AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782813204110
245 pages
Éditeur : Guy Trédaniel éditeur (20/01/2012)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 46 notes)
Résumé :
De récentes études démontrent que croire en l'existence de
l'au-delà stimule les défenses immunitaires, améliore le
pronostic des maladies liées au stress, et augmente l'espérance
de vie. Et si nous avions d'ores et déjà en notre possession
suffisamment d'éléments rationnels et scientifiques pour
pouvoir prétendre que l'au-delà existe ? Et si ces preuves
étaient au nombre de sept ? Sept phénomènes déroutants et
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
Luniver
  17 juillet 2013
Ce livre semblait fait pour moi : sceptique, je le suis assurément. Détracteur, pas forcément : disons plutôt que pas mal de gens me cassent déjà assez les... pieds dans la vie, et que l'idée de les retrouver pour l'éternité dans la mort ne me réjouit pas particulièrement. Mais s'il y a des chambres privées, je prends.
L'ouvrage commence par un peu de paranoïa, défaut partagé par l'entièreté des ouvrages ésotériques, mais qui n'en reste pas moins agaçant : des millions de gens seraient prêts à s'exprimer sur le sujet. Mais voilà, ils craignent les hordes d'intégristes matérialistes qui sortent le soir pour capturer les témoins trop bavards et les traîner de force dans des hôpitaux psychiatriques. La menace sera rappelée régulièrement (« [témoin] qui pour des raisons évidentes de confidentialité tient à conserver l'anonymat », « une majorité [des témoins] préfèrent rester dans l'anonymat de peur d'être prises pour des malades mentaux. », etc. ). Heureusement pour l'auteur, les matérialistes ne fréquentent jamais les librairies, ce qui lui permet tout de même d'avoir son livre en vitrine.
Juste pour tranquilliser les témoins apeurés : on enferme les gens que sur leur propre demande, ou s'ils représentent un risque pour autrui ou pour eux-mêmes, ce qui ne s'applique évidemment pas aux témoins d'EMI. Vous pouvez donc en parler publiquement sans problème, et d'expérience, ça présente bien moins de risque pour votre vie sociale que des phrases telles que « je suis végétarien » ou « je ne vais pas voter demain, ça ne sert à rien. »
Les « bonnes raisons » consistent seulement en une série de témoignage sur les réanimés, les médiums, les visions, l'écriture automatique, ... Pas grand chose de neuf à se mettre sous la dent.
On ne présente finalement qu'une seule expérience intéressante : en salle de réanimation, un écran est tourné vers le plafond, et diffuse des images de manière aléatoire. Si un patient parvient à décrire correctement ces images, cela constituerait une preuve qu'il s'est bien élevé de son corps, puisque personne, à part l'ordinateur, ne peut les connaître. L'expérience n'a donné aucun résultat jusqu'à maintenant. Ce qui n'a rien d'étonnant, puisque contrairement à ce qu'on croit, les scientifiques se sont souvent penchés sur le paranormal, mais il apparaît qu'en présence de mécanismes de mesure plus précis, les ondes se perdent en chemin, les morts bavards deviennent soudainement timides, et les prédictions nettement moins précises.
Lecture assez désagréable, avec un auteur qui fait preuve (contrairement à ses thèses) de beaucoup d'arrogance, en opposant les « spirituellement évolués » contre les « matérialistes bornés ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          3511
colimasson
  27 août 2017
Je ne suis pas opposée à l'idée de l'existence d'un au-delà, mais je chie sur la gueule de tous ces médecins qui profitent de leur statut (socialement reconnu parce que nous vivons dans cette même société matérialiste et scientifique qu'ils déplorent) pour se faire autorité dans le domaine.

J'imagine que la plupart du temps menottés par l'institution, ils réclament parfois d'ouvrir les vannes de leur irrationalité. Et quand ils l'ouvrent, ça gicle. Une vraie éjaculation New-Age sortie tout droit d'une branlette d'un frustré de l'irrationnel.

Les 7 bonnes raisons qui sont proposées ici pour croire à l'au-delà relèvent uniquement du plan sentimental. Qui aime avoir de bonnes raisons de faire ou de penser quelque chose ? Qui aime se soumettre à un guru pour empêcher sa pensée de se développer d'elle-même ? Charbo se base sur des témoignages qui ne sont sans doute pas faux ou mensongers mais on ne voit pas pourquoi ils devraient convaincre davantage que les témoignages de gens qui n'ont rien vécu ou qui ne croient pas à l'au-delà. Charbonier nous propose cette expérience de pensée dérangée :

« Imaginons […] la discussion de jumeaux flottant dans le liquide amniotique à la fin d'une grossesse. Appelons-les Gabriel et Léon. Léon est un matérialiste qui ne croit qu'à ce qu'il perçoit dans sa vie intra-utérine. Son frère Gabriel est spirituellement plus évolué et pense qu'une vie différente de celle qu'il subit depuis près de neuf mois est tout à fait possible. »

Tout est résumé ici. Etre « spirituellement plus évolué » signifierait adopter les mêmes croyances que Doc' Charbo'. Léon le matérialiste est traité de con à demi-mot et servira tout au long du livre à représenter les matérialistes qui ne conçoivent pas l'existence d'un au-delà. Et pourquoi ceux-ci ne mériteraient-ils pas qu'on s'intéresse à eux également ? Pourquoi n'imagine-t-on pas qu'une réalité se cache aussi sous leur croyance à l'incroyance ? Ne veulent-ils pas nous dire quelque chose eux aussi ? Matérialisme et spiritualité sont-ils nécessairement contradictoires ? C'est une vision étriquée que nous sert Charbo sur son plateau d'instruments chirurgicaux.

L'ambivalence règne à tous les étages vis-à-vis du dogme scientifico-matérialiste. Elle se manifeste sournoisement. Première étape : réfuter les explications scientifiques courantes des phénomènes impliqués dans les NDE. Seconde étape : proposer une autre explication de ces phénomènes en invoquant des explications qui relèvent quand même du culte du chiffre (statistiques, EEG, TCI, physique quantique). Troisième étape : faire semblant de ne pas remarquer que ce n'est pas la nature scientifique de l'explication qui dérange Charbo mais le fait qu'une explication donnée appuie ou renverse ses propres croyances. Quatrième étape : faire passer la quenelle au lecteur avec beaucoup de sauce Nantua.

Ne perdez pas votre temps avec ce livre aussi léger et jetable qu'une feuille de papier pour chiottes, comme je n'en perdrais pas à vous recommander de passer chemin pour vous tourner vers vous, parce que vous savez mieux que Charbo ce que vous voulez croire, ce que vous pouvez croire, ce que vous croyez. Et parce que la véritable croyance n'a pas besoin de bonnes raisons pour croire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
Aela
  05 décembre 2012
Un livre bouleversant qui regroupe des témoignages de personnes ayant connu une expérience de NDE (near death experiment; mort imminente).
L'auteur, le docteur Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste-réanimateur, est un spécialiste des états de conscience modifiée et des expériences de mort imminente.
Il n'a pas peur d'affirmer qu'il croit en une forme de survie de conscience après la mort.
Même si l'on n'y croit pas du tout ou si l'on est sceptique, l'ouvrage est captivant par la variété des témoignages recueillis. Il nous invite à reconsidérer notre point de vue sur la mort, en tenant compte des dernières découvertes scientifiques.
Un ouvrage qui marque aussi l'évolution de nos sociétés: selon les dernières études statistiques, ils seraient au moins 60 millions ceux qui ont connu une expèrience de mort imminente après un arrêt cardiaque; soit 4% de la poulation occidentale....
Commenter  J’apprécie          200
grasshopers
  29 novembre 2015
Voilà quelques années, par hasard, j'avais entendu un médecin parler à la télévision, d'une expérience de NDE qu'il avait, non pas vue, mais ressentie. Et j'avais trouvé son témoignage très insolite, et ce, depuis lors, je crois bien, que ce sujet m'a intéressée.
Dans cet ouvrage, ce médecin là, Jean Jacques Charbonnier, nous livre son expérience en la matière, ce en quoi il croit, et divers témoignages qu'il a notés à travers son expérience.
La problématique, ici n'est en aucun cas de forcer les lecteurs à abonder dans son sens mais de les amener à réfléchir et s'interroger.
Commenter  J’apprécie          161
sebbys
  27 décembre 2012
Comment ne pas croire à l'au-delà quand on est soi-même victime de l'au-delà?
Le docteur Jean-Jacques Charbonier nous donne ici sept raisons de croire à l'existence de la vie d'après. Au fond, personne ne sait ce qu'il se trouve après le mur de la mort. Tout ce qu'on sait faire, ce sont des théories qui ne tiennent pas toujours debout.
La vie d'après existe bel et bien, et elle est la même qu'ici. Simplement, il s'agit d'un monde parallèle bercé par le noir de la nuit. Un monde parallèle, ou chaque nuit, des choses étranges se passent pour ne laisser au jour qu'un moment infini de repos.
Les livres sur l'aude-là sont nombreux et fleurissent depuis quelques années dans les librairies. Celui-ci est vraiment bien construit et ne laissera pas les sceptiques indifférents.
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
SarindarSarindar   31 décembre 2015
En Occident, nous évoluons dans une société matérialiste, spirituellement sous-développée, dans laquelle il est convenu de nous inculquer depuis notre plus jeune âge que la mort signifie le néant.
Commenter  J’apprécie          450
AelaAela   05 décembre 2012
Il me semble probable que beaucoup d'artistes talentueux trouvent leur inspiration par médiumnité; dans cette hypothèse, l'information ne serait pas enfermée dans les neurones du sujet inspiré mais située au contraire à l'extérieur du cerveau. Un cerveau qui entrerait en connexion directe avec un champ d'informations dont la source serait localisée bien au-delà de nos petits neurones.
Commenter  J’apprécie          180
grasshopersgrasshopers   29 novembre 2015
Mon souhait est que ce livre les fasse progresser sur le chemin de la connaissance qui est aussi et surtout le chemin de tolérance et de l'Amour.
L'Amour qui, comme on le sait depuis maintenant deux mille onze années, est plus fort que tout.
Commenter  J’apprécie          120
MeroMero   17 février 2013
Dans notre conscient, sont fortement ancrées des vérités toutes faites, acquises par un long et fastidieux apprentissage transmis par plusieurs générations successives. Et si une information, telle qu'une preuve scientifique de l'existence d'une vie après la vie, vient contredire ce que nous avons appris, elle sera violemment écartée par notre inconscient ; il est plus facile 70 de rejeter une nouvelle donnée perturbante en la niant que d'essayer de l'intégrer à nos connaissances. C'est pour cette raison que beaucoup d'Occidentaux ne peuvent accepter l'existence d'un au-delà.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AelaAela   05 décembre 2012
En effet si on admet qu'une conscience délocalisée persiste après la mort et que le cerveau est un émetteur-récepteur de consciences, il devient logique de penser que certains récepteurs cérébraux sont plus performants que d'autres pour recueillir des informations.
Nous sommes inégaux dans nos aptitudes et la médiumnité n'échappe pas à cette règle.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jean-Jacques Charbonier (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Jacques Charbonier
Geneviève Delpech nous raconte son rapport à la médiumnité et son travail avec Jean-Jacques Charbonier, co-auteur avec elle de ?L?au-delà en questions?.
Pour plus d'info sur l'ouvrage, suivez-nous par ici ?? http://bit.ly/2ZFRtX2
autres livres classés : au-delàVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1310 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

.. ..