AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2847206116
Éditeur : Gaïa (20/05/2015)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 64 notes)
Résumé :
Neuf mois après un voyage en Inde dont il avait cru revenir transformé à jamais, le Suédois Gorän Borg a déjà repris ses mauvaises habitudes : il s'empiffre à nouveau de glace Ben & Jerry's en pestant contre ses collègues et en s'apitoyant sur son sort. Seule bouée de sauvetage psychologique : le mariage imminent de son ami indien Yogi, prétexte qui le mènera bientôt, au gré d'une série d'aventures plus rocambolesques les unes que les autres, jusqu'aux plantations b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Bookycooky
  03 août 2015
Gôran Borg, quinquagénaire suédois, divorcé , pére de deux enfants, insatisfait de son existence, voit régulièrement une thérapeute.Suite aux conseilles de cette dernière, pour replonger dans la vie sociale,il va faire une nouvelle rencontre, qui menaçant son intégrité (du moins c'est ce qu'il pense), va lui faire anticiper un voyage en Inde, prévu pour assister au mariage d'un ami.
Atterissant à l'aéroport d' Indira Gandhi ,de New Delhi, nous voici embarqués avec Gôran dans un merveilleux voyage et des aventures rocambolesques ,à travers l'Inde,jusqu'au cœur des plantations de thé du Darjeeling.
Une réelle connaissance de la société indienne,une grande empathie pour ce pays,des personnages trés attachants,des magnifiques descriptions de paysages des Himalayas nous donnent un livre trés bien écrit sur le fond et la forme avec l'humour en bonus.
Amoureuse de l'Inde, et ayant fait un trés beau voyage il y a quelques années dans la région de West Bengal,Darjeeling ,Sikkim,ce livre m'a attirée par son titre,je l'ai lu d'une traite et me suis régalée!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          585
NathalC
  11 mai 2017
Me voici devant une page blanche alors que je dois écrire mon avis sur ce roman.
J'ai eu du mal à rentrer dans cette histoire. Je ne saurais dire pourquoi exactement. L'écriture est agréable. L'histoire intéressante. L'auteur décrit très bien les ambiances. Alors, qu'est ce qui m'a gêné ? Car quelque chose m'a gêné dans cette lecture au point que je ne sais si j'ai aimé ou pas ce livre.
Peut être est ce parce qu'il est écrit par un homme et raconte l'histoire de 2 personnages masculins ? Une écriture très masculine ? Ou le simple fait que le personnage principal (Goran) se cherche et se retrouve confronté à des évènements qu'il ne contrôle pas, et dans ce cas, l'auteur nous le présente si bien que nous sommes dans le même état, à la recherche de quelque chose, sans savoir vraiment quoi !!!
Je ne sais pas exactement...
Quoiqu'il en soit, cette histoire raconte l'amitié de 2 hommes (un Européen et un Indien) et leurs aventures en Inde. le pays est très bien décrit, les ambiances sont bien retranscrites...
Une lecture en semi teinte...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          411
Sylviegeo
  02 octobre 2017
Un quinqua suédois s'ennuie. Boulot ennuyeux, vie ennuyeuse, le vide. Divorcé, angoissé, presque mésadapté social, en thérapie qui ne semble donner aucun résultat, il tente malgré tout de maitriser son anxiété chronique.
Lors d'un précédent séjour en Inde, Goran, notre suédois neurasthénique, s'est lié d'amitié avec Yogi un homme d'affaires indien. Une solide affection s'est développé entre les deux hommes. Yogi doit justement se marier et ce mariage sera le prétexte qu'il faut à Goran pour fuir la Suède, fuir sa vie et retourner en Inde. Cette escapade indienne viendra peut-être à bout de tous ses "ennuis" croit-il.
Vous devinez la suite. Des aventures exceptionnelles attendront Goran. On suivra ces deux amis dans les plantations de thé du Darjeeling et dans les paradoxes de l'Inde moderne encore pleine de traditions millénaires. Des personnages typiques, des caractères sympathiques et bons. Bref, une joyeuse lecture dans les couleurs et les arômes de l'Inde.
Commenter  J’apprécie          370
Annette55
  31 août 2015
Göran, un Suédois, la cinquantaine, fan du club de foot de Malmö, divorcé et dépressif suit une thérapie auprès de la belle Karen, sa psy, afin de vaincre ses angoisses, combattre ses peurs et sa lâcheté supposée......
Il attend avec impatience le mariage de son ami: Yogi Singh Thakar, importateur de textile en Inde, pour repartir là- bas, un pays où il a vécu quelques années.....
Sur place, il se jette à corps perdu dans des aventures improbables, multiples, plus ou moins rocambolesques et décalées.....auprés de son ami.
Un récit amusant, léger, truffé de senteurs et de couleurs qui nous fait voyager jusqu'aux plantations du Darjeeling!
Une lecture de fin de vacances pimentée , savoureuse à l'humour épicé et coloré!
Commenter  J’apprécie          330
celdadou
  16 novembre 2015
C'est le second livre de mikael Bergstrand que je lis en peu de temps , j'ai adoré le premier .. Les plus belles mains de Delhi. Sachant qu'il y avait une suite je n'ai pas hésiter à me le procurer .
J'adore le style littéraire , les descriptions , la rédaction, les relations humaines qui semblent palpables. On a l'impression de vivre l'histoire et de s'évader . Qu'est ce que ça fait du bien!!
On a un recueil de données sur l'Inde détaille et explicite .. On a les bons et les mauvais côtés ... Les paysages idylliques .. Et la corruption , la pauvreté et la richesse ... Le Nord avec son industrie et le sud avec les plantations de The .. Darjeeling .
Ce qui va reussir à s'imposer dans ce monde ce sont les relations humaines saines et honnêtes .. L'amitié et l'amour .
On retrouve Goran qui est en Suède et qui est dans une phase dépressive avec un suivi psychothérapeutique ... Yogi son cher ami Indien l'invité à Delhi pour son mariage.
Yogi doit se marier avec Laksmi une fille du sud du pays.
La mère de yogi , femme autoritaire ,acariâtre , n'est pas en faveur de cette union .
Yogi aide par son ami trouvera tous les stratagèmes possibles pour la convaincre ... Il y parviendra .
Malheureusement il se fera escroquer par un anglais qui lui vendra une plantation de The de mauvaise qualité .
Tout s'écroule ,la mère chasse son fils .
Yogi va perdre espoir mais goran va l'aider à surmonter cette épreuve ... La belle Lakskmi va quitter sa famille et viendra aider les deux amis à mettre en fonction la plantation...
C'est femme va se révéler directive ,organisée et déterminée ... Elle parviendra à retrouver l'escroc !!!!
Je vous laisse découvrir la fin mais cette histoire donne une telle lecon sur l'amitié pure et l'amour.elle nous montre qu'il ne faut jamais abdiquer ...
J'ai passé un excellent moment
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   16 septembre 2018
A un moment, il me demanda si, moi aussi, j’appréciais la profondeur aromatique de la Chimay, dont il venait de se commander une pinte. Dans la bouche de n’importe quel quinqua, cherchant à impressionner ses nouveaux camarades de beuverie, la question aurait pu paraitre condescendante. Mais il n’y avait pas la moindre trace de snobisme dans sa voix et son attitude.
« Je n’en sais rien. A vrai dire, je ne l’ai jamais goutée, répondis-je.
- Oh, mais il faut que tu essaies, alors», dit-il en me tentant son verre.
Lorsque j’avalai ma première gorgée de Chimay, je fus saisi d’un sentiment puissant. Si je peux me permettre une comparaison religieuse, je dirais que la saveur de ce breuvage était une véritable expérience mystique. Je pense vraiment que certains gouts sont faits spécialement pour les papilles de certaines personnes et que lorsque la rencontre se produit, le sentiment est pareil à celui que l’on éprouve lors de retrouvailles après une longue période d’absence. On a alors envie de s’écrier : « Mais où étais-tu passé pendant tout ce temps ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
NathalCNathalC   10 mai 2017
- Combien d'autres dieux est-ce que vous avez ?
- On n'a qu'un seul vrai dieu.
- Qu'un seul dieu ! Mais quelle idée ! Vous pensez vraiment qu'un dieu peut s'occuper de tout, tout seul ?
- C'est le principe, oui.
- Et comment s'appelle ce dieu débordé de travail ?
- Juste Dieu. Avec un grand D.
- Dieu, c'est tout ? Alors ça, c'est la plus incroyable des histoires : imaginer qu'un dieu qui n'a même pas de nom puisse réussir à faire tourner le monde tout seul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
NathalCNathalC   07 mai 2017
La moitié de la population est complètement névrosée, de nos jours. Il n'est absolument pas anormal d'avoir des problèmes psychologiques ! Et si l'on en n'a pas, à mon avis, ça veut dire que l'on est un malade mental. Ou un fanatique religieux. Ou un super-héros. Se gaver de cachets ou suivre une thérapie, c'est ça la normalité !
- Tu en suis une, toi ?
- Non.
- Et tu ne prends pas de médocs ?
- Non plus. Mais tu sais, je ne suis pas une personne normale et je n'ai pas du tout l'intention d'en devenir une.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
missmolko1missmolko1   12 septembre 2018
J’avais d’abord considéré la seconde option que Linda avait énoncée. En effet, prendre des médocs m’avait semblé une solution bien plus simple que de m’engager dans une quelconque thérapie. Mais un petit tour sur Doctissimo avait agité ma fibre hypocondriaque et m’avait rapidement fait changer d’avis : parmi les effets secondaires les plus fréquents, j’avais vu «troubles de l’érection». Mon sang n’avait fait qu’un tour. C’était comme si les lettres I-M-P-U-I-S-SA-N-C-E s’étaient mises à clignoter en rouge. J’avais certes été sexuellement inactif depuis mon retour en d’Inde, mais je m’étais toujours réveillé avec la gaule du matin. Et même si je n’avais pas eu l’occasion d’en faire usage autre que personnel, je voyais en ces érections quotidiennes le signe que j’en étais au moins toujours capable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
missmolko1missmolko1   06 octobre 2018
Le chauffeur me déposa devant un hôtel qui appartenait à l’un de ses frères. Avant ça, on avait déjà fait un arrêt dans une station-service qui appartenait a un autre des frères et acheté des fruits et des noix a un stand de rue tenu par encore un autre frère. J’étais donc déjà en train de me poser des questions quant à l’étendue de sa famille, vu le nombre incalculable de frères que j’avais déjà rencontrés, lorsque je le vis ébouriffer les cheveux du jeune coursier qui s’occupait de ma valise et dire : «C’est mon frère». Comme ils avaient au moins vingt-cinq ans d’écart, je commençais à me dire que le terme «frère» devait avoir une signification peut-être un peu plus large qu’en Suède. Même chose pour «sœur», puisque ce fut ainsi que le chauffeur désigna la réceptionniste et la femme de ménage de l’hôtel.
«Est-ce qu’ils font vraiment tous partie de ta famille ?» lui demandai-je.
«Bien sûr, sir. Pourquoi cette question ?»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Video de Mikael Bergstrand (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mikael Bergstrand
Le coup de c?ur de la librairie Fouques-Cariou, Aunay-sur-Odon, pour cette 26e édition du festival Les Boréales est Mikael Bergstrand. Présentation par : Isabelle Fouques-Cariou Réalisation : Fabrice Touyon Graphisme : le Klub
autres livres classés : indeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
80 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre
.. ..