AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266085514
Éditeur : Pocket (11/06/1998)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 39 notes)
Résumé :
C'est une maison extraordinaire, qui semble là juste pour permettre à Harvey et à ses nouveaux amis de s'amuser. Un lieu où tous les jours sont fête. Tout y est magnifique, jusqu'au moment où l'on cherche à s'en évader et où le rêve se transforme en un terrifiant cauchemar.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Presence
  06 avril 2016
Ce tome regroupe les 3 épisodes de la minisérie parue en 2005. Il s'agit de l'adaptation, en bandes dessinées, d'un livre de Clive Barker : le Voleur d'éternité datant de 1992.
Millsap est une ville résidentielle, vraisemblablement américaine, composée de pâtés de maisons bien carrés, avec des pavillons bien rangés, d'un ou deux étages. Dans cette ville dortoir, Harvey Swick (10 ans) pense qu'il ne survivra par à l'ennui du mois de février, coincé entre la routine de l'école et le quotidien anémique du foyer. Un soir, Monsieur Rictus, un étrange individu en chapeau haut de forme (tuyau de poêle même, vu sa hauteur), s'introduit dans sa chambre et lui fait miroiter un ailleurs plus animé, plus enchanteur. Lors d'une deuxième rencontre dans la rue, Monsieur Rictus propose à Harvey d'aller jeter un coup d'oeil à cet ailleurs. Grâce à un pouvoir magique, il traverse un mur, et ils se retrouvent sur une pelouse ensoleillée, entourant une jolie demeure ancienne. Harvey vient d'apercevoir la Maison de Vacances. Il fait connaissance avec Madame Griffin (entre la gouvernante et la bonne à tout faire) et 2 enfants Lulu et Wendell. Une vie merveilleuse et insouciante peut commencer. Il y a aura bien sûr un prix à payer.
Clive Barker se fait connaître en écrivant une série de nouvelles regroupées dans sous le titre de Livres de sang (Books of blood, 1984/1985) qui redonnent un coup de fouet aux récits d'horreur pour adultes. Par la suite, il écrira aussi quelques livres pour un public plus jeune, tels que "Thief of Always". L'adaptation est réalisée par Kris Oprisko, et transposée en bande dessinée par Gabriel Hernandez (dessinateur également de The suicide forest).
Premier constat : si l'on ne sait pas que cette histoire était à l'origine un livre, il n'y aucun moyen de le déceler. le travail de transposition est parfaitement exécuté et le récit coule naturellement comme s'il avait été conçu pour la bande dessinée à l'origine. Deuxième constat : ce récit s'adresse surtout à un jeune lectorat. Il est raconté comme un conte mettant en scène Harvey Swick comme le héros de l'histoire, un enfant courageux et plus intelligent que les autres ayant séjourné à la Maison de Vacances. Les aventures d'Harvey Swift s'apparentent à celles d'un enfant atteignant le pays de Cocagne et prenant conscience petit à petit du prix à payer. le récit réserve plusieurs surprises et même s'il peut paraître dérivatif d'une des situations de Pinocchio, le déroulement des péripéties s'avère assez original pour retenir l'intérêt du lecteur. Par contre, rapidement, les dialogues d'Harvey Swift s'éloigne de toute crédibilité par rapport à la manière de s'exprimer d'un enfant de 10 ans. le second niveau du scénario ne propose pas grand-chose d'autre qu'une illustration de "there's no such thing as a free lunch" et "à coeur vaillant rien d'impossible".
Le style graphique de Gabriel Hernandez rend l'histoire plus intéressante. Il utilise un rendu un peu crayonné, un peu esquissé, à base de traits très fins. Les dessins ne cherchent pas à faire joli, mais plutôt à mettre en évidence la bizarrerie de chaque chose. Cela commence avec le sourire démesuré de Monsieur Rictus qui est plus large que son visage. Cela continue avec le visage de Madame Griffin très ridé, avec une forme à mi-chemin entre simiesque et momifiée. En fonction de la scène, il va remplir les cases de détails et d'objets pour montrer la richesse de la Maison de Vacances, ou alors il va se concentrer sur quelques éléments et surtout retranscrire l'ambiance de la scène. Hernandez réalise également la mise en couleurs par le biais d'aquarelles précises, très inspirées et se cantonnant aux contours délimités à l'encre. Dans ses libertés maîtrisées avec la réalité, Gabriel Hernandez offre un spectacle très personnel qui devrait plaire aussi bien aux plus jeunes qu'aux lecteurs plus âgés.
À partir d'un récit destiné aux enfants, Kris Oprisko réalise une transposition exemplaire en bande dessinée. L'histoire est assez classique et le niveau d'horreur la destine effectivement à des enfants d'une dizaine d'années. Les qualités graphiques des illustrations en font une lecture sympathique pour un adulte.
Ce récit a été réédité dans Clive Barker Omnibus, avec également les 12 épisodes de The great and secret Show adaptant le livre du même titre, ainsi qu'une histoire courte "Seduth". Ces deux dernières ont la particularité d'avoir été illustrée par Gabriel Hernandez, le dessinateur de la série Locke & Key.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Z3D
  04 janvier 2017
Roman lu dans mon enfance, j'avais toujours espéré pouvoir le relire. Malheureusement, j'avais égaré ce livre et ce dernier n'était plus édité. J'ai cherché dans toutes les bibliothèques que j'ai côtoyé sans succès. Je suis tout de même parvenu à le dénicher en ebook en version originale. Cette histoire m'avait beaucoup marqué et bien que 20 ans se sont écoulés entre les deux lectures, la trame de l'histoire était toujours bien présente dans ma mémoire.
C'est assez étrange de revenir sur une oeuvre d'enfance car à présent, avec mon oeil adulte, j'ai trouvé ce livre plus noir et glauque qu'auparavant.
Cette relecture a donc été une petite madeleine délicieuse dont le goût est resté intact malgré le temps.
Commenter  J’apprécie          30
Zalexis
  10 septembre 2015
Ma première rencontre avec Clive Barker. Un coup de foudre. Un livre pour enfants qu'on peut aimer aussi quand on est adulte. Son vrai plus ce sont l'ambiance et les personnages. J'étais aussi attaché à Harvey qu'à Lulu et si la fin m'avait rendu triste elle était parfaite et je ne l'attendais pas.
Commenter  J’apprécie          40
ginevra_91
  04 mars 2018
Harvey s'ennuie à l'école et chez lui en ce mois de février, aussi accepte-t-il de suivre Rictus dans la demeure enchantée de M. Hood. Il y rencontre 2 autres enfants. Tous trois sont comblés de cadeaux par M. Hood sans jamais le voir.
Harvey commence à se demander si ces cadeaux sont vraiment désintéressés.
Voici un livre qui est présenté en édition junior mais qui mérite d'être lu par tous les amateurs de fantastique. J'ai trouvé ce livre plus prenant et plus original que beaucoup d'autres que j'ai lu dans le passé.
C'est du bon fantastique que je vous recommande sans hésiter.
Commenter  J’apprécie          10
LuluDePanam
  18 mars 2009
J'ai du le lire une 10n de fois quand j'étais gamine ce bouquin! Bon livre d'angoise pour les enfants, super bien écrit, super suspens, je me souviens que je l'aimais parce que ça parlait aux enfants comme s'il étaient des adultes :-) c'était vraiment mon livre culte et même aujourd'hui je le relis parfois avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LagaffeLagaffe   29 août 2012
On m'a offert ce livre pour mes douze ans et depuis c'est toujours avec un plaisir ingalé que je le lis même parès toutes ces années. A lire absolument.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Clive Barker (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clive Barker
MYTHOLOGICS #4 : HELLRAISER
autres livres classés : epouvanteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les titres des romans de Clive Barker

Quel est le titre correct ?

Le Palais des Devins
Le Domaine des Devins
Le Territoire des Devins
Le Royaume des Devins

12 questions
22 lecteurs ont répondu
Thème : Clive BarkerCréer un quiz sur ce livre