AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2874263354
Éditeur : Alice (25/01/2018)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Ameline vit chez son grand-père, qui lui raconte souvent la même légende, une histoire de rat et de flûte. A sa mort, la petite fille doit se rendre dans un village inconnu, pour y rejoindre sa nouvelle famille adoptive. Sur le chemin, elle croise trois drôles de gamins aux noms bizarres et aux pieds trempés. Et il n'y a pas que les enfants qui soient bizarres : dans le village rôdent des dizaines de chats et il est interdit de siffler...
Après La Louve, lau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
letilleul
  28 février 2018
Cet album se lit en référence au Joueur de flûte d'Hamelin en proposant une version moderne du conte. Les illustrations d'Antoine Desprez donnent une dimension entre étrange et fantastique dans l'esprit des films de Burton. A l'image d'Ameline représentée sur les genoux de son grand-père, vous lirez cette histoire blottis enfant/adulte pour mesurer pleinement la magie du conte et de l'histoire. Plongés dans le récit, vous pourrez ainsi entendre cette petite musique au pouvoir si merveilleux qui pour moi donne ce caractère si unique au conte initial. Splendide ouvrage qui comme celui déjà réalisé par ce duo auteur/illustrateur !
Lien : http://www.liresousletilleul..
Commenter  J’apprécie          230
Aufildeslivres
  12 juillet 2018
Clémentine Beauvais, de sa plume toujours aussi poétique, nous invite à imaginer une suite au conte du joueur de flûte de Hamelin. Dans un village silencieux à l'atmosphère sombre - admirablement rendue par les illustrations – des enfants accueillent avec joie Ameline, jeune orpheline qui vient de perdre son grand-père. Elle n'est pas comme les autres… mais eux non plus.
Servie de graphismes magnifiques, cette histoire enchante et transporte.
Un  très bel album. 

Lien : http://aufildeslivresblogetc..
Commenter  J’apprécie          210
ReveursEtMangeursDePapier
  03 juillet 2018
Ameline adore écouter son grand-père Popi lui raconter l'histoire du joueur de flûte de Hamelin. Bien que cette histoire soit terrifiante, elle aime l'écouter encore et encore. Jusqu'au jour de ses dix-ans. Ce jour-là, Popi ne se réveille pas et la vie d'Ameline en est toute chamboulée. Ameline part alors retrouver sa famille adoptive dans un drôle de village plein de chats, et dans lequel il est interdit de siffler...

Vous connaissez probablement le célèbre conte des Frères Grimm. Tout en nous rappelant les faits du conte traditionnel le Joueur de Flûte de Hamelin, Clémentine Beauvais nous présente ici une suite, ou plutôt une fin alternative. J'ai été agréablement surprise par cette lecture. D'abord par ses merveilleuses illustrations aux traits doux. Mais aussi par son texte qui respire la poésie.

Le début de notre lecture est pleine d'émotions et on s'attache immédiatement à la petite Ameline. On a envie de la serrer dans nos bras et de l'accompagner dans cette épreuve. Heureusement, l'enfant est accueillie dans un chaleureux foyer et Griselda, Marin et Prosper ne tardent pas à entrer en scène. Malgré leurs drôles de vêtements et leurs souliers tout mouillés, Ameline sympathise avec ces enfants sortis de nulle part.

Cela nous réchauffe un peu le coeur de la voir à nouveau sourire, de la voir s'amuser. Ameline n'est plus seule. Pourtant, il y a quelque chose qui retient notre attention et qui rend notre lecture étrange, mystérieuse. Tout comme le conte d'origine, le récit se veut parfois sombre. Mais celui-ci est surtout plein d'espoir et trouve sa lumière dans un dénouement magique, nous laissant des étoiles plein les yeux.

Verdict : C'est un merveilleux album, tant au niveau du récit que des illustrations. La lecture est douce, les pages pleines de mélancolie et de tendresse. A découvrir !

Lien : https://revesurpapier.blog4e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Athanase45
  26 juin 2018
C'est l'un des plus célèbres contes allemands que Clémentine Beauvais a choisi de revisiter avec la complicité de l'illustrateur Antoine Déprez. Au passage, c'est aussi le tandem qui nous avait déjà donné l'album La louve, en 2014, qui est ici reconstitué.
Der Rattenfänger von Hameln est un conte très ancien recueilli par les frères Grimm. L'histoire daterait du XIIIème siècle et elle est située à Hamelin, en Basse-Saxe. Les rats, porteurs de la peste ont envahi la ville quand un joueur de pipeau se présente, se faisant fort de débarrasser les habitants de ce double fléau. Un marché est conclu et le joueur, charmant les rongeurs par sa musique, les entraîne à la rivière où il les noie tous. Malheureusement, quand il se présente pour récupérer la récompense promise, le bourgmestre et les villageois ont oublié leurs engagements et ils chassent sans vergogne le dératiseur. Celui-ci va revenir quelque temps plus tard se venger. Parcourant les rues en jouant à nouveau de son pipeau, il entraîne cette fois-ci tous les enfants du village à sa suite – CXXX (cent trente) dit le conte – qui disparaissent à tout jamais. Tous sauf deux d'entre eux qui en réchappent, car ils s'étaient attardés : mais l'un est aveugle et ne peut désigner l'endroit où les enfants ont disparu, l'autre est muet et ne peut le raconter.
Les anciens se souviennent peut-être d'une reprise de ce conte par le chanteur Hugues Aufray, en 1966, dans le joueur de pipeau…
Sur ce socle traditionnel, Clémentine Beauvais a imaginé une reprise et un développement qu'Antoine Déprez a mis en images. Ameline est une petite fille qui a souvent entendu son grand-père lui raconter le sombre récit des enfants enlevés par le joueur de flûte. Mais le jour de ses dix ans, son grand-père meurt et Ameline, orpheline, se retrouve confiée à une famille adoptive, précisément dans la commune de Hamelin, où elle vient, en compagnie d'une vieille dame qui servait de nourrice et de gouvernante, d'enterrer son grand-père.
Hamelin n'est pas envahie par les rats mais par les chats. Ameline, elle, fait connaissance avec une bande d'enfants un peu étranges qui l'entraînent dans leurs jeux au bord de la rivière. Qui sont ces enfants ? D'où sortent-ils ? Quelles sont leurs intentions ? Les parents adoptifs d'Ameline n'ont pas l'air de les connaître. Mais Ameline ne s'en soucie guère…
Transposant le conte, Clémentine Beauvais fait coup double. Les jeunes lecteurs en découvriront à la fois la version traditionnelle et la nouvelle, mises en abyme pour composer un hymne à l'enfance insubmersible. Les images pleine page d'Antoine Déprez enveloppent le récit d'un curieux mélange de mystère et d'insouciance, réinstallant peu à peu le décor du conte cruel de Grimm et la sourde menace d'un nouveau dénouement tragique. L'histoire pourrait-elle se répéter ?
Lien : https://littejeune.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Khiad
  21 juin 2018
L'avis de Gremlin n°1 :
J'ai adoré ce livre (les dessins sont trop beaux !), même si ce que le joueur de flûte a fait aux enfant n'est vraiment pas gentil ! Non, ça ne se fait vraiment pas parce qu'ils n'y étaient pour rien eux !
Nous aussi à la maison on a des chats. On en a trois.
Par contre moi, la journée, je ne peux pas rester à m'amuser, je dois aller à l'école.
~ * ~ * ~
Mon avis :
J'ai lu ce livre dans le cadre de la masse critique Babelio du mois dernier, consacrée à la littérature jeunesse et jeune adulte.
Je remercie donc Babelio ainsi que les Éditions Alice pour cet envoi.
Alors, commençons par les graphismes qui sont vraiment très jolis. Les couleurs sont bien adaptées en fonction des passages allant de quelque chose de très coloré à des desseins plus ton sur ton. J'ai beaucoup aimé une page toute simple avec juste quelques plantes et une chenille. Ça ne paye pas de mine comme ça, mais les dessins sont très délicats. J'aime vraiment beaucoup. le dernier gros plan de Ameline est aussi très beau. Mais le dessin que je préfère est celui de Gridelda, lorsqu'elle apparait pour la première fois. Magnifique ! ^^
De la même façon, j'aime beaucoup la couverture, qui reflète bien l'ambiance du livre. Sans compter qu'elle est dans les tons kaki.
Par contre, elle a un peu perturbé Gremlin n°1, dans le sens où elle l'a fait douter de l'identité de Ameline. Parce que oui, c'est Griselda que l'on y voit jouer de la flûte.
Cet album est une référence au Joueur de flûte de Hamelin, dont le conte est évoqué dans les premières pages. Mais ce n'est pas, pour moi, une réécriture, mais plutôt une fin alternative. Ce qui n'entache en rien la beauté de ce livre, malgré la tristesse qui en découle. Et les illustrations y jouent un grand rôle, entre couleurs et mélancolie, avec une petite pointe de fantastique.
Nous suivons Ameline, une jeune fille de 10 ans qui vient de perdre son grand-père, ce grand-père qui lui racontait souvent cette histoire du Joueur de flûte de Hamelin. Elle atterrit dans un village étrange, pour y être adoptée par un couple. Un village où il est interdit de siffler et où les chats sont partout. Elle va y faire la rencontre de ses trois premiers amis : Griselda ainsi que les jumeaux Marin et Prosper. Des enfants étranges, aux pieds mouillés, mais très gentils.
Bon, niveau intrigue, j'avais deviné dès le départ de quoi il retournait, mais cela n'a pas gâché mon plaisir de la découverte. Par contre, Gremlin n°1 n'avait pas vu venir la fin et c'est le principal, vu que ce livre est tout de même pour les enfants.
Cependant, concernant ladite fin, nous restons un peu sur la nôtre. Alors pas qu'elle soit mauvaise hein, pas du tout même. Cependant la dernière phrase n'a pas résonné en nous comme une phrase de conclusion. Ce qui fait qu'en tournant cette fameuse page, nous nous attentions à tomber sur une autre... et nous avons été déconcerté de voir que cela n'était pas le cas. "Quoi, c'est déjà fini ? C'est quoi cette arnaque ?" (dixit Gremlin n°1 lol)
En résumé, j'ai beaucoup aimé cet album, tant pour les magnifiques illustrations que pour l'histoire, qui sonne un peu comme une sorte de rédemption, que pour cette ambiance partagée entre tristesse, joie, mélancolie et espoir que nous côtoyons tout le long. Ce fut un moment très sympa partagé avec Gremlin n°1.
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   30 septembre 2018
Après La Louve, cette nouvelle collaboration entre Clémentine Beauvais et Antoine Déprez donne lieu à un album de qualité qui ravira l’imagination débordante des enfants, tout en étoffant leur connaissance des contes traditionnels.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
mariechmariech   02 juin 2019
Quand Ameline était petite , son grand - père lui racontait une histoire cruelle , celle du joueur de flûte de Hamelin , heureusement Ameline était blottie dans les bras de son grand- père, bien protégée de la noirceur du conte par les bras aimants .
Ça fait tellement de bien d’avoir peur quand on sait qu’on ne risque rien
L’histoire du joueur de flûte de Hamelin , c’est en premier temps une légende allemande sur la disparition de tous les enfants d’un même village , on a essayé de trouver des explications sur l’origine de cette légende , y a t- il une épidémie de peste ? , une croisade d’enfants ? , plusieurs pistes ont été envisagées
Puis la légende sera reprise par les frères Grimm sous la forme que nous connaissons , les frères Grimm qui a la même époque de Charles Perrault ont parcouru l’Allemagne pour collecter de nombreux récits .
Le joueur de flûte de Hamelin c’est l’histoire de rats qui ont envahi un village , ils sont tellement abondants que les habitants les retrouvent dans leur maison , un jour un joueur de flûte passe dans le village et propose de faire partir les rats moyennant une récompense , hélas il tient sa promesse en éloignant les rats au son de sa flûte mais n’obtiendra pas la somme promise .
Quelques temps plus tard , il revient se venger , il joue un autre morceau de flûte hypnotique mais cette fois , ce sont les enfants du village qu’il entraîne , quand les habitants se rendent compte de ce qui se passe , ils sont impuissants à empêcher le drame , les enfants ne reviendront jamais au pays .
Comme quoi il vaut mieux tenir ses promesses .
Ici dans ce très bel album , l’auteur imagine une suite à ce récit , Ameline arrive dans un village où il y a plein de chats .
Une autre version pleine de charme , mystérieuse et poétique .
Un très bel album aux illustrations délicieuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
letilleulletilleul   28 février 2018
Quand j’étais petite, mon grand-père me racontait souvent la même histoire. Comme toutes les bonnes histoires, elle commence par il était une fois. Il était une fois un rat. Voire deux, voire trois…voire quatre ou cinq ou six mille rats.
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Clémentine Beauvais (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clémentine Beauvais
Des romans d'aventure passionnants adaptés pour les plus jeunes lecteurs (7-9ans) et fidèles aux mythes.
Les petites histoires de la mythologie vous proposent des histoires intemporelles avec des personnages mythiques et attachants.
Retrouvez : - Ulysse et le cyclope - Les 12 travaux d'Hercule - Dans le ventre du cheval de Troie - Les montres de l'Odyssée
Des livres écrits par Hélène Montarde et Clémentine Beauvais. #livres #mythologies
autres livres classés : flûteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..