AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266067393
240 pages
Pocket (12/09/1996)
3.29/5   35 notes
Résumé :
La Garenne, c'est une belle propriété au bord du Loir ; pour Françoise – huit ans et demi en 1930 – c'est l'endroit magique où elle passe des étés merveilleux.
Il faut dire qu'à la Garenne, les vacances sont un véritable enchantement ! Un tourbillon de plaisirs et de divertissements : promenades en bateau, courses folles en automobile, baignades, pique-niques dansants en forêt, bonheur de se gorger de fruits et de soleil...
C'est aussi l'occasion d'obs... >Voir plus
Que lire après La GarenneVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Été 1930, comme toutes les années, Françoise, 8 ans et demi, rejoint avec ses parents et sa jeune soeur, le domaine familial de la Garenne où elles retrouvent leurs deux grand-mères, leur oncle et tante et surtout leur cousin Jacques alors adolescent. Ce dernier a beaucoup de succès avec les jeunes filles de sa bande d'amis qui vont et viennent dans la grande propriété au bord du Loir, et principalement auprès de Lulu. Françoise est curieuse, elle observe et est pressée de grandir pour connaître elle aussi ces émois qui font tant couler d'encre autour d'elle.

Le monde adulte vu à travers les yeux d'une enfant, pendant les vacances d'été où la liberté d'esprit aide à la liberté des corps. Comme le dit l'auteure, un roman inspiré de ses jeunes années. Voilà, tout est dit : il ne s'y passe rien ou pas grand chose à part les déboires amoureux de Jacques que sa cousine épie. Le drame c'est que plusieurs étés se succèdent et que l'histoire tourne en rond. Malgré les promenades en barque dans une nature luxuriante, je me suis copieusement ennuyée et n'ai pas trouvé grand intérêt à ce livre. A noter que pour mettre fin aux aventures sentimentales du jeune homme, dans les dernières pages, Jeanne Bourin a mis le paquet et l'on passe brutalement d'une bluette à un drame. Personnellement, je la préfère nettement dans ses romans historiques. 7/20
Commenter  J’apprécie          70
Roman inspiré de souvenirs d'enfance de Jeanne Bourin, il évoque La Garenne, une propriété de vacances de la famille de la narratrice, Françoise, au début des années 30 sur le Loir.

Françoise est une enfant de 8 ans.
Elle habite à Paris avec ses parents et sa petite soeur, Marie-Ange.
La famille se rend en voiture durant chaque vacances dans un domaine familial, La Garenne. Ils y rejoignent, tante, cousins et grands-mères pour y couler des jours paisibles.
Françoise est fascinée par son cousin Jacques et sa bande d'amis.
Elle va être témoin de son amour pour Lulu, une jeune fille de la bande issue d'une bonne famille.
Leur histoire prendra différentes tournures.

Je me suis ennuyée à la lecture de ce roman. En dehors de l'histoire de Jacques et Lulu, il n'y a pas vraiment d'intrigue, juste une suite d'évènements malheureux qui troublent le bonheur des vacances en famille.
En plus, Françoise qui passe son temps à épier toutes les discussions des grands a fini par m'agacer.

Commenter  J’apprécie          20
De manière générale, j'aime les livres de Jeanne Bourin pour ses descriptions de la vie quotidienne au Moyen-Age. Mais ce livre est tout différent. Jeanne Bourin raconte de façon romancée son enfance. C'est beau, c'est pétillantet et sérieux à la fois. J'ai apprécié cette lecture somme toute légère. Une distraction dans la vie de tous les jours.
Commenter  J’apprécie          40
Je me souviens avoir lu et relu ce livre, que j'avais adoré, encore toute jeune. Si je le relisais maintenant, me plairait-il autant? Je ne saurais le dire, mais en tout cas je recommande ce livre pour sa fraicheur, et l'ambiance qu'il offre, très différente de celle à laquelle nous a habitué l'auteur avec ses romans historiques.
Commenter  J’apprécie          40
J'aime beaucoup la plume de Jeanne BOURIN, pleine d'authenticité tant sur les personnages que sur l'époque qu'elle raconte dans ce livre. Au delà de l'histoire de cette famille bourgeoise qui passe ses vacances sur leurs terres de province, on y découvre l'apparition de la voiture avec ses inconvénients, les gens de l'époque pour qui le mot retraite n'existe pas et qui continuent de travailler à la vigne, aux champs et à l'entretien de leur domaine jusqu'à la fin de leur vie. Ca sent bon la campagne cette histoire !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Je me souviens soudain de Papa, penché sur le premier poste à galène qu'il venait d'acheter, tâtonnant pour trouver un son audible, et soudain émerveillé en entendant sortir de l'appareil, parmi d'innombrables grésillements ou sifflements, une lointaine voix humaine...
Maman ne comprend pas cet engouement et conserve une solide méfiance à l'égard de toutes ces machines qui remplacent à la fois "l'huile de bras" dont elle ne cesse de prôner l'efficacité à ses bonnes, et l'inlassable patience, la courageuse ténacité, la force paisible des lignées d'ancêtres paysans dont elle est l'héritière. Chez elle, l'âme terrienne n'est jamais bien loin.
Commenter  J’apprécie          70
Maman a coutume de déclarer :
- Françoise manque de sens pratique. Elle est toujours perdue dans ses songes et ne fait œuvre de ses dix doigts ! Marie-Ange sera une bien meilleure maîtresse de maison !
Il est vrai que ma sœur aide aux travaux ménagers et s'amuse à seconder notre mère. Cela m'est égal. Pour moi, depuis que je sais lire, je plonge dans mes livres avec un bonheur profond, absolu, comme si j'avais à étancher une soif qui n'est pas de nature à jamais pouvoir s'apaiser.
Commenter  J’apprécie          90
Je me plong dans mon "gros livre". J'appelle ainsi un énorme recueil de journeaux pour enfants, épais comme le vénérable dictionnaire Littré de papa et rempli de mille histoires amusantes.
Commenter  J’apprécie          20
- J'ai toujours trouvé bizarre qu'on dise "tomber amoureux", comme si l'amour était une chute et non une bonne et belle chose
Commenter  J’apprécie          30
[...] l'antique cuisinière à bois qui ronfle si bien quand son foyer est copieusement garni. Il m'est arrivé de le voir grand ouvert, brûlant comme l'enfer d'un feu ardent dont l'odeur d'écorce enflammée se mêlait à celle d'un rôti en train de cuire dans le four...
Commenter  J’apprécie          00

Video de Jeanne Bourin (3) Voir plusAjouter une vidéo

Régine Pernoud
- Régine PERNOUD, médiéviste : critique l'enseignement de l'histoire ; intérêt et exigences des études historiques. Evoque sa formation. Fait l'éloge du livre de Jeanne BOURIN "La chambre des dames". Considérations sur la culture orale ; la place des femmes au 12ème siècle ; l'histoire du droit qui la passionne. Parle de ses voyages et de son prochain livre sur le thème de la femme au...
autres livres classés : récit d'enfanceVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (103) Voir plus



Quiz Voir plus

La chambre des dames - Jeanne Bourin

A quelle époque se situe le récit ?

Préhistoire
Antiquité
Moyen Age
Renaissance

10 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : La chambre des dames de Jeanne BourinCréer un quiz sur ce livre

{* *}