AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Pépin (Traducteur)
ISBN : 202034713X
Éditeur : Seuil (09/06/2004)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 49 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Seuil, Policiers - 02/1997)


L’infâme cambrioleur / bouquiniste Bernie Rhodenbarr a juré de ne plus pénétrer chez autrui par effraction et s'y tient. Mais un soir, il l'apprend, les riches Gilmartin Seront au théâtre. S'alcooliser, s'interroger sur l'avenir de la romancière Sue Grafton. Il lutte, mais la tentation revient lorsque la belle Gwendolyn Cooper l'informe que les Nugent sont partis en Europe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
bina
  03 mars 2013
Je viens de découvrir par hasard cet auteur et ce titre dans une pile de livres destiné au pilon dans une médiathèque. Un coup de chance!! c'est une petit régal de détective avec un personnage sympathique et à double visage. Il m'a fait penser au personnage du Baron de la série des livres d'Anthony Morton. Je sais, c'est démodé, mais agréable et reposant.
Bernie Rhodenbarr est libraire de livres d'occasion, et accessoirement ancien cambrioleur, qui se donne bonne conscience en affirmant qu'il n'est pas entré chez quelqu'un d'autre que chez lui depuis un an. Sa librairie lui servait en fait de couverture pour ses activités de cambriolage.
Mais sa main le démange, dès qu'il réfreine une pulsion de cambriole. Et lorsqu'il apprend (par hasard?) que de riches individus ne sont pas chez eux ce soir-là, il n'a qu'une envie, qu'il a bien du mal à contrer, y aller.
Lorsqu'il arrive à se contenir, c'est pour apprendre qu'une autre riche famille est absente pour plusieurs jours. Losque la tentation est trop grande, ...
Et voila Bernie embarqué dans un piège dans lequel il est tombé les yeux fermés. Entre bijoux, cartes à l'éffigie de joueurs valant une fortune, cadavres, et crapules manipulateurs et assurances manipulées, Bernie doit jouer les détectives pour ne pas être accusé de tous les méfaits.
Entre un petit clin d'oeil à John Dickson Carr, et quelques autres aux chats de Lilian Jackson Braun, c'est rafraichissant et reposant. Pas de violences ni d'hémoglobine inutile, et comme les détectives de Christie, notre héros révèle tout à la fin, dans une réunion plénière en présence de tous les protagonistes mêlés de près ou de loin à l'affaire.
Un bon moment de détente sans prise de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Colibrille
  04 avril 2014
J'ai découvert ce livre en cours de littérature policière, lors d'un panorama sélectif sur les auteurs américains. Un homme libraire le jour et cambrioleur la nuit ! Il n'en a pas fallu plus pour me donner envie de découvrir cet auteur. le moins qu'on puisse dire est qu'il ne manque pas d'humour. Son personnage principal, un marginal sympathique, est truculent et déluré à souhait. J'ai vite arrêté de compter les répliques qui m'ont fait éclater de rire. L'auteur nous offre une intrigue policière pleine de surprises et aux dialogues savoureux, avec en guise de héros un homme menant une double vie surprenante.
Commenter  J’apprécie          10
Zabouille
  08 août 2013
Un sacré polar, bourré d'humour, où Lawrence Block fait l'éloge de Bernie, ce gentleman cambrioleur aux multiples facettes : libraire, voleur, détective rusé comme un renard... Belle découverte ! Lawrence Block a gagné une nouvelle lectrice !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
binabina   03 mars 2013
Son épouse Joan Nugent, avait pris place à côté de lui. Certaines photos la montraient avec des cheveux grisonnants, mais il était clair qu'elle avait du subir un tel choc qu'ils étaient redevenus tout noirs en une seule nuit: je ne vis pas une seule tache de gris dans sa coiffure.
Commenter  J’apprécie          20
binabina   03 mars 2013
Non, ce que je voulais dire, c'est qu'en temps oridinaire, je suis plutôt honnête. (...)De fait, je ne suis vraiment un escroc que lorsque je pars en cambriole. Bref, je ne suis pas un voleur-né, mais bon: tu as raison: il faut croire que je suis un cambrioleur-né. "né pour voler". Ce serait parfait comme tatouage.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Lawrence Block (42) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lawrence Block
Cercle polar : quand les héros s'incrustent. .Cercle polar : quand les héros s'incrustent. Allez savoir pourquoi ! Il arrive parfois q'un héros s'impose à un auteur, jusqu'à ne plus le quitter, jusqu'à vieillir ensemble. le phénomène n'est pas nouveau. Philip Marlowe et Raymond Chandler, Agatha Christie et Hercule Poirot, Arthur Conan Doyle et Sherlock Holmes sont des couples mythiques. Et le phénomène se poursuit, plus encore peut-être depuis le succès des séries télévisées. Fred Vargas et son commissaire Adamsberg, Michael Connelly et Harry Bosch finiront pas fêter leurs noces d'or pour le plus grand bonheur de leurs lecteurs. Car le plaisir est grand, en ouvrant chaque nouvel épisode de leurs aventures, de prendre des nouvelles de ces amis de papier comme on s'inquiète de la santé de nos proches. Matt Scudder va-t- il replonger dans l'alcool, se demandait-on à chaque épisode de la série de Lawrence Block. Ces héros que l'on dit récurrents sont plus nombreux que jamais, en voici trois que vous ne connaissez peut-être pas encore... « le Joker » de John Burdett (Presses de la Cité) « Une affaire d'hommes » de Todd Robinson (Gallmeister) « Aux vents mauvais » de Elena Piacentini (Au-delà du raisonnable)
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13851 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre