AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264025852
288 pages
Éditeur : 10-18 (12/09/1999)
3.39/5   36 notes
Résumé :
Après l'Angleterre, l'Australie, l’Égypte… Grands Détectives conquiert de nouveaux espaces en explorant la Russie du XIe siècle à travers les aventures du boyard Artem, proche conseiller du prince Vladimir.

Un drame inaugure l'odyssée : le Garde des livres du prince de Rostov est assassiné au cours d'une mission à Zalessk. Vladimir l'avait chargé d'acquérir plusieurs livres grecs fort rares, allant jusqu'à lui confier son sceau personnel. Dérobé par l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Fifrildi
  11 février 2021
Elena Arseneva est une auteure russe francophone. Elle a écrit 8 polars historiques entre 1997 et 2012. Ils ont tous pour personnage principal Artem le boyard qui enquête sur des crimes commis dans la Russie du 11e siècle.
Ce roman est le premier de la série, mais je ne compte pas lire les autres. J'avais pensé que l'aspect historique allait contrebalancer mon désintérêt pour le polar… mais non. Cela m'ennuie toujours autant.
Le Garde des livres du prince Vladimir Monomaque est assassiné. Lui ont été dérobés : des pièces d'or et le sceau princier. le prince confie donc l'enquête à Artem assisté par ses collaborateurs, Vassili et Mitko.
Ils vont se rendre au monastère des Douze Frères à Zalessk où la dépouille de la victime a été amenée après avoir été retrouvée dans la forêt qui abrite les ruines des Bérendeï qui, selon la légende, sont maudites…
Artem va rencontrer et interroger toutes les personnes qui ont été en contact avec le Garde des livres pour essayer de comprendre ce qui aurait pu amener chacun à devenir un assassin.
Une phrase malheureuse fait deviner assez vite qui est le coupable mais pour le mobile c'est un peu plus compliqué.
Le roman donne plus d'infos sur le folklore que sur l'histoire, ce que j'ai trouvé dommage même si dans la postface l'auteure donne le contexte historique de l'époque (l'intrigue se déroule en 1070).
Dans l'ensemble je n'ai pas aimé le style d'écriture de l'auteure. Je n'ai pas trouvé les personnages très crédibles.
Il est fait allusion à Perun, le Thor slave. Cela fera au moins la transition avec le livre de Patrice Lajoye que j'ai à lire sur cette divinité.


Challenge livre historique 2021
Challenge mauvais genres 2021
Challenge plumes féminines 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          373
beauscoop
  04 août 2020
Excellent roman par sa qualité d'écriture, par une intrigue policière comportant des personnages bien dépeints et sympathiques, de plus l'époque médiévale de Kiev y est décrite nous permettant une bonne approche pour connaître l'histoire de la Russie. L' auteure est une découverte pour moi et vaut les auteurs français équivalents pour cette époque moyen-âgeuse tels D Aillon ou Brussolo. Nous sommes vraiment dépaysé par cette culture peu connue du XIe siècle qui marque la naissance de la Russie. L'enquête policière est palpitante dans un décor typique nous décrivant aussi le mode de vie des habitants de toute catégorie. Une touche sentimentale s'incruste à l'histoire vers la fin et l'auteur nous donne un aperçu historique en postface.
Commenter  J’apprécie          220
Musardise_aka_CthulieLaMignonne
  19 février 2016
Ah, le boyard Artem, sa misogynie, son mauvais caractère et ses coups de colère... C'est tout un poème !
Nous le rencontrons ici pour la première fois pour une enquête nappée d'une aura surnaturelle : un haut fonctionnaire du Prince Vladimir de Rostov a été retrouvé assassiné aux abords de la ville de Zalessk, dans les ruines réputées maudites des mystérieux Berendeï. Artem, flanqué du sérieux Vassili et du bon vivant Mitko, aura à mener une enquête entravée par les menées du demi-frère de Vladimir, le prince Oleg (mais c'est pas un petit con qui va effrayer Artem), et, surtout, par les esprits superstitieux, à commencer par ceux de ses assistants, qui préfèrent affronter une armée d'ennemis bien en chair plutôt qu'un seul fantôme. Les ruines renfermeraient par ailleurs un trésor légendaire...
L'intérêt du roman tient à ces lieux étranges, abandonnés on ne sait exactement à la suite de quelles circonstances par leurs habitants païens. On parle évidemment d'une malédiction qui aurait décimé tout le clan... Les scènes nocturnes dans les ruines des Berendeï se révèlent donc les plus captivantes, mais ne sont pas aussi nombreuses qu'on aurait pu s'y attendre. Le roman aurait certainement gagné à développer le thème de la tribu maudite et des lieux qu'ils hantent, terrorisant les habitants des alentours.
L'intrigue reste assez conventionnelle, quelques plus ou moins grosses incohérences se font jour dans l'explication finale* et l'histoire d'amour est très, mais alors très lourde. Les effusions d'Artem devant la jolie apothicaire de la forêt frisent franchement le ridicule. Mais, apparemment, il fallait en passer par là pour qu'un nouveau personnage intègre la série.
Au final, un roman pas franchement original, mais très agréable à lire, notamment pour ses trois personnages d'enquêteurs, son ambiance à la limite du surnaturel et l'immersion dans l'univers de la Russie médiévale, cruches d'hydromel à l'appui.

* Attention, divulgâchage pour ceux qui veulent en savoir plus sur les incohérences de l'intrigue :
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
corally4
  01 février 2020
En 1070, le boyard Alexeï, Garde des Livres du Prince de Rostov est assassiné, près de la ville de Zalessk ,en Russie mais, il avait avec lui également le sceau personnel du prince, car il devait acheter des livres
Le prince fait alors appel au boyard Artem, l'un de ses fidèles conseillers, aidés de ces fidèles Varlets, Vassili et Mitko pour découvrir qui a tué Alexei
Nous plongeons dans la Russie Moyenâgeuse, où certaine superstitions demeurent auprès des habitants, avec sorcière grecque et quelques moines étranges.
Artem chef des Droujinniks mènera l'enquête qui le conduira non seulement à chercher le sceau, mais à découvrir l'existence d'un trésor dans les ruines Mystérieuses de Berendei convoité par plusieurs personnes dont Oleg le demi-frére du Prince
Toute l'intrigue est basée dans les ruines où la nuit de bien étranges, mystérieux faits se déroulent et finissent par livrer leur secret grâce à la ténacité d'Artem.
Une pointe d'amourette entre Artem, et la belle sorcière rafraichit l'intrique
Et nous donne une lecture agréable, simple avec les 3 principaux enquêteurs dans cette Russie médiévale que j'ai eu plaisir à découvrir.
Les aventures d'Artem reviendront dans mes lectures….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Sharon
  17 février 2013
Vous me connaissez suffisamment pour savoir que je ne fais pas les choses dans l'ordre, et après avoir lu les tomes 2, 3 et 4 des aventures du Boyard Artem, je lis maintenant… le premier.
Dès ce tome, Artem est immédiatement sympathique. Mal remis d'une blessure au genou, il n'en est pas moins l'homme de confiance de Vladimir, celui qui est chargé de la délicate mission de retrouver son sceau – sans doute déjà tombé en de mauvaises mains. le monastère où il enquête avec ses deux fidèles Varlets a beau être au coeur du christianisme, le paganisme a encore de beaux jours devant lui, comme le montre la survie des croyances autour du mystérieux trésor des Berendeï, gardé par les non moins mystérieux fantômes de ce peuple, décimé par une épidémie.
Si Vladimir est un peu en rentrait dans ce premier tome, il le sera moins dans La parure byzantine, Artem apparaît déjà comme un personnage profondément humain, et donc profondément attachés aux autres êtres humains, quel que soit leur âge ou leur place dans la société. Homme de devoir, il tente tout pour mener à bien les missions qui lui sont confiés, et pour tenir les promesses qu'il a faites. Phrase sybilline, s'il en est : elle prend tout son sens lors du dénouement.
Lien : http://deslivresetsharon.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   23 juin 2015
Il découvrit un curieux spectacle. Une large clairière montait en pente douce, formant une colline au sommet plat. Elle était entièrement couverte de ronces et d'herbes folles ; ça et là, on pouvait voir des groupes isolés de buissons et d'arbustes bas, mais pas un arbre ne poussait sur la pente. Aussi loin qu'Artem pouvait jeter son regard, d'étranges ruines se présentaient à lui. C'étaient les restes d'antiques constructions en bois rongées au fil du temps par l'humidité et les vers. Maintenant, il ne restait de l'ancien foyer païen que quelques pans de murs, des poutres de chêne, des soubassements de maison et quantité d'épaisses planches vermoulues, à peine visibles parmi les broussailles. Une seule construction avait résisté au temps, une vaste demeure en pierre, au toit pointu en forme de tente, qui s'élevait sur le sommet de la colline, dominant la cité fantôme. Une étrange impression de tristesse et de désolation émanait de ce lieu qui semblait oublié par Dieu, les hommes et la nature elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   20 février 2016
Resté seul, Artem hésita un instant à se lancer à la poursuite du moujik, mais il comprit qu'il perdrait son temps à tenter de rattraper le bûcheron dans cette forêt que Fédor connaissait comme sa poche. Il contempla une nouvelle fois le bâtiment en haut de la colline et se décida à l'examiner, ne serait-ce que par acquit de conscience. Alors qu'il s'avançait vers la demeure abandonnée, un long cri plaintif perça le silence. Artem frissonna. "Quel imbécile je fais, c'est une poule d'eau ! Le bûcheron a bien dit que les marais ne sont pas loin." Mais, comme il posait de nouveau son regard sur la sinistre bâtisse, un sentiment de danger diffus s'empara de lui. Il lui sembla que, par le trou noir de l'entrée, les yeux de l'assassin invisible guettaient ses moindres mouvements.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   22 juin 2015
Une aura de mystère flottait dans la salle, accentuée par un étrange parfum où l'odeur du parchemin se mêlait à celle des faisceaux d'absinthe disposés entre les manuscrits : les herbes sauvages de la steppe protégeaient contre vers et larves les trésors de la civilisation. N'était le grincement des plumes de roseau des deux scribes qui travaillaient nuit et jour, il régnait dans la bibliothèque un calme parfait. Cette atmosphère paisible contrastait violemment avec le visage du prince, sombre, les traits tirés, portant des traces de larmes que l’œil observateur d'Artem décela aussitôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Musardise_aka_CthulieLaMignonneMusardise_aka_CthulieLaMignonne   22 juin 2015
En l'an de grâce 1070, par une fraîche matinée du mois de mai, deux jeunes cavaliers traversèrent les rues encore vides de Rostov. La ville entière semblait plongée dans le sommeil matinal ; les servantes des maisons riches de la rue principale n'avaient pas encore la vé le pavé de bois devant leur porche, les premiers marchands ne s'affairaient pas sur la place du marché en d&déchargeant leurs chariots, et seuls quelques artisans commençaient à disposer à l'entrée de leurs ateliers les produits de leur fabrication.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
FifrildiFifrildi   08 février 2021
Les deux guerriers n'auraient pas hésité une seconde à affronter bravement une horde de Koumans ou une centaine de brigands armés jusqu'aux dents, mais la seule évocation des vampires, ondines, fantômes et autres créatures démoniaques les faisait blêmir de terreur.
Commenter  J’apprécie          160

autres livres classés : russieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2370 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre