AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

François Rivière (Traducteur)
EAN : 9782907681384
219 pages
Éditeur : Tristram (16/09/2003)

Note moyenne : 3.59/5 (sur 53 notes)
Résumé :
De William Burroughs à Jean-Jacques Schuhl, de Joy Diision à David Cronenberg, nombreux sont les lecteurs pour qui La Foire aux atrocités a été une révélation. Commencé à la fin des années 60, complété et achevé dans les années 90, ce roman-laboratoire traverse tous les livres de l'auteur de Crash, Empire du Soleil, La Bonté des femmes et Super-Cannes - et les contient tous. Les stéréotypes nourrissant notre quotidien - la violence, la technologie, la culture de la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
pleasantf
  02 janvier 2016
Un sommet de littérature expérimentale. L'écrivain nous livre ses obsessions récurrentes sous la forme d'une suite d'histoires étrangement semblables tout en étant bien différentes. C'est d'une étrangeté radicale. Un mauvais rêve. En faire de la littérature est un tour de force.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
UnityUnity   12 décembre 2014
Dans le monde entier, les plus grands musées se sont inclinés devant l'influence de Walt Disney et sont devenus eux aussi des sortes de parcs thématiques à leur manière. Le passé, qu'il s'agisse de la Renaissance italienne ou de l'ancienne Egypte, y est réassimilé et homogénéisé sous sa forme la plus digeste. Désespérément en quête de nouveauté, mais décontenancés par tout ce qui ne nous est pas familier, nous recolonisons à la fois le passé et le futur. On remarque la même tendance dans les relations personnelles, dans la manière dont les gens sont censés se "redimensionner", avec leurs émotions et leur sexualité, en des formes attirantes et instantanément séduisantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
UnityUnity   26 décembre 2014
Nader a été le premier de ces écolos puritains, qui prolifèrent aujourd'hui et qui sont convaincus que tout est mauvais pour nous. En réalité, bien trop peu de choses sont mauvaises pour nous, et l'on peut craindre un avenir indéfini empli de pieuses certitudes bourgeoises. Il est curieux que ces puritains trouvent un tel écho - il y a un profond malaise sous-jacent quant à la vitesse du changement social, mais peu de changement visible se produit réellement. La plupart des changements superficiels appartiennent au contexte du mot "nouveau", que l'on applique aussi bien au design d'un réfrigérateur qu'à celui d'une tondeuse à gazon. Les changements réels sont pour leur plus grande part invisibles, et les gens ont adopté les magnétoscopes, les télécopieurs, les traitements de texte sans la moindre réticence, dans la foulée des nouvelles moeurs sociales qui ont surgi autour d'eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
UnityUnity   12 novembre 2014
Une sorte de banalisation de la célébrité s'est instaurée : on ne nous offre aujourd'hui qu'une gloire instantanée, prête à l'emploi, aussi nourrissante qu'un potage en sachet. Les sérigraphies de Warhol nous montrent bien ce processus à l'oeuvre. Ses portraits de Marilyn Monreo et de Jackie Kennedy expurgent le tragique de la vie de ces femmes désespérées, tandis que les couleurs fluo de sa palette les restituent au monde innocent des livres à colorier de l'enfance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
UnityUnity   29 décembre 2014
On a soumis aux sujets divers types de morts et on leur a demandé de choisir celles qu'ils redoutaient pour eux-mêmes et les membres de leurs familles. Le suicide et le meurtre se sont avérés sans exception être les plus redoutés, suivis de la mort dans une catastrophe aérienne, l'électrocution et la noyade. La mort par accident d'automobile a été unanimement considérée comme la moins désagréable, en dépit des souffrances souvent longues avant le décès et des graves mutilations occasionnées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
UnityUnity   08 décembre 2014
Même le concept d'intimité est construit à partir de matériaux circulant dans le domaine public. Il nous est maintenant presque impossible d'être nous-mêmes si ce n'est dans les termes mêmes du monde qui nous englobe.
Commenter  J’apprécie          70

Lire un extrait
Videos de James Graham Ballard (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Graham Ballard
ames Graham Ballard was a British novelist and short story writer who was born 15 November, 1930 and raised in the Shanghai International Settlement..His experiences during that time formed the basis of his novel Empire of the Sun which was later turned into a movie by Steven Spielberg starring 13-year-old Christian Bale, as well as John Malkovich and Miranda Richardson. J G Ballard died on April 19 2009, aged 78 after a lengthy battle with cancer
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

CANDIDE ou l'optimisme

Pourquoi Candide est-il chassé du château du baron?

pour avoir embrassé Cunégonde
pour avoir tué Pangloss
pour avoir volé les bijoux de Cunégonde
pour avoir été enrolé par les bulgares

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thème : Candide de VoltaireCréer un quiz sur ce livre