AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367404461
Éditeur : Scrineo (03/10/2016)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Je m'appelle Walden et je suis différent. Je sais, nous le sommes tous. Mais moi, j'ai une façon très originale de l'être. Première preuve de ma différence : j'aime la vie. A la folie. Tout le temps. Deuxième preuve, je m'intéresse à des animaux bizarres, les axolotls. Mes goûts vestimentaires sont des plus atypiques, je n'hésite jamais à combiner un charmant kilt écossais avec une chapka de Mongolie.
Lorsqu'on s'attaque à moi au collège, j'ai trouvé la meil... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Fifrildi
  06 novembre 2016
Tout d'abord, je tiens à remercier Babelio et les éditions Scrineo pour l'envoi de ce livre.
J'ai beaucoup aimé cette histoire, qui à première vue est très amusante. Walden n'est pas comme les autres, c'est un original. Il vit sa vie tranquille sans se soucier du regard des autres. Une vidéo postée sur Internet plus tard... il devient un modèle et sa vie n'est plus pareille.
Pour reprendre les mots de Mélody Mourey (voir dossier en fin de livre) : "Et si comme Walden, vous deveniez si célèbre que l'on vous prenait pour modèle, quelle cause choisiriez-vous de défendre?"
Et si nous nous défaisions de nos addictions (télévision, Internet, etc) "le temps de rendre son cerveau disponible à la surprise, à l'invention, à la vie" ?
Une belle réflexion sur notre société. Ce livre gagnerait à devenir une lecture scolaire. C'est très bien écrit.
J'ai raconté un peu l'histoire à mon fils (qui a 10 ans) et il est parti avec le livre sous le bras ^_^
Quand il l'aura terminé j'ajouterai son avis au mien ;-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
fuji
  13 novembre 2016

Oui j'ai plus de 12 ans oh combien plus et Walden évoque pour moi le récit de Henri David Thoreau, lac auprès duquel il a vécu deux ans loin du monde. C'est évoqué dans le prologue.
Mais si j'ai voulu lire ce livre c'est parce que j'aime les écrits de Luc Blanvillain : Crime et jean slim, un amour de geek etc....Toujours une jolie mise en scène de garçons et filles qui doivent vivre dans leur époque et se préserver de quoi? Sa marque de fabrique , un récit où le lecteur est partie prenante, un récit à la fois drôle et intelligent. Une mise en exergue de notre monde rempli de nouvelles technologies sans stygmatiser, juste faire réfléchir par soi-même en se promenant dans une histoire fluide avec des pirouettes et du suspense.
Vu de l'extérieur, le seul problème de Walden c'est qu'il est heureux de vivre, il se trouve normal puisqu'il a une petite amie Zelda, et un copain fidèle Clément.
Il est curieux de tout et cultive tout. Pour un prof est-ce un élève facile?
"J'ai attendu que M.Vallotton, notre professeur,ait péniblement obtenu le silence pour poser une question qui me taraudait depuis plusieurs jours.Je lui ai demandé comment l'on pouvait être sûrs que deux et deux font quatre.
- Mais enfin,Walden a-t-il soupiré, tu vois bien que si je pose deux craies sur mon bureau et si j'en ajoute deux autres, j'en obtiens quatre.
-Je m'attendais à cette pitoyable réponse.
-Bien sûr monsieur. Mais on ne peut pas se fier à nos yeux. Ce n'est pas une preuve.
-Comment ça ? S'est enquis M. Vallodon en fixant ses craies avec suspicion.
-Apparemment, la Terre est plate. Et visiblement, le soleil tourne autour de la Terre. Et pourtant c'est faux. Pouvez-vous me démontrer que deux et deux font quatre ?"
Ceci résume assez bien la vie de Walden jusqu'à l'expériene Nicolas Pétillard...Walden, original devient Walden viral.
Et là son monde s'inverse, subitement tout ce qu'il fait, dit, vit devient génial même au sein de sa famille. Il s'était créé un monde, il devient le monde.
Alors la question devient : comment reprendre le "contrôle"?, en inversant la courbe,en tirant vers le haut cette horde de suiveurs, en leur apprenant à détourner cette énergie vers le positif et l'attention aux autres, ceux qui n'ont rien, ceux qui souffrent ...? Les bonnes causes ne manquent pas.
Luc Blanvillain nous offre une fable sur la différence et les réseaux sociaux, truculente, cocasse, menée "tambour battant" comme un excellent suspense.
Un livre à mettre entre toutes les mains de nos têtes blondes, brunes, rousses et autres et les faire débattre sur le plaisir de lire.
Une histoire qui ferait une excellente pièce de théâtre.
En conclusion "La liberté d'être soi ne se conquiert pas sans combat ni douleur."
Mais si ce conte partagé avait le pouvoir d'inverser l'utilisation des réseaux sociaux, éradiquer le harcèlement pour se regrouper et devenir des citoyens, concernés par les "choses de la cité".
C'est une belle fable moderne, et je rêve qu'elle se retrouve sous de nombreux sapins de Noêl, car j'ai la certitude qu'avec la couverture réalisée par Caroline Ayrault il n'y aura pas de grimace sur le visage des enfants, juste un beau sourire avec l'envie de découvrir le contenu.
N'oubliez pas de jouer à quel super héros êtes vous? Dossier à la fin du livre.
Merci Masse critique Babelio et les éditions Scrineo.
©Chantal Lafon de Litteratum Amor 13 novembre 2016
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Follepicarde
  16 mai 2018
Je suis une fan de la première heure de Luc Blanvillain depuis Crimes et jeans slim. J'ai beaucoup son humour et ses personnages décalés. On retrouve tous ses détails dans ce roman. Une belle brochette de personnages farfelus, un humour corrosif et au milieu de tout cela des messages qui j'espère feront leur chemin dans la tête des ados. J'ai lu à haute voix le premiers chapitres à mes élèves qui ont unanimement réclamé la suite. Walden nous a donc accompagnées pendant une semaine lors de notre pause méridienne. On a beaucoup ri et ce fut un beau moment de partage.
Mon seul reproche : le coté tout much, qui rend les aventures un poil trop rocambolesques.
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis
  21 septembre 2017
Il y avait longtemps que je ne riais plus autant en lisant un roman (et en particulier en voyant les vêtements de Walden !). Et pourtant, ce n'est pas que ça ce roman. A la fois drôle et très intéressant.
Une critique hilarante des réseaux sociaux, de la mode, de l'engouement subit pour quelqu'un ou quelque chose.
Walden est drôle, sympathique, étonnant dans sa façon d'être de réagir, de se comporter. Qu'il s'habille à son idée, ou qu'il réagisse en cas d'agression en chantant un air d'opéra, on est toujours surpris.
Mais Walden et ses amis ne sont pas que originaux. Ils sont aussi capables de défendre de belles causes. Ce qui rend ce roman d'autant plus intéressant.
J'ai apprécié de voir parler d'échinococcose, dont on essaie de se tenir loin depuis un demi-siècle sans jamais en entendre parler aucune part.
J'ai beaucoup aimé les titres de chapitres, des mots étranges et peu connus (la plupart inconnus de moi) dont on découvre le sens.
Et d'ailleurs, j'ai tout aimé dans ce roman. Sa lecture devrait en être obligatoire !!!
Je suis juste un peu inquiète d'un livre qui commence par un avant-propos de 9 pages. Je me demande si ce terme d'avant-propos ne risque pas de rebuter les jeunes lecteurs, alors que cela fait partie intégrante du roman,. sans aucune difficulté de lecture d'ailleurs.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MademoiselleMaeve
  16 novembre 2016
J'ai reçu le monde selon Walden de Luc Blanvillain après une opération Masse critique spéciale Littérature jeunesse.
J'ai bien aimé ce roman à destination des dix ans et plus. le sujet est très moderne et pourra sans doute sensibiliser les préados aux réseaux sociaux et à l'artificialité de la célébrité basée sur du vent.
Walden est un adolescent bien dans ses baskets et différents des autres gamins de son âge. Il aime l'opéra, a des goûts culinaires qui vous donneront sans doute la nausée, se coud lui-même ses vêtements et vénère les axolotls. Sa copine, qu'il trouve si jolie, est loin de faire l'unanimité auprès des autres filles de son âge et son meilleur ami craint une invasion intra-terrestre. le trio vit sa vie tranquillement, bien que les autres élèves les chahutent, jusqu'à ce qu'une vidéo change leur vie.
Un youtubeur en perte d'audimat tombe sur le buzz Walden et décide d'en faire une star des réseaux sociaux (et de relancer sa carrière par la même occasion). Mais Walden aimait bien être tranquille dans son coin et quand tout le monde commence à vouloir être comme lui, il ne trouve plus sa place. Sa copine Zelda, en revanche, comprend vite qu'elle peut utiliser cette nouvelle notoriété pour essayer de changer le monde. Enfin, jusqu'à ce que le trio commence à agacer du monde…
L'histoire est sympa et aborde de nombreux sujets : l'environnement, les lobbys, la différence, la tolérance et les réseaux sociaux. le petit plus de cette histoire ? le carnet de route qui permet d'aller plus loin et de permettre aux enfants de devenir des héros à leur tour. le monde de Walden est un roman intelligent et plein de bons sentiments et ça fait de bien.
Merci à Babelio et à Scrineo pour l'envoi de ce roman.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   06 novembre 2016
Je ne déteste pas la télévision. Allumée dans le noir, et à condition de couper le son, elle produit des reflets intéressants sur les murs et colore joliment les pages du livre que l'on dévore.
Commenter  J’apprécie          100
FifrildiFifrildi   06 novembre 2016
Après de longues négociations, j'ai fini par accepter - preuve de ma bonne volonté - de porter un caleçon sous mes pagnes, ce qui est contraire à la tradition.
Commenter  J’apprécie          110
FifrildiFifrildi   06 novembre 2016
- Depuis que je ne regarde plus la télé, m'a confié Pétillard, effrayé, quelqu'un essaie de me parler dans ma tête.
- Ah bon? Qui ça?
- Ben, je crois que c'est moi, en fait.
Commenter  J’apprécie          70
FifrildiFifrildi   06 novembre 2016
Jamais rêvé d'être à la mode. Encore moins d'être la mode. A présent, quand je tentais d'être moi-même, j'avais l'impression de copier mes imitateurs.
Commenter  J’apprécie          80
FifrildiFifrildi   06 novembre 2016
Je trouve l'existence paradisiaque. Je me réjouis en permanence d'être un humain plutôt qu'un pneu ou un gobelet. Plutôt que rien.
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Luc Blanvillain (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Luc Blanvillain
Luc Blanvillain - Mon stress monstre
autres livres classés : réseaux sociauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quiz-Journal d'un nul débutant

En quel classe est le personnage principal ?

En 6ème
En CM2
En 1ère
Au brevet

7 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Journal d'un nul débutant de Luc BlanvillainCréer un quiz sur ce livre