AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Anne-Marie Cadot-Colin (Adaptateur)
ISBN : 2013227361
Éditeur : Hachette Jeunesse (08/04/2009)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Magicien et devin, Merlin, l’enchanteur de Bretagne, est un personnage mystérieux qui peut changer d’apparence à tout instant, un sage qui connaît les secrets du passé comme de l’avenir. D’où lui viennent ses pouvoirs hors du commun ? On murmure qu’il est le fils du diable... et pourtant, il protège les rois de Bretagne et incite le roi Arthur à fonder la célèbre Table Ronde. Or, ces chevaliers n’auront un jour qu’un seul but : la recherche du Saint-Graal.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Andarta
  04 juin 2012
Merlin est un personnage mystérieux à la naissance hors du commun. Il possède des pouvoirs incroyables qu'il met au service des rois de Bretagne et aide les chevaliers dans leur quête du Graal…
Ce roman est une réécriture des textes médiévaux afin d'en faciliter l'accès aux jeunes lecteurs. Une fois de plus, le travail est soigné, on colle vraiment aux premiers textes et c'est tant mieux. On suit vraiment Merlin dans ses aventures, on apprend comment il a aidé Uther, puis Arthur, comment il a fondé la Table Ronde et lancé la quête du Graal. Je le conseille très fortement.
Commenter  J’apprécie          220
olivberne
  08 juillet 2013
Je ne connaissais l'histoire de Merlin qu'à travers les interprétations de Kaamelott ou de Disney, je n'ai pas regretté de découvrir la véritable histoire du magicien, résumé dans un roman pour la jeunesse qui se lit sans difficulté.
L'action est énergique, il se passe beaucoup d'évènements, de guerres et de décisions politiques et on suit de son origine à sa fin le petit bonhomme qui domine toutes choses mais qui va se laisser dominer par une femme.
Il y a également un petit dossier pour revenir aux sources moyenâgeuses de l'histoire de Merlin et proposer une séquence en cinquième.
C'est sympathique, sans prétention et ça permet d'aborder l'histoire du roi Arthur sous un autre angle.
Commenter  J’apprécie          140
raton-liseur
  04 juillet 2016
Un achat impulsif quelques jours avant le début des vacances… Merlin, la Table ronde, Brocéliande, la Grande et la Petite Bretagne… Beau programme pour une première lecture d'été, un brin nostalgique puisque je ne reverrai aucun de ces endroits avant plusieurs mois… Je me suis donnée comme excuse pour justifier cet achat qu'il serait bon de mettre enfin le nez dans la « vraie » histoire de Merlin, celle des épiques épopées du Moyen Age, et ne pas se contenter des brides déformées des Merlin modernisés…
Aussitôt acquis, aussitôt entamé. Et je m'aperçois que mes connaissances n'étaient pas si mauvaises, puisque je connaissais tout des évènements contés dans ce livre, à la seule exception de l'épisode de la visite de Merlin à Rome. Pas peu fière de moi (fierté facile, j'en conviens), j'ai tout de même apprécié d'assurer mes connaissances, et ce livre me donne maintenant envie de m'attaquer à l'original, au roman écrit par Robert de Boron lui-même. Et puis aussi aux suites que mentionne Anne-Marie Cadot-Colin, la Suite-Vulgate et peut-être surtout la Suite-Huth.
Il est d'ailleurs intéressant de voir la cassure dans l'écriture du livre autour du chapitre 15, cassure qui s'explique lorsque l'on lit les notes de l'auteur sur l'adaptation qu'elle a faite. Toute la première partie suit le livre de Robert de Boron et montre une belle homogénéité. Avec la fin du règne d'Uter Pendragon et l'avènement d'Arthur, prend aussi fin la narration de Robert de Boron, et Anne-Marie Cadot-Colin s'est appuyé sur une des deux suites anonymes, la Suite-Vulgate, qui est celle des premières années de règne d'Arthur et aussi celle de Viviane. Les événements sont là plus flous et difficiles à cerner. Et je ne comprends toujours pas les relations entre Viviane et Merlin, les motivations de l'un ou de l'autre. Peut-être est-ce mieux ainsi me disait M'sieur Raton à qui j'expliquais ma frustration, et il n'a peut-être pas tord… Mais maintenant j'ai mordu à l'hameçon et il me faudra aller jeter un coup d'oeil à cette suite.
Et aussi à la Suite-Huth, négligée par l'auteur de cette adaptation parce que trop sombre et donnant une image dégradée de Merlin. Qu'est-ce que cela, une image sombre. Me voilà appâté, alléchée, et ce livre a donc réussi avec moi son pari, à savoir donner le goût de la littérature médiévale. Je suis certes légèrement (c'est un euphémisme) plus âgée que le public visé (puisque je me suis aperçue en écrivant cette note de lecture que ce livre est au programme du collège), mais je dois encore avoir 13 ans dans quelque recoin de mon cerveau, alors oui, je n'ai aucune honte à dire que j'ai profité de cette lecture adolescente et médiévale !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
claireo
  11 septembre 2015
Une excellente adaptation de la légende de Merlin.
Le texte est très bien écrit, et accessible pour les collégiens. J'ai bien aimé cette lecture.
Commenter  J’apprécie          130
PetiteNoisette
  08 septembre 2011
Après avoir découvert Les premières aventures du roi Arthur, je me suis lancée dans Merlin, qui reprend une partie des épisodes racontés dans le premier. A vrai dire je n'ai pas été beaucoup plus emballée que pour le récit d'Arthur. J'ai trouvé ce livre long et pas follement passionnant. Les épisodes sont répétitifs et la fin n'est vraiment pas terrible.
Anne-Marie Cadot-Colin s'est inspirée du Roman de Merlin, rédigé au XIIIème siècle par Robert de Boron. Il s'agit d'une trilogie dont le premier roman est consacré à Joseph d'Arimathie et le troisième à Perceval. Ceci explique pourquoi le récit peut parfois paraître ennuyeux. Elle n'a pas vraiment pris de liberté avec la légende et a fidèlement retranscrit chaque épisode (enfin dans la mesure du possible pour une édition jeunesse). C'est donc une grande qualité de ce livre qui, contrairement à d'autres fictions (comme le Merlin l'enchanteur de Disney par exemple), ne cherche pas à être moderne mais seulement à rendre le texte d'origine accessible aux enfants.
Seulement, je le trouve compliqué car il n'a pas le schéma habituel (situation initiale, élément déclencheur, péripéties, éléments de résolution, situation finale), c'est plutôt un cumul de différentes péripéties. J'ai bien peur que les collégiens abandonnent avant la fin (c'est au programme de 5ème en français mais bon...)
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
5e3defimoyenage5e3defimoyenage   12 décembre 2017
Dieu m'a donné tant de sagesse et d'intelligence que le diable, qui croayit m'avoir à son service, m'a perdu. ( page 47 )



Alizéa.S 5°3
Commenter  J’apprécie          10
AndartaAndarta   27 septembre 2012
– Veux-tu comprendre pourquoi ta tour s’écroule et qui la met en terre ? Je vais te l’expliquer clairement. Sais-tu ce qu’il y a sous terre ? Une grande nappe d’eau dormante, et par-dessous deux dragons aveugles, l’un blanc, l’autre roux, sur lesquels pèsent deux gros rochers. Ils sont tous deux énormes, et chacun d’eux connaît l’existence de l’autre. Quand la tour s’élève, son poids, allié à celui de l’eau, devient insupportable, et les deux dragons se retournent, soulevant les rochers avec une force incroyable et agitant la nappe d’eau qui est au-dessus d’eux. C’est ainsi que ta tour s’écroule. Fais examiner le sol à cet emplacement, et, si je n’ai pas dit la vérité, fais-moi tuer ! Mais si tout cela est exact, laisse aller mes garants et fais mettre en accusation tes clercs, qui sont des incapables.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
NanoNano   20 juillet 2012
Dès sa naissance, il reçut les pouvoirs et l'intelligence du diable, son père. Mais le démon n'avait pas prévu que Dieu en personne se soucierait de son sort. Notre-Seigneur savait bien que la jeune fille avait été séduite par ruse et dans son sommeil, et aussi qu'elle avait confessé sa faute et menait une sainte vie. Il décida alors d'accorder au nouveau-né un don merveilleux : la faculté de connaître l'avenir. Ainsi donc, l'enfant eut par le diable la connaissance du passé, et celle de l'avenir, il la reçut de Dieu, qui voulut contrebalancer de cette manière le pouvoir du diable. On verrait bien quel parti il choisirait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
olivberneolivberne   03 novembre 2013
Satan resta un moment silencieux, plongé dans ses réflexions, puis il releva la tête :
- Ce qu'il nous faudrait, dit-il, c'est un être issu de nous qui jouerait le même rôle que ce Jésus : mais au lieu de sauver les hommes, il les mènerait à leur perte. Une créature qui vivrait sur Terre avec les gens, et qui nous aiderait à les tromper.
Commenter  J’apprécie          122
BookaddictBookaddict   13 novembre 2015
Ce livre était sur mon lieu de vacances et j'ai eu grand plaisir à plonger dans un genre dont je n'ai pas l'habitude. Cela m'a permis d'en apprendre un peu plus sur la légende de Merlin dans un style agréable à lire.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Anne-Marie Cadot-Colin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Marie Cadot-Colin
Vidéo de Anne-Marie Cadot-Colin
autres livres classés : légendes arthuriennesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Merlin d'Anne-Marie Cadot-Colin

Quel(le) est l'auteur(e) de la véritable histoire de Merlin?

Chrétien de Troyes.
Robert de Boron.
Anne-Marie Cadot-Colin
Arthur.

30 questions
107 lecteurs ont répondu
Thème : Merlin de Anne-Marie Cadot-ColinCréer un quiz sur ce livre
. .