AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842283813
Éditeur : Le Pré aux Clercs (10/02/2011)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 15 notes)
Résumé :

Ce traité, dans la tradition des précédents, a pour objectif de faire le point avec exhaustivité sur ces créatures surnaturelles que nous appelons "démons".

Il évoquera la présence des démons dans les différentes cultures, religions et traditions ésotériques, et il analysera leurs fonctions.

En interrogeant les écrits des occultistes du passé, Edouard Brasey donne au lecteur les clés pour mieux comprendre ces créatures qu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Tiephaine
  05 décembre 2013
Un essai sur les entités représentant "l'autre côté" du miroir, basé sur des travaux antiques, médiévaux, modernes et contemporains, mais qui peine à donner les idées claires.
Edouard Brasey est un habitué des ouvrages sur l'occulte et l'ésotérisme (plus que des ouvrages occultes et ésotériques, en tout cas), et sa plume se lit très bien. Cet auteur a pour lui d'avoir une bonne érudition sur son sujet, ainsi qu'une expérience de deux décennies, tout en ayant enquêté sur le "terrain" auprès de "sorciers", médiums et autres occultistes.
Ce "petit traité de démonologie" traite d'un sujet sulfureux, si j'ose dire: les démons. Autant le dire tout de suite, Edouard Brasey est avant tout un écrivain, un "amateur éclairé", et son objet n'est pas de rédiger un essai de théologie (ou plutôt, de démonologie...).
Cet ouvrage reprend en grande partie un autre ouvrage rédigé par Brasey, "Enquête sur l'existence des anges rebelles", paru chez J'ai Lu - Aventure Secrète à la fin des années 1990. Et quand je dis "reprendre", c'est un quasi copier-coller, avec élagage au passage (certains passages apparaissent ainsi plus éclairants quand on lit "Enquête sur..." !). Quand on s'en rend compte, très mauvais point... surtout que ces passages représentent une bonne moitié de l'ouvrage, et qu'ils n'apportent pas vraiment grand chose dans un ouvrage intitulé "petit traité de démonologie" (mais qui étaient tout à fait pertinent dans une enquête).
L'autre moitié de l'ouvrage consiste en un long chapelet de noms de démons, sorte de mini Dictionnaire Infernal (de Collin de Plancy, qu'il cite d'ailleurs énormément, parfois à tort, d'ailleurs). Cette partie-là n'a pas grand intérêt en soi, d'autant qu'elle comporte un certain nombre d'erreurs et de mauvaises interprétations.
Enfin, une dernière partie consacrée à l'incubat et au succubat, sujet extrêmement classique, reprend des avis et des références théologiques sur cette fameuse question du "commerce charnel avec les esprits" (qui couvre en fait un autre sujet: celle de la stérilité ou de la fécondité de telles relations sexuelles). Si elle peut être "amusante" à lire lorsque l'on ne connait pas du tout le sujet, elle se révèle très insuffisante lorsqu'on connait les ouvrages qui ont servi de bases à ceux sur lesquels se base Brasey (la plupart de ses sources ont été rédigées au 19e, or ces mêmes sources se basaient, elles, sur des traités médiévaux, voire pour certains, sur certains textes antiques: histoire d'un recyclage sans fin qui ne fait que générer des ouvrages qui n'apportent rien à un sujet déjà vide de sens). Edouard Brasey eut été bien plus avisé de lire des ouvrages tels que le Marteau des Sorcières (manuel de l'inquisiteur rédigé par Sprenger et Institoris vers 1450) ou de la Démonomanie des Sorciers (aussi connu sous le nom de Fléau des Démons et des Sorciers, rédigé par Jean Bodin vers 1570-1580), qui développent ce sujet à une époque où l'on brûlait des gens (surtout des femmes, mais pas que) parce qu'on les soupçonnait d'avoir eu des relations sexuelles avec le Diable (et dont on trouve des récits extrêmement détaillés dans ces dits ouvrages) lors d'une participation au Sabbat...
Ce traité de "Démonologie" laisse une impression d'inachevé, comme si Edouard Brasey se tenait devant une porte fermée en nous disant "voilà tout ce que vous devez savoir". Par exemple, il ne cherche à aucun moment à retrouver un archétype que l'on retrouve dans toutes les cultures ou presque (comme peuvent l'être la peur du noir, la peur des araignées ou des serpents, etc...), et il se contente du petit monde occidental, chrétien, hérité d'une tradition grecque ayant perdu au passage énormément de ses enseignements d'origine.
C'est un bel ouvrage, esthétiquement parlant, mais le contenu ne me semble ni à la hauteur de ses ambitions, ni à la hauteur du contenant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
cicou45
  15 novembre 2011
Eh bien oui, comme vous pouvez le constater, après m'être intéressée aux fées (ce que je continue à faire d'ailleurs), je voulais aussi voir ce qu'il y avait de l'autre côté, celui du Mal.
J'achève à peine ma lecture de ce traité que j'ai commencé il y a quelque temps déjà car je l'ai souvent laissé de côté, étant subitement attirée par un autre ouvrage et ayant sans cesse de nouveaux lecteurs à découvrir.
Pourquoi ai-je été attirée par ce livre ? Tout d'abord par sa grande beauté esthétique (j'aime les livres autant pour leur contenant que pour leur contenu) mais aussi, bien évidemment, par le sujet qui relève de croyance et de mythes auquel il fait allusion. En effet, ce dernier tire en grande partie ses affirmations et des descriptions des différents démons et puissances du Mal des diverses religions et cultures du monde. Il se divise en deux grandes parties ; la première comporte le traité de démonologie qui constitue une grande introduction sur les démons, le commerce qui est fait entre les hommes et ces derniers et l'exorcisme tandis que la deuxième explisue au lecteur la hiérarchie en vigueur parmi les différents démons et les nomme intégralelement, chacun étant classé par ordre alphabétique et accompagné d'une brève explication concernant son rôle ou énumérant ses différents pouvoirs.
En fin d'ouvrage, une troisième partie a été rajouté mais issues d'autres textes qui ne sont pas rédigés par Edouard Brasey et qui s'intéressent plus aux incubes et aux succubes (partie la plus salece de l'ouvrage. Ames sensibles, s'abstenir !) et aux procédes de possession et aux rituels démoniques

Livre très instructif si on se replace dans le contexte de la "Chasse aux sorcières" qui sévit au XVIe siècle mais vraiment à prendre au second degré. L'écriture est néanmoins très agréables et pour tous les passionnés de sciences occultes ou de paranormal, ce traité est une recommandation car il est, de mon point de vue, relativement complet, détaillé et travaillé avec soin. Je le conseille également à tous les curieux qui seraient avides d'en savoir plus sur le sujet !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mariedange
  11 septembre 2015
Un bel ouvrage pour ceux qui s'intéressent à la démonologie. Je regrette simplement que l'auteur, dans la description des démons, a recopié (plagié) le célèbre ouvrage de Collin de Plancy. Tout a été recopié mots pour mots. Cela n'a aucun intérêt.
Je regrette aussi que l'auteur ne donne pas suffisamment de sources. Dans son livre, il se contente de relater des histoires, sans donner de véritables noms, des dates précises ou des lieux. Invention ?
C'est pourquoi je ne mets que deux étoiles. La première pour les quelques recherches effectuées, la deuxième pour la couverture du livre qui est sublime.
Commenter  J’apprécie          00
lagothiquedu56600
  25 juillet 2018
livre très intéressant mais très long malgré cela je l'ai dévorée
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cicou45cicou45   15 novembre 2011
"La folie est là qui guette ceux qui s'aventurent dans le royaume enchanté du rêve et de l'illusion."
Commenter  J’apprécie          60
cicou45cicou45   27 juin 2011
Depuis lors, le diable et les démons ont leur résidence attitrée, plus encore qu'en enfer, dans le coeur des hommes, auxquels ils insufflent épreuves et tentations."
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   28 juin 2011
"Notre âme, plongée dans les ses, n'est touchée que par des choses sensibles. Ainsi, elle ne craint point ce qu'elle ne voit point ; mais ces ennemis n'en sont pas moins à craindre pour n'être pas craints."
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Edouard Brasey (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edouard Brasey
Foire du livre 2016 – Terres de France Cette émission s’intitule « Terres de France », présentée par Patrick Bouthet qui reçoit : - Edouard Brasey pour son ouvrage « Le domaine des Oliviers », aux éditions Calman Lévy - Catherine École-Boivin pour sa publication « Enfuir l’hiver », aux éditions Presses de la Cité
autres livres classés : ésotérismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
52 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre