AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258142794
864 pages
Éditeur : Omnibus (18/01/2018)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Chacun se trouve à un moment de sa vie confronté à des épreuves. Et pour surmonter un deuil, pour oublier un amour impossible, pour arriver à alléger le poids que les ans fait peser sur nos épaules, le courage est nécessaire. Ce chemin pour retrouver le bonheur, sur lequel Gilbert Bordes avec justesse et sensibilité emmène ses personnages, s'éclaire au fil des rencontres qu'ils y feront. Avec un proche plus âgé ou plus jeune, avec l'ami oublié ou le voisin discret, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
domdu84
  21 février 2018
"Au nom du bonheur" est le titre qu'ont donné les éditions Omnibus (que je remercie) à ce recueil de 5 romans écrits par Gilbert Bordes.
Les titres de ce recueil sont les suivants :
La maison des houches
Le ci du Goéland
Le chant du papillon
Le barrage
La tour du Malvent.
Je ne vais pas donner un avis sur chacun, car je les ai critiqués individuellement sur Babélio (que je remercie également) .
Par contre je vais donner mon avis sur l'ensemble qui est sensé traduire ce sentiment assez impalpable qu'est le bonheur.
Gilbert Bordes aborde ses romans de façon très différentes, et pour moi, les deux derniers n'entrent pas dans le thème, car ils font au contraire rejaillir la tristesse de la vieillesse, de la guerre et des incompréhensions, de la difficulté de vivre ensemble.
S'il y a du bonheur dans ces romans, il concernent peu de monde.
Tandis que les trois premiers nommés, reflètent davantage cet état de bien-être qu'est le moment du bonheur.
Certes le titre, "Au nom du bonheur" laisse entendre que ce n'est qu'un prétexte, et que ce bonheur se trouve chez certains, là ou d'autres n'y voient que de la jalousie, de l'envie, et feraient n'importe quoi pour annuler se que ressentent les autres et pas eux.
Mais comme le laisse entendre parfois G. Bordes, il n'est pas besoin de religion, de politique, de tyrannie, pour ressentir et apprécier ce "bonheur" si fragile et si infime que l'on aimerait partager avec tant de gens. Il suffit de peu parfois...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
trolette
  03 mars 2018
Tout d'abord, merci à Babelio et à Omnibus de m'avoir permis de découvrir cet auteur. En plus, cinq histoires d'un coup, que demander de mieux ,
Ce sont toutes des histoires très émouvantes et dès le début de celles-ci, nous nous attachons aux personnages et nous avons vraiment l'impression de les côtoyer dans ces petits villages.
Nous suivons Gilbert, 70 ans, qui, suite à un AVC a dû arrêter son métier de guide de haute-montagne, mais qui, malgré tout va décider de retourner faire une randonnée avec sa petite-fille qui a des problèmes avec la drogue.
Nous vivons un moment avec Paul Bénalec, ancien marin, qui est devenu prêtre et nous invite à revoir notre idée de la religion.
Nous faisons la connaissance avec Arnaud, 11 ans, pied-bot, qui part vivre avec ses grands-parents, suite à l'arrestation de sa mère en 1944. Malgré des débuts difficiles, il va se faire une place importante autant dans le village que dans le coeur de ses grands-parents.
Nous vivons ensuite deux histoires très différentes, une qui se passe récemment, concernant la réaction d'un village suite à un projet de construction de barrage et l'autre qui se déroule après la première guerre mondiale et qui se révèle être une belle histoire d'amour mais aussi un aspect de la méchanceté de certains.
En résumé, cinq histoires émouvantes, très bien écrites et qui nous font réellement passer de très agréables moments de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Girl
  25 mars 2018
Merci aux Éditions "Omnibus" et à Babelio pour cet envoi de roman tout simplement magique.
J'ai demandé ce roman à la base pour titre que je trouvais propice a mon humeur du moment et je ne fus absolument pas déçu dès les premières pages.
"Au nom du bonheur" est un condensé de vie et de vécu qui donne une autre interprétation au mot Bonheur.
Gilbert Bordes, l'auteur, aborde ses romans de façon très hétéroclite. Ils sont tous différents et parfois le thème du bonheur est difficile a interpréter aux fils des histoires.
La tristesse, la religion, la perte, la mort, la vieillesse, la guerre, nous montrent que le bonheur est un sentiment impalpable et qu'il concerne peut de monde ici.
Gilbert Bordes, a travers ses romans, nous montre très bien que le bonheur ne tient qu'a un fil et qu'il suffit de peu pour le perdre à tout jamais, ou alors le faire revenir dans sa vie.
Malgré des tranches de vie parfois difficile, les personnages nous montrent la fragilité de ce sentiment.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
domdu84domdu84   21 février 2018
Non seulement on l’avait sacrifié, mais on avait fait de lui un
moins-que-rien, et on lui reprochait sans cesse de se trouver dans les
jambes des uns et des autres. Les éclopés de la guerre, plus encore
que les morts, étaient les grands perdants : le sacrifice de leur
personne se retournait contre eux.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Gilbert Bordes (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gilbert Bordes
Mai 1944. Jérémie, Rachel et Éloïse doivent quitter la ferme où ils se cachaient depuis plusieurs mois. La milice est à leurs trousses : ils sont juifs, et leur père est un savant dont les connaissances pourraient être capitales pour les nazis. Marguerite, une jeune boiteuse, et Paul, orphelin de fraîche date, les rejoignent avec chacun sa motivation, plus ou moins avouable. Commence alors pour les cinq fuyards une aventure dont aucun ne sortira indemne. Ils décident de suivre le cours de la Loire, avec l?espoir de rejoindre l?océan et d?embarquer pour l?Amérique. Mais les méandres sont nombreux. Et périlleux. Entre trahisons, dénonciations, fausses amitiés et bombardements, ils ne renonceront jamais à leur quête de liberté. Dix ans après Les Enfants de l?hiver, Gilbert Bordes nous fait vivre une incroyable épopée. Un grand roman d?aventures et d?initiation dans une des périodes les plus sombres de notre histoire.
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
278 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre