AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Zabbal (Traducteur)
EAN : 9782742715411
274 pages
Éditeur : Actes Sud (28/10/1999)

Note moyenne : 2/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Dans un village kurde du nord de la Syrie, la seconde épouse d'un propriétaire terrien met au monde un enfant monstrueux qui, dès sa naissance, s'adresse à sa mère et à sa famille comme s'il les avait déjà rencontrés dans une vie antérieure.. En une seule journée, le petit Baykas (" unique ", en kurde) devient adulte, se marie avec sa cousine, vieillit jusqu'à la décrépitude puis dispar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
isa120268
  06 août 2014
Dans un village kurde du nord de la Syrie, la seconde épouse d'un propriétaire terrien met au monde un enfant monstrueux. En une seule journée, le petit Bekas (unique en kurde) vit sa vie complète, devenant adulte, se mariant et vieillissant jusqu'à la décrépitude. Il disparaît dans la neige, pieds nus, emmitouflé dans le manteau trop grand pour lui de son père.
Là est résumé le premier chapitre du roman. Ensuite, entrent en scène de nouveaux personnages, des créatures étranges, tout un monde qui n'a rien à voir avec l'histoire initiale. Et là, c'est l'incompréhension totale, je ne sais pas si c'est dû à une traduction de mauvaise qualité mais dès les premières lignes du second chapitre, j'ai commencé à ne plus rien comprendre du tout ! Je me suis même demandé à un moment s'il ne s'agissait pas d'un recueil de nouvelles indépendantes les unes des autres.
C'eut sûrement été mieux qu'il s'était agi de nouvelles. le premier chapitre étant excellent, empreint de philosophie, de poésie. le second n'a ni queue ni tête et est quasiment incompréhensible ! Quant à la suite, aucune idée, je ne l'ai même pas lu, j'ai préféré mettre fin au supplice !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
boubili
  11 avril 2020
Dans ce roman, le narrateur nous fait découvrir l'histoire fantastique d'une famille kurde du nord de la Syrie.
Un matin, la femme du mollah donne naissance à un garçon. Quelques heures plus tard, lorsque le père vient découvrir son fils, celui-ci est déjà adolescent : chaque heure lui fait prendre plusieurs années d'un coup. le fils devenu adulte dans la matinée demande à son père de lui trouver une femme. le mollah va se tourner alors vers la fille de son frère surnommée l'Idiote. A la nuit tombée, le fils nouveau-né meurt. le narrateur raconte alors la suite de l'histoire de cette famille au sens large (beau-père, oncles, tantes, etc.). Des événements mystérieux vont jalonner la vie de cette famille : champs de doigts et homme artichaut pour ne donner que 2 exemples.
L'auteur décrit la vie de plusieurs foyers et j'ai aimé découvrir la vie dans des villages ruraux : place des femmes, organisation de la journée, description des maisons, etc.
Je ne sais pas vraiment quoi penser de cette lecture : ce ne fut pas une lecture désagréable, j'avais envie de savoir où l'auteur allait m'emmener avec ça. J'ai vite compris que je n'allais pas avoir d'explications au surnaturel, que je devais me laisser porter par la lecture. Mais je pense être passée à côté de symboles et métaphores culturelles. Ça m'a laissé un peu sur ma faim, en ayant l'impression de ne pas comprendre tous les messages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
isa120268isa120268   06 août 2014
Puis il referma la porte et se glissa dehors vers son destin.
Les traces de ses pas s'effaçaient derrière lui grâce à la diligence de la neige. Les maisons, qui semblaient pourtant si proches, s'estompaient, à peine les avait-on dépassées. Vers le nord se dessinait un couloir que le regard creusait dans le noir. C'est du moins ce que ressentait Békas en avançant péniblement. Il ouvrait grand les bras sans parvenir à toucher aucun mur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
isa120268isa120268   06 août 2014
Il s'agenouilla près du matelas, rabattant sur ses cuisses son épais manteau :"Comment te sens-tu ?" Elle continuait de le fixer, toujours confuse. Sa lèvre inférieure trembla à deux reprises. Il détourna son regard et dévora des yeux la forme enveloppée qui reposait près d'elle.
Commenter  J’apprécie          20
isa120268isa120268   06 août 2014
La chose ne prit que quelques secondes. Békas fut si rapide qu'il n'eut pas conscience de ce qu'il lui arrivait, mais après que la fille l'eut violemment repoussé, il ressentit l'appétit éternel du corps : explorer ce qu'on ne cesse de découvrir.
Commenter  J’apprécie          20
isa120268isa120268   06 août 2014
Comme à son habitude, mollah Benav, le fils de Kojaré, essaya d'arborer un air digne. Il sourit sans découvrir ses dents qu'il avait grandes et solides, puis leva les mains et murmura la première sourate du Coran.
Commenter  J’apprécie          20
isa120268isa120268   06 août 2014
Le pouls de Békas battait de façon désordonnée, et son souffle devenait saccadé. S'il avait connaissance de la chose, il lui restait à en découvrir l'arôme, et un léger mouvement de son corps y suffisait.
Commenter  J’apprécie          20
Dans la catégorie : Littérature arabeVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures afro-asiatiques>Littérature arabe (151)
autres livres classés : neigeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
318 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre