AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070417085
Éditeur : Gallimard (07/02/2001)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 214 notes)
Résumé :
Il suffit d'un grain de sable, de presque rien dans les nouvelles de Tonino Benacquista pour que le cours de la vie ordinaire se grippe et que l'on bascule dans le romanesque. Une cassette vidéo qui se coince dans un magnétoscope par exemple, et toute la famille est consternée. Pourtant, on dispose d'un parent réparateur agréé mais le père fait traîner l'intervention pour ne pas devoir avouer que la nuit, à l'insu de tous, il visionne des cassettes pornos. C'est en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
wellibus2
  11 janvier 2015
Formidable, toujours !
Je ne mets pas un 10/10, pour deux raisons valables. La première, c'est que Benacquista, s'il passe sur ce site, risquerait d'avoir la grosse tête ! Evidemment ! La seconde, beaucoup plus modeste, est que le risque de trouver mieux que Benacquista existe, et si je lui mets le 10 à lui, je ne pourrais décemment pas l'attribuer une seconde fois à un auteur meilleur. Alors, ce sera presque 10.
10, comme les nouvelles qui composent ce recueil. La première, La boîte noire, est à l'origine du film dans lequel a joué José Garcia. Vous connaissez donc l'histoire. La Volière raconte ensuite la volonté d'un homme qui, au crépuscule de sa vie, demande à être enterré à la Volière. La troisième nouvelle, le temps du blues, est celle que j'aime le moins, mais un homme parvient à arrêter la pluie en se concentrant, à essayer, donc. Transfert nous parle de couple et de tromperie, sujet très présent dans ce recueil. La pétition nous conte l'histoire abracadabrante, et qu'on ne souhaite à personne, d'un reporter en charge d'une pétition. J'ai adoré. La sixième nouvelle nous plonge dans le cauchemar auquel tout le monde craint d'être, un jour, embrigadé, face aux forces de l'ordre. Savez-vous ce que vous faisiez le 17 juillet 1994, entre 22 et 23H ? Nous revenons aux difficultés des hommes en couple avec Bobinages, et une sombre histoire de cassette coincée dans un magnétoscope. Nous faisons ensuite un saut dans la vie si particulière d'un paparazzi faisant équipe avec une call-girl, dans Un soir d'été un sédentaire. Les dernières lignes ont déclenché chez moi un frisson, qui a parcouru mon dos de la nuque au coccyx. Opportune revient une dernière fois sur les difficultés de conserver un couple qui marche dans la durée, et enfin, QI nous glisse dans la peau d'un enfant de 9 ans, surdoué, qui s'emmerde dans le monde des enfants.
Et bien je vous le dis, une fois de plus, Tonino Benacquista a écrit une merveille. Si vous n'avez jamais lu, vous devez réparer, vraiment.
A lire également : Saga, Quelqu'un d'autre, Malavita
http://www.critiquelibres.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          343
Kittiwake
  21 juillet 2014
Découvrir un auteur de romans en commençant par un recueil de nouvelles est un enjeu : le risque est de passer son chemin rapidement , mais pas cette fois. Immédiatement sous le charme de ces histoires, puisées dans l'univers familier du quotidien, on est dès les premières phrases accroché par le thème, qui derrière son apparente banalité laisse entrevoir des développements inattendus.
De l'homme qui se réveillant d'un coma a révélé son intimité à une infirmière qui a tout noté et qui « à force de se chercher, est devenu un autre », aux dernières volontés sibyllines d'un mourant qui souhaite être enterré près de la Volière, en passant par le looser au talent unique et dérisoire, vérifiable par temps de pluie, ou encore (et c'est ma préférée), une façon très originale de tromper son épouse sous ses yeux et impunément. le magnétoscope peut aussi se révéler nocif dans la vie d'un couple….
Le ton est juste, l'autodérision permet le recul sur ces situations souvent inconfortables, parfois humiliantes, toujours plausibles.
Et pour en revenir à l'hypothèse décrite plus haut, à peine le recueil fermé, c'est Malavita que je découvre avec le même plaisir mais cette fois pour 204 pages pour une seule histoire.
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          311
livrevie
  14 février 2015
Grâce à Bénacquista, j'ai renoué avec les nouvelles (Nos gloires secrètes), j'ai appris à les déguster, page après page, m'imprégnant de leurs saveurs acidulées.
Les débuts avec Tout à l'égo ont été difficiles, les premières pages ardues. Tout va vite dans une nouvelle, et il ne faut surtout pas rater le fil d'Ariane au risque de se perdre et de passer à côté de l'essence même du texte. Mais Bénacquista excelle dans ce domaine. Quelques pages, et puis le mot qui débloque tout. Et je suis ferrée, et le moulinet de l'auteur de remonter lentement sa prise, et moi de me laisser aller, c'est tellement agréable.
Me voilà donc pouffant de rire en lisant « Opportune », gloussant en jetant des regard gênés autour de moi en me plongeant dans « Bobinage ».
J'ai suivi ce fil de Tout à l'égo, ce « Moi » que nous avons tous enfoui au fond de nous, et encore une fois, le voyage a été délicieux.
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          300
le_Bison
  19 mars 2012
« Tout à l'égo » comprend une dizaine de nouvelles de l'auteur, dont La Boite Noire. Des nouvelles souvent légères à la douce ironie. Des fins souvent ponctuées par un rebondissement inattendu en fait une lecture plaisante et distrayante. Des nouvelles pour passer le temps, sans se prendre trop au sérieux, qui reposent souvent sur des histoires de familles. Des nouvelles pour le moins touchantes qui prêtent parfois au sourire malgré les enjeux terribles qui peuvent se jouer au sein d'une cellule familiale.
Pour preuve : « Bobinages ». Une banale histoire familiale qui va tourner au drame. La scène : une petite ville de campagne où tout le monde se connait, se dit bonjour et se côtoie dans les règles de politesse d'usage. L'évènement : l'arrivée tant attendue au sein du foyer d'un magnétoscope qui va resserrer ainsi les liens entre les générations avec des soirées cinéma autour de Terminator 2, Recherche Susan Désespérément, le Lauréat… le drame : tout est parfait, jusqu'au jour où une cassette reste bloquée à l'intérieure. Impossible de la sortir, reste à l'envoyer au réparateur du village, alias le beau-frère en personne. Sauf que le paternel traîne la patte pour l'emmener réparer et l'union familiale se désunit aussi facilement que les liens avaient pu se tisser autour de cette nouvelle (pour l'époque) technologie. Pourquoi le paternel ne veut pas l'envoyer au stand de réparation ? Ce que la famille ne sait pas, c'est que la cassette bloquée à l'intérieur est : « Salopes en chaleur »… Vous voyez le topo, comment le paternel va pouvoir sortir digne d'une telle affaire d'état ?
Dans ces nouvelles, on y découvre épisodiquement les petits travers de chacun, on y croise la route de Harrison Ford en même temps que celle d'un condamné à mort d'une « république » exotique, on y comprend pourquoi le vieux veut être enterré près d'un bordel d'antan… On s'y amuse souvent, on sourit, on imagine… Cela pourrait être nous le héros malheureux de la nouvelle, même si en fait c'est toujours le voisin. Au fait, une question sans réponse : Vous faisiez quoi le 17 juillet 1994 entre 22 et 23 heures ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Missbouquin
  09 juin 2014
Vous le savez peut-être à force, Tonino Benacquista est un de mes écrivains préférés : j'aime son humour noir et grinçant, son sens de la formule – des répliques très cinéma -, ses histoires bien construites et menées tambour battant. J'ai récemment lu son dernier recueil de nouvelles, Nos gloires secrètes, qui contient quelques petits bijoux d'écriture.
Moi qui n'aime habituellement pas les nouvelles, j'ai donc décidé de récidiver, mise en confiance par cette première expérience. La boîte noire – récemment republié sous le titre Tout à l'ego – est son recueil de nouvelles le plus célèbre.
On y retrouve la nouvelle homonyme, où après un accident le personnage est plongé dans un coma alors que son inconscient est débridé et le fait parler pendant 10h d'affilée. Par chance une infirmière se trouvait dans les parages et note scrupuleusement la logorrhée de son patient. Au réveil, ce dernier va se servir de ces révélations pour régler quelques problèmes dont il n'avait plus le souvenir …
"Vous êtes allés jusqu'au bout de vous-même, vous avez brassé 35 ans de morale, d'interdits et de souvenirs. Vous les avez dépoussiérés, défroissés, déchiffrés et organisés dans un ordre connu de vous seul."
Une nouvelle qui fait réfléchir sur tout ce que l'on peut refouler dans une vie, et sur le fonctionnement de notre cerveau, qui préfère occulter certaines choses.
Dans ce recueil, on trouve aussi des syndicalistes fous ("La pétition"), un suspect qui tente désespérément de se rappeler ce qu'il a pu faire le 17 juillet 1994 entre 22 et 23h, heure où s'est commis un crime terrible dont il est totalement innocent (a-t-on déjà pensé à tous les instants qu'on a oublié et pour lesquels on a aucun alibi ?) ; un bon père de famille pris en flagrant délit de visionnage de films équivoques ; une histoire digne d'un film américain, histoire d'amour et d'espionnage ; une volière mystérieuse, etc.
En quelques pages, Benacquista excelle à nous créer un monde complet, où les personnages sont de suite vivants et nous entraînent dans leurs folles aventures – ou dans leurs têtes.
Des nouvelles à découvrir assurément, à lire et à relire.
Lien : http://missbouquinaix.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
wellibus2wellibus2   11 janvier 2015
Dans une vie de couple, il y a toujours un matin où l'autre vous regarde avec une petite lueur de doute au fond des yeux. De doute ou d'autre chose.
Et cet autre chose a quelque chose d'hypnotisant.

Pour la première fois, on perçoit une inquiétude chez celui ou celle qui, jusqu'alors, partageait avec vous cette douce et routinière insouciance.

Ce que vous ne savez pas encore, c'est que vous êtes ce sujet d'inquiétude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
KittiwakeKittiwake   21 juillet 2014
On se demande souvent ce que l'on ferait si la chance nous était donnée de lire notre avenir. Je sais aujourd'hui que connaître son passé à quelque chose de bien plus extraordinaire. La peur du lendemain est une plaisanterie comparée à celle de la veille. Et le destin n'est rien d'autre qu'un peu de passé en retard.
Commenter  J’apprécie          240
wellibus2wellibus2   06 mai 2016
En ce bas monde, certaines rencontres ne se font jamais.
Un priapique ne rencontre pas de nymphomane, un anonyme ne rencontre jamais les sosies dont tout le monde lui parle, un paranoïaque ne rencontre pas la cohorte d'espions qui le traque, et un bureaucrate mal noté n'aura jamais la chance de rencontrer son patron sortant d'un hôtel borgne.
Commenter  J’apprécie          200
wellibus2wellibus2   08 mai 2016
Noircir le tableau nous permettait d'affadir la noirceur de nos âmes, et rien ne nous rassurait plus que les mille compromissions dont nous étions chaque jour les témoins. Là où la corruption marquait des points, nous applaudissions, aux premières loges, consolés de notre vilenie.
Nous ne savions pas encore que le prix à payer était bien au-dessus de nos moyens.
Commenter  J’apprécie          130
MissbouquinMissbouquin   09 juin 2014
"Vous êtes allés jusqu’au bout de vous-même, vous avez brassé 35 ans de morale, d’interdits et de souvenirs. Vous les avez dépoussiérés, défroissés, déchiffrés et organisés dans un ordre connu de vous seul."
Commenter  J’apprécie          190
Videos de Tonino Benacquista (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tonino Benacquista
"J'ai un sentiment de bonheur, bonheur d'accueillir Tonino Benacquista et aussi d'être accueilli aussi chaleureusement par le CNL. Nous travaillons toute l'année avec le CNL autour des métiers du livre.... Le programme est très complet, il y en a pour tous les goûts et je suis persuadé que vous trouverez tous votre compte". Olivier Huguenot Libraire "Le Neuf" et coordinateur du salon du livre du FIG. Propos recueillis lors de la conférence de presse du FIG 2015 à Paris dans les locaux du CNL
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les titres des oeuvres de Tonino Benacquista

Quel est le titre correct ?

Les Morsures de l'ambre
Les Morsures de l'ombre
Les Morsures de l'aube
Les Morsures de l'ange

14 questions
41 lecteurs ont répondu
Thème : Tonino BenacquistaCréer un quiz sur ce livre
.. ..