AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Claude Allaigre (Traducteur)
EAN : 9782070309368
128 pages
Gallimard (29/09/2005)
3.27/5   30 notes
Résumé :
A Madrid, Preciosa, une jeune gitane, fascine tous les hommes par sa beauté, son esprit et son mystère. D'où vient-elle et qui est-elle vraiment? Quel est son secret? Pour départager ses prétendants, elle leur impose une épreuve : celui qui l'aime deviendra lui aussi gitan s'il veut l'épouser...

Un portrait de femme coloré et romanesque, une nouvelle poétique et baroque par l'auteur de Don Quichotte.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Julaye30
  12 mai 2022
La petite gitane est une nouvelle de Cervantès publiée en 1613 dans le recueil des Nouvelles exemplaires. Ce livre attend depuis un petit moment dans ma PAL.
Précieuse est une jeune fille louée pour sa beauté, son intelligence et sa modestie. Elle a été élevée en Castille par une vieille gitane qu'elle considère comme sa grand-mère. Lorsqu'elle atteint quinze ans, sa communauté se rend à Madrid. Tous les hommes sont charmés par ses qualités, et on peut dire que Précieuse n'est pas dénuée de répartie.
Lorsqu'un noble tombe amoureux d'elle et lui propose le mariage, la petite gitane pose ses conditions : « Si vous désirez être mon époux, je serai votre épouse ; toutefois il y faut auparavant plusieurs conditions et vérifications. En premier lieu, je veux savoir si vous êtes celui que vous dites. Ensuite, si cela est véritable, il faut que vous quittiez la maison de vos parents et la troquiez contre nos tentes et nos cabanes, et que prenant l'habit de gitan vous fassiez deux ans votre cours en notre école, durant lequel temps je m'assurerai de votre humeur, et vous de la mienne. Au bout de ce terme, si vous êtes content de moi et moi de vous, je me livrerai à vous pour épouse. Cependant j'entends que jusqu'à cette heure-là je serai comme votre soeur en la conversation et votre servante en l'obéissance. » le noble Don Juan prend alors le nom gitan André Caballero.
Dans cette nouvelle, il est question d'amour et de jalousie. J'ai trouvé le style un peu vieilli tout comme l'intrigue. Malgré tout je ne peux que souligner la beauté de certaines répliques même si je n'ai pas été transportée par l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Maks
  28 septembre 2016
Sérieusement cela se voit que ce n'est pas mon style de lecture car même si l'histoire est assez belle, le style lui est difficile à lire et pas agréable du tout, moyen.
Commenter  J’apprécie          120
jaiuneheurealire
  02 juillet 2016
Je termine "La petite gitane"
Une peinture de l'Espagne de Cervantes à travers ce portrait de femme. La construction de l'histoire facilite la lecture. On y trouve l'enchaînement des situations qu'on peut retrouver dans les romans modernes.
Commenter  J’apprécie          30
Amoureusedeslivres
  28 septembre 2016
Première pièce que je lis de Cervantès! Courte, elle m'a permis de saisir son univers tout en évitant la complexité de ses grandes oeuvres. Un premier pas dans l'oeuvre d'un grand écrivain!
Commenter  J’apprécie          20
DameMystria
  12 janvier 2019
Quel talent! Malgré l'époque ce livre ne prend pas une ride
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
MurielTMurielT   22 août 2015
Précieuse fut élevée en divers lieux de la Castille, et quand elle eut quinze ans son aïeule putative la ramena à la capitale et à son ancien campement...
Commenter  J’apprécie          140
Julaye30Julaye30   12 mai 2022
Il ne s'en fallut pas de deux doigts que la Carduche ne rendît l'âme, à la rigoureuse réponse d'André ; elle lui eût répliqué, si elle n'eût vu que d'autres gitanes entraient dans la cour. Elle en sortit confondue et égarée, et se serait volontiers vengée si elle l'eût pu. André, qui ne manquait pas de jugement, résolut de mettre de la distance entre eux et de se détourner de cette occasion que le diable lui proposait; il lut bien dans les yeux de la Carduche que, même sans les liens du mariage, elle ne ferait point de difficulté de s'abandonner à toute sa volonté et, ne désirant pas se voir combattre pied à pied et seul en cette lice, il pria tous les gitans de vouloir déloger la nuit même de ce lieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EmylitEmylit   24 mars 2017
"Lorsque le Ciel me disposa à t'aimer, ô ma Preciosa, je résolus de faire pour toi tout ce que ta volonté viendrait à exiger de moi, bien qu'il ne me fût jamais venu à l'idée que tu allais me demander ce que tu me demandes ; mais puisque ton bon plaisir veut que le mien s'ajuste et s'accommode au tien, compte-moi comme gitan dès à présent, et soumets-moi à toutes les expériences qu'il te plaira, tu me trouveras toujours tel que je te le déclare à présent. (...)"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Julaye30Julaye30   12 mai 2022
Que sais-je si la beauté que tu dis que je possède et que tu élèves au-dessus du soleil et prises plus que l'or fin, ne te semblera point être de près une ombre, et de l'alchimie lorsque tu la toucheras ? Je te donne deux ans pour éprouver et pour examiner ce que tu dois choisir pour ton profil et ce que la raison veut que tu laisses. Une marchandise dont, une fois qu'on l'a achetée, on ne se saurait défaire si ce n'est par la mort, il est bon d'avoir du temps, et beaucoup, pour la bien regarder et contempler, afin d'y remarquer les défauts ou la bonté qu'elle possède.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Julaye30Julaye30   12 mai 2022
[...] je sais que les passions amoureuses sont en l'âme de ceux qui en sont nouvellement possédés, comme des impétuosités indiscrètes, qui font sortir la volonté hors de ses gonds. Laquelle, renversant les obstacles, se précipite inconsidérément à la suite du désir et, croyant atteindre le paradis de ses yeux, tombe dans l'enfer de ses soucis. Si elle obtient ce qu'elle désire, le désir décroît avec la possession de la chose désirée, et alors les yeux de l'entendement venant à s'ouvrir, l'on aperçoit que la raison veut que l'on abhorre ce que l'on adorait auparavant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Miguel de Cervantes (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Miguel de Cervantes
Miguel de Cervantès parmi nous avec Philippe Sollers - Anniversaire Cervantès (1966 / France Culture). Par Denise Centore et Severo Sarduy. Avec Philippe Sollers. Diffusion sur France Culture le 20 avril 1966. Illustration : Miguel de Cervantes Saavedra, 1547-1616. Détail de la gravure de Frederick Mackenzie (1787-88 - 1854). Miguel de Cervantes, francisé en Miguel de Cervantès (de son nom complet Miguel de Cervantes Saavedra), né le 29 septembre 1547 à Alcalá de Henares et enterré le 23 avril 1616 à Madrida, est un romancier, poète et dramaturge espagnol. Il est célèbre pour son roman "L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche", publié en 1605 et reconnu comme le premier roman moderne. Cervantes mène d'abord une vie aventureuse de soldat et participe à la bataille de Lépante en 1571, où il perd l'usage de la main gauche. Cette main paralysée lui vaut le surnom de « Manchot de Lépante ». Le 26 septembre 1575, à son retour vers l'Espagne, il est capturé par les Barbaresques avec son frère, Rodrigo, et, malgré quatre tentatives d'évasion, il reste captif à Alger. En 1580, il est racheté en même temps que d'autres prisonniers espagnols et regagne son pays. Marié et séparé de son épouse et occupant diverses fonctions, il se lance alors dans l'écriture par le roman pastoral "La Galatea" en 1585. En 1605, il publie la première partie de ce qui reste comme son chef-d'œuvre : "L'ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche" dont la deuxième partie ne paraît qu'en 1615. Sa parodie grandiose des romans de chevalerie et la création des personnages mythiques de Don Quichotte, Sancho Panza et Dulcinée, ont fait de Cervantes la plus grande figure de la littérature espagnole et l'un des romanciers les plus éminents du monde. Son roman "Don Quichotte" a été traduit dans plus de 140 langues et dialectes et fait partie des livres les plus traduits au monde. Ses premières œuvres théâtrales, peu appréciées de son vivant, ont pourtant donné lieu à de nombreuses imitations. En particulier, la tragédie en vers, "Le Siège de Numance", écrite de 1581 à 1583, a connu entre 1600 et 1813 cinq imitations sous des titres divers et a inspiré à Lope de Vega "La Sainte Ligue". Lectures de textes de Cervantès et de Jorge Luis Borges par Jean Topart et Michel Bouquet.
1ère partie : 00:00 2ème partie : 43:23
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : gitansVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Don Quijote de La Mancha

C'est un roman du siècle d'Or.

XV ème Siècle
XVI ème siècle
XVII ème Siècle
XVIII ème Siècle

10 questions
103 lecteurs ont répondu
Thème : Don Quichotte de Miguel de CervantesCréer un quiz sur ce livre