AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Dumas (Illustrateur)
ISBN : 2070612651
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/03/2007)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 458 notes)
Résumé :
Delphine et Marinette sont devenues bien imprudentes. Elles ouvrent la porte au loup, recueillent un cerf en fuite puis invitent les bêtes de la ferme dans la maison transformée en Arche de Noé... Un canard part en voyage et ramène une panthère aux yeux d'or. Un mauvais jard mord les jambes des fillettes, qui se réveillent un matin transformées en âne et en cheval. Il se passe des choses bien étranges dès que les parents sont partis.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  01 mars 2019
Les parents avaient beau crier au loup...
Mais, pendant leur absence, quand la bête se présenta à la fenêtre, Delphine et Marinette prirent pitié, car dehors, il faisait un froid de loup. Le "marlou(p)" était attendrissant, avec sa patte blessée et sa démarche chaloupée...

Le loup charmait les fillettes, avec sa promesse d'histoires drôles, sur 3 lapins de la lisière des bois. Elles lui reprochèrent celle avec l'agneau et le chaperon rouge, mais le laissèrent entrer...
Il leur raconta des histoires si drôles sur le renard, l' écureuil et la taupe, qu'il dut recommencer encore et encore...
Le Loup fit le cheval, et ils jouèrent jusqu'au soir. le troisième jour, le "filou(p)" revint et Delphine proposa de jouer au Loup...

Vous vous souvenez de la chanson de votre prime jeunesse ? "Promenons nous dans les bois, tant que le Loup n'y est pas. Loup, y es-tu? M'entends tu? Que fais tu? "
Le Loup mettait son caleçon, puis son ceinturon et...
prit son sabre.... Que pensez vous, qu'il advint?

" Le loup change de poil, mais point de naturel", cependant je ne veux pas hurler avec les loups...
Nous sommes chez Marcel Aymé, avec son sens de la parodie et son art du récit ! Lisez ce classique, même si vous avez grandi et retrouvez le cerf et le chien, le mauvais jars, ou encore l'âne et le cheval...
Ahou, ahou, ahou!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          291
brigittelascombe
  21 juin 2011
Marcel Aymé, écrivain, nouvelliste et dramaturge du XX° siècle a perdu sa mère très jeune et a vécu dans une ferme. Est ce la raison de ces jolis contes intemporels et de la "Jument verte" empreints de fraicheur, des contes qu'il s'est en quelque sorte raconté à lui même pour se bercer d'enfance?
Toujours est il que dans cette ferme enchantée, les animaux parlent et communiquent avec les humains.
Oh, tout n'est pas merveilleux, les parents, un peu frustres sont souvent avares de sentiments. Mais les deux petites, Marinette, la plus jeune, la plus vive, la plus blonde et sa soeur Delphine sont des fillettes comme on n'en fait plus. Naïves, gentilles, elles ont le coeur sur la main et n'hésitent pas à proposer des jeux au grand méchant loup ou à secourir le cerf. Elles croient en l'âme humaine de ces animaux dotés d'une personnalité propre.
Comment, un loup peut il nous dévorer? Impossible, il est si doux. Et, il y croit lui même le loup à son changement, il pleure, il rit, il chante 'Compère Guilleri', mais à un moment sa véritable nature reprend le dessus, ses mauvais penchants reviennent et affamé, il les dévore. Heureusement les parents sont là pour lui ouvrir le ventre, sortir leurs filles de leur piètre posture, recoudre le ventre du loup et le laisser partir.
Voilà un conte parmi huit. le reste est du même acabit. le cerf se fait embaucher pour labourer les champs aux côtés du boeuf, mais l'appel de la forêt est trop fort, le lapin véloce se méfie du chasseur, le chien est un fidèle, la panthère une gourmande mais trop habituée aux pays de soleil le beau tapis neigeux lui est fatal. On pense aux fables de la Fontaine, mais les contes de Marcel Aymé moins moralisateurs, puisque le loup reste impuni, transmettent un message aux enfants, celui peut être de s'accepter tel qu'on est et de faire avec ce qu'on a sans trop essayer de se changer car comme dit le proverbe "Chassez le naturel, il revient au galop!"
Un livre de contes éternel à conserver précieusement et à relire de temps en temps!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Nastie92
  29 janvier 2013
Ah, Delphine, Marinette, les parents ronchons, et tous ces animaux qui parlent et n'ont pas leur langue dans leur poche !
J'ai lu ces contes lorsque j'étais petite, et les ai relus avec chacun de mes enfants : la magie opère toujours.
J'ai retrouvé les différentes histoires avec grand bonheur, et mes enfants ont adoré. Et quel plaisir de lire des textes si bien écrits !
Commenter  J’apprécie          160
TCHITAT92
  23 septembre 2018
Alors que j'en gardais d'excellents souvenirs d'enfance, j'avoue ne pas avoir été à nouveau touchée par la magie de l'imaginaire de Marcel Aymé lors de cette relecture, en duo avec mon garçon.
Je ne saurais d'ailleurs trop expliquer pourquoi. Peut-être les dessins de cette nouvelle édition ne m'ont-ils pas convenus (noir et blanc, peu nombreux, traits pas très enfantins), peut-être l'écriture m'a-t-elle semblé un peu désuète (nécessité de procéder à de nombreuses explications de vocabulaire), ... Je ne sais pas trop, en fait ... J'ai tout de même apprécié, mon fils aussi, mais moins que je ne l'espérais ...
Les contes rouges et bleus restent néanmoins un basique de la littérature enfantine !
Commenter  J’apprécie          130
Bilonico
  12 octobre 2012
Les contes rouges et les contes bleus (parus dans les années 1930 et 1940) constituent les tomes initiaux découpés du livre posthume appelé Les Contes du chats perchés (1969).
Marcel Aymé, tout en finesse, nous raconte les aventures de deux fillettes, Delphine et Marinette, vivant dans une ferme avec leur parent. La vie rude est embellie par leur relation particulière avec les animaux et la capacité à discuter avec eux.
Cette situation de base est l'occasion pour l'auteur de développer sous le ton et la forme du conte pour enfants des questions très "adultes" : le rapport à l'autre, la place des enfants, le passage à l'âge adulte, le bonheur..
On retrouve tout le talent de conteur de l'auteur du Passe Muraille.
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
julienraynaudjulienraynaud   15 mai 2015
La petite poule blanche prit son rôle si à cœur qu'elle devint un véritable éléphant, ce qu'elle n'avait pas osé espérer.
Commenter  J’apprécie          350
brigittelascombebrigittelascombe   21 juin 2011
La panthère grelottait, ses membres étaient déjà raides.
-J'ai bien froid dans mon poil souffla t elle en voyant arriver ses amis.
Le vieux cheval essaya de la réchauffer avec son haleine,mais il était déjà trop tard pour qu'on pût rien faire d'utile. Elle lêcha les mains des petites et fit entendre un miaulement plus doux que le miaulement d'un chat. Le canard l'entendit murmurer:
-Le cochon, le cochon..
Et la panthère ferma ses yeux d'or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
steambooksteambook   20 octobre 2012
"- Tout de même, soupira la plus blonde, vous avez mangé le petit Chaperon Rouge.
- Je ne vous dis pas, consentit le loup. Je l'ai mangé, c'est entendu. Mais c'est un pêché de jeunesse. Il y a si longtemps, n'est-ce pas ? A tout pêché miséricorde ... Et puis, si vous saviez le tracas que j'ai eus à cause de cette petite ! Tenez, on est allé jusqu'à dire que j'avais commencer par la grand-mère, eh bien ! ce n'est pas vrai du tout ..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombebrigittelascombe   21 juin 2011
-Voilà la Chine, dit Marinette. C'est un pays où tout le monde a la tête jaune et les yeux bridés.
-Les canards aussi? demanda le canard.
-Bien sûr. Le livre n'en parle pas,mais ça va de soi.
Commenter  J’apprécie          60
Helene1960Helene1960   11 décembre 2014
Caché derrière la haie, le loup surveillait patiemment les abords de la maison. Il eut la satisfaction de voir les parents sortir de la cuisine. Comme ils étaient sur le seuil de la porte, ils firent une dernière recommandation.
- Souvenez-vous, disaient-ils, de n'ouvrir la porte à personne, qu'on vous prie ou qu'on vous menace. Nous serons rentrés à la nuit.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Marcel Aymé (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Aymé
Emission "Une vie, une oeuvre" du 4 juillet 1991 consacrée à Marcel AYME. Une émission proposée par Pascale CHARPENTIER qui retrace à travers une série d'interviews, d'archives et de lectures, la vie et l'oeuvre de Marcel AYMÉ. Ecrivain de gauche puis de droite, il fut décrié et traité de collabo par l'inteligentsia de l'époque. Coupable ? Collabo ? Il n'en reste pas moins un auteur à l'humour féroce. Avec les romanciers, Jacques LAURENT et Alphonse BOUDARD, le metteur en scène Georges WILSON, l'écrivain et petit-fis de Louis Ferdinand Céline Jean-Marie TURPIN, le professeur d'histoire Pascal ORY et Michel LECUREUR, professeur et biographe. Avec les voix de Marcel AYME, Gen PAUL , Antoine BLONDIN et ARLETTY.
+ Lire la suite
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marcel Aymé

En quelle année est né Marcel Aymé?

1880
1897
1902
1910

10 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Marcel AyméCréer un quiz sur ce livre
.. ..