AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782203120181
140 pages
Casterman (14/06/2017)
3.62/5   32 notes
Résumé :
Critique experte internationalement renommée dans le domaine du whisky, Helen Arthur meurt brutalement alors qu'elle était à la recherche, pour sa propre marque, d'un malt aux arômes inédits. Joël Alessandra est affecté par la disparition de son amie. Découvrant des notes laissées dans ces carnets, il décide d'honorer la mémoire d'Helen en partant à la recherche de ce nectar unique et parfait! Commence alors un voyage initiatique en Ecosse, qui le conduit à enquêter... >Voir plus
Que lire après Lady WhiskyVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,62

sur 32 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis
Ne vous fiez pas à la couverture, elle n'est pas très représentative de l'intérieur, qui est somptueux.
Cette bande dessinée est un hommage à Helen Arthur, une critique renommée dans le monde très fermé du whisky.
Après son décès, un homme décide de poursuivre l'oeuvre qu'elle avait entrepris, en faisant connaître des breuvages d'exception.
Ce sera aussi l'occasion pour lui de découvrir cet univers de passionnés, en sillonnant l'Ecosse, de distillerie en distillerie, en compagnie d'une spécialiste de cet alcool unique.

Ayant eu la chance d'aller en Ecosse à plusieurs reprises et de visiter certaines de ces distilleries, j'ai reconnu et retrouvé l'ambiance de ces régions où les moutons se baladent en liberté, où le vent souffle fort, déposant des odeurs d'embruns dans les cheveux, où on a plaisir à savourer une boisson devant le feu de cheminée d'un pub quand la pluie fait rage dehors, mais aussi le plaisir de se balader autour des Lochs, espérant apercevoir l'ombre d'un monstre mythique.
Les illustrations, déclinées dans des gammes de bleu, vert et marron sont une ode à cette terre sauvage qu'est l'Écosse et les explications concernant la fabrication du whisky sont passionnantes.
Commenter  J’apprécie          382
Cette bd semble tomber à point car je regarde actuellement une série sur Netflix qui a pour cadre l'Ecosse, son histoire et ses traditions: Outlander pour ceux qui connaissent bien. Il faut dire que je suis tombé littéralement sous le charme de ces paysages écossais.

J'ai appris des tas de choses intéressantes sur les différents whisky qui existe à travers le monde et notamment quelques secrets de fabrication. Pour autant, c'est bien dans le temple du whisky c'est à dire l'Écosse où il faut se rendre pour boire le nectar unique. L'auteur s'est donné une quête tout à fait honorable un peu à la manière des Gouttes de Dieu. Il s'agit de rendre hommage à une spécialiste de cet alcool célèbre.

Pour autant, je n'ai pas ressenti toute l'émotion que j'aurais dû à travers cette lecture. Il manquait quelque chose d'un peu indéfinissable. La poésie de Robert Burns ne parvient pas à combler les vides. C'est surtout une suite de rencontres dans un paysage divin. L'auteur est un habitué de ces errances à travers le monde pour nous faire aimer des endroits un peu magiques. Cette ballade en Écosse comme voyage initiatique est une belle expérience. Les amateurs de whisky apprécieront.
Commenter  J’apprécie          40
Ce roman graphique s'inscrit dans la lignée d'un Cosey. J'ai été particulièrement séduite par les planches aquarellées de ce carnet de voyage consacré à l'île d' Islay en Ecosse et son whisky tourbé. En qualité de néophyte, j'ai appris quelques rudiments et secrets liés à la fabrication de cet elixir avec intérêt. Quelques pages aux teintes ocres relatent l'histoire et la genèse du whisky de façon didactique et attrayante. A cet égard je suis convaincu que l'auteur Joël Alessandra a su rester fidèle à l'esprit et à l'amour profond du métier exercé par cette critique experte dans le monde du whisky, Helen Arthur. Suite à son décès brutal, il part en quête de l'assemblage qu'elle recherchait pour sa marque. Les personnages restent vraiment au second plan confrontés à la beauté des paysages et à la dimension technique abordée par ce roman graphique. Cet hommage à Lady Whisky a de fait comme un petit goût d'inachevé mais exprime avant tout l' émotion pudique de l'auteur. C'est un livre fait pour les amoureux de l'Ecosse et du whisky et surtout une biographie originale consacrée à une femme qui exerçait dans un milieu d'hommes
Commenter  J’apprécie          20
En rangeant l'une de mes bibliothèques, je suis retombée sur ce roman graphique que je n'avais, en fait, jamais lu. J'aime assez le whisky, c'était probablement la raison de mon achat.

Ne vous attendez pas à une histoire pleine de rebondissements, il s'agit plutôt d'un carnet de voyage, voyage entrepris par l'auteur en Écosse, dans l'île d'Islay, en hommage à l'une de ses amies disparue subitement. Beaucoup d'informations très intéressantes sur le procédé de fabrication des whiskies, sur les divers whiskies des distilleries de l'île et de superbes aquarelles, voilà les attraits principaux de cette oeuvre.
Commenter  J’apprécie          42
…Ou la recherche du whisky parfait, tel pourrait être le sous-titre de ce très bel album. A la mort de son amie Helen Arthur, journaliste pour des revues spécialisées dans le whisky, l'auteur s'envole pour l'Ecosse afin d'y trouver le nectar divin pour compléter « The Helen Arthur collection ».
Entre hommage et quête initiatique, Joël parcourt des miles et des miles de landes sous des cieux changeants. Dans cette quête du graal, il rencontrera les meilleurs chefs de distillerie. ll découvrira le processus de fabrication et goutera aux meilleurs nectars.
Que l'on soit amateur ou non du whisky, on se laisse happer avec bonheur par la beauté des aquarelles, la gentillesse des protagonistes et la grande affectation générale envers la disparue.
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (5)
BoDoi
29 août 2017
Au coeur de la narration, un pays, l’Écosse, un produit, le whisky. Les deux sont mis en valeur par les aquarelles denses de l’auteur qui peignent une terre intemporelle, ainsi que bon nombre de portraits réalistes.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario
16 août 2017
La première partie est la description de l'initiation de l'auteur à cet univers complexe. Il nous montre ses difficultés pour appréhender cet univers et surtout le processus qui conduit à la transformation de l'orge en whisky.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
02 juillet 2017
L’auteur ne parvient malheureusement pas à transmettre son émotion. Peut-être n’a-t-il pas su prendre suffisamment de distance par rapport à ce sujet très personnel.
Lire la critique sur le site : BDGest
Auracan
02 juillet 2017
Joël Alessandra captive rapidement son auditoire, qu’il soit béotien ou amateur inconsidéré du divin breuvage, avec la rencontre de personnages tout aussi complexes et attachants que ces malts distillés.
Lire la critique sur le site : Auracan
Bedeo
19 juin 2017
Une BD calme, qu’il faut lire comme un documentaire que l’on regarde, où l’on apprend au fur et à mesure, on découvre en même temps que l’auteur.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Helen était une femme extraordinaire qui côtoyait des gens hors norme et assez incroyables. Dans son entourage gravitaient des anciens négociants en thé, des vedettes de la télé, des colonels et des agents des services secrets britanniques à la retraite et même des membres de la famille royale. Et puis, bien sûr, des acteurs incontournables du monde du Whisky. Ahhh, le whisky. C’était une de ses grandes passions. Helen était l'auteur féminin le plus célèbre dans cet univers d'hommes. Elle écrivait comme critique pour des revues spécialisées mais avait surtout commis quelques savoureux best-sellers sur ce fameux alcool. Elle avait même été intronisée comme membre à vie des "Keepers of the Quaich" en récompense de son travail pour la promotion et la réputation du whisky. Une distinction rarissime pour une femme.
Commenter  J’apprécie          90
Vous sentez…un nez qui s’ouvre sur les fougères et les jacinthes, puis sur une tourbe chaude et croustillante. Là, la brise marine - iodée citronnée - qui se dégage du verre et qui complète les arômes d’orge séchée à la fumée de ma tourbe.
Commenter  J’apprécie          10
Son whisky était si extraordinaire que quand il en buvait, il parlait écossais.
Commenter  J’apprécie          40
Des centaines de bouteilles de whiskies s'étalaient sur chaque micro espace de cet endroit. On y sentait les landes parfumées où hurle le vent, les châteaux forts hantés avec leurs légendes peuplées de cornemuses et de chevaliers immortels, on devinait les monstres préhistoriques tapis au fond des lacs...
Commenter  J’apprécie          00
Chaque distillerie a sa forme d’alambic, c’est aussi cela qui donne son caractère au whisky ! L’élégance est dans le coude !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Joël Alessandra (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joël Alessandra
Les amants de la terre sans nom
autres livres classés : tourbeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (55) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5277 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}