AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070743575
228 pages
Éditeur : Gallimard (23/11/1995)
3.71/5   7 notes
Résumé :


Audiberti est largement connu pour ses romans et ses pièces de théâtre, mais c'est véritablement en poésie qu'il se montre réellement novateur et doit sans conteste y être reconnu comme l'un des plus modernes parmi les contemporains.

Il ne renonce ni au mètre ni à la rime, ce qui rend d'autant plus original le bouleversement auquel il soumet son matériau, non sans rendre compte de son travail dans un véritable manifeste poétique précé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Tandarica
  09 décembre 2019
Toute une géographie au programme de ce recueil avec de nombreux et divers lieux à visiter : Anvers, le Brésil, la Bretagne ainsi qu'une mention spéciale pour Le Quartier latin de Paris.
Audiberti commente abondamment l'histoire de la littérature française. Il se définit comme « théope », presque une anagramme de « poète », comme le relève Georges Perros dans sa préface.
Commenter  J’apprécie          490
Francharb3
  26 septembre 2014
Comment dire ? La poésie d'Audiberti est hermétique, un peu comme sa biographie : il a eu quatre filles mais il vivait dans un hôtel... En fait, j'aurais dû, je pense, ne pas lire ce recueil de manière linéaire, mais plutôt une poésie à la fois (comme sur ces calendriers qu'on trouve peut-être encore dans certaines librairies), car on est vite submergé : beaucoup de mots, un vocabulaire assez étendu, de tous les registres, des libertés avec la syntaxe par endroits et rapidement l'impression de ne pas comprendre grand chose. Ceci pour l'impression générale. Pris individuellement, on voit les poèmes (au moins pour les moins longs) différemment. J'ai relu par exemple celui sur le cirque et il me semble très bon. Je signale aussi, c'est loin de ressortir spontanément des présentations que j'ai vues, que c'est un recueil pour les amoureux de littérature (il contient des portraits d'auteurs français) et de Paris (il y est question notamment de la rue Mouffetard et de la Contrescarpe).
L'auteur ascète modération consommez !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
coco4649coco4649   11 avril 2019
CRÉATION


Extrait 2

La salive velue
atteint le monde vert
où lente se dilue
l'ardeur de Lucifer.

La langue s'élabore
parmi les moucherons.
Déjà la corrobore
ce que nous nommerons

tandis que telle éponge
couve, rêve lacté,
Michel-Ange qui songe
dans sa futurité.
Commenter  J’apprécie          70
Francharb3Francharb3   26 septembre 2014
Le cirque est reparti, laissant un rond dans l’herbe
Et puis moi je suis seule et je tourne dedans
Je tourne comme un vieux cheval. Adieu, superbe,
adieu vorace instant quand nous marchions ardents.
Commenter  J’apprécie          90
coco4649coco4649   12 avril 2019
CRÉATION


Extrait 4

L'inflexible formule
des êtres et du temps
prévoit que s'accumule
dans les premiers étangs

le nombre de couleuvres
requis pour qu'à présent
vipèrent dans nos œuvres
des monstres. Cherchez-en !

Au-dessus de la palme
monte comme une mer
la terreur que ne calme
l'approche de Wagner.
Commenter  J’apprécie          50
coco4649coco4649   27 mars 2020
CRÉATION


Extrait 8

Puis sous l'épineuse écume
du brasier mal refroidi
qui d'un seul bloc se rallume
le navire se perdit

tel un brouillard qui voyage
vers le fatal entonnoir,
tel, entre tous, un feuillage
où vole le butor noir.

Mais des luttes et des transes
de nos instants tourmentés,
multitudes de souffrances,
fourmillantes voluptés,

quelque part, dans quelque espace,
le film reste, cru, frais, vif,
et parfois se le repasse
le seigneur méditatif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
coco4649coco4649   27 mars 2020
CRÉATION


Extrait 5

[…]

La forêt profonde, auberge à moustiques,
dans la main du singe admire cinq doigts.
Les crayons qu'il faut aux mathématiques
par paquets épais campent dans le bois.

Le lézard écrit le secret de vivre.
Mais sous l'acajou languit le savoir.
Chaque papillon vole, étrange livre
où sont peints des yeux peu faits pour y voir.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jacques Audiberti (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Audiberti
Jacques AUDIBERTI – Un siècle d'écrivains : Des tonnes de semences (DOCUMENTAIRE, 1998) L'émission « Un siècle d'écrivains », numéro 158, intitulée « Des tonnes de semences », diffusée sur France 3, le 08/04/1998, et réalisée par Marie-Louise Audiberti et Philippe Condroyer.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
964 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre