AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782311100303
285 pages
Éditeur : La Librairie Vuibert (14/04/2017)
2.5/5   1 notes
Résumé :
Les vrais révolutionnaires n'étaient pas ceux que l'on croit.
Qui sait aujourd'hui que sans l'influence de l'Amérique, 1789 aurait peut-être été une année comme les autres ?
Que le rôle des femmes fut déterminant ? Que la Révolution n'était pas seulement celle du peuple mais aussi celle du clergé et de la noblesse ? Que le vote de la mort du roi fut loin de faire l'unanimité ?
Marie-Hélène Baylac nous fait découvrir, par le biais d'archives oubl... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
talou61
  06 mai 2017
Un livre présenté en 20 chapitres (presque chronologiques) que l'on peut lire indépendamment.
Dans chacun des thèmes, la trame historique est rappelée.
"A travers tous ces récits, c'est l'histoire de la période 1789-1799 qui surgit dans sa globalité, avec ses zones d'ombre et lumière. de la crise de l'Ancien régime à la prise du pouvoir par le jeune et ambitieux général Bonaparte, ce livre invite à une plongée inédite dans ces dix années qui ont durablement transformé la France."
Introduction :
Dommage que l'auteur recopie certains passages de Wikipédia ! On aurait attendu plus d'une agrégée d'histoire...
Des chapitres très intéressants, notamment ceux
- On n'a jamais connu d'hommes attachés à un rectangle ou à un carré : la création des départements
- la République qui fait peur : la définition et l'instauration de la République
- L'armoire de fer : une affaire de serrures ; coffre fort dissimulé au palais des Tuileries. dont l'existence fut révéléele 20 novembre 1792
- La Révolution se fait aussi au Théâtre (à lire avant le roman d'Isabelle Siac "Le talent ou la vertu") ;
- La Normandie contre la dictature de Paris : girondins, insurrection fédéraliste.
J'ai regretté la partialité de l'auteur et quelques erreurs historiques, mais dans l'ensemble ce livre est assez instructif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
talou61talou61   26 avril 2017
Le 20 novembre 1792, en début d'après-midi, le ministre de l'Intérieur, Jean-Marie Roland, crée la surprise en intervenant à la Convention en train d'instruire de Louis XVI :
"Je viens rapporter à la Convention nationale plusieurs cartons remplis de papiers qui, par leur nature, et par le lieu où ils ont été trouvés, m'ont paru d'une très grande importance. Je crois donc qu'ils sont propres à jeter un très grand jour sur les évènements du 10 août, sur la révolution entière et sur les personnages qui y ont joué le plus grand rôle. Plusieurs membres de l'Assemblée constituante et de l'Assemblée législative paraissent être compromis...."
Un long murmure parcourt les rangs des député. Cette "armoire" a-t-elle été aménagée à l'instigation du roi comme l'affirme Roland et, si oui, avec quelles complicités et quand ? Que contenait-elle et, surtout, le ministre livre-t-il la totalité de son contenu à la Convention ? Comment cette découverte a-t-elle éclaboussé une partie de la classe politique ? Quel a été son impact sur le procès du roi ? L'affaire de l'armoire de fer commence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
talou61talou61   06 mai 2017
Jean Tulard écrit :
"Bonaparte avait apparemment réussi là où Louis XVI et la Révolution venaient d'échouer. On ne prit pas garde au caractère infiniment moins grave de la dépression ; il s'agissait davantage d'une panique que d'une réelle disette. On ne retient que la victoire du Premier Consul sur la famine et le chômage. Succès plus décisif aux yeux de l'opinion que (la bataille de) Marengo et dont l'effet psychologique fut aussi grand que celui provoqué par la signature de la paix d'Amiens."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
talou61talou61   06 mai 2017
"Si le pain eût été bon marché, l'intervention brutale du peuple, qui était indispensable pour assurer la chute de l'Ancien Régime, ne se fût peut-être pas produite et la bourgeoisie eût moins aisément triomphé" écrivait l'historien Georges Lefebvre.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : révolution françaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ces objets qui ont fait l'Histoire

Napoléon Bonaparte est indissociable de son chapeau. Quel était son couvre-chef de prédilection ?

Une casquette de baseball
Un deerstalker
Un bob Ricard
Un borsalino
Un bicorne noir

10 questions
96 lecteurs ont répondu
Thème : Ces objets qui ont fait l'Histoire de Marie-Hélène BaylacCréer un quiz sur ce livre