AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lori Saint-Martin (Traducteur)Paul Gagné (Traducteur)
ISBN : 2752903766
Éditeur : Phébus (27/08/2009)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Un écheveau de mensonges et de faux-semblants, voilà ce à quoi ressemble l'existence d'Alec. Décorateur d intérieur, il est convaincu de devoir son succès à son talent, certes, mais aussi au personnage qu il s'est créé : celui d'un homosexuel entretenant de nombreuses relations dans les milieux huppés dont est issue sa clientèle. Impassible, presque glaciale, la façade d'acier qu'il s'est efforcé de garder intacte au fil des ans va se corroder le jour où il rencontr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Syl
  08 septembre 2013
Nos vies se remplissent de secrets. Les insignifiants et les monstrueux.
Le narrateur qui cache les siens, les appelle "cartes postales de l'enfer". Si lourds à porter, ils sont de ceux que l'on souhaite oublier ou calfeutrer. Et pourtant ! cela serait si bon de les chuchoter un jour…
"Les secrets font tourner le monde : si tout se savait, le monde s'effondrerait.
Non ?"
Celui qui commence le récit…
Il est décorateur d'intérieur. Très vite, il s'est rendu compte que pour percer dans le métier, il fallait rentrer dans un moule. Pour sa clientèle, le stéréotype du décorateur rassure et séduit. L'homosexualité est un gage de bon goût, une évidence. Il décide alors, avant même de créer son entreprise, de leur offrir cette image. Sa silhouette, son regard doux, ses mains fines et manucurées, sa sensibilité, sont des atouts. Depuis toujours pour ses parents et ses professeurs, il a joué à être un autre, musicien, sportif, écrivain, manuel…, donc tricher sur son identité lui est familier.
Lorsque ses parents décèdent dans un accident de voiture, il prend conscience qu'il peut gérer sa vie comme il le désire. Il est enfin indépendant et peut s'investir à fond dans son travail, une véritable passion. le succès ne modifiera en rien sa conduite.
Il se fait parfois appeler Alec.
Celle qui prend la deuxième partie…
La narratrice d'origine indienne, s'appelle Sumintra. Enfant unique de parents aimants, elle se sent piégée. Son désir serait de s'affranchir de la pesanteur familiale qui l'oppresse et l'oriente vers les moeurs de sa caste.
Elle est Sumintra, une jeune fille exemplaire, mais aussi Sue, une belle brune qui désire s'émanciper. Son secret se sont des rêves… pas si sages.
Alec et Sue vont se rencontrer et se révéler dans le secret de leur amour. Si Sue enlève son masque rapidement, Alec garde une part de sa personnalité cachée. Il est l'amant de l'ombre, aussi fuyant qu'une anguille.
"Trouveront-ils un jour un accord entre ce qu'ils sont, ce qu'ils ne sont pas et ce qu'ils voudraient être ?"
L'histoire aborde les secrets de deux personnes. Ils diffèrent, mais ne sont pas si dissemblables dans le fond. Tous deux se sont inventés un personnage, gommant leur véritable entité qui s'exprime dans une "vie parallèle à l'abri des regards".
Ils se présentent dans les deux premières parties du livre et se rencontrent dans la troisième. Leur attirance est fusionnelle, elle aurait pu être salutaire.
Sue est partagée entre deux mondes dont les mentalités s'opposent. D'une génération qui souhaite se libérer des contraintes culturelles, elle pourrait tout abandonner par amour et braver les traditions. Elle est vive, courageuse, honnête, sincère et prisonnière.
Alec aime son métier plus que tout. Il lui a sacrifié beaucoup de chose, mais surtout sa vie sentimentale. Il sait bien compartimenter ses deux vies et son image d'homosexuel ne le dérange pas, elle lui donne de la puissance. En semaine, il porte ce rôle comme un vêtement, le week-end, il s'en défait et s'évade en province. Alec n'est pas sympathique, il a les caractéristiques d'un psychopathe ! Sa douceur, son dédoublement, son égoïsme, angoissent dès le début.
L'auteur les réunit dans des étreintes sensuelles, impudiques. Elles donnent à Alec l'humanité qui lui manque, quant à Sue, elles la rendent encore plus belle.
Les secrets sont des "cartes postales de l'enfer". C'est le constat amer d'Alec au début du livre. Après les temps heureux, la réalité revient comme un boomerang et les choix peuvent devenir des sacrifices… Et si l'amour pouvait tout réécrire ?… Et si…
J'ai aimé ce livre pour sa fin. Elle est déchirante car elle montre la fragilité des personnages, elle est surprenante car elle claque en trois phrases, un impact.
Une bonne lecture qui laisse toute son acidité en bouche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cathe
  02 septembre 2015
Voilà un roman qui va au fond des sentiments et des émotions, aussi bien pour Alec que pour Sumintra. Leurs motivations, leurs mensonges, leurs passions sont analysés avec beaucoup de sensibilité et l'auteur met très bien l'accent sur l'image que l'on a de soi-même et celle que l'on veut donner aux autres. Les personnalités sont attachantes et la question de l'intégration des femmes indiennes en dehors de l'Inde (que l'on retrouve dans de nombreux romans indiens) est traitée ici avec finesse. Une belle découverte pour moi
Commenter  J’apprécie          60
VACHARDTUAPIED
  30 avril 2013
A la lecture de certains passages contenant un discours à consonance philosophique produit par un narrateur omniscient, interpellant directement le lecteur (vous), ce dernier à l'impression d'entendre, un peu trop distinctement, la voix de Neil Bissoondath dans l'une de ses interviews.
Commenter  J’apprécie          00
Pitchoubinou
  05 mai 2010
Les personnages de ce livre se sont enfermés eux-mêmes dans leur mensonges, et sont dorénavant prisonniers de leur rôle, hors duquel ils pensent n'être plus rien. Sauront-ils y renoncer ou alors iront-ils jusqu'au bout pour les préserver ? Intéressant. (novembre 2009)
Commenter  J’apprécie          00
Natinat
  15 mars 2013
Quelques débuts de réflexions sur l'idée du mensonge, des scènes torrides tout à fait efficaces...
Une idée de départ intéressante et une dénouement surprenant: entre deux, rien de bien transcendant...
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SylSyl   07 septembre 2013
"Les secrets font tourner le monde : si tout se savait, le monde s'effondrerait.
Non ?"
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Neil Bissoondath (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Neil Bissoondath
N. Bissoondath lit un extrait de Cartes postales de l'enfer
autres livres classés : intégrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
77 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre