AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812615710
Éditeur : Editions du Rouergue (15/11/2017)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Durant la nuit de Walpurgis, cette nuit de la fin avril où l'on fait brûler des feux pour dire adieu à l'hiver, une femme est tombée d'un balcon, du onzième étage. C'était Charlie, la soeur d'Helene Bergman, mais depuis des années elles ne se parlaient presque plus. Helene n'avait jamais partagé l'obsession de son aînée : découvrir ce qu'il était arrivé à leur mère, disparue en novembre 1977, quelque part en Amérique du Sud. De cette Ing-Marie si belle, il ne reste ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
JIEMDE
  06 décembre 2017
Oh le joli polar que voilà, qui de la Suède à l'Argentine souffle le chaud et le froid. Et vice-versa....
Un soir de Walpurgis, fête suédoise où l'on dit adieu à l'hiver, Charlie dit adieu à la vie en se jetant de son balcon. Pour sa soeur Hélène, à la vie aussi rangée que celle de Charlie était dissolue, pour son père Chevalier, clodo-alcoolo en rupture familiale et pour quelques autres, il ne peut s'agir d'un suicide. Encore faut-il le démontrer, alors que la police locale a classé l'enquête en quelques jours...
À partir d'un schéma de départ assez classique, Tove Alsterdal va ensuite dérouler une intrigue originale, bien ficelée, déroutante sans tomber dans les grosses ficelles rebondissantes des page turner mais en entraînant son lecteur dans le passé de ses personnages : une mère disparue dont l'ombre plane tout au long du livre ; des guérilléros-révolutionnaires gérant leur lutte clandestine dans l'Argentine des Colonels ; des mafieux dealers de drogue faisant le grand écart entre sud et nord... Et si tout cela était lié ?
Tango fantôme fait partie de ces heureuses surprises de lecture qui, en l'occurrence, m'a réconcilié avec les polars suédois dont l'incessante course à la complication grandissante m'avait depuis longtemps lassé. Ici, pas de faille dans l'intrigue, des solides références historiques, une relation Europe du Nord/Amérique du Sud qui fonctionne, et un intérêt pour les caractères des protagonistes - Hélène la vivante, qui se métamorphose peu à peu, Charlie, la morte qui se découvre au fil des pages, Ing-Marie, l'absente, fantôme auquel on finit par s'attacher.
Une réussite donc, chaudement recommandée par mon libraire (indépendant, cela va de soi). Il a eu bien raison. À mon tour de vous le conseiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
tynn
  28 novembre 2017
À l'image du tango argentin, Tove Alsterdal propose un livre ténébreux, empreint de tristesse et de mélancolie.
Suède 2014: Une mère évaporée à Buenos Aires, une soeur ingérable "suicidée", un père alcoolique et clochardisé. Helen se traîne un poids familial si lourd que sa survie a été de s'en éloigner.
Jusqu'à l'incompréhensible mort de son aînée, précipitée depuis son balcon... (par elle-même ou par un autre?)
Affaire classée pour la maréchaussée!
Helen s'entête, navigue à vue entre mensonges et vérités et refait l'enquête pour questionner le "comment" et le "pourquoi", remettant peu à peu en lumière le drame de la disparition de sa mère dans les heures les plus noires de l'Argentine sous dictature militaire des années 70/80.
Trente ans après, il est encore dangereux d'en remuer la boue fétide.
Entre polar, thriller et livre historique, cette quête des secrets se lit avec plaisir et effroi, avec des atouts indéniables: crédibilité documentaire sur fond de géopolitique, et contrechamp de terrorisme de narco trafiquants. Si les faits historiés des disparitions de la "guerre sale" des dictatures sud-américaines ont déjà été évoqués en littérature ou au cinéma*, l'auteur arrive à en renouveler le récit avec efficacité et sans perte de rythme et d'intérêt.
*Missing de Costa-Gavras 1982 au Chili sous Pinochet

Sélection policier # Grand Prix lectrices de ELLE 2018
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Eroblin
  16 janvier 2018
C'est un roman policier que j'ai lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de Elle.
L'action démarre en Suède, Charlie ou Camilla Eriksson se tue en tombant de son balcon. Suicide dit la police à sa soeur Hélène Bergman qui a du mal à croire à cette version. Alors, elle enquête et s'aperçoit que sa soeur, qui ne s'est jamais remise du départ de leur mère qui les a abandonnées en 1978, s'est rendue en Argentine où elle a acquis la conviction que leur mère n'est pas morte. Hélène se rend alors sur place pour comprendre. Elle se retrouve rapidement acculée par un homme, un fantôme du passé de sa mère, à la retrouver à tout prix, au risque d'y laisser sa vie.
J'ai eu du mal à entrer dans le récit car celui-ci est riche en événements et en péripéties. Et il m'a fallu du temps pour trouver mon rythme de croisière mais ensuite mon intérêt a grandi. On a deux vies qui nous sont racontées, celle d'Ing-Marie Eriksson qui a quitté enfants et mari pour suivre son amant en Argentine. C'est l'occasion pour l'auteur de revenir sur le passé terrible de ce pays dans les années 1970 quand la Junte militaire arrêtait, torturait et assassinait des milliers de personnes en toute impunité au nom de la lutte contre le communisme. Puis on a celle d'Hélène, une femme ordinaire qui s'est construit une vie en tâchant d'oublier un père devenu SDF, une soeur dérangée et le fantôme d'une mère. Puis elle prend de l'épaisseur dès lors qu'elle décide de gratter, de fouiner, de se frotter à un pays qui ne s'est pas encore libéré de ces années de violence étatique. La malheureuse ignore qu'elle met le doigt dans un panier de crabes où se débattent narco-trafiquants, membres du Farc, ex-responsables de la Junte tous prêts à tuer si on s'approche trop près d'eux. Elle est le seul être innocent dans cette histoire et j'ai eu peur pour elle à un moment qu'elle ne disparaisse. Heureusement, cette histoire se termine bien pour elle mais on ne peut pas dire pour autant que c'est une fin heureuse. Je vous le recommande.

Lien : https://labibliothequedeneko..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
LettresItBe
  21 février 2018
Encore un polar suédois … Pour certains, c'est le plaisir à chaque fois. Pour d'autres, la crainte d'une énième histoire où il va faire froid, où il va y avoir un inspecteur en doudoune, où il va y avoir une ville inquiétante qui croule sous la neige etc. Tove Alsterdal, auteure suédoise, arrive donc en librairie avec, sous le bras, son dernier livre Tango fantôme publié aux Editions du Rouergue. L'histoire démarre en Suède (tiens, tiens) pour très vite se diriger vers … l'Argentine et l'Amérique du Sud !

# La bande-annonce

Durant la nuit de Walpurgis, cette nuit de la fin avril où l'on fait brûler des feux pour dire adieu à l'hiver, une femme est tombée d'un balcon, du onzième étage. C'était Charlie, la soeur d'Helene Bergman, mais depuis des années elles ne se parlaient presque plus. Helene n'avait jamais partagé l'obsession de son aînée : découvrir ce qu'il était arrivé à leur mère, disparue en novembre 1977, quelque part en Amérique du Sud. de cette Ing-Marie si belle, il ne reste plus que quelques photographies et le souvenir de ceux qui l'ont aimée. Mais tandis que la police s'apprête à classer la mort de Charlie comme un banal suicide, Helene se dit qu'elle aurait dû révéler certaines choses. Au bout de ces omissions, elle va devoir conduire elle-même une étrange enquête. Pas sur une mort, mais sur deux. Pas seulement sur sa soeur, mais aussi sur sa mère. Pas seulement en Suède, mais aussi en Argentine.

# L'avis de Lettres it be

Des surprises, il va y en avoir plein les pages dans ce nouveau livre de Tove Alsterdal. L'auteure suédoise, aussi journaliste et rédactrice en chef pour la radio et la TV, revient donc après avoir défrayé la chronique dès 2012 avec son premier livre traduit en français, Femmes sur la plage paru chez Actes Sud. S'ensuivit Dans le silence enterré en 2015. Ce Tango fantôme profite d'un argument de poids pour séduire dans l'Hexagone alors que sa mise en vente ne fait que débuter : il a été élu meilleur roman policier suédois en 2014.

Tout commence de façon très classique : on s'apprête à fêter la Nuit de Walpurgis autour d'un bien beau bûcher, une femme est défenestrée, une enquête qui piétine, une soeur endeuillée. La routine quoi ! Sauf que petit à petit les rouages vont se mettre en place pour orienter la piste de l'enquête vers des conclusions bien moins évidentes que celles vers lesquelles se dirigent alors les enquêteurs locaux. A ce titre, première grande force du roman : le lecteur ne se place pas, comme souvent, au côté de l'enquêteur. On suit les pas d'Helene Bergman, la soeur endeuillée qui remonte le fil de la vie de cette Charlie, sa soeur décédée après être tombée du onzième étage. Sombre histoire de deal ? Peine de coeur qui vire au drame ? Non, non. Tove Alsterdal a plus d'un tour dans son sac et nous dirige tout droit vers l'Histoire argentine.

Il ne s'agit clairement pas d'un Dan Brown où les éléments de la vieille Histoire se mêlent pour aider l'intrigue à avancer. Ici, Tove Alsterdal prend le temps d'exposer une page récente de l'Histoire de l'Argentine pour servir son livre. Des sévices du général Videla aux Mères de la place de Mai, on remonte le pan de la fin du XXème siècle et tout cela offre un cadre idéal à un thriller qui tend parfois vers le roman historique. Mais le mystère et l'inquiétude planent au-dessus de nos têtes, de sorte à laisser une sombre (mais agréable) sensation d'incertitude tout au long de la lecture.

Le reste de la chronique est à retrouver sur Lettres it be
Lien : https://www.lettres-it-be.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fuji
  09 octobre 2017
Hélène Bergman avant d'être une mère de famille, et une femme accomplie fut la fille de la très belle Ing-Marie et de Hakan et la soeur de Camille/Charlie.
En cette traditionnelle nuit suédoise de Walpurgis, qui fin avril, voit des feux brûler pour dire adieu à l'hiver et bonjour au printemps, Hélène apprend le suicide de sa soeur.
Hélène « avec les années, avait appris que le bon fonctionnement d'une vie était une question d'équilibre, qu'il dépendait du maintien de celui-ci ».
En effet lorsqu'elle était enfant, la très belle Ing-Marie a disparu, les rumeurs auraient insinué qu'elle était partie en Argentine. L'année 1977 fait partie de ces années de Guerra sucia où les opposants du gouvernement argentin disparaissaient, plus de 30 000 personnes aux oubliettes. Que faisait-elle là-bas ? Y est-elle vraiment partie ? Nulle ne peut l'affirmer. Son mari désespéré a lâché prise et vit comme un clodo. Camille/Charlie elle n'a jamais pu se fixer et se faire une vie car elle voulait découvrir le mystère de la disparition de sa mère et Hélène s'est constituée une carapace, aussi rassurante que possible. « Elle s'était réellement crue capable de gérer tout cela. Il suffisait de se couper du mal et des drames, de la mère disparue, du père irresponsable et de la soeur incapable de se construire une vie correcte. Etait-ce les prémices de la fêlure qui allait bientôt faire voler leur famille en éclats ? »
Car fêlure il y a, peu à peu cette carapace longuement peaufinée craquèle de toutes parts, par soubresauts des détails viennent fendre l'armure pour ne plus quitter la conscience d'Hélène qui se persuade que sa soeur ne s'est pas suicidée. Elle aurait été assassinée car elle n'avait pas renoncé à percer l'énigme de la disparition de sa mère. Comme cette dernière elle ne voulait pas d'une vie quotidienne terne, elle voulait la grande aventure de la passion. Elle flirtait avec le danger. Hélène va la suivre, pas à pas.
Partir en Argentine, essayer de comprendre…
Je suis totalement épatée par les descriptions de l‘Argentine des années 70 et de ces disparitions qui ne sont toujours pas élucidées. La maestria de Tove Alsterdal fait que le lecteur a envie d'en savoir plus sur cette période et la bibliographie citée dans les remerciements permettra d'aller plus loin.
C'est avec habileté que l'auteur, par la construction de son roman et la fluidité de sa narration, effectue une superbe mise en abîme de l'Argentine des années 70. C'est crédible, car ses personnages sont parfaitement mis en chair.
Un roman totalement envoûtant, terriblement intrigant.
Du froid suédois à la chaleur de l'Argentine, le lecteur va subir les morsures de l'Histoire.
Un drôle d'air flotte sur cette histoire que je termine à bout de souffle.
©Chantal Lafon-Litteratum Amor 09 octobre 2017.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Actualitte   08 janvier 2018
Tove Alsterdal intègre à son intrigue policière une dimension socio-historique et politique extrêmement passionnante et dense, dont le lecteur s’empare d’emblée et qui transcende le genre littéraire initial dans laquelle elle se déploie.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JIEMDEJIEMDE   03 décembre 2017
Néanmoins, tu ne peux pas te représenter la douleur que c'était. Et je ne parle pas de la torture en général, mais des petits détails. Tu penses peut-être pouvoir imaginer ce qu'elle a pu ressentir lorsqu'ils ont appliqué des câbles électriques sur son sexe ou quand ils lui ont écorché la plante des pieds tel un légume qu'on épluche, or il y a toujours un moment où l'imagination bute. Ce n'est pas un reproche, seulement une manière de te dire qu'il ne faut pas juger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
cathulucathulu   25 novembre 2017
L'histoire se répétait : encore une fois, elle se retrouvait dans l’ombre de sa sœur, qui prenait toute la place.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Tove Alsterdal (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tove Alsterdal
CRIMETIME GOTLAND 2015: MILLENNIUMFEBER – FENOMENET STIEG LARSSON
autres livres classés : argentineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1510 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..