AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2842284321
Éditeur : Le Pré aux Clercs (17/03/2011)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 212 notes)
Résumé :
Le monde d'une rock star bascule dans le cauchemar après un accident de voiture... Mais que pouvait bien chercher Swann cette nuit-là ?

Une overdose d'adrénaline, la sensation ultime, le sentiment d'être libre... libre de toutes entraves. Pourquoi roulait)il aussi vite en pleine nuit sur une route de campagne étroite et sinueuse jusqu'à faire une chute de trente mètres en bas du pont du Diable ?

Atteint d'amusie (il n'entend plus la m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (84) Voir plus Ajouter une critique
ange77
  14 avril 2018
“On l'appelle le pont du Diable.”

Immersif, oppressant et extrêmement prégnant, mêlant habilement enquête policière et fantastique, le jeu de l'Ombre confirme - si besoin était - le talent de son auteur à nous livrer un récit mené de main de maître, au suspens haletant et aux personnages toujours aussi tourmentés qui nous marquent profondément et de manière indélébile.
“Fuir tout ça. Courir après la mort, et la trouver, peut-être.”
Littéralement suspendue aux mots - et aux maux - de Sire Cédric, une fois encore...

“Je - ne - suis - pas - fou.”

***
D'un côté on suit Malko Swan ; compositeur reconnu - mégalomane peu avenant dont la désinvolture n'a d'égale que son addiction aux sensations fortes, aux drogues et aux femmes - réchappe miraculeusement d'un terrible accident de voiture duquel il ressort donc sans une seule égratignure, en apparence du moins. Car s'il s'en tire effectivement indemne, c'est au comble de l'ironie que le musicien se retrouve amnusique (c-à-d, incapable désormais de percevoir la moindre note de musique).
Dès lors, l'artiste amputé de son don n'aura de cesse de chercher à comprendre le mal qui le ronge.
Malheureusement, un "Shadowplay" mortel a commencé. L'Ombre est là, toujours à l'observer et à le manipuler à sa guise...
“ Jack lui répète sans cesse que les femmes sont sa plus grande faiblesse, et que cela le finira par le perdre. C'est la stricte vérité.”

Parallèlement, on retrouve Alexandre Vauvert, pareil à lui-même, enquêtant sur une série de meurtres de femmes d'une sauvagerie sans commune mesure.
On fait la connaissance de Larrieu, nouvellement intégré à l'équipe, et qui semble cacher d'indicibles secrets... ce qui n'est pas sans agacer son supérieur. Vauvert décide pourtant de ne pas l'assaillir de questions, préférant laisser venir à lui le petit nouveau, à la condition que ses états d'âme n'interfèrent aucunement dans leurs investigations...
“Déjà, quelque part en lui, un mauvais pressentiment commençait à naître. Comme un frisson qui remontait dans son ventre.
Un très mauvais pressentiment.”

On fait donc face à deux récits simultanés qui s'entremêlent intelligemment pour notre plus grand plaisir.

“Rester aux aguets, comme un fauve pistant sa proie. Il pouvait humer l'odeur du sang à venir, et son pouls s'accélerait, petit à petit, à mesure qu'il se rapprochait de cet instant où tout basculerait. Cet instant où le chaos reprendrait ses droits. Bientôt.”
***

Le jeu de l'auteur m'a complètement subjugué, et si je m'attendais naturellement à tomber de nouveau sous le charme, je n'imaginais pas à quel point celui-ci réussirait à me surprendre...
L'écrivain gothique malmène nos esprits avec une facilité inouïe.
Il m'a personnellement fait bifurquer sur chacun des indices semés aux quatre vents de ce roman captivant. Et moi, j'ai foncé tête baissée dans toutes ses chausse-trappes insidieuses sans jamais me rendre compte de rien, convaincue par une sorte d'intuition (pourtant faussée d'avance). Arrivait systématiquement la révélation suivante qui venait chambouler toutes mes suspicions... Ce, jusqu'à la toute dernière bien entendu.
Le jeu de l'Ombre surpasse, et de loin, nombre de thrillers qualifiés de page-turner.
Décrochage juste impossible.

L'épilogue m'a énormément touchée : une fable - comme les paroles d'une chanson peut-être - à lui seul. D'une infinie tristesse, cette fin m'a simplement "achevée".

À mes yeux, Sire Cédric maîtrise définitivement l'art et la manière de tenir son lecteur en haleine sans tomber dans l'excès. Sa griffe nous enchaîne à l'histoire ; les révélations et rebondissements nous laissent sans voix ; sa frustrante capacité à en dire juste assez, mais pas trop, nous torture sournoisement ; son imaginaire addictif nous passionne et nous terrorise à la fois ; bref, son talent nous éblouit constamment.

On ne pourra d'ailleurs qu'être d'accord avec l'assertion de l'auteur Olivier Norek, qui dit ceci de son homologue :
« Chez Sire Cedric, il y a un côté Stephen King, teinté d'un petit peu d'Hitchock, et d'une sorte de vieille caméra à l'italienne, comme dans les films d'horreur de Mario Bava. »

“- Tu as une ombre bien sombre, Swan.
Plus noire que celle des autres...”

Pour en savoir plus sur l'auteur :
http://www.sire-cedric.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Stelphique
  31 janvier 2017
Ce que j'ai ressenti:…Une invitation à danser un Rock endiablé sur un pont de toutes les malédictions…
J'adore la légende du Pont du Diable, j'aime beaucoup ses ponts vertigineux qui enflamme l'imagination des gens, et comme les fées ne sont pas sujettes au vertige, aller y faire un tour, quand un, se présente sur mon chemin…Après de là, à le prendre à 170km/h comme Malko, je ne m'y risquerais pas…Mais l'emprunter dans l'imagination de cet auteur, je fonce à tire d'ailes…..
"Le pont du Diable, oui. On raconte que cet endroit attire les âmes en peine."
Sire Cédric arrive toujours à insérer dans ses thrillers, une part de fantastique et de légendes, qu'on adore voir revisiter sous sa belle plume. Ici, la toile de fond a une aura de mystère et de danger diabolique, et j'ai apprécié cette ambiance sombre et musicale: l'autre côté des paillettes, la part des ténèbres des génies inspirés, les failles insondables des hommes…Il a ce souci du détail, des petits « riens » qu'il te posent au détour de son intrigue, pour la rendre juste ce qu'il faut d'intriguante, à la limite du réel…C'est indéniable, j'aime son style…
"Malko est comme ça, un accro aux sensations fortes, un drogué à l'adrénaline. Et sa musique est comme lui. Directe et entière, éclatante dans ses excès."
Il a vraiment un problème ce Swann, et ici, on adore le détester car il incarne tout ce qu'il y a d'horripilant dans ces stars égoïstes et imbus de leurs personnages, et plus que tout, qui ne respectent rien, ni personne…Je pense d'ailleurs décerner à ce personnage, la palme de la goujaterie…Même dans sa détresse, même dans ses tourments, même quand il marche en enfer, il est difficile de ressentir une empathie pour cette pseudo Rock star…Par contre, si je souffrais de cette cécité, je crois que j'en mourrai, donc oui, un minimum de peine quand même pour cette amusie dont il souffre…
"Sans musique, la vie serait une erreur. Friedrich Nietzsche. "
Voici donc un thriller efficace et dynamique, avec cette fangeuse ombre qui lance son petit jeu sanglant, et on se surprend à dévorer plus vite que ce bolide lancé à toute allure, vers cette fin de pont, où le Diable vous attendra peut être, un sourire aux lèvres, et une musique de fond en deux temps…Rock'n'roll, cette lecture…
"L'odeur de la mort le cherche. Elle le suit, où qu'il aille, il le sait maintenant. "

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Siabelle
  28 juillet 2017
Je suis avec ma copilote Saiwhisper, je l'accompagne, en suivant Malko, qui se dirige tout droit sur l'autoroute du Diable. Il te donne déjà la trouille et tu appréhendes tout de suite, ce qui va lui arriver. Qu'est-ce qui est en train de se passer ? Pourquoi donc un pacte avec le Diable ? Il me semble que ça ressemble vivement à ça. Sire Cédric réussi à me conquérir avec son excellent thriller, qui fait partie maintenant de mes livres préférés. J'avertis vraiment tout lecteur, qui s'y aventure, et je donne qu'un seul conseil : méfiez- vous !
Je suis absolument conquise, je revois mon inspecteur Vauvert ainsi que je fais connaissance avec notre musicien Malko, un badboy, qui séduit toutes les filles et qui les jettent, une fois fini. Qu'est-ce qui lui réserve donc son destin ? Il se retrouve alors à l'hôpital à la suite de l'accident et il ne se rappelle plus de rien… Il n'entend plus la musique et il est incapable de jouer… Quel pire sort pour un musicien ! Qu'est-ce qui se passe donc et à quoi il va être alors confronté ? Est-ce que c'est la fatalité pour lui ?
Angoissant, Puissant, Flippant
Une fois que tu y entres, tu ne peux plus lâcher ton livre. Tu retrouves avec plaisir l'inspecteur Vauvert, tu le suis attentivement dans une enquête et tu n'aimes pas le voir faire des cauchemars. Il rêve aussi d'un chien et il me semble que dans le surnaturel, ce n'est pas bon signe, si tu en vois un. Vauvert est mal à l'aise avec tout ce qui est surnaturel ainsi que les médiums. Il ne cesse jamais de faire confiance à son instinct et à son flaire de flic, qui se trompe rarement. Il se retrouve donc mêlé malgré lui à l'histoire de Malko, à cause de deux meurtres qui doit élucider.
Comment dire ? C'est un coup de coeur, par son écriture puissante, qui te projette dans tout un univers. Tu découvres un cadre enchanteur, tu suis un inspecteur que tu adores et tu t'attaches à ce Malko, même s'il est un badboy. Je trouve que l'auteur manie très bien le surnaturel, le fantastique et l'horreur autour de son histoire. Il réussit à garder ton attention à cause des complots, des drames et des meurtres, qui nous plonge au coeur de ce thriller. Il parvient à te faire vivre toutes sortes d'émotions et il te manipule aussi bien, qui le fait avec ses personnages. Sire Cédric sait jouer avec toi, comme le fait un chat avec une souris.
C'est vraiment à vos risques et périls si on y entre, car pendant ta lecture, tu peux être soit obsédé, soit avoir des hallucinations ou soit être paranoïa. Est-ce que tu es poursuivi par une ombre toi aussi ? C'est ce que ressent Malko et il perçoit un chien également dans des visions. Est-ce que c'est aussi en lien avec Vauvert, qui distingue la même chose ?
Je prends vraiment plaisir à lire mon histoire avec Saiwhisper. Comme elle, je ne me méfie pas vers la fin du roman et l'auteur Sire Cedric m'a vraiment eu. Il sait très bien mêler ses cartes et même il te fait même douter, autant que toi, que le lecteur. Tu ne vois pas le temps passer et tu arrives vite à la fin, même si c'est un gros pavé. le petit bémol : il manque je crois un ou deux chapitres sur Vauvert, pour conclure l'enquête. Et de plus : je sais que je n'y peux rien mais il est vraiment sadique avec Malko, notre badboy. Je suis émue à la fin de mon livre et je suis triste de quitter mes personnages.
L'auteur te fait également réfléchir sur la valeur de l'amitié, la famille et la loyauté envers tes proches ou ceux que tu côtoies. Il m'est venu effectivement deux questions au cours de ma lecture : «Est-ce que ce sont les plus forts qui s'en sortent ou ce sont les plus rusés ?», «Est-ce qu'on peut tout se permettre ainsi que de jouer avec les autres sans regarder les conséquences ?»
Pour terminer, c'est vraiment un excellent thriller d'où tu passes vraiment un très bon moment. Je n'oublierai pas ma lecture de sitôt à cause de ses personnages attachants et d'une histoire vraiment captivante, qu'on ne veut pas perdre une minute.
Je remercie également ma complice Saiwhisper, qui me donne le goût, d'entrer dans un roman du maître de Sire Cedric. C'est vraiment du bonheur, qu'on savoure, page après page. Il possède vraiment une belle plume, avec de l'imagination débordante et un très bon scénario, qui nous offre à tout lecteur, qui y entre. Gare à vous si vous prenez l'autoroute avec Malko, et laissez tout espoir, à votre porte. Je crois donc que le titre de ce roman, «le jeu de l'ombre» porte vraiment bien sa signature.
Allez voir la belle critique de mon amie Sai, pour aller voyager avec elle, sur l'autoroute du Diable.
Siabelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2510
Saiwhisper
  28 juillet 2017
Avec cette troisième lecture aussi bonne que les précédentes, Sire Cédric s'illustre comme l'un de mes auteurs fétiches du moment ! Une fois encore, j'ai été conquise par sa plume, sa légende revisitée (ici le Pont du Diable), sa gestion du rythme ainsi que son mélange thriller/polar/surnaturel. « le jeu de l'ombre » est coupé par deux narrations alternées mettant en scène deux intrigues qui s'entrecroiseront, mais où les personnages ne se rencontreront jamais ! le tout est plutôt bien géré, puisque chaque chapitre se finit souvent sur un petit cliffhanger. C'est rythmé. On a donc envie de savoir ce qu'il se trame dans chaque récit. D'un côté, on a Alexandre Vauvert, un flic loyal et rêveur à l'humour aussi acerbe que sarcastique dont le caractère n'est pas toujours facile. Je l'avais déjà bien apprécié dans « L'enfant des cimetières » et avais espéré creuser un peu sa personnalité ou son passé. Si ces envies n'ont pas été rassasiées, j'ai tout de même adoré être à ses côtés. Vauvert va enquêter sur la mort de Stéphanie Ballard, une jeune toulousaine retrouvée morte dans le canal. Il va remonter les pistes petit à petit, suivre sa fameuse intuition et faire des découverte mêlant drogue, argent, sexe et voyance… de l'autre côté, on a Malko Swann, un musicien dragueur, hautain, imbu de lui-même et de la gloire qui va tomber du Pont du Diable et va en ressortir presque indemne. En effet, si son corps n'a pas l'air d'être abimé, le chanteur semble avoir perdu son oreille musicale : il n'entend plus les sons ni la musique, mais entend parfaitement lorsqu'on lui parle ! Un sacré coup pour sa carrière… Or, s'il n'y avait que ce problème, il pourrait s'en accommoder ! Malheureusement pour lui, ses maîtresses ou coups d'un soir semblent soudainement tomber comme des mouches… le pauvre Malko, être aussi détestable qu'attachant, le calme n'est pas prêt d'arriver !
Chaque intrigue évolue progressivement mais sûrement. Je n'ai pas ressenti de longueur ou d'ennui. Au contraire, je trouve que l'on rentre directement dans l'ambiance avec l'accident de Malko et le crime que Vauvert doit résoudre. J'ai apprécié le fait que l'ouvrage peut se lire individuellement : c'est une histoire complète avec un sacré revirement de situation durant le dernier tiers ! Sire Cédric a fait fort, car je ne m'y attendais pas. Même une fois l'évidence sous les yeux, je me suis mise à douter en pensant avoir affaire à un dédoublement de personnalité ou à une folie pure ! Mais j'étais loin du compte et me suis mis le doigt dans l'oeil ! Si le reste de l'enquête peut paraître intéressant mais classique, sachez que le dénouement n'a rien d'habituel ! L'auteur a totalement su me surprendre et me charmer ! Un régal. Quant à la fin, elle est complètement explosive et haletante. On a là un beau thriller fantastique que l'on savoure tout du long, qui tient en haleine et qui détonne durant les derniers chapitres. Même l'épilogue m'a plu… Il y a tout ce que j'aime dans ce roman ! J'ai un seul regret qui fait que ce livre n'est pas un coup de coeur : j'ai ressenti un manque concernant Alexandre Vauvert. En effet, j'avais envie de découvrir ce qu'il va se passer avec Jeffrey Larrieu et M. Belleville. Ou bien, j'aurais souhaité le voir enfin rencontrer Malko ou arriver près du Pont. J'aurais également aspiré à en savoir plus sur sa jeunesse comme cela a été le cas pour Eva Svärta dans « de fièvre et de sang ».
L'ambiance de cet ouvrage est véritablement immersive et prenante. Siabelle, mon amie binôme de lecture, et moi avons adoré l'intrigue ainsi que le style fluide de Sire Cédric. Nous avons dévoré chaque page avec grand plaisir et avons beaucoup échangé. Pour ma part, cela m'a donné envie de plonger dans plusieurs polars de ma bibliothèque… Voire de lire « le premier sang » qu'y m'attend sagement. Je suis donc ravie de ce troisième roman !
N'hésitez pas à découvrir la critique de Siabelle !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          219
luckita
  04 octobre 2014
Encore en livre de Sire Cedric qui ne m'a pas déçue. le jeu de l'ombre se situe, dans la chronologie, entre L'enfant des cimetières et de fièvre et de sang. le commandant Alexandre Vauvert enquête sur le meurtre de deux jeunes femmes, atrocement mutilées.
Parallèlement, nous suivons le parcours de Marko Swann, musicien qui, suite à un accident de voiture au "Pont du diable" perd la faculté d'entendre la musique. Ce dernier se retrouve mélé aux meutres de ses maitresses. Une ombre le poursuit...
Comme d'habitude, dans les livres de Sire Cedric, on retrouve une enquête du commandant Vauvert dans laquelle se glisse des événements mystérieux, diaboliques. Une fois de plus, j'ai eté happée par le rythme de l'histoire et l'écriture envoutante de l'auteur. Par contre, j'ai trouvé que certains aspects du roman n'étaient pas assez creusés, ce qui ne m'a pas empêchée de passer un excellent moment.
Commenter  J’apprécie          190
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
ange77ange77   18 mars 2018
Il se rappela Eddy Roche, sa silhouette molle avec son short sale, ses cheveux gras et son odeur écœurante d’alcool. Il ne comprenait pas ce qu’on pouvait trouver de 'fascinant' chez un tel déchet. Mais il se rappelait aussi les mots de la logeuse des deux filles, qui lui avait dit que Mia Gossov était attirée par les mauvais garçons, et cela le plongeait dans une immense confusion.
Il était capable de comprendre de nombreuses choses, mais, ça, cette vérité étrange de la vie, dont il avait si souvent été témoin, le laissait toujours sans voix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
SaiwhisperSaiwhisper   22 juillet 2017
- Ce mandala, tout comme celui qui est gravé dans le verre de cette table, représente l'ordre parfait du monde spirituel.
- Des mandalas, vous dites ?
- Des cercles sacrés. Ils sont comme des cartes idéales de l'univers : unité, totalité et perfection. Ils ne symbolisent pas le monde tel qu'il est, mais tel qu'il devrait l'être. L'unité dans la diversité, et la diversité dans l'unité. Ils facilitent le transfert d'énergie médiumique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          113
StelphiqueStelphique   30 janvier 2017
Malko est comme ça, un accro aux sensations fortes, un drogué à l'adrénaline. Et sa musique est comme lui. Directe et entière, éclatante dans ses excès.
Commenter  J’apprécie          310
SiabelleSiabelle   18 juillet 2017
À présent, il va l'emprunter à plus de 180 kilomètres à l'heure, et le Diable pourra bien l'emporter s'il le désire. Ou bien il ne se produira rien, il vivra une fois de plus et il pourra rire à la face du Diable et il se sentira vivant. Un peu plus vivant. Pour quelque temps.
Commenter  J’apprécie          132
lulubooklulubook   28 avril 2011
Son pneu heurte un obstacle,un rocher peut-être,ou bien le parapet,et le véhicule s'envole.Dans ses tympans,dans son coeur,la musique explose.C'est le finale.L'apothéose.Tout l'orchestre reprend le thème à l'unisson.Un,deux,un et deux et un et deux.Accelendo.
Malko tourbillone sans fin tandis que la nuit l'avale.
Et que la musique cesse.
Brutalement.
Définitivement.
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Sire Cédric (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sire Cédric
A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le libraire Gérard Collard recevait sur la scène des Déblogueurs trois auteurs des éditions Ring-Métropolis...
Les Anges de Babylone de Ghislain Gilberti aux éditions Métropolis https://www.lagriffenoire.com/1000534-nouveautes-polar-les-anges-de-babylone.html
Sa Majesté des Ombres - tome 1 La trilogie des ombres (01) de Ghislain Gilberti aux éditions Ring https://www.lagriffenoire.com/108530-meilleures-ventes-polar-sa-majeste-des-ombres---tome-1-la-trilogie-des-ombres.html
Dynamique du Chaos de Ghislain Gilberti aux éditions La Mécanique Générale https://www.lagriffenoire.com/108422-polar-livres-de-poche-dynamique-du-chaos---poche.html
Les Démoniaques de Mattias Koping aux éditions La Mécanique Générale https://www.lagriffenoire.com/110744-nouveautes-polar-les-demoniaques.html
Le Manufacturier de Mattias Koping aux éditions Ring https://www.lagriffenoire.com/126894-nouveautes-polar-le-manufacturier.html
Vindicta de Cédric Sire aux éditions Métropolis https://www.lagriffenoire.com/145578-nouveautes-polar-vindicta.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le jeu de l'ombre" de Sire Cédric.

D’où Malko Swann est-il tombé au début de l’histoire ?

D’une falaise
D’un pont
De la fenêtre d’une maison

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Le jeu de l'ombre de Sire CédricCréer un quiz sur ce livre
.. ..