AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070704538
168 pages
Éditeur : Gallimard (12/09/1985)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Henri Calet est mort en 1956, à l'âge de cinquante-deux ans, d'une crise cardiaque.
Peau d'Ours sont les notes qu'il avait prises de 1951 à sa mort, en vue d'un roman qu'il n'eut pas le temps d'écrire et qui devait porter ce titre. " A la mort de Calet, Peau d'Ours se composait d'un amas de papiers de différente nature ", écrit l'amie à qui il les avait remis en murmurant : " C'est ce que j'ai de plus précieux. " Ce dossier contenait " un nombre important de ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
michdesol
  18 novembre 2017
Il ne s'agit pas ici d'un roman, mais de notes pour un roman que Calet n'a pas eu le temps d'écrire, rattrapé par la mort.
Je ne résiste pas ici à citer ces lignes, qui sont les dernières notes du livre, et qui résument si bien l'homme Henri Calet :
"C'est sur la peau de mon coeur que l'on trouverait des rides.
Je suis déjà un peu parti, absent.
Faites comme si je n'étais pas là.
Ma voix ne porte plus très loin.
Mourir sans savoir ce qu'est la mort, ni la vie.
Il faut se quitter déjà ?
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes."
Déchirant !
Commenter  J’apprécie          70
Chouchane
  09 août 2011
J'ai voulu lire ce journal parce que j'avais été très émue par les dernières phrases qu'Henri Calet écrivit le 11 juillet, avant sa mort le 14 juillet. "C'est sur la peau de mon coeur que l'on trouverait des rides. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n'étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin. Mourir sans savoir ce qu'est la mort, ni la vie. Il faut se quitter déjà ? Ne me secouer pas. Je suis plein de larmes. le reste est un journal dont l'intérêt réside dans l'intérêt que l'on porte à l'auteur qui reste assez méconnu de nos jours.
Commenter  J’apprécie          61
mariecloclo
  19 juin 2014
Ce n'est pas un roman, mais une ébauche de roman qui ne sera jamais achevé, c'est aussi un journal, des réflexions... Un auteur très touchant, de jolies pensées. La plus connue étant "Ne me secouez pas je suis plein de larmes".
Commenter  J’apprécie          40
Garancelle
  13 juillet 2019
C'est cette phrase qui m'a emmenée à lire ce livre :
« Ne me bousculez-pas je suis plein de larmes »
Ce sont des fragments de pensées... un livre inachevé...
Ce qui est émouvant c'est justement ces bribes qui auraient pu rester oubliées... et qui ont été rassemblées... et restituées...
j'ai ressenti un peu l'atmosphère que dégage la lecture de Fernando Pessoa...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
TrissotinTrissotin   30 mai 2011
La vie est un tapis roulant qui ne s'arrête jamais, la vie est un verre d'eau dans lequel on se noie, la vie est un mur de prison sur lequel on écrit avec ses ongles, la vie est une poêle dans laquelle on frit.
Commenter  J’apprécie          310
ChouchaneChouchane   09 août 2011
C'est sur la peau de mon cœur que l'on trouverait des ride. Je suis déjà un peu parti, absent. Faites comme si je n'étais pas là. Ma voix ne porte plus très loin. Mourir sans savoir ce qu'est la mort, ni la vie. Il faut se quitter déjà ? Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.
Commenter  J’apprécie          160
TrissotinTrissotin   30 mai 2011
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.
Commenter  J’apprécie          481
ChouchaneChouchane   09 août 2011
Immensément triste, comme d'autres sont immensément riches. Je ne me suis pas habitué à moi. Vivre à feu doux, couvercle fermé.
Commenter  J’apprécie          120
michdesolmichdesol   18 novembre 2017
La vie est un tapis roulant qui ne s'arrête jamais, la vie est un verre d'eau dans lequel on se noie, la vie est un mur de prison sur lequel on écrit avec ses ongles, la vie est une poêle dans laquelle on frit.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Henri Calet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henri Calet

Chronique de Laurence Goullieux : Henri Calet
Laurence Goullieux, directrice de la Bibliothèque Municipale de Liévin, évoque la vie et l'oeuvre de l'écrivain Henri Calet. le site internet de la Bibiothèque Municipale de Liévin :...
autres livres classés : journalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2497 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre