AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.25 /5 (sur 65 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lyon , 1971
Biographie :

François Roca poursuit des études artistiques à Paris à l’Ecole Nationale des Arts Appliqués Olivier de Serres, section Image et Communication puis à Lyon, à l’Ecole Emile Cohl en illustration. Sorti en 1993, sa passion pour la peinture le pousse d'abord à exposer des portraits à l'huile.

En 1996, il commence à réaliser des illustrations pour la jeunesse. Solinké du grand fleuve, son premier album publié, reçoit le prix Chrétien de Troyes. Paraît cette même année, Le Reine des fourmis a disparu, sur un texte de son ami Fred Bernard, aux éditions Albin Michel jeunesse (Prix Sorcières, le Prix Alphonse Daudet, le Prix Jérôme Main). Le succès rencontré les pousse à continuer dans cette voie, chez Albin Michel ou au Seuil. François Roca a illustré plus d'une vingtaine d'ouvrages.

François Roca a été invité d'honneur de la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne en 2003 sur le thème "L'autre" Il en a réalisé le visuel et présenté avec Fred Bernard une très importante exposition à la Maison du Livre, de l'Image et du Son.

Il collabore également régulièrement au magazine Télérama. Il vit et travaille à Paris.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'Escale du livre 2020 en chaussons, pour une échappée confinée Lecture dessinée : Charlotte Moundlic et François RocaBlanche-neige” (Albin Michel Jeunesse) Ce conte traditionnel aux multiples versions n'en finit pas de nous fasciner et nous toucher par ses motifs simples et bruts, quel que soit notre âge, notre culture. L'autrice Charlotte Moundlic montre avec subtilité la perversité d'une femme obsédée par son apparence et dénuée de toute humanité et donne à entendre Blanche-Neige, l'enfant maltraitée. Elle choisit une fin questionneuse, à interpréter à sa convenance. le peintre François Roca peint d'une manière solennelle laissant percevoir les beautés ou les noirceurs intérieures des personnages et restitue sublimement l'atmosphère atemporelle du conte.

+ Lire la suite

Citations et extraits (7) Ajouter une citation
Liliz   24 janvier 2015
Solinké du grand fleuve de François Roca
Solinké ne se souvenait plus de sa maman Aïssa. Parfois Taram parlait d'Aïssa à Solinké. Elle était morte peu de saisons après sa naissance, alors qu'il n'était pas plus grand qu'un poisson-lumière. Aïssa était très belle et très douce. Taram, lorsqu'il racontait Aïssa à son fils, s'emplissait de tristesse, ses yeux fixaient l'immensité de l'eau et des larmes tremblaient à ses paupières. Le soir, dans le grand silence du fleuve, il montrait à Solinké l'étoile la plus brillante du ciel pour les éclairer la nuit. Taram était sûr que lorsque Aïssa vivait encore parmi eux, cette étoile était absente.
Commenter  J’apprécie          40
Liliz   09 mars 2017
Cosmos de François Roca
Pomme "S" revient avec un thermomètre :

"Ne vous inquiétez pas. Tout se déroule comme ILS l'ont prévu. Nous sommes à 768 800 kilomètres de chez vous. Notre vitesse est de 16 kilomètres par seconde. Tournez-vous, maintenant ! ILS veulent que je prenne votre température.
Commenter  J’apprécie          40
Liliz   16 juillet 2015
Le pompier de Lilliputia de François Roca
La première vraie grosse bêtise de Henry, il l'a faite sans faire exprès.

A six ans, il a arrêté de grandir. [...]

Avec les années, on a commencé à regarder Henry bizarrement dans la rue. A se moquer de lui. A l'école surtout. Il sentait que son père avait désormais honte de sortir en sa compagnie. Qu'il évitait de lui prendre la main. De répondre à ses questions.
Commenter  J’apprécie          30
PegLutine   09 juin 2013
Uma, la petite déesse de François Roca
Désormais ses pieds ne devaient plus toucher le sol. Désormais personne ne devait plus soutenir son regard, sous peine de perdre la vie. Désormais elle ne devait toucher aucun objet, aucun jouet, afin de ne pas se blesser, car si elle perdait la moindre goutte de sang, son règne s'achèverait sur-le-champ.
Commenter  J’apprécie          20
Cielvariable   04 février 2019
Uma, la petite déesse de François Roca
Telle une déesse née

parmi les hommes,

Nul au monde

n'égalait sa grâce,

Dieux, démons

et créatures terrestres

Enviaient tous

sa beauté céleste.
Commenter  J’apprécie          20
Liliz   28 août 2014
Uma, la petite déesse de François Roca
Elle prenait conscience de la beauté d'un monde bouillonnant de vie dans lequel elle avait grandi sans jamais s'émouvoir.
Commenter  J’apprécie          20
fann   21 janvier 2015
Le pompier de Lilliputia de François Roca
Henry McQueen est né dans une belle et grande demeure. Au coeur du vieux quartier de New York. Une maison pleine d'araignées. De chagrins. Et d'espoirs. Dès qu'il a commencé à marcher, il a voulu courir derrière Sam, son frère, et Lucy, sa soeur. Sans réussir à les rattraper. Jamais.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur