AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277212342
Éditeur : J'ai Lu (26/02/2001)

Note moyenne : 4.05/5 (sur 101 notes)
Résumé :
La fin du monde, Austin Train l'a annoncée depuis longtemps. Le désastre écologique. En ce début du XXIè siècle, la Méditerranée est une mer morte. Certains jours, à New York, il pleut de l'acide. Les microbes résistent aux antibiotiques, et l'eau du robinet n'est potable qu'un jour sur deux. Et parce que Austin Train a dit la vérité, il est traqué comme une bête sauvage.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
finitysend
  14 février 2012
JOUISSIF !
Un long roman de Brunner ! la lecture s'est avérée facile ( malgré la construction et le nombre de personnages ) .
Il y a une intrigue en fait et on sait à tout moment ou on en est !
Mais l'intérêt du roman n'est pas exclusivement dans cette intrigue .
Elle n'est en partie un prétexte pour décrire un monde pollué à l'extrême ...
Pas de ton moralisateur .. une foule d'anecdotes au détour de situations diverses et variées ...
Un humour noir mais pas trop grinçant (même si il est aussi caustique que la pluie !! ) .
Une vraie réussite que ce roman qui n'arrive pas à vraiment vieillir ... On peut encore avoir l'impression de lire de l'anticipation ou bien de se trouver dans une sorte de présent alternatif ( c'est très bizarre comme impression ) .
Je trouve que le troupeau aveugle va droit au but . J'ai beaucoup aimé le précèdent , mais le troupeau aveugle réussît mieux encore à épuiser son sujet ( avec plus de clarté ? ) .
C'est un roman très prenant dont la lecture n'a rien de rébarbatif ... au contraire ... grâce à l'humour , à l'absurde , au grand frisson .. grâce au suspens et à un sens aigu de la description .
Il est utile ( je crois ! ) de préciser que ce n'est pas une suite de tous à zanzibar et que l'on peut l'aborder indépendamment ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          225
gill
  05 avril 2012
Le premier chapitre de cet excellent roman d'anticipation commence par l'avertissement suivant :
- Veuillez contribuer à maintenir la jetée propre - Jetez vos détritus dans l'eau - Ce roman décrit un monde où la méditerranée est une mer morte, où la plupart des plages sont interdites, où certains jours à New-York il pleut de l'acide, où chaque homme est atteint dans sa chair, dans son équilibre vital...
Un monde où le dernier espoir s'exprime sur les murs
- ARRÊTEZ VOUS ME FAITES MOURIR - Tel est le slogan d'Austin Train, le fondateur légendaire du mouvement anti-pollution, qui continue avec quelques compagnons de lutter pour le salut de la terre...
John Brunner est un des maîtres de la SF anglo-saxonne moderne (prix Hugo 1969 avec "Tous à Zanzibar qui est des plus importants ouvrages d'anticipation de notre temps) et il nous offre ce grand roman d'anticipation écologique en deux tomes.
Commenter  J’apprécie          100
maltese
  28 septembre 2010
Cela fait déjà longtemps qu'Austin Train a mis tout le monde en garde contre les dangers de la pollution. Mais rien ne semble y faire et le monde court à grande vitesse à la catastrophe.
Un roman patchwork, à la manière d'un Dos Passos, paru en 1972 mais qui colle à notre actualité. Une vision du monde absolument cauchemardesque, un monde pollué à outrance, qui n'arrive plus à respirer.
Brunner est un visionnaire au talent fou. Il avait par exemple extrapolé sur la surpopulation dans "Tous à Zanzibar", et nous livre ici un quasi traité mettant en garde contre la pollution.
On y suit plusieurs personnages, dont le destin est retranscrit par le biais de courts chapitres entrecoupés de slogans, d'extraits de bulletin radio...
Un excellent et hallucinant roman qui fait froid dans le dos lorsqu'on le compare à notre monde actuel.
Un chef-d'oeuvre à coup sûr.
Commenter  J’apprécie          30
odie
  26 septembre 2011
récit d'anticipation de 1972,qui pourrait etre proche tant la société qui y est décrite ressemble à la notre(ne sommes nous pas en 2011?...).Description clinique d'une terre polluée,d'une population malade,à coups de courts chapitres comme tirés d'un article de presse,d'une émission radiophonique,télévisée,d'un compte rendue médical.C'est un roman qui semble s'éparpiller,comme l'implacable pollution.En fait les personnages et nous,lecteurs,ne pouvons que finir regroupés en "troupeau" ;aveugle pour eux, moins aveugle et tout autant amer pour nous.Ce livre pourrait précéder et"expliquer "La Route" de Cormac Mc Carthy en moins noir mais pas beaucoup plus gaie.
Commenter  J’apprécie          40
VALENTYNE
  04 décembre 2017
Ecrit en 1972, ce roman d'anticipation n'est pas loin de la réalité presque cinquante ans plus tard. le monde est pollué, au-delà du tenable, les personnes sont malades (pas de la peste mais pas loin)
Il faut des bouteilles à oxygène pour traverser certaines rues, la mer méditerranée est une mer morte, quelques idéalistes essaient de vivre plus sainement en faisant pousser leurs légumes bios mais sont pourchassés par des multinationales avides de profits…bref un livre dérangeant …quel monde allons-nous laisser à nos enfants ?
Un livre très dense, où on assiste à des émeutes, plus loin on comprend qui est derrière tout cela : alors volonté de nuire ou inconscience ? c'est la loi du chacun pour soi dans un monde qui se délite.
Les narrateurs sont multiples : journalistes, médecins, femmes au foyer, Austin Train un militant qui a prédit la catastrophe depuis longtemps, des témoignages de survivants d'un monde qui court à sa perte.
Glaçant….
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SpilettSpilett   01 janvier 2010
Ouvrant la porte au médecin, prête à s'excuser d'avoir les mains enfarinées - elle était en train de faire son pain - Mrs. Byrne fronça les narines. De la fumée ! Et si elle la sentait avec le rhume de cerveau qu'elle avait, il fallait que ce soit un gigantesque incendie !
" Il faudrait prévenir les pompiers ! " s'exclama-t-elle. " Est-ce que c'est une meule de foin ? "
" Les pompiers auraient du chemin à faire ", lui dit le médecin gravement. " Ça vient de l'autre côté de l'Atlantique. Le vent souffle fort, aujourd'hui ".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
finitysendfinitysend   15 septembre 2012
UN COEUR SAIGNANT EST UN MAL COURANT
... vétéran des campagnes d'indochine et des Philippines , devenu aujourd'hui le dernier en date d'un grand nombre d'ex-officiers distingués à se joindre à une campagne d'adoption Triple-V en prenant dans sa famille une orpheline de huit ans presentant des cicatrices sérieuses que l'on attribue aux brûlures de napalm.
Commenter  J’apprécie          110
pika010pika010   07 juillet 2017
On ne sert pas son pays en balayant sous le tapis les vérités déplaisantes.
Commenter  J’apprécie          40
Video de John Brunner (1) Voir plusAjouter une vidéo

Panorama international de la science fiction
Emission consacrée à la place de la littérature de science fiction au niveau international avec une pièce radiophonique de Frédéric CHRISTIAN "L'ambassadeur de Xonoï (avec une voix synthétique dans le rôle de l'extraterrestre) (48'00) - René BARJAVEL, Pierre STRINATI, John BRUNNER, Eremei PARNOV (en russe, traduction simultanée), Forrest J. ACKERMAN, James BLISH, Paul ANDERSON (en...
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2725 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..