AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2213598657
Éditeur : Fayard (19/11/1997)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :

A l'image du tango qu'elle a vu naître et des labyrinthes chers à Jorge Luis Borges, Buenos Aires est une ville mythique.

Dès sa fondation, son histoire est jalonnée de disparitions que les légendes ou la poésie viendront combler jusqu'à se confondre avec elle. Les premiers Espagnols doivent l'abandonner en 1536, peu après l'avoir fait surgir du néant. La bourgade renaît, à l'orée de la pampa, vivant de la chasse au bétail ensauvagé et de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
dbacquet
  06 avril 2014
Carmen Bernand a longtemps vécu à Buenos Aires. C'est donc avec une émotion palpable et parfois bouleversante qu'elle en entreprend l'histoire, avec une foule d'anecdotes qui s'enchaînent à un rythme alerte, de ses fondations quasi mythiques, sur les rives du Rio de la Plata, par des conquistadors assoiffés d'or, harcelés, en ces confins hostiles, par les pumas, les jaguars et les indiens qui finirent par les massacrer, jusqu'aux heures sombres de la dictature, quand un groupe de militaires réactionnaires décida d'étouffer dans la terreur toute velléité contestataire d'une jeunesse souvent excessive et turbulente. Les mères des disparus défilant et demandant justice, sur la place de mai, hantent encore les esprits. Buenos Aires semble toujours avoir été une ville de contrastes et de mutations, de déracinement et de nostalgie, où à la fin du 19éme siècle l'immigration, essentiellement européenne, attirée par la prospérité économique, allait devenir massive. Les Mulâtres et les descendants d'esclaves qui composèrent pendant longtemps une part importante de la population y jouèrent cependant un rôle important, en faisant de Buenos Aires, un extraordinaire creuset musical et le tango a beaucoup emprunté aux rythmes africains, tout en s'imprégnant des danses de salon alors à la mode, telles que la Polka ou la Mazurka. Celui-ci a été aussi associé à un type social, le « compadrito », qu'on retrouve en littérature, sorte de Titi Portègne, issu des faubourgs misérables et mal famés, souvent hâbleur et provocant, parfois associé à un proxénète, et aussi porteur d'un mal existentiel et d'une interrogation métaphysique qui semblent caractériser la ville. Bref, à l'instar de la ville, ce livre est foisonnant et ne manque pas non plus d'en évoquer les grandes figures : Gardel, Borges, Evita Péron, la sainte des sans chemises…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
Video de Carmen Bernand (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carmen Bernand
500 ans après la conquête espagnole du Mexique, le président mexicain demande des excuses à l'Espagne et au Pape. L'occasion de revenir sur l'histoire de cette conquête aussi rapide que dévastatrice avec l'historienne Carmen Bernand.
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
autres livres classés : amérique du sudVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le XIX° siècle comme vous ne l'avez jamais lu !

Théophile Gautier a écrit "Le roman de ..." ?

la mémé
la momie
la mamie
la mommy

10 questions
376 lecteurs ont répondu
Thèmes : 19ème siècleCréer un quiz sur ce livre