AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2370670096
Éditeur : Plein jour (22/01/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
" Pour les sans-domicile de moins de vingt-cinq ans, il faut s'adresser à La Passerelle. Enfin, sauf pour les femmes avec enfant. Et sauf pour les primo-arrivants. Et pour les familles ça dépend, on peut aussi tenter le pôle Familles. (...) Pour l'hébergement d'urgence, il faut absolument passer par le 115. Malheureusement, ils sont presque injoignables. "

Pendant deux ans, Sophie Chabanel a travaillé pour une association d'aide au logement à Lyon, d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Gribouille_idf
  23 décembre 2018
Sophie Chabanel témoigne ici des réalités sociales de la misère en France et des aberrations administratives pour s'en sortir. « Le principe de réalité » a pour sous titre « Dans le labyrinthe de l'action sociale »; c'est peu dire lorsque l'on lit avec empathie cet ouvrage poignant.
L'auteure raconte ses premiers pas, peut-être aussi ses derniers, dans le monde du logement social: « j'ai été salariée dans une association d'aide au logement. J'ai aidé quelques personnes, et vu de plus près la misère dans nos villes. J'ai découvert un système impuissant et des gens de bonne volonté, aux succès rares, modestes et précieux. Des courageux et des découragés, (…) certains qui allaient mieux, d'autres qui n'allaient nulle part. Et des complètements paumés, à qui il manquait un logement et tant d'autres choses. » Ces lignes résument assez bien les rencontres que cette diplômée d'HEC a pu faire tout au long de son parcours en compagnie des travailleurs sociaux, des bailleurs et des bénéficiaires.
Ce livre illustre de manière convaincante un secteur social malade de la gestion. Il me rappelle d'ailleurs l'essai du sociologue Vincent de Gaulejac qui décrit une société sclérosée par le même mal.
Sophie Chabanel raconte notamment comment, dans le champ de l'action sociale, elle doit se soumettre aux règles de rentabilité importées des entreprises privées.
Pour y être aussi, côté secteur public, il y aurait un tas d'anecdotes à raconter, plus par colère que par plaisir. Le social est en effet rongé par une gestion comptable qui laisse très peu de place à l'empathie, à l'écoute et à la solidarité. Les témoignages ne manquent pas et les institutions ne changent pas. Et on s'étonne que les Français se mobilisent et manifestent leur ras-le-bol !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Gribouille_idfGribouille_idf   23 décembre 2018
Un jour, en réunion, je m’enhardis à poser la question: pourquoi toute l’équipe surnomme-t-elle ce lieu d’accueil le chaos ? La présidente me précise, sans commenter ni sourire, que CAO signifie Centre d’Accueil et d’Orientation.
Commenter  J’apprécie          10
Gribouille_idfGribouille_idf   23 décembre 2018
Etrange manie du secteur social de vouloir à tout prix copier le modèle de l’entreprise, de préférence dans ce qu’il a de pire à proposer.
Commenter  J’apprécie          20
Gribouille_idfGribouille_idf   23 décembre 2018
Mains sur les genoux, abattu, vous avez l’air de ne plus savoir ce que vous faîte là ? Votre présence massive me semble insolite, à moi aussi, avec ces tableaux de nouilles derrière vous, et cette oreille de lapin en peluche qui dépasse d’un carton.
Commenter  J’apprécie          00
Gribouille_idfGribouille_idf   23 décembre 2018
Malgré les apparences, je ne suis pas du tout surqualifiée pour ce poste, où j’ai atterri un peu par hasard. A l’origine, bien sûr, il y a eu le choix de travailler pour les personnes en difficultés, après HEC et un début de carrière classique.
Commenter  J’apprécie          00
Gribouille_idfGribouille_idf   23 décembre 2018
Quand on a vingt-cinq candidats pour un studio, pourquoi s’emmerder avec un Arabe ? Le problème de la crise du logement, je l’ai observé en direct, grâce au haut-parleur de mon téléphone.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sophie Chabanel (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Chabanel
A l'occasion du Quai du Polar 2019, rencontre avec Sophie Chabanel autour de son ouvrage "Le blues du chat" aux éditions du Seuil.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2305876/sophie-chabanel-le-blues-du-chat
Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : inégalitésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
108 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre