AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2755700246
Éditeur : Actuel (10/04/2006)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Le Underground Press Syndicate fut créé en 1967. Tous les membres de l’UPS autorisaient les autres adhérents à reproduire librement leurs pages. Et toutes les publications qui adhéraient à ce principe pouvaient rejoindre le syndicat… Un festival d’insolence libertaire et de création graphique dont nos pays ont perdu la patte, formatés par la poigne de fer des nouveaux propriétaires de presse.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
koalas
  03 juin 2015
Tous à poil sur la route...
Pour vous mettre sur la voie beat, un des slogans qui illustre une des couvertures du magazine Actuel en 1971
Publié en 2006, ce livre est un plaisir esthétique, une petite révolution psychédélique pour les yeux et pour l'esprit.
Jean François Bizot, fondateur du magazine Actuel et gourou de la contre culture a agencé avec gourmandise et commenté avec une pointe d'érudition et un zest de nostalgie plus de 200 planches, fac-similés de fanzines américains, allemands ou français de la presse libre "non officielle" internationale - qui fleurissaient à foison dans les années 60-70.
Une liberté et une variété d'expression qui fonctionnaient grâce à l'Underground Press Syndicate créé en 1967. Une époque riche d'un millier journaux diffusés dans le monde et quelques vingt millions de lecteurs en Europe et aux Etats-Unis. Cela fait rêver !
Une période d'utopie créative intense pour cette génération qui rêvait d'un monde nouveau et où liberté artistique swinguait avec liberté politique : Pop-Art, collage, surréalisme, happenings, route, poésie, psychédélisme, beatniks, situationnistes, bouddhisme, indiens, révolution, drogues. Conscience de classe, révoltes étudiantes, la lutte contre la guerre du Vietnam, les radios pirates, le Watergate. L'assassinat de Malcolm X,, le FBI. les Panthères noires, la libération des femmes, la défense de minorités, la prise de conscience de l'écologie politique.et pour clore le tout La Free Press qui gène truffée de micros...
En images cela donne cela - à vous d'imaginer ! :
John et Yoko photographiés au plumard. le portrait du premier Gourou, Meil man. L'appel du 18 joint lancé par Libération en 1976. Wanted hip cops - cherche flics à cheveux longs. le manifeste d'OZ pour la légalisation de la marijuana en 1968. La révolution pour le plaisir avec les freak brother de Gilbert Shelton qui agace les chefs de la gauche prolétarienne. le Watergate dénoncé par la presse underground,. A bas la société male !, la famille, c'est la pollution ! La Joconde a oubliée sa pullule. le premier défilé de la Gay Pride en 1973. le portrait des Blacks Panthers. la révolte des sioux , Honte aux cow-boys ! jette ta caisse. L'effet de serre, la malfbouffe, la pollution. Des tracts situationnistes explicites, des collages pop art la génération qui va suivre en 1980 voudra du fric et du champagne...Quand les utopies s'envolent.
Cette révolution contamine le monde jusqu'aux années 80 grâce à la presse libre influente comme l'impertinent OZ , journal anglais de l'australien Richard Neville, l'allumé EVO (East Village Other) Village Voice, Other Scenes du globe trotter américain John Willocks, le psychédélique International times de l'anglais Jim Haynes sans oublier Actuel, le freak si chic du français Bizot.
Et une mention très spéciale aux géniaux illustrateurs tels que Crumb, Cobb, Spain Rodriguez, Reiser, Spain , Greg Iron et tous les autres !

Un travail éditorial remarquable, une alléchante couverture cartonnée, des affiches en couleur psychédéliques, des fanzines artistiques et libertaires.
De quoi rendre nostalgiques les vieux hippies. Une jeunesse rebelle - pas encore virtuelle - baignée de psychédélisme, de libération sexuelle, de militantisme, de combats féministes, la parole donnée aux des minorités et aux ghettos. Une prise de conscience écologique avant l'heure. toute cette révolution sous fond artistique - Pop-Art -et musicale à fond contre la société de consommation...
Un livre de mémoire visuelle qui rend hommage à la contre-culture.
Un livre qui illuminera vos pupilles et ouvrira vos chakras ou du moins votre esprit.
Bon feuilletage dans les nuages... de fumées, amis babelbeat !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
koalaskoalas   22 mai 2015
En Inde, baba veut dire "sage" ou "père spirituel". Le mot va mal voyager pour se transformer en un péjoratif "baba cool" bientôt synonyme d'ahuri jointé de fromage de chèvres et suprême insulte de la génération punk.
Commenter  J’apprécie          90
Video de Jean-François Bizot (4) Voir plusAjouter une vidéo

Post scriptum : émission du 11 janvier 1971
Edgar MORIN présente son "Journal de Californie" (le Seuil). Jean-Pierre CARTIER présente son livre "L'Univers des hippies" chez Fayard. Jean-François REVEL : "Ni Marx ni Jésus" (Laffont). Jean-Marie DOMENACH participe au débat. François REICHENBACH, Jean-François BIZOT et Clément ROSSET participent au débat de l'émission à propos des Etats-Unis, des hippies...
Dans la catégorie : SubculturesVoir plus
>Sciences sociales : généralités>Culture et normes de comportement>Subcultures (14)
autres livres classés : contre cultureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
296 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre