AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782265114586
504 pages
Éditeur : Fleuve Editions (09/01/2020)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 77 notes)
Résumé :
Jusqu'où iriez-vous pour protéger votre famille ?

Quand deux jeunes filles de dix-huit ans disparaissent lors de leur année sabbatique en Thaïlande, leurs familles se retrouvent aussitôt sous les projecteurs des médias internationaux : désespérées, paniquées et exposées jusque dans leur intimité.
La journaliste Kate Waters, toujours avide d’un bon papier, se charge immédiatement de l’affaire, une occasion bienvenue pour elle de se rapprocher de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  22 juin 2020
Un roman que j'attendais de pied ferme (depuis avant le confinement ) , qui ne m'a pas déçu, et que j'ai lu , avec fébrilité, car hyper anxiogène.
( Surtout si vous êtes parents, surtout si vos enfants ont l'âge de quitter le nid, pour des études, un travail ou pour des vacances sans vous ...).
Fiona Barton ne fait pas de publicité pour la Thaïlande, oh que non !
Avec tout ce qui sort comme littérature policière, il est rare qu'une série sorte du lot. Avec ce 3° tome (qui peut être lu indépendamment) , Fiona Baron, tire son épingle du jeu, de plusieurs façons: son duo d'enquêteurs est original : on a un inspecteur dont la femme est en phase terminale de cancer... Il a déjà "collaboré" avec Kate Waters, la journaliste de presse écrite, et tout en sachant qu'ils ne sont pas du "même côté", et qu'elle peut être assez "filou", il a une certaine confiance en elle. Elle , elle est super bonne dans son métier . il faut dire qu'avant d'être écrivain, Fiona Barton était journaliste judiciaire, alors tout ce qu'elle raconte, toutes les situations décrites, ont un parfum de vérité, qui fait toute la qualité de cette série... le "cirque médiatique" devant un fait divers , est excellemment abordé , dans toute sa "charognard attitude" ...
Alors que le fils de Kate a abandonné ses études de droit , deux ans auparavant , pour vivre sa vie en Thaïlande et apprendre à se connaître dans une ONG qui s'occupe de tortues, Kate est amenée à écrire un papier sur la disparitions de deux adolescentes de sa ville , en Thaïlande. Entre le bac et leur première année d'études, ces deux voisines, (mais pas amies) , sont parties, et depuis, une semaine, leurs parents n'ont plus de nouvelles.
En dehors de l'aspect "policier", énormément de sujets sont abordés, comme les attentes et la pression des parents au niveau études, comme la futilité et les mensonges des réseaux sociaux , les apparences.
Les différentes facettes du tourisme en Asie, sont évoquées. Notamment, celui de ces jeunes de pays riches, qui partent à l'autre bout du monde , y faire tout ce qu'ils auraient très bien pu faire chez eux ( sans "bousiller" la planète) , c'est à dire : boire/se droguer/coucher...
Et puis , il y a tout le questionnement sur le "métier" de parents... Connaît-on vraiment son enfant ? Jusqu'où est-on prêt à aller pour défendre son enfant ? Etc...
L'alternance d'axes narratifs aide à cela, et est (à dessein ),ambigu (La mère/ puis La journaliste qui est aussi une mère...)
Et évidement le flic, et puis, des extraits de mails envoyés à sa meilleure amie, par une des adolescentes disparue.
Le Suspect : où et comment , une situation peut vous échapper, et déraper, quand , en plus, elle se passe dans un pays, tellement loin de vos références culturelles, en termes de langue, de niveau de vie, d'enquêtes policières etc...
Non, Madame Barton, ne donne pas dans la publicité pour la Thaïlande, elle donne plutôt envie de garder ses "poussins" bien prés de soi, pour toute la vie ! ;-), elle t'angoisse bien, ne fait pas de cadeau ...Mais qu'est ce que c'est chouette un roman de Madame Barton !
Vivement le tome 4 .... :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          584
nameless
  27 juin 2020
Lorsque Alex et Rosie, deux jeunes filles parties en Thaïlande en attendant leurs résultats au baccalauréat, disparaissent des écrans radars des réseaux sociaux, ne donnent plus de nouvelles à leurs parents, Kate se sent particulièrement concernée puisque son fils Jake, pris d'une affection brutale pour une espèce de tortues en voie d'extinction, vit à Phuket depuis deux ans pour les sauver. C'est du moins ce qu'il dit et ce que croit, ou fait semblant de croire, sa mère ! Après quelques rebondissements, Kate, envoyée à Bangkok par son journal afin de couvrir l'affaire des deux jeunes anglaises volatilisées doit rapidement troquer sa casquette de journaliste contre celle de mère d'un suspect.

Après avoir apprécié ses deux premiers romans, La veuve et La coupure, je constate que l'imagination de Fiona Barton ne se tarit pas car une fois encore, elle met en scène ses personnages sympathiques dans une intrigue crédible, sérieuse, documentée, servie par une construction et un style rigoureux. A ces qualités, il faut ajouter un bonus : parce qu'elle a été journaliste, journaliste judiciaire, rédactrice en chef avant de se consacrer à l'écriture, ses histoires possèdent l'irremplaçable saveur du vécu dans certains détails qui ne peuvent avoir été inventés.

J'ai apprécié cette lecture qui au-delà de son côté thriller, aborde d'intéressantes questions par le truchement d'une maman-courage qui ne recule devant rien pour aider son enfant en difficulté de l'autre côté de la planète. de nombreux parents d'enfants globe-trotters s'identifieront peut-être comme moi à Kate dont les angoisses m'ont rappelé mes entrailles en ébullition lorsque j'étais sans nouvelles de l'une de mes filles au pied léger, en vadrouille à Chiang Mai (ou ailleurs). L'auteure parle d'une Thaïlande éloignée des clichés sur fond de couchers de soleil et de mer turquoise. Elle y aborde sans édulcoration les arnaques et les dangers qui guettent les européens en quête de liberté sexuelle, de full moon party et de paradis artificiels ainsi que le travail des autorités locales encombrées par l'afflux d'étrangers avides de sensations fortes et de préférence impunies. Car non, tout n'est pas permis au Pays du Sourire, et y commettre ce qui est interdit sous d'autres latitudes relève, à mon avis, d'une forme de néo-colonialisme déguisé en tourisme. Au final, une lecture plaisante ... Une auteure qui se bonifie avec le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5415
missmolko1
  24 novembre 2019
Très contente de retrouver Fiona Barton dans un troisième roman qui met en scène Kate Waters. Je n'ai toujours pas lu La veuve, mais j'avais eu un vrai coup de coeur pour La coupure, et le suspect malgré quelques petits défauts est encore une fois à la hauteur. La preuve, je l'ai dévoré en vingt-quatre heures. Vous êtes prévenus, une fois commencé, impossible de lâcher ce troisième tome !
Deux jeunes anglaises sont portées disparues en Thaïlande. En effet, juste après l'obtention de leur bac et avant leur rentrée à l'université, Alexandra et Rosie, partent avec un sac à dos à la découverte de ce pays asiatique. Kate décide de mener l'investigation et s'implique d'autant plus car son fils ainé qu'elle n'a pas vu depuis deux ans y vit maintenant.
Le thème principal du roman est émouvant, l'amour d'une mère pour son enfant. Forcément, ça a touché mon petit coeur de maman mais ça fait aussi très peur, car avec ce roman on prend conscience du fait que l'on ne connait jamais à 100% ses enfants.
Ce thème reste bien traité mais l'auteure commet quelques maladresses dans les relations parents-enfants. Par exemple : est-ce que je laisserai partir mon enfant seul dans un pays dangereux comme la Thaïlande ? Clairement, la réponse est non !
Ou encore : pourquoi tous ces parents sont-ils si peu à l'écoute de leur enfants les poussant absolument à aller à l'université contre leur volonté ?
Et les enfants dans tout ça, donne l'impression d'être tellement impatients de découvrir la drogue, l'alcool et le sexe sans faire preuve d'aucune maturité. Je sais qu'à 18 ou 20 ans, on peut être un peu immature mais j'ai eu l'impression que ces traits de caractères étaient assez caricaturaux.
On retrouve Kate et DI Sparkes avec un grand plaisir. Kate est toujours aussi déterminée et je ne suis pas étonnée de voir qu'elle est de plus en plus une journaliste à succès. Son enthousiasme est communicatif et elle se lance tête baissée dans l'enquête sans savoir que celle-ci sera bien plus éprouvante que prévue. Elle est déterminée à faire éclater la vérité et à protéger son fils.
J'ai aimé aussi suivre leurs histoires personnelles, surtout celle de Bob qui forcément est touchante.
C'est un thriller qui est mené tambour battant et le lecteur n'a pas une minute de répit. La construction est efficace et les chapitres s'emboîtent très bien les uns dans les autres et nous permettent de suivre les différents points de vue et personnages (Kate, la police, Alexandra et ses parents). Il y a une multitude de rebondissements et quand l'on croit tenir une piste, un autre élément arrive et celui-ci ébranle toutes nos certitudes. Je reste un peu déçue par la fin que je n'ai pas trouvée très claire et un peu bâclée. Je ne pense pas être la seule car j'ai vu sur goodreads notamment que plusieurs lecteurs se posaient les mêmes questions que moi. Malgré tout, j'espère de tout cas qu'il y aura un quatrième tome.
Lien : https://missmolko1.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
NatachaNEA
  04 avril 2020
Voilà c'est finit 😭
Deux jeunes anglaise disparaissent en Thaïlande, quoi de mieux pour notre grande journaliste Kate Waters que de partir là bas pour son papier ! D'autant que son fils est également la bas !
Mais voilà... Cela est-il vraiment une bonne idée ? Jusqu'où Kate va être impliquée ? Connaît on vraiment ses enfants ? Peut on avoir une confiance aveugle en eux ? En ce qu'ils nous disent lorsqu'ils sont loin de nous ?
Bon du coup je suis pas prête de laisser mes enfants partir a l'autre bout de la terre... Voir même a plus de 500 mètres 😅... (Oui oui ce livre m'a bien pris aux tripes 😅 )
Je me suis vu au côté de Kate, j'ai ressenti la détresse des mamans des deux filles ! L'horreur absolue.
Fiona Barton a un véritable talent pour nous immergé dans ses histoires ! J'ai vraiment eu la sensation d'être en Thaïlande. Elle sait mené le mystère et jusqu'au bout, j'ai douté et je doute encore d'ailleurs...
Vraiment encore un de ses romans qui ce dévore ! C'est fluide, passionnant, déroutant...
Un suspens à coupé le souffle. Un roman qui nous poursuit jusqu'à la dernière page !
Encore une grande réussite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
SZRAMOWO
  10 janvier 2020
Une histoire convenu de Fiona Barton. Deux filles de familles moyennes anglaises décident de partir plusieurs mois en Tahïlande en attendant les résultats du bac qui devraient leur permettre de s'inscrire dans les universités de leur choix. Ou du moins celles aux quelles leurs parents sont persuadés qu'elles accèderont. Réussite sociale quand tu nous tiens !
La réalité thaïlandaise les cueillent à froid.
Le pays est le lieu de détente d'une faune d'occidentaux attirés par la fête, la drogue et le sexe. Les autorités locales ont fort à faire.
Alex et Rosie ne s'entendent guère et leur voyage part en vrille.
La journaliste Kate Waters enquète sur la disparition des filles. Elle est elle même inquiète pour son fils Jake supposé travailler dans une ONG à Phuket pour soigner des éléphants.
L'inspecteur Bob Sparkes préoccupé par le cancer de son épouse Eileen pense dans un premier temps : "Leurs parents vont leur passer un sacré savon pour avoir causé tout ce remue-ménage quand elles vont revenir, songea Sparkes. Je parie qu'ils regrettent de les avoir laissées partir."
Mais les réseaux sociaux se déchaînent et bientôt le sujet devient un problème national.
Ces faits exposés, le lecteur voit très vite quelles connections l'auteur va établir entre les différents acteurs et protagonistes.
La nature du suspect lui apparait très vite.
Si le roman est bien écrit et se lit vite et sans difficulté, le lecteur a toujours l'impression d'être plusieurs pas en avant sur les enquêteurs.
De plus, ce qui est gênant c'est que l'auteur a peu de considération pour les autorités thaïlandaises qui font face à une véritable invasion de touristes aux intentions peu louables...
Ce n'est pas le meilleur Fiona Barton.
A lire pour l'auteur.
Lien : https://camalonga.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   24 juin 2020
Bangkok est une métropole internationale, pas un pays du tiers-monde. Mais les touristes étrangers ne sont pas la priorité. Des centaines de voyageurs trouvent la mort ici chaque année; des noyades et des accidents de la circulation surtout. Et les flics les considèrent comme des enquiquineurs. Ils les éliminent des statistiques aussi vite que possible. La mort et le chaos ne sont pas bons pour le tourisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
NatachaNEANatachaNEA   02 avril 2020
- Ainsi que nous vous l'avons expliqué au téléphone, elles ne portaient pas de vêtements quand on les a découvertes, inspecteur, commença Lesley O'Connor en comptant les "faits" sur ses doigts. Mais la police thaïlandaise a refusé d'enquêter sur la possibilité d'une agression sexuelle.
À ces mots, Malcolm O'Connor avait aussitôt fixé son regard au plafond. C'est toujours dur pour un père, songea Sparkes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
NatachaNEANatachaNEA   27 mars 2020
[...] Ensuite viendront les médisants qui accuseront les parents d'avoir laissé leur enfant voyager seul, et qui traiteront les filles de garces et de putes. Bon sang, qui a donné la parole à ces gens-là ? Au moins, avant les réseaux sociaux, on n'était pas obligés de les entendre débiter toutes ces horreurs. Ils restaient au chaud dans leur pub de quartier ou leur salon pour cracher leur venin.
Commenter  J’apprécie          80
iris29iris29   23 juin 2020
- Serait-il possible de voir ces e-mails, Lesley ? J'aimerais citer les filles si vous le voulez bien.
- Pourquoi ? demande Jenny.
- "Pour rendre l'article plus percutant" n'est pas la réponse souhaitée.
- Pour faire entendre leurs voix, dis-je à la place.
Commenter  J’apprécie          120
iris29iris29   22 juin 2020
Et j'ai toujours imaginé qu'à l'étranger on a tendance à se réinventer. C'est tellement facile d'enjoliver ou de réécrire sa vie quand personne autour ne connaît la vérité.
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Fiona Barton (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fiona Barton
Payot - Marque Page - Fiona Barton - le suspect
autres livres classés : thailandeVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1942 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre