausser ses patins au terme d'une semaine qui se révèle finalement très plaisante.
Au début, Sybille se pose en retrait et en observatrice. Tous les autres colons sont plus jeunes et ne connaissent rien à sa vie. « C'est ce que je voudrais dire à tous les occupants de ce car : que j'ai bien d'autres préoccupations, que j'ai hâte que cette semaine passe. » (p. 13) Mais rapidement, entre Jordane l'intrépide et Fouad le rebelle, Sybille passe une excellente semaine qu'elle regrette de voir finir.
Je ne suis jamais allée en colo. La seule expérience que j'ai des semaines de jeunes, c'est du côté de l'animatrice. Mais il y a un personnage très secondaire qui me parle énormément dans ce court et agréable roman : une jeune Magali qu'on surnomme Dumbo et qui semble très peu à l'aise dans ses godasses. Bienvenue dans mon passé/présent…
Sophie Adriansen nous propose un très joli roman pour jeunes lecteurs. Aucun doute qu'ils se retrouveront dans toutes ces préoccupations adolescentes : se faire remarquer du beau gars / de la belle nana, sembler cool et à l'aise, ne pas être ridicule et tenter de nouvelles expériences, c'est bien le quotidien des jeunes. Voilà un petit roman à glisser sous le sapin des jeunes lecteurs : même si le Père Noël n'existe pas, Sophie Adriansen sait faire de beaux cadeaux !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
EmmaBo
  22 janvier 2013
Les éditions Volpilière ont eu la bonne idée de publier le premier roman jeunesse de Sophie Adriansen.
« J'ai passé l'âge de la colo ! » décrit ce moment de l'existence où l'on commence à dire au revoir à l'enfant que l'on est, tout en apprenant à le garder en soi. Dédié aux 9/13 ans, le livre raconte une semaine de la vie de Sybille, ado de 14 ans qui sort peu à peu de sa chrysalide. Les pages sont ponctuées de musique et on devine que l'auteur s'est fait plaisir en bâtissant son histoire autour de certaines chansons.
Observatrice des liens qui relient les gens, Sybille apprendra à dépasser ses peurs et certains a-priori, le temps d'une colo où, au départ, elle n'avait aucune envie d'aller. Elle en reviendra plus sûre d'elle-même, un peu transformée et avec des souvenirs pleins la tête.
La plume de Sophie Adriansen a su cerner, avec tendresse, rythme et humour, l'univers de Sybille. Beaucoup d'ados se retrouveront dans ce personnage. Beaucoup d'anciens ados aussi, qui piqueront avec plaisir le livre à leurs enfants…
Passionnée d'écriture et de livres, Sophie publie en ce moment deux autres ouvrages :
"Louis de Funès", biographie (Editions Premium) et "Quand nous serons frère et soeur", roman (Editions Myriapode).
Son blog : http://www.sophieadriansen.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sand94
  29 décembre 2012
A travers le personnage de Sybille, Sophie Adriansen, qui connait bien la colo en question, nous parle à la fois de l'adolescence et de la valeur sociale de la colo. Celle-ci apparaît comme un magnifique meelting-pot dans lequel chaque enfant se confronte à d'autres issus de milieux sociaux différents, de culture différente. Chacun y fait ses propres expériences dont, la principale, la découverte de l'amour, mais aussi bien sûr celle de l'amitié. Car, l'autre sujet important ici reste bien sûr l'amitié sincère qui se noue durant cette semaine intense en petit comité. On se juge, on se toise, on apprend à se connaître.
Lien : http://leslivresdegeorgesand..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LydiaBLydiaB   15 décembre 2012
- Bon, donc vous êtes des grands, n'est-ce pas, reprend Cédric en appuyant sur le mot grands et en haussant exagérément les sourcils, ce qui n'empêche que pendant ce séjour vous êtes placés sous notre autorité à nous. Chez vous, vous avez tous des niveaux d'autonomie différents, mais ici, chacun devra faire un effort et s'adapter au groupe.
Il égrène les règles une à une, des lits qui doivent être faits chaque matin avant de partir skier à l'organisation des douches en passant par l'obligation de demander la permission pour quitter le chalet, ne serait-ce que pour aller rendre visite à un frère ou une soeur chez les petits. Il nous parle aussi du respect des autres, de la violence, bannie sous toutes ses formes, et de la loi, la vraie, qui a cours ici comme à l'extérieur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
BibaliceBibalice   20 décembre 2012
Sybille revenait d'un après-midi nostalgie. Avec la bande, elle avait parlé des premières vacances entre copains, sans les parents. Chacun avait égrené souvenirs cocasses et anecdotes mémorables.
-Et les colos ! Vous partiez en colo, vous ? avait demandé Damien après avoir avalé une grande gorgée de thé glacé.
-Oh oui ! avait répondu Sybille. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai rencontré Jo.
En face d'elle, Jo avait réagi sur-le-champ.
-On était toujours très enthousiastes à l'idée de partir... On trépignait d'impatience, même ! N'est-ce pas ?
Sybille avait froncé les sourcils.
-Pas toujours, non... s'était-elle souvenue.
Son regard s'était perdu dans le vague.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
orbeorbe   07 mars 2013
Je suis dégoûtée : je pars en colo. L'année dernière, j'avais pourtant fait promettre à mes vieux que c'était la dernière fois. Mais il paraît que j'ai particulièrement besoin de faire du sport et que l'air de la montagne me fera du bien.
Commenter  J’apprécie          130
LiliGalipetteLiliGalipette   04 décembre 2012
« C’est ce que je voudrais dire à tous les occupants de ce car : que j’ai bien d’autres préoccupations, que j’ai hâte que cette semaine passe. » (p. 13)
Commenter  J’apprécie          140
orbeorbe   07 mars 2013
Et à quoi ça sert que je m'entête pour quelqu'un que je connais à peine? pour quelqu'un qui ne manifeste aucun signe d'intérêt à mon égard? Tout ce que je risque, c'est de passer à côté de personnes passionnantes, pendant ce temps-là.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sophie Adriansen (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Adriansen
Sophie Adriansen - Lucien et Hermine, apprentis chevaliers Vol. 1 et 2
autres livres classés : Colonies de vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

max et les poissons

de quelle couleur est le poisson ?

doré avec de l'argenté
rouge avec un peu de jaune
argenté

5 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Max et les poissons de Sophie AdriansenCréer un quiz sur ce livre