AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

François Roca (Illustrateur)
ISBN : 2226082344
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (26/09/1996)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 43 notes)
Résumé :
LA REINE DES FOURMIS A DISPARU

"On a enlevé notre reine"
Ce cri résonne dans ma tête
comme dans celle de milliers de
fourmis et il me semble qu'il
hante encore les galeries de la
fourmilière.
Notre reine, notre mère à
tous a disparu dans l'épaisse
forêt tropicale qui nous entoure.
Autant chercher une aiguille dans une meule
de foin, dira-t-on ! Et c'est moi, Mandibule de savo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Ptitgateau
  17 février 2019
Difficile de déconnecter de mon métier d'enseignante avec ce livre, mais je vais essayer. (dans un premier temps !).
Il faut d'abord savoir que ce livre existe en album un peu plus illustré que celui que j'ai en main, et j'ai entendu dire que la version illustrée et présentée en plus grand format est plus parlante pour les enfants et les invite à la recherche d'indices, puisqu'il s'agit d'un roman policier.
L'histoire ne manquera pas de plaire : Mandibule de savon (Lol !) et son associé Elytre de lait (Lol !), sont deux fourmis rouges de la jungle. Malheureusement pour leur communauté, leur reine a disparu. Elles se lancent dans une enquête avec pour tout indice, un poil oublié dans la fourmilière. Muni de cette pièce à conviction, elles vont parcourir la jungle à la recherche de tout suspect ou témoin, découvrant un vaste monde étranger à leur milieu de vie.
Un roman a suspens qui mènera les lecteurs jusqu'à la fin, un roman court mais riche ! et c'est là que je remets ma casquette d'enseignante pour mentionner les nombreuses pistes de travail qui pourraient intéresser d'éventuels collègues : une lecture destinée à des enfants de CE2 (8-9ans) avec un bon niveau de lecture ou plus (10 ans) : le texte contient beaucoup de substituts et d'éléments implicites intéressants à travailler, des pistes de travail sur le roman policier, avec une activité possible autour de la notion d'indices, un travail en transversalité avec des possibilités de recherche en sciences sur le monde animal, l'étude de milieux : la jungle, des possibilités de mise en réseau et l'étude d'une espèce : les fourmis, l'étude des insectes, des prolongements possibles en arts visuels (inspiré par les quelques illustrations en noir et blanc de cette version)… ouf !!! là je me suis lâchée !
Donc en résumé : si vous êtes dans le milieu enseignant ce
livre est pour vous, sinon, ce livre est aussi pour vous et vos enfants car l'histoire est bien ficelée et intéressante.
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          544
LaSalleDeLectureFelixAunac
  28 mars 2018
Mandibule de savon est enquêteur. Il est secondé par Elytre de lait. Leur mission : retrouver leur reine, la reine des fourmis rouges qui a disparu.
Ils ont une piste : ils ont trouvé un poil blanc. Ils suspectent dans un premier temps les Indiens, puis, les singes, puis les fourmis noires, le tamanoir, les rats (dévorés par le boa), le papillon de nuit, la tarentule….aucun ne correspond. Mandibule apprend par la tarentule que son mari aussi disparu. Mandibule de savon et Elie observent les choses étranges que transportent les ouvrières. Ils trouvent un autre poil et arrivent dans un espace saccagé et désertique. Ils poursuivent leur chemin suivant une trace ressemblant à celle laissée par un serpent.
Pour elles, le monde est très grand.
Pourront-elles rentrer chez elles un jour ? et comment ? Vont-elles trouver qui a kidnappé la reine et pourquoi ?
Les avis et réflexions suite à la lecture commune du groupe d'élèves :
Ce qui ne m'a pas plu : Les illustrations car les couleurs sont sombres. J'aurai préféré que tout se passe dans la forêt et entre animaux. Au début de l'enquête, les soupçons sont comme dans Anya et tigre blanc : on pense que ce sont les animaux les coupables et en fait ce sont les hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
trust_me
  17 octobre 2011
Catastrophe ! La reine des fourmis a disparu. Plus précisément, elle a été enlevée. Mandibulle de Savon, représentant de la loi de la jungle au sein de la tribu des fourmis rouges, est chargée de l'enquête, assistée de la jeune Elytre de Lait. Les détectives n'ont qu'un seul indice : un poil perdu par l'agresseur au moment de l'enlèvement. Pour savoir à qui appartient ce poil, les deux fourmis vont rendre visite à de nombreux animaux de la forêt avant de découvrir la civilisation. Une enquête qui les mènera loin de leur monde, au coeur d'un musée aussi fascinant qu'effrayant.
L'intrigue se déroule de façon linéaire et progressive. le rapport texte/image est organisé simplement : texte sur la page de gauche et illustration pleine page sur la page de droite. Cette organisation très régulière n'est pas respectée tout au long de l'album. Il y a deux doubles pages d'images et autant de doubles pages de texte qui correspondent à des changements importants de l'histoire.
Les illustrations de François Roca sont, comme toujours, d'une exceptionnelle qualité. La présence des fourmis à chaque page permet de souligner le contraste saisissant entre l'infiniment grand et l'infiniment petit. La galerie d'animaux représentée est un régal qui ravira le lecteur. Les couleurs sont sombres et très travaillées. le trait de Roca sur cet album peut parfois rappeler celui de Chris van Allsburg sur Jumanji.
La narration est faite à la première personne. C'est Mandibulle qui raconte les différents événements. Son ton est celui du détective blasé, ironique, distancié et plein d'humour. Au niveau de la syntaxe et du lexique, l'ensemble est assez riche, avec notamment beaucoup de descriptions.
La structure du texte créé des attentes chez le lecteur. On est dans un schéma d'enquête qui progresse régulièrement et dont le mystère sera éclairci au terme de bien des péripéties. Un album superbe et prenant qui initiera avec bonheur les enfants aux charmes du polar.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ninoule69
  26 janvier 2015
Panique dans la fourmillière et dans la jungle. La reine des fourmis rouge a disparu. le courageux Mandibule de Savon, détective et représentant de la loi de la jungle, et son assistant Elytre de Lait aussi trouillard qu'il est savant, suivent la piste d'un seul et unique indice : un poil clair trouvé sur le lieu du délit. Mais qui peut-on bien soupçonner dans la jungle ? Au Bar des pucerons, on s'interroge. A qui le dit poil peut-il bien appartenir ? Aux Indiens ? A Socrate, le vieux singe ? A Edouard le tamanoir ? A la penthère noire ? Aux rats ? Au boa ? Aux bébés jaguars ? A Apollon le papillon ? A Ursule la tarentule ? Vous l'avez compris Mandibule et Elytre cherchent, interrogent, suspectent, éliminent, jusqu'au jour où ils suivent des marques bizarres et énormes qui les conduisant à un oiseau de fer… le lecteur croit à cet instant que leur périple d'enquêteurs va bientôt trouver une issue. Que nenni, ce n'est en fait que le début !
Cet album drôle, palpitant et aussi critique (de nos civilisations actuelles) trouvera un écho dans tous les âges tant il comporte d'entrée de lecture : l'enquête, l'aventure, l'humour, la vie des animaux, l'exploitation excessive des ressources de le terre, tout y est. En plus, on se surprend tout au long du récit à observer le monde à l'échelle d'une fourmi rouge menacée. Vous verrez par ailleurs qu'une fourmi et un tout petit poil blanc peuvent voyager loin, très loin.
Lien : http://lewebpedagogique.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
luthien
  30 janvier 2019
La reine des fourmis a disparu ! Ou plutôt, elle a été enlevée ! Mandibule de Savon, en tant que détective et représentant de la loi de la jungle au sein de la tribu des fourmis rouges, est chargé de l'enquête. Secondé par un jeune assistant : Elytre de Lait, surnommé Elie, les voilà partis pour résoudre ce mystère avec un seul indice : un poil long et clair. A qui peut-il bien appartenir ? Ils interrogent divers animaux de la jungle, bravant moult dangers. Mandibule ne recule devant rien pour retrouver la reine, car la vie de la fourmilière en dépend. Elie l'admire beaucoup, un peu trouillard mais très savant, il le prend pour modèle.
A la suite d'un nouvel indice, Mandibule et Elie sont amenés à sortir de la forêt. Ils s'aventurent en terre inconnue et découvrent des choses étranges qu'ils perçoivent comme menaçantes. le monde des hommes est dépeint de manière effrayante pour les fourmis et il semble inhospitalier. Les marques de la civilisation humaine sont présentes à travers des déchets (mégots de cigarette, canettes jetées…) ou des traces de véhicule comparées à des cicatrices. Les choses nouvelles ressemblent à des monstres morts (un avion froid et menaçant) et le contact des hommes est désastreux pour les animaux.
Les fourmis continuent leur enquête et découvrent des animaux captifs dans l'avion. S'envolant avec lui, ils arrivent dans un musée sinistre où les animaux sont étrangement silencieux. A travers cette enquête, l'album aborde divers sujets tels que la vie des animaux ou l'exploitation humaine. Tout un écosystème est menacé par la cupidité des hommes. Tout en étant critique de la civilisation, l'album met surtout en avant le format enquête qui permet de faire participer le lecteur qui élimine les coupables potentiels en même temps que les deux détectives. La narration est réalisée à la première personne avec Mandibule racontant leurs aventures. le lexique utilisé est plutôt riche, avec des mots parfois compliqués pour les plus jeunes, et beaucoup de descriptions. le ton est plutôt distancié, tout en étant humoristique.
Les illustrations prennent une page entière, voire une double-page lors de certaines révélations ou moments importants. Elles sont très réalistes, notamment en montrant la taille des fourmis par rapport à leur environnement. Elles ne prennent toujours qu'un petit morceau de l'image. Les points de vue changent aussi selon le propos raconté, avec notamment des plongées et contre-plongées très réussies.
Lien : https://andimagine.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LilizLiliz   21 février 2015
Les fourmis travaillent inlassablement sans se poser de questions. Elles accumulent des milliers de vivres dans les réserves et des brindilles pour la construction de la fourmilière. Tout à coup, je remarque que certaines d'entre elles transportent d'étranges choses. Je m'élance et cours le long de la colonne, remontant le courant des ouvrières qui traînent des petits objets inconnus.
Commenter  J’apprécie          70
PegLutinePegLutine   05 septembre 2013
Nous rentrons bredouilles et déçus au camp et passons la soirée au "Bar des Pucerons". Mon assistant me rappelle que nous ne pouvons pas vivre longtemps sans notre reine mère. Déjà le manque de naissances se fait sentir car elle pond quelques 142 857 oeufs par jour. Les fourmis noires pourraient en profiter pour nous attaquer. Il a raison, le petit imbécile! Qu'est-ce qui lui prend de raisonner si bien? Après quelques gouttes d'alcool de puceron, je réalise que c'est moi l'imbécile, et le gros! Nous sommes en train de passer en revue tous les mammifères alors que je connais des insectes qui ont eux aussi des poils.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
luthienluthien   30 janvier 2019
J'avais complètement oublié qu'au contact des hommes, les animaux perdent peu à peu l'usage de la parole ! J'en profite pour expliquer à Elie comment un animal domestique relâché dans la nature est incapable de communiquer avec les autres animaux. Il se laisse bien souvent mourir de tristesse et de faim.
Commenter  J’apprécie          10
luthienluthien   30 janvier 2019
Il m'avoue aussi que, sans moi à ses côtés, il serait mort de peur depuis longtemps. Il trouve que je suis un détective formidable. Il est très bien, ce petit !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Fred Bernard (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fred Bernard
Du 3 au 6 novembre 2016 - Pays Voironnais Invités d'honneur : Gaëlle Josse et Olivier Tallec Invités : Thomas Baas, Fred Bernard, Arno Bertina, Emile Bravo, Delphine Chedru, Cécile Coulon, Alice de Poncheville, Béatrice Fontanel, Pascale Gautier, Guillaume Guéraud, Antoine Guilloppé, Céline Lapertot, Mathieu Larnaudie, Régis Lejonc, Gaëlle Nohant, Xavier-Laurent Petit, Paola Pigani, Yann Rambaud, François Roca, Joy Sorman Auteurs régionaux et locaux : Arielle Alby, Corinne Bourrillon, Paul Giraudi, Alain Graz, Elyane Guillaud-Rollin, Sylvie Lainé, Jean-Philippe Landru, Li-Cam, Lou-Jan, Serge Revel, Fabienne Swiathly, Ghislaine et David Trouilloud
+ Lire la suite
autres livres classés : forêtsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'homme bonsai

Où l'arbre a-t-il été trouvé?

sur un bateau
sur une plage
sur une île

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : L'Homme Bonsaï de Fred BernardCréer un quiz sur ce livre